Le CCIF dénonce des violences policières à caractère islamophobe

Pour le CCIF, «rien ne peut justifier cette violence et cette brutalité». D. R.

Le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) dénonce une agression islamophobe à Emerainville, en Seine-et-Marne, en France. Le CCIF, qui a réagi avec célérité, affirme qu’il s’agit d’un acte islamophobe commis par des agents de l’Etat en charge de la sécurité des citoyens. «Le CCIF vient d’être saisi d’un cas d’agression islamophobe de la part de forces de police sur une jeune fille de confession musulmane», a-t-il souligné dans une déclaration rendue publique aujourd’hui. La victime, à savoir Lina, a déclaré au service juridique du CCIF avoir raccompagné avec sa sœur une amie à Emerainville (Seine-et-Marne), le 30 juillet dernier, lorsqu’elle a été violemment prise à partie, humiliée et emmenée en garde à vue par un groupe de policiers.

Le CCIF souligne qu’elle a été interpellée sans raison apparente, précisant ainsi que rien ne justifiait la violence de cette charge, si ce n’est le seul port de son foulard qui aurait «dérangé», selon les dires de l’avocat, mandaté d’office. Le CCIF dit suivre de très près «ce dossier qui met en évidence des violences policières à caractère islamophobe». «Que de telles violences puissent être permises sans aucune réaction des policiers présents est proprement scandaleux», a encore relevé dans sa déclaration. La victime a déposé plainte au niveau de l’Inspection générale de la police nationale en fin de semaine dernière, afin de faire valoir ses droits et surtout pousser les responsables à agir pour mettre un terme à de telles pratiques répréhensibles.

Pour le CCIF, «rien ne peut justifier cette violence et cette brutalité». Cette ONG rappelle dans ce sillage la mort d’Adama Traoré qui a remis au-devant de la scène la question des violences policières. Elle exprime sa détermination à faire valoir jusqu’au bout les droits de la victime. Les actes islamophobes deviennent de plus en plus apparents et violents ces dernières années, dans un contexte de multiplication d’attaques et d’attentats terroristes en France.

Sonia Baker

Comment (3)

    Anonymous
    11 août 2016 - 15 h 04 min

    CCIF ARMEZ VOUS DE BON GARS
    CCIF ARMEZ VOUS DE BON GARS QUI SONT CAPABLE DE DIRE ET DE FAIRE! VOUS N ETES PAS DE CETTE CATEGORIE…SVP FERMEZ LA PORTE ET LAISSER LES CLES A D AUTRE ALGERIEN PLUS COMPETENT…




    0



    0
    nouari019
    9 août 2016 - 15 h 44 min

    CCIF a aucun pouvoir du bidon
    CCIF a aucun pouvoir du bidon ,ne pas confondre avec le CRIF qui fait la pluie et le beau temps actionnaire a 90/100 dans tous les ministères en France tout le monde a quatre patte CQFD..




    0



    0
      elmauro
      11 août 2016 - 19 h 21 min

      parce que le crif a des
      parce que le crif a des hommes derrière lui, et le ccif des mauviettes qui ne savent que critiquer




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.