Abdesselam Bouchouareb reçu par le président de la Confédération suisse

Le ministre de l'Industrie et des Mines. D. R.

Le président de la Confédération suisse, Johann N. Schneider-Ammann, a reçu en audience, ce lundi, le ministre de l’Industrie et des Mines, Abdesselam Bouchouareb. «Les entretiens ont porté sur les relations économiques bilatérales et multilatérales et les moyens de développer le potentiel de partenariat entre les deux pays», indique un communiqué du ministère parvenu à notre rédaction, qui précise que Bouchouareb a également rencontré la secrétaire d’Etat à l’Economie, Mme Marie-Gabrielle Ineichen-Fleisch, et le secrétaire d’Etat à la Formation, à la Recherche et à l’Innovation, Mauro Dell’Ambrogio. Les audiences se sont déroulées en présence des ambassadeurs des deux pays, Moulay Mohamed Guendil et Muriel Berset Cohen. 

En visite à Berne, capitale fédérale de la Confédération suisse, le ministre de l’Industrie et des Mines s’est entretenu avec la secrétaire d’Etat à l’Economie «pour faire le point sur les opportunités commerciales, industrielles et d’investissement entre la Suisse et l’Algérie», souligne le communiqué. La secrétaire d’Etat à l’Economie a offert un déjeuner d’affaires en présence des responsables de la fédération des entreprises suisses, «Economie Suisse», qui regroupe plus de 100 000 entreprises helvétiques, de l’Agence suisse de promotion des exportations, la Switzerland Global Enterprise, et des chefs d’entreprise suisses.

A cette occasion, le ministre a informé les participants de «l’évolution des réformes économiques accélérées depuis la révision de la Constitution en février 2016», de «l’amélioration du cadre juridique» et des «avancées en matière d’amélioration du climat des affaires, notamment en ce qui a trait aux opportunités de marché, la réduction des procédures, des coûts et des délais». Le ministre de l’Industrie et des Mines a aussi partagé les éléments structurants le nouveau modèle de croissance économique, en insistant sur le volet relatif à la diversification de l’économie nationale dont la stratégie industrielle et minière.

Bouchouareb a eu également un échange de vues avec le secrétaire d’Etat à la Formation, à la Recherche et à l’Innovation, au sujet de la formation professionnelle au service de l’entreprise et les moyens de développer la relation formation-entreprise. Le ministre de l’Industrie et des Mines a insisté sur «la volonté de l’Algérie de bénéficier de l’expertise suisse en la matière, particulièrement en ce qui a trait à l’amélioration de l’employabilité des débouchés du système de formation algérien».

La visite de Bouchouareb en Suisse s’inscrit dans la suite de la mission économique menée en novembre 2015 par la secrétaire d’Etat suisse à l’économie.

Le volume des échanges économiques entre l’Algérie et la Suisse s’est élevé en 2015 à plus de 360 millions d’euros. La Suisse exporte à destination de l’Algérie principalement des produits pharmaceutiques, des machines et des produits agricoles. Essentiellement exportatrice vers la Suisse de produits énergétiques, l’Algérie cherche à diversifier son industrie, ses fournisseurs et ses partenaires économiques.

Lina S./C. P.

Comment (12)

    Abou Stroff
    13 décembre 2016 - 9 h 24 min

    moua, la seule demande que je
    moua, la seule demande que je ferai à la Suisse est de me donner la permission de transférer l’argent que j’ai caché au Panama (voir les panama papers) dans un compte numéroté en Suisse. quant à bouchouareb, j’espère qu’il a pensé à faire un crochet vers Paris pour voir son épouse et ses enfants.




    0



    0
    Rayes El Bahriya
    13 décembre 2016 - 7 h 48 min

    Proverve suisse dit

    Proverve suisse dit
    Quand on vois ce qu’on vois
    Et on entend ce qu’on Entend
    On a raison de penser ce qu’on pense.
    Oulad El Caïda en Algérie . . Ils l’ont mis à genoux.
    Pourquoi il a une haine viscéral contre Rebrad Issaad.
    Y a anguille sous roche.




    0



    0
    La Cigale
    12 décembre 2016 - 21 h 02 min

    Les suisses les girouettes à
    Les suisses les girouettes à multiface et n’ayant poyr amis que l’argent le reste n’a aucune valeur à leurs yeux d’autant plus si ils sont algériens.




    0



    0
    [email protected]
    12 décembre 2016 - 19 h 37 min

    l me semble que l’heure est
    l me semble que l’heure est aux résultats probants et urgents, même si je devrais faire appel au Diable (ce serait le cas ?). Qu’importe ce qu’il a fait mais plutôt ce qu’il lui sera demandé de mettre à exécution evec efficacité !

    On jugera LE TOUT après, bien APRES




    0



    0
    Bouzorane
    12 décembre 2016 - 18 h 39 min

    Bon courage et bon vent à
    Bon courage et bon vent à Monsieur le Ministre!…..y’en a marre des langues de vipère et de leur dénigrement systématique!….Ce sont en général les plus malhonnêtes qui accusent les autres de malhonnêteté… Les plus pourris accusent les autres de pourriture….Les plus corrompus accusent les autres de corruption!… MA YEQRA ESSAFIH GHIR ELLI FIH!!




    0



    0
      Anonymous
      12 décembre 2016 - 19 h 10 min

      Vous le dites au fils du caid
      Vous le dites au fils du caid khaled d’Ain Mlilla qui n’a pas cessé d’importuner la famille du Chahid Ben M’hidi originaire du même patelin




      0



      0
        Ain El Berda
        12 décembre 2016 - 19 h 29 min

        MAIS MERDE LAISSER LES GENS
        MAIS MERDE LAISSER LES GENS TRANQUILLE..AH IL EST FILS DE CAID ET APRES QU IL EST FILS DE CAID ..MAIS ARRETER ET TOURNER CETTE PAGE DE MEDIOCRITES..IL N TA PLUS DE CAID ET IL N Y A PLUS DE HARKI..IL N Y A PLUS DE MOUJAHID ET TOUT LE TRALALA..JUGEONS LES GENS SUR LEUR TRAVAIL…BASTA YA RAB..ARRETER DE MENTIR ESPECE DE BANDE DE JALOUX.. JE NE CONNAIS PAS CE GARS ET JE NE SUIS PAS DE AIN MLILA MAIS ARRETER VOTRE MALADIE MENTAL. LA TEKHDEMOU, LA TETEKHEDMOU WE LA TKHELIW NASS TEKHDEM…SI LA FAMILLE BEN MHIDI A QUOI QUE CE SOIT AVEC CE GARS..EH BIEN LA JUSTICE EXISTE! STOP ET FIN..ON EST DANS UNE REPUBLIQUE




        0



        0
          Anonymous
          14 décembre 2016 - 11 h 42 min

          …mis a part on est dans une
          …mis a part on est dans une république complètement d’accord avec le reste …..




          0



          0
    LOL
    12 décembre 2016 - 16 h 10 min

    impossible de croire à un tel
    impossible de croire à un tel bobard !
    le truc il est ailleurs…. »comment faire demain quand la suisse deviendra obligée de lever le secret bancaire?…)
    il est là le truc !!!




    0



    0
      Anonymous
      12 décembre 2016 - 16 h 34 min

      il semblerait que le secret
      il semblerait que le secret bancaire est déjà levé suite a la pression Américaine




      0



      0
        LOL
        12 décembre 2016 - 21 h 21 min

        @ à l’abrut….. TOZ qui
        @ à l’abrut….. TOZ qui porte trés bien son nom :
        tu n’as absolument rien compris à mon commentaire et plus le secret bancaire est à lever officiellement à partir de 2017 , donc tout ça , ça se prépare !
        ça m’aurait étonné que tu comprenne un commentaire comme ça !




        0



        0
      TOZ
      12 décembre 2016 - 18 h 04 min

      que c’est intelligent !!!!
      que c’est intelligent !!!! quel commentaire intéressant !!!! vous devriez postuler au nobel du commentaire espèce d’idiot!!!!




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.