11-Septembre : le Congrès passe outre le veto d’Obama

Barack Obama essuie un camouflet. D. R.

Tout comme le Sénat américain, la Chambre des représentants, chambre basse du Congrès des Etats-Unis, a voté mercredi à une large majorité pour passer outre un veto de Barack Obama, que le président avait mis contre une loi autorisant les victimes du 11-Septembre à poursuivre l’Arabie Saoudite, une première depuis son arrivée au pouvoir en 2008.

La Chambre a voté à une majorité écrasante pour contrer le veto d’Obama sur la loi «Justice contre ceux qui soutiennent le terrorisme» [Justice Against Sponsors of Terrorism Act (Jasta)], qui permet aux familles des victimes de l’attentat du 11 septembre de poursuivre le gouvernement saoudien en justice pour son implication présumée dans les attentats.

La Chambre s’est prononcée à une large majorité contre le véto d’Obama, avec 348 voix pour. 77 députés ont voté contre. Plus tôt mercredi, le Sénat a voté à 97 contre 1 pour passer outre le veto.

Maintenant que les deux chambres du Congrès ont voté, le projet de loi devrait donner naissance à une véritable loi, ce qui en fait le premier veto présidentiel renversé de la présidence Obama.

Le 9 septembre, la Chambre des représentants, chambre basse du Congrès des Etats-Unis, a voté une loi autorisant les familles des victimes des attentats du 11 septembre 2001 à réclamer en justice des dommages et intérêts à l’Arabie saoudite. Cependant, le président américain a bloqué cette loi en soulignant qu’elle «aurait un impact néfaste sur la sécurité nationale des États-Unis».

Son adoption placerait en effet le pays à un «niveau unique de menace» car elle donnerait la possibilité à d’autres pays de poursuivre Washington en justice, avait averti le porte-parole du président américain Josh Earnest.

R. I. 

Comment (10)

    Anonymous
    29 septembre 2016 - 17 h 34 min

    Ce n’est pas une bonne
    Ce n’est pas une bonne nouvelle … L’état profond us sait ce qu’il fait. On ne parle que de gros sous et n’ont pas de vérité, ni de justice …. Comme le patriot act cela servira à bloquer et à dépouiller au cas par cas et par pure opportunisme les états affablis




    0



    0
    nation
    29 septembre 2016 - 16 h 00 min

    LA MALÉDICTION DES PEUPLES
    LA MALÉDICTION DES PEUPLES poursuivra ce royaume du mal … ils paieront pour tous les crimes contre l’humanité et parmi ces crimes celui des 200 000 algeriens morts et les vingts années de perdus de notre nation




    0



    0
    dz
    29 septembre 2016 - 12 h 28 min

    La loi est toujours dictée
    La loi est toujours dictée par les puissants du moment, même dans les républiques bananières.
    N’ ayant aucune carte pour nous en prémunir, implorant Dieu de nous préserver de leur hogra, en attendant de construire une nation forte, libre et démocratique, orientée vers les sciences et l’universalité, affranchie du joug des arabo-baathistes rétrogrades.




    0



    0
    TheBraiN
    29 septembre 2016 - 9 h 37 min

    Ça ouvre le droit à une
    Ça ouvre le droit à une piraterie « légalisée » !!
    Il faut voir au-delà des Al Saoud , qui auront bien mérité leur sort !!
    Rien n’empêchera le congrès de voter des lois autorisant la saisie et « nationalisation » des biens et avoirs de tous les pays et nations arabes pour la simple et unique raison , selon eux; que le terrorisme vient de ces pays !!
    Et , en ce qui nous concerne, qui peut garantir qu’en cas de brouille entre Alger et Washington , le congrès ne votera pas une loi ordonnant la saisie des avoirs de l’état Algérien aux USA (je parle des plus de 100 milliards de Dollars en bons du trésor) !!!
    En voyant plus loin , plus grave , on pourrait même aller vers une guerre mondiale si ce même Congres décidait de saisir les avoirs et biens Chinois aux USA !!!!




    0



    0
    anonyme
    29 septembre 2016 - 8 h 56 min

    les citoyens américains qui
    les citoyens américains qui voudront poursuivre les saoudiens pour les crimes du 11 septembre seront surpris de voir défiler à la barre non seulement les saoudiens mais aussi leurs comparses américains de la cia et autres , on verra sans doute obama et bush venir s’exprimer à la barre des accusés!




    0



    0
      Rezki Djerroudi
      29 septembre 2016 - 13 h 55 min

      Parfaitement pensé cher
      Parfaitement pensé cher anonyme. Bravo ! C’est l’unique scénario que les personnalités qui sont au fait des intrigues et du non dit qui sont en train de tout faire pour éviter de se retrouver à la barre des accusées car les autres en cas de gèle illégal feront recours à la justice mais les américains eux, se retrouveront devant le fait accompli et à ce moment-là la vérité jaillira.




      0



      0
      TheBraiN
      30 septembre 2016 - 14 h 48 min

      Il ne faut pas rêver non plus
      Il ne faut pas rêver non plus !
      Le justice Américaine n’a jamais été un modèle d’impartialité !
      De plus elle va « juger » selon cette loi qui ne prévoit pas de faire la vérité sur ces attentats (le version officielle est désormais la vérité absolue chez eux) mais de faire payer les Al Saoud et peut-être même le Koweit et l’Egypte qui ont des supposés kamikazes du 11 septembre comme ressortissants .




      0



      0
    USMS
    29 septembre 2016 - 6 h 09 min

    Les bédouins vont préparer le
    Les bédouins vont préparer le chéquier et le problème sera réglé. Ceci nous confirmera que les américains sont faciles à acheter. Tant qu’il y aura des dollars……




    0



    0
      TheBraiN
      29 septembre 2016 - 9 h 39 min

      Le chéquier ?

      Le chéquier ?
      MDR
      Ils vont leur piquer les 1 000 milliards de dollars que les Al Saoud ont placés aux USA avant de les obliger à signer des reconnaissances de dettes …




      0



      0
        Zéphyr
        1 octobre 2016 - 9 h 25 min

        Puisse Dieu t’entendre!!!! C
        Puisse Dieu t’entendre!!!! C’est tout ce qu’ils méritent.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.