Plus de 6 000 détenus suivent des cours de récitation du saint Coran (responsable)

Plus de 6 000 détenus de différents établissements de rééducation et de réadaptation sur l’ensemble du territoire national suivent des cours de récitation et de psalmodie du saint Coran, a indiqué samedi à Alger le Directeur général de l’Administration pénitentiaire, Mokhtar Felioune. «Ces cours de récitation et de psalmodie du saint Coran s’inscrivent dans le cadre du développement des programmes de rééducation et de réinsertion», a précisé Felioune à l’occasion de la célébration de Leilet el Kader à l’établissement de rééducation et de réadaptation d’El Harrach où se sont déroulées les finales des concours nationaux de récitation et de psalmodie du saint Coran, de poésie, de nouvelles et de lecture auxquels ont pris part plusieurs détenus de différents établissements pénitentiaires. Le responsable a fait savoir que les finales de ces concours lancés dans tous les établissements de rééducation et de réadaptation à travers le territoire national, avaient débuté durant le mois de Chaâbane. Plus de 10 000 prisonniers y ont pris pas, a-t-il ajouté. Ces concours ont pour objectif d’améliorer le comportement des détenus et de promouvoir leurs connaissances en créant un climat de compétition scientifique et culturel, a souligné Felioune qui a ajouté que ce genre de concours était le «meilleur moyen de lutter contre la délinquance». Concernant les résultats du concours de récitation et de psalmodie du saint Coran auquel ont pris part six détenus, le première prix est revenu à un détenu de l’établissement de rééducation et de réadaptation d’El Harrach. Le premier prix de poésie a été remporté par un détenu de l’établissement de rééducation et de réadaptation de Tizi Ouzou qui a présenté un poème intitulé «tadj ezaman», tandis que le premier prix de la nouvelle est revenu à un détenu de l’établissement de rééducation et de réadaptation de Koléa pour sa nouvelle intitulée «saât radheb». Un autre détenu a été honoré pour avoir lu et résumé 17 livre d’Abi Kacem Saâd Allah sur l’histoire de l’Algérie.

Commentaires

    Anonymous
    3 juillet 2016 - 18 h 38 min

    C’est une très bonne
    C’est une très bonne initiative d’apprendre à réciter le coran,c’est aussi une façon de fabriquer des futurs islamistes en prison.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.