Le Brent ouvre la semaine à plus de 55 dollars après l’accord-Opep

Les prix du pétrole atteignaient de nouveaux plus hauts annuels lundi en cours d’échanges européens, poursuivant leur hausse après l’accord de l’Opep annoncé la semaine dernière pour limiter la production mondiale. En fin de matinée, le baril de Brent de la mer du Nord pour livraison en février valait 55,14 dollars sur l’Intercontinental Exchange (ICE) de Londres, en hausse de 68 cents par rapport à la clôture du vendredi soir. Quelques heures auparavant, le Brent a même atteint 55,20 dollars, soit son plus haut niveau depuis 17 mois. Dans les échanges électroniques sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» (WTI) pour la même échéance gagnait 54 cents à 52,22 dollars. L’annonce de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep), qui est parvenue mercredi à Vienne à un accord pour limiter la production de ses membres de 1,2 million de barils par jour, en application de l’accord d’Alger, rassure toujours les marchés. Selon des analystes, «la hausse des prix pourrait être accentuée par des commentaires des pays non membres de l’Opep (dont l’Opep attend une baisse de la production de 600 000 barils par jour) ou par des preuves concrètes de la baisse de la production de l’Opep en janvier», quand l’accord prendra effet.

Commentaires

    Merci Mr.Bouterfa
    5 décembre 2016 - 18 h 09 min

    un trés bon début , 5 dollars
    un trés bon début , 5 dollars de plus ….c’est du 10% du prix d’il y’a quelques semaines !!!
    alors que khelil annonçait encore un recul , Sir Bouterfa a su renverser la situation à la faveur de tous ( opep notamment) .
    s’il est nommé premier ministre ….l’algérie bougera dans le bon sens !!!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.