La route hors la loi

Par Kamel Moulfi – Si rien n’est fait pour arrêter l’hécatombe sur les routes en Algérie, il faudra s’attendre, fin 2016, à un bilan plus lourd que celui des années précédentes. Les statistiques tenues par le Centre national de prévention et de sécurité routières (CNPSR) sont effrayantes. Elles devraient suffire à tirer la sonnette d’alarme pour agir de toute urgence et endiguer ce véritable fléau. En 2015, les accidents de la route ont fait 4 610 morts et 55 994 blessés, soit, d’après les calculs du CNPSR, une moyenne quotidienne de 12 morts et 160 blessés. Pour le premier semestre 2016, selon la même source, la tendance n’a pas été inversée : 1 919 personnes sont décédées et 21 290 autres blessées à la suite d’accidents de la route. En une seule journée, le dimanche 24 juillet – allez savoir pourquoi – la route a tué 14 personnes et causé des blessures à 47 autres.

Les accidents surviennent à toute heure, mais le plus souvent sur des tronçons de la mort parfaitement identifiés aussi bien par les automobilistes qui les fréquentent que par les spécialistes qui analysent ce phénomène. Leur coût financier, un milliard de dollars environ par an, donne à réfléchir en ces temps de crise. En guise de riposte, toutes les formules sont essayées, la prochaine sera le permis à points, avec durcissement des sanctions dans le cadre d’une nouvelle loi. Sera-t-elle appliquée ? Là est le véritable problème. Tout le monde sait qu’au moindre prétexte, les conduites dangereuses en voiture sont tolérées en ville, au vu de tous. Est-ce céder à la tentation facile de l’exagération des faits que de mettre l’accent sur le phénomène de transgression de la loi qui tend à se banaliser ?

Les conséquences du mépris affiché face à la loi sont traduites dans ce que l’on a fini par appeler le «terrorisme routier», mais aussi dans le recours systématique à la violence physique pour régler les différends, même mineurs, que l’on retrouve dans les stades et jusque dans l’école. C’est l’ensemble de la société par son fonctionnement qui alimente l’ambiance propice aux mauvais comportements. C’est sur elle qu’il faut agir, et pas seulement par des campagnes de sensibilisation qui ont montré leur inefficacité.

K. M.

Comment (34)

    Anonymous
    7 août 2016 - 11 h 17 min

    La responsabilité des
    La responsabilité des accidents de la route incombe, en premier lieu, à ceux qui décidèrent de réaliser le grand projet de prétendue autoroute, uniquement pour s’enrichir plus massivement et en toute impunité et au mépris des lois internationales régisant un tel ouvrage. Profitant du système maffieux mis en place et obnubilés par l’argent facile, ces tristes individus avaient feint d’ignorer qu’une autoroute a essentiellement pour objectif de permettre à des agents économiques d’exercer leurs activités dans les délais les plus courts et en toute sécurité.
    Au regard de la situation économique désastreuse de notre pays, on est en droit de s’interroger sur l’opportunité de la construction d’une voie d’accès dépassant de loin nos besoins à court et moyen terme mais aussi et surtout n’offrant nullement les mêmes garanties de sécurité qu’une autoroute digne de ce nom.
    Au demeurant, n’aurait-on pas mieux fait de construire au moins un hôpital spécialisé qui nous aurait épargné la honte et l’humiliation que le prétendu « élu du peuple » nous avait fait subir en allant se soigner dans le même lit que les Bigeard et autres pires tortionnaires que nous ayons connus durant la guerre de libération ????????




    0



    0
    Trinita
    6 août 2016 - 2 h 05 min

    Routes déplorables
    Vu l’état déplorables des routes en Algérie et l’attribution des permis de conduire à n’importe qui, y compris des jeunes mineurs, et vu le nombre croissant de gendarmes incultes et non instruits, c’est pas étonnant de constater une telle hécatombe.
    C’est une culture: par émulation, l’obtention du permis chez les plus jeunes est devenu une obligation sine qua non. Allez voir le nombre de filles se bousculant pour avoir un permis. D’autres l’achètent carrément.
    La plupart des accidents de la route, 35% selon l’ONS, sont provoqués par les automobilistes âgés entre 18 et 25 ans. C’est énorme.
    Autre cause et non des moindres: la gendarmerie laquelle est remplie de sacrés menteurs qui ne savent même pas distinguer un panneau d’un autre. Ils retirent les permis de gens âgés mais ont peur des voyous et autres délinquants. Beaucoup monnayent le retrait par un bakchich.
    Vous croyez que c’est la vitesse qui est en cause? Faut être un sacré ignorant pour l’admettre.




    0



    0
    Trinita
    6 août 2016 - 2 h 05 min

    Routes déplorables
    Vu l’état déplorables des routes en Algérie et l’attribution des permis de conduire à n’importe qui, y compris des jeunes mineurs, et vu le nombre croissant de gendarmes incultes et non instruits, c’est pas étonnant de constater une telle hécatombe.
    C’est une culture: par émulation, l’obtention du permis chez les plus jeunes est devenu une obligation sine qua non. Allez voir le nombre de filles se bousculant pour avoir un permis. D’autres l’achètent carrément.
    La plupart des accidents de la route, 35% selon l’ONS, sont provoqués par les automobilistes âgés entre 18 et 25 ans. C’est énorme.
    Autre cause et non des moindres: la gendarmerie laquelle est remplie de sacrés menteurs qui ne savent même pas distinguer un panneau d’un autre. Ils retirent les permis de gens âgés mais ont peur des voyous et autres délinquants. Beaucoup monnayent le retrait par un bakchich.
    Vous croyez que c’est la vitesse qui est en cause? Faut être un sacré ignorant pour l’admettre.




    0



    0
    Anonymous
    5 août 2016 - 22 h 41 min

    les spécialistes de la
    les spécialistes de la circulation routière ne sont plus aux commandes ;comme tous les spécialistes dans tous les domaines d’ailleurs ;les médiocres préoccupés par leurs seuls intérêts( c’est leur spécialité ) les ont remplacé ;




    0



    0
    Anonymous
    5 août 2016 - 22 h 41 min

    les spécialistes de la
    les spécialistes de la circulation routière ne sont plus aux commandes ;comme tous les spécialistes dans tous les domaines d’ailleurs ;les médiocres préoccupés par leurs seuls intérêts( c’est leur spécialité ) les ont remplacé ;




    0



    0
    anonyme
    5 août 2016 - 17 h 45 min

    Une cause nationale
    Où est notre ministre?




    0



    0
    anonyme
    5 août 2016 - 17 h 45 min

    Une cause nationale
    Où est notre ministre?




    0



    0
    mouatène
    5 août 2016 - 12 h 55 min

    sécurité routière
    à mon avis, la sécurité routière DOIT relevée de la compétence de la Gendarmerie Nationale avec une réorganisation de fond en comble. beaucoups de systèmes sont mieux que l’actuel.
    – limitation de vitesse sur le permis avec apposition de la cocarde ( 80 ) pour les 2 première années, ( 90 ) pour les 3 prochaines années . après 5 ans de conduite sans accident, le conducteur pourrait rouler jusqu’à 100. en cas d’infraction grave le permis est supprimé et l’auteur devra retourner à l’école de conduite. quant aux plaques de limitation de vitesse sur les auto routes, elles ne seront plus utiles. ne vous en faites pas, si le permis est le gagne pain , le conducteur fera très attention et soyez certains qu’il s’abstiendra de faire des conneries sur la route.




    0



    0
      anonyme
      5 août 2016 - 19 h 42 min

      maaza weloue taret
      les plaques ne seront plus utiles? kemlet! en france tout le monde conduit bien ou presque à part les étrangers malgré cela les panneaux existent toujours … vous savez pourquoi ? parce que les panneaux informent les conducteurs des obligations,dangers etc. vous avez encore d’autres idées aussi révolutionnaires?




      0



      0
        mouatène
        9 août 2016 - 15 h 47 min

        securité routière
        cher migri bonjour. vous vivez en france et votre devoir est d’apprendre LE FRANCAIS pour le comprendre et mieux vous exprimer. il n’est pas trop tard pour vous pour reprendre le chemin de l’école. bon courage.




        0



        0
    mouatène
    5 août 2016 - 12 h 55 min

    sécurité routière
    à mon avis, la sécurité routière DOIT relevée de la compétence de la Gendarmerie Nationale avec une réorganisation de fond en comble. beaucoups de systèmes sont mieux que l’actuel.
    – limitation de vitesse sur le permis avec apposition de la cocarde ( 80 ) pour les 2 première années, ( 90 ) pour les 3 prochaines années . après 5 ans de conduite sans accident, le conducteur pourrait rouler jusqu’à 100. en cas d’infraction grave le permis est supprimé et l’auteur devra retourner à l’école de conduite. quant aux plaques de limitation de vitesse sur les auto routes, elles ne seront plus utiles. ne vous en faites pas, si le permis est le gagne pain , le conducteur fera très attention et soyez certains qu’il s’abstiendra de faire des conneries sur la route.




    0



    0
      anonyme
      5 août 2016 - 19 h 42 min

      maaza weloue taret
      les plaques ne seront plus utiles? kemlet! en france tout le monde conduit bien ou presque à part les étrangers malgré cela les panneaux existent toujours … vous savez pourquoi ? parce que les panneaux informent les conducteurs des obligations,dangers etc. vous avez encore d’autres idées aussi révolutionnaires?




      0



      0
    Anonymous
    4 août 2016 - 22 h 06 min

    la RRRoute plus forte que les
    la RRRoute plus forte que les terroristes




    0



    0
    Anonymous
    4 août 2016 - 22 h 06 min

    la RRRoute plus forte que les
    la RRRoute plus forte que les terroristes




    0



    0
    momo
    4 août 2016 - 13 h 16 min

    il y a une justice a 2
    il y a une justice a 2 vitesse en algerie .il faut une tolerance zero mais pour tout le monde.allez voit les comissions de retrait du permis et vous trouverer que des gens qui n on pas de piston ou pas payer .les autre une fois retirer une fois restituer.on arrivera a rien car tout es laisser aller .




    0



    0
    momo
    4 août 2016 - 13 h 16 min

    il y a une justice a 2
    il y a une justice a 2 vitesse en algerie .il faut une tolerance zero mais pour tout le monde.allez voit les comissions de retrait du permis et vous trouverer que des gens qui n on pas de piston ou pas payer .les autre une fois retirer une fois restituer.on arrivera a rien car tout es laisser aller .




    0



    0
    Wallace
    4 août 2016 - 11 h 11 min

    du jamais vu!
    Suite à un bouchon sur l,autoroute…
    Bloqué pendant plus d,une heure en face du port d,alger et bien tous les véhicules on fait « demi-tour ».
    J’ai même interpellé un automobiliste sur qui roulait(il avait déjà fait demi tour) sur le trottoir?
    -vous roulez même sur le trottoir?
    Ow c,es ça l,Algerie me répondit il.
    Par contre je trouve ça honorable de s,attaqué au accident de la route mais faudrait déjà commencé par des routes au normes(non ondulé) et surtout le manque de signalisation(y a des routes sans bandes au sol ou on ne les voit plus) quand celle ci es bcp trop petite(panneau d,interdiction 20 cm de diamètre??) Ou manque de signalisation Sans compter le nombre de ralentisseur(anarchique) ou quand celui la ne bousille pas votre bagnole!
    Tout des ingrédients qui favorise l,énervement au volant!




    0



    0
      anonyme
      4 août 2016 - 22 h 53 min

      le mini panneau ou la rentabilisation industrielle…
      ça m’étonne pas du tout ils font ce qu’ils veulent partout à toutes heures! des panneaux de signalisation de 20 cm de diam c’est normal wallace et j’ajoute placés le plus souvent à 1 m du sol genre tu passes devant et t’y colles ton chewing-gum ou autre chose, la signalisation a été confiée aux analphabètes de l’ansej donc des « entrepriseurs » djeun qui n’ont rien dans le crâne encore moins les normes internationales! mais c’est l’algérie « fraternelle et solidaire » chacun, surtout certains, y fait son beurre même s’il a un goût rance.




      0



      0
        Wallace
        5 août 2016 - 18 h 21 min

        le policier à été conciliant
        Si je dis ça @anonyme;c parce que j’ai emprunté 2 sens interdit et j’ai pas vu le poteau(tout ptit mini rikiki).
        Une fois sur constantine de nuit…des personnes attablés me l,on signalé et enjoint de continué…il ne me restait plus que 10 mètres…autant allé au bout de toute façon pas de voiture venant d,en face.
        Le 2 ème(de jour en ville) et la je tombe sur un agent de la circulation…j,ai insisté pour expliquer qu’il n,existe pas de panneaux d,interdiction donc on ne peut pas me faire procès.
        Il m’a laissé partir…j,ai fait demi tour sur de moi qu,il n’y a pas de panneaux d,interdiction pressé de vérifié pour me rassuré que je ne suis pas aveugle tout en remerciant le policier pour le fait que je ne ramasse pas un procès.
        Surprise!
        Il y avait bel et bien un panneau d,interdiction mais jamais vu une dimension pareille?
        Du diamètre d,une pièce de 10 dinars??..lol
        Je regarde au loin et le policier en train de sermoner d,autres véhicules…kif kif que moi.
        Autre chose qui m,a frappé en Algérie es que je m,arrete pour laisser passer les piétons et bien plusieurs piétonnier me font signe de passer d,abord…très méfiant.
        Ceux qui accepte me saluait et regardais comme si ils avait vu un miracle?
        Moi même, de temp en temp piétonnier…je traverse sur un passage piéton et bien de loin je vois des bagnoles qui accélère comme une boule de bowling qui fonce sur la quille…obligé d,accéléré le pas!
        J,en ai bu pour rester « eveille » des petits expresso..




        0



        0
          anonyme
          5 août 2016 - 19 h 53 min

          sans interdit, tot élé permé!
          t’as pris un sens interdit ? PAS BIEN WALLACE ! le problème c’est que les flics sont débordés chaque fois qu’ils en chopent un il sort 10000 mauvaises bonnes raisons d’enfreindre la loi, un peu (juste un peu) comme tu l’as fait mais en général c’est sans rapport avec le code de la route…




          0



          0
    Wallace
    4 août 2016 - 11 h 11 min

    du jamais vu!
    Suite à un bouchon sur l,autoroute…
    Bloqué pendant plus d,une heure en face du port d,alger et bien tous les véhicules on fait « demi-tour ».
    J’ai même interpellé un automobiliste sur qui roulait(il avait déjà fait demi tour) sur le trottoir?
    -vous roulez même sur le trottoir?
    Ow c,es ça l,Algerie me répondit il.
    Par contre je trouve ça honorable de s,attaqué au accident de la route mais faudrait déjà commencé par des routes au normes(non ondulé) et surtout le manque de signalisation(y a des routes sans bandes au sol ou on ne les voit plus) quand celle ci es bcp trop petite(panneau d,interdiction 20 cm de diamètre??) Ou manque de signalisation Sans compter le nombre de ralentisseur(anarchique) ou quand celui la ne bousille pas votre bagnole!
    Tout des ingrédients qui favorise l,énervement au volant!




    0



    0
      anonyme
      4 août 2016 - 22 h 53 min

      le mini panneau ou la rentabilisation industrielle…
      ça m’étonne pas du tout ils font ce qu’ils veulent partout à toutes heures! des panneaux de signalisation de 20 cm de diam c’est normal wallace et j’ajoute placés le plus souvent à 1 m du sol genre tu passes devant et t’y colles ton chewing-gum ou autre chose, la signalisation a été confiée aux analphabètes de l’ansej donc des « entrepriseurs » djeun qui n’ont rien dans le crâne encore moins les normes internationales! mais c’est l’algérie « fraternelle et solidaire » chacun, surtout certains, y fait son beurre même s’il a un goût rance.




      0



      0
        Wallace
        5 août 2016 - 18 h 21 min

        le policier à été conciliant
        Si je dis ça @anonyme;c parce que j’ai emprunté 2 sens interdit et j’ai pas vu le poteau(tout ptit mini rikiki).
        Une fois sur constantine de nuit…des personnes attablés me l,on signalé et enjoint de continué…il ne me restait plus que 10 mètres…autant allé au bout de toute façon pas de voiture venant d,en face.
        Le 2 ème(de jour en ville) et la je tombe sur un agent de la circulation…j,ai insisté pour expliquer qu’il n,existe pas de panneaux d,interdiction donc on ne peut pas me faire procès.
        Il m’a laissé partir…j,ai fait demi tour sur de moi qu,il n’y a pas de panneaux d,interdiction pressé de vérifié pour me rassuré que je ne suis pas aveugle tout en remerciant le policier pour le fait que je ne ramasse pas un procès.
        Surprise!
        Il y avait bel et bien un panneau d,interdiction mais jamais vu une dimension pareille?
        Du diamètre d,une pièce de 10 dinars??..lol
        Je regarde au loin et le policier en train de sermoner d,autres véhicules…kif kif que moi.
        Autre chose qui m,a frappé en Algérie es que je m,arrete pour laisser passer les piétons et bien plusieurs piétonnier me font signe de passer d,abord…très méfiant.
        Ceux qui accepte me saluait et regardais comme si ils avait vu un miracle?
        Moi même, de temp en temp piétonnier…je traverse sur un passage piéton et bien de loin je vois des bagnoles qui accélère comme une boule de bowling qui fonce sur la quille…obligé d,accéléré le pas!
        J,en ai bu pour rester « eveille » des petits expresso..




        0



        0
          anonyme
          5 août 2016 - 19 h 53 min

          sans interdit, tot élé permé!
          t’as pris un sens interdit ? PAS BIEN WALLACE ! le problème c’est que les flics sont débordés chaque fois qu’ils en chopent un il sort 10000 mauvaises bonnes raisons d’enfreindre la loi, un peu (juste un peu) comme tu l’as fait mais en général c’est sans rapport avec le code de la route…




          0



          0
    séhab
    4 août 2016 - 8 h 31 min

    auto école et inspecteurs
    que les auto école et les inspecteurs arrêtent de vendre des permis de conduires!!

    que l’on mette en prison tout ces beaux mondes corrompus c’est eux les délinquants et la cause

    de cette hécatombe sur les routes de l’Algérie et puis que on annule le permis a vie

    à ceux qui causes des accidents mortelles!! et les mètres en prison ça leurs fera du biens

    comme ça ils réfléchirons à tette reposé aux crimes qu’ils ont commis gratuitement!!




    0



    0
      anonyme
      5 août 2016 - 22 h 37 min

      es tu d’accord pour qu’on
      es tu d’accord pour qu’on applique ces règles à toi ?




      0



      0
        séhab
        6 août 2016 - 7 h 42 min

        réponse à anonime 05/2016 23h37
        oui je suis entièrement d’accord qu’on applique ces règles à tous et compris moi

        C un jour je comète une faute et ne respectent pas la loi du code de la route
        et mettre en danger la vie des autres.!

        en attendent moi je vie dans un pays ou l’on respecte à 98% la loi du code de la route ou le permis à point existe depuis très longtemps et moi j’ai toujours mes 12 points
        sur mon permis!)

        moi quand je rentre au bled j’ai une peur bleue sur la route ou tout le monde
        vous dépassent en plein virage pour vous mettre dans le fossé quand un autre
        se présente en face de lui!!! et tout le monde roulent à gauche sur l’autoroute même
        le camions qu’ils ont pas le droit de l’empruntée!! c’est la loi de la jungle chez vous
        en plus quand vous leurs faite savoir que c’est interdit ils vous font un doit d’honneur!!
        tellement qu’ils sont biens éduquer et respectueux des autres!!

        ils non m^me pas le respect pour eux même!!

        CORDIALEMENT chère Compatriote




        0



        0
    séhab
    4 août 2016 - 8 h 31 min

    auto école et inspecteurs
    que les auto école et les inspecteurs arrêtent de vendre des permis de conduires!!

    que l’on mette en prison tout ces beaux mondes corrompus c’est eux les délinquants et la cause

    de cette hécatombe sur les routes de l’Algérie et puis que on annule le permis a vie

    à ceux qui causes des accidents mortelles!! et les mètres en prison ça leurs fera du biens

    comme ça ils réfléchirons à tette reposé aux crimes qu’ils ont commis gratuitement!!




    0



    0
      anonyme
      5 août 2016 - 22 h 37 min

      es tu d’accord pour qu’on
      es tu d’accord pour qu’on applique ces règles à toi ?




      0



      0
        séhab
        6 août 2016 - 7 h 42 min

        réponse à anonime 05/2016 23h37
        oui je suis entièrement d’accord qu’on applique ces règles à tous et compris moi

        C un jour je comète une faute et ne respectent pas la loi du code de la route
        et mettre en danger la vie des autres.!

        en attendent moi je vie dans un pays ou l’on respecte à 98% la loi du code de la route ou le permis à point existe depuis très longtemps et moi j’ai toujours mes 12 points
        sur mon permis!)

        moi quand je rentre au bled j’ai une peur bleue sur la route ou tout le monde
        vous dépassent en plein virage pour vous mettre dans le fossé quand un autre
        se présente en face de lui!!! et tout le monde roulent à gauche sur l’autoroute même
        le camions qu’ils ont pas le droit de l’empruntée!! c’est la loi de la jungle chez vous
        en plus quand vous leurs faite savoir que c’est interdit ils vous font un doit d’honneur!!
        tellement qu’ils sont biens éduquer et respectueux des autres!!

        ils non m^me pas le respect pour eux même!!

        CORDIALEMENT chère Compatriote




        0



        0
    MELLO
    3 août 2016 - 17 h 24 min

    les hors la loi.
    Au lendemain du 5 Mars 2016, le ministre de la communication avait donné le coup d’envoi d’une grande campagne de sensibilisation contre la violence routière qui a été lancée à travers les ondes de la radio nationale et les 48 autres stations régionales. Bilan ? Constat terrible ! Les autorités donnent l’impression d’avoir intégré cette situation même si elles réaffirment, chaque année, leur volonté d’éradiquer le phénomène. La réalité des chiffres reste implacable. Les automobilistes sont livrés à eux-mêmes. La route, c’est une jungle goudronnée où certains chauffards se permettent des pointes de vitesse à plus de 200km/heure ! C’était à ce moment précis qu’on avait évoqué la mise en place d’une «Délégation Nationale pour la Sécurité Routière» ; qui sera placée sous l’autorité du premier ministre et le suivi de ses missions sera confié au ministère de l’intérieur et des collectivités locales,Bilan ? De ce qui précède, on ne doit plus, désormais, se contenter d’une campagne ponctuelle et se dire qu’on a fait le boulot ! Le désenchantement est malheureusement bel et bien consommé et les perspectives s’annoncent encore plus pessimistes. La seule et unique trouvaille de ce gouvernement fut la réduction des importations des véhicules, somme toute logique comme pour faire baisser la fièvre on casse le thermomètre.




    0



    0
    MELLO
    3 août 2016 - 17 h 24 min

    les hors la loi.
    Au lendemain du 5 Mars 2016, le ministre de la communication avait donné le coup d’envoi d’une grande campagne de sensibilisation contre la violence routière qui a été lancée à travers les ondes de la radio nationale et les 48 autres stations régionales. Bilan ? Constat terrible ! Les autorités donnent l’impression d’avoir intégré cette situation même si elles réaffirment, chaque année, leur volonté d’éradiquer le phénomène. La réalité des chiffres reste implacable. Les automobilistes sont livrés à eux-mêmes. La route, c’est une jungle goudronnée où certains chauffards se permettent des pointes de vitesse à plus de 200km/heure ! C’était à ce moment précis qu’on avait évoqué la mise en place d’une «Délégation Nationale pour la Sécurité Routière» ; qui sera placée sous l’autorité du premier ministre et le suivi de ses missions sera confié au ministère de l’intérieur et des collectivités locales,Bilan ? De ce qui précède, on ne doit plus, désormais, se contenter d’une campagne ponctuelle et se dire qu’on a fait le boulot ! Le désenchantement est malheureusement bel et bien consommé et les perspectives s’annoncent encore plus pessimistes. La seule et unique trouvaille de ce gouvernement fut la réduction des importations des véhicules, somme toute logique comme pour faire baisser la fièvre on casse le thermomètre.




    0



    0
    الهوارية..في أمريكا
    3 août 2016 - 14 h 57 min

    Il faut une brigade de
    Il faut une brigade de sécurité routière sur les routes algériennes, y’a des délinquants qui slaloment avec leurs camions et leurs voitures ou taxis pour doubler.
    Des éthylotest d’alcoolémie et de drogue.
    Pas besoin, de mettre des gendarmes, juste former des jeunes gens au chômage pour surveiller les routes algériennes et assurer la sécurité de toutes les personnes qui l’empreinte




    0



    0
    الهوارية..في أمريكا
    3 août 2016 - 14 h 57 min

    Il faut une brigade de
    Il faut une brigade de sécurité routière sur les routes algériennes, y’a des délinquants qui slaloment avec leurs camions et leurs voitures ou taxis pour doubler.
    Des éthylotest d’alcoolémie et de drogue.
    Pas besoin, de mettre des gendarmes, juste former des jeunes gens au chômage pour surveiller les routes algériennes et assurer la sécurité de toutes les personnes qui l’empreinte




    0



    0

Les commentaires sont fermés.