L’Algérie décroche six prix au festival du théâtre international en Jordanie

Les spécialistes ont salué le talent et le mérite de la réalisatrice et des comédiennes algériennes. D. R.

La pièce de théâtre «Thelth El Khali» du théâtre régional d’El Eulma a décroché six prix à la 9e édition du festival international du théâtre en Jordanie, qui a pris fin mercredi soir à Amman. Il s’agit des prix de la meilleure œuvre et meilleure réalisatrice, meilleure œuvre musicale, meilleure interprétation féminine, meilleur texte dramatique et meilleur éclairage attribués respectivement à Tounes Aït Ali, Hocine Smati, Houria Bahloul, Mohamed Chouat et Farouk Redhouana.

Dans une déclaration à l’APS, Khalil Aoun chef de service programmation, distribution et relations extérieures au théâtre régional d’El Eulma a exprimé la grande joie de la troupe pour ce retentissant succès qui, a-t-il dit, «nous encouragera à aller de l’avant».

Il a souligné que cette fameuse distinction témoigne du «professionnalisme de la réalisatrice Tounes Aït Ali et du talent des trois interprètes». La réalisatrice a souligné pour sa part que le succès obtenu par sa pièce dans un pays arabe et dans un festival arabe, interprétée de surcroît en arabe dialectal algérien, «reflète le bon niveau du théâtre en Algérie malgré les problèmes rencontrés». A la fin de la cérémonie de clôture du festival, les spécialistes ont été unanimes à saluer le talent et le mérite de la réalisatrice et des comédiennes algériennes.

R. C.

Comment (2)

    anonyme
    28 septembre 2016 - 19 h 42 min

    une victoire pour le parlé
    une victoire pour le parlé algérien ! bravo!




    0



    0
    Anonymous
    24 septembre 2016 - 16 h 22 min

    Est ce que ces prix etaient
    Est ce que ces prix etaient du genre « ….arabe » si oui cela ne nous interesse pas car c est de la colonisation




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.