Messahel : «L’Algérie et la Chine liées par une relation stratégique globale»

Abdelkader Messahel. New Press

L’Algérie et la Chine sont liées par une relation «stratégique globale d’un type nouveau» touchant pratiquement tous les domaines de la coopération, a indiqué mercredi à Alger le ministre des Affaires maghrébines, de l’Union africaine et de la Ligue des Etats arabes, Abdelkader Messahel. «Cette coopération a atteint un niveau extrêmement important. Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a effectué plusieurs visites en Chine lors desquelles s’est dégagée une relation stratégique», a précisé M. Messahel lors d’un point de presse sur l’évaluation des résultats du 27e sommet arabe, tenu récemment à Nouakchott, et à la réunion du forum de coopération Chine-Afrique (28 au 30 juillet à Pékin). «Nous sommes arrivés, maintenant, à une relation stratégique globale d’un type nouveau qui touche pratiquement tous les domaines de la coopération».

Le ministre a relevé que la Chine est présente en Algérie à travers de nombreux projets. «L’un des grands projets que nous souhaitons réaliser avec la Chine est le port Centre à Hamdania (Cherchell, wilaya de Tipasa). La Chine ne peut être qu’intéressée par ce projet qui aura un rôle central et un facteur de relations entre l’Europe, l’Afrique du Nord et l’Afrique», a-t-il estimé. Le ministre a indiqué que dans cette optique que les relations entre l’Algérie et la Chine peuvent être utiles pour la coopération d’une manière générale avec le continent africain». Sur le forum de coopération Chine-Afrique à Pékin, il a indiqué que c’est une réunion ministérielle d’évaluation qui intervient quelques mois seulement après le sommet Afrique-Chine des chefs d’Etat et de gouvernement, tenu à Johannesburg (Afrique du Sud). Il sera question d’évaluer les différentes phases d’application et de suivi des recommandations, résolutions et programmes issus du sommet de Johannesburg. «Le sommet a tracé 10 priorités dont l’industrialisation de l’Afrique, la question du financement (la Chine a un programme d’investissement de 60 milliards de dollars entre 2016 et 2018 en Afrique)», a-t-il ajouté.

«L’Afrique veut s’industrialiser et la Chine peut apporter sa contribution», a-t-il affirmé, rappelant que l’Algérie organisera en décembre prochain le premier forum africain d’investissement. M. Messahel, qui conduira la délégation algérienne au forum de Pékin, aura des rencontres avec de grands responsables chinois en marge de la réunion axées sur les relations bilatérales «exceptionnelles». Des échanges de vues sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun ainsi que la lutte antiterroriste seront au menu de ces entretiens, a-t-il précisé.

R. N.

Comment (16)

    anonyme
    27 juillet 2016 - 20 h 56 min

    ça changera rien dans les
    ça changera rien dans les nominations c’est comme si vous êtes pour un deuxième ministre des affaires étrangères pour faire de l’ombre au vrai, c’est pas normale tout ça.




    0



    0
    anonyme
    27 juillet 2016 - 20 h 56 min

    ça changera rien dans les
    ça changera rien dans les nominations c’est comme si vous êtes pour un deuxième ministre des affaires étrangères pour faire de l’ombre au vrai, c’est pas normale tout ça.




    0



    0
    les damnes de la terre
    27 juillet 2016 - 18 h 53 min

    Je l avais dis il y a peu de
    Je l avais dis il y a peu de temps et sur ce site meme ke le ministre d etat ministre des affaires etrangeres n est la qu a titre honorifique..




    0



    0
    les damnes de la terre
    27 juillet 2016 - 18 h 53 min

    Je l avais dis il y a peu de
    Je l avais dis il y a peu de temps et sur ce site meme ke le ministre d etat ministre des affaires etrangeres n est la qu a titre honorifique..




    0



    0
    La Cigale
    27 juillet 2016 - 17 h 22 min

    Excellente nouvelle. L
    Excellente nouvelle. L’Afrique doit être le marché de l’Algérie et des africains.
    Si le problème financier empêche qu’il y est un marché commun de développement en Afrique.
    La Chine peut être une solution pour intégrer le marché africain en apportant les finances que les pays africains non pas.
    Et la Chine aura ces dividende en tant qu’investisseur économique.
    Ça ne doit en aucun cas être les sionistes de Netanyahu qui doit s’approprier l’économie le leadership de l’Afrique et en faire sa chose sa propriété son nouvel exode à la conquête de toute l’Afrique et en chassant et massacrant les peuples africains comme il sait si bien le faire entre pseudo arabes et pseudo musulmans.




    0



    0
    La Cigale
    27 juillet 2016 - 17 h 22 min

    Excellente nouvelle. L
    Excellente nouvelle. L’Afrique doit être le marché de l’Algérie et des africains.
    Si le problème financier empêche qu’il y est un marché commun de développement en Afrique.
    La Chine peut être une solution pour intégrer le marché africain en apportant les finances que les pays africains non pas.
    Et la Chine aura ces dividende en tant qu’investisseur économique.
    Ça ne doit en aucun cas être les sionistes de Netanyahu qui doit s’approprier l’économie le leadership de l’Afrique et en faire sa chose sa propriété son nouvel exode à la conquête de toute l’Afrique et en chassant et massacrant les peuples africains comme il sait si bien le faire entre pseudo arabes et pseudo musulmans.




    0



    0
    selecto
    27 juillet 2016 - 15 h 19 min

    Maintenant il est carrément
    Maintenant il est carrément ministre des affaires étrangères celui là.




    0



    0
    selecto
    27 juillet 2016 - 15 h 19 min

    Maintenant il est carrément
    Maintenant il est carrément ministre des affaires étrangères celui là.




    0



    0
    Anonymous
    27 juillet 2016 - 15 h 04 min

    bonne chose
    bonne chose




    0



    0
    Anonymous
    27 juillet 2016 - 15 h 04 min

    bonne chose
    bonne chose




    0



    0
    Anonymous
    27 juillet 2016 - 14 h 38 min

    Il n’arrive même pas à

    Il n’arrive même pas à assurer ses responsabilité au niveau Africain, messahel veut s’occuper de la Chine.




    0



    0
    Anonymous
    27 juillet 2016 - 14 h 38 min

    Il n’arrive même pas à

    Il n’arrive même pas à assurer ses responsabilité au niveau Africain, messahel veut s’occuper de la Chine.




    0



    0
    Kahina
    27 juillet 2016 - 14 h 34 min

    Ya M. Messahel,

    Ya M. Messahel,
    occupe toi de ton territoire, l’Afrique et le Maghreb, c’est déjà beaucoup pour toi.
    Laisse Monsieur Lamamra faire son travail. Il est très compétent et n’a pas besoin d’un ministre parallèle.




    0



    0
      les damnes de la terre
      27 juillet 2016 - 19 h 38 min

      Vous avez omis les pays
      Vous avez omis les pays arabes mais c pas ca ki m interesse .je me ss dis avec tte une armada d expert et de conseillers ils n ont pas trouve mieux ke cette appelation ki fait un km de longueur :ministre des affaires maghrebines de la ligue arabe et de l inote affricaines .A mon sens ils auraient pu nous eviter tt cr trajet et dire simplement ministre en charge des pays arabes et de l afrique POINT FINAL




      0



      0
    Kahina
    27 juillet 2016 - 14 h 34 min

    Ya M. Messahel,

    Ya M. Messahel,
    occupe toi de ton territoire, l’Afrique et le Maghreb, c’est déjà beaucoup pour toi.
    Laisse Monsieur Lamamra faire son travail. Il est très compétent et n’a pas besoin d’un ministre parallèle.




    0



    0
      les damnes de la terre
      27 juillet 2016 - 19 h 38 min

      Vous avez omis les pays
      Vous avez omis les pays arabes mais c pas ca ki m interesse .je me ss dis avec tte une armada d expert et de conseillers ils n ont pas trouve mieux ke cette appelation ki fait un km de longueur :ministre des affaires maghrebines de la ligue arabe et de l inote affricaines .A mon sens ils auraient pu nous eviter tt cr trajet et dire simplement ministre en charge des pays arabes et de l afrique POINT FINAL




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.