Match amical entre diplomates israéliens et marocains à Lima : la trahison de trop !

L'ambassadrice du Maroc à Lima. D. R.

Après des visites de délégations semi-officielles à Tel-Aviv, sous couvert d’échanges culturels ou artistiques, la diplomatie marocaine vient de franchir un nouveau cap dans la normalisation de ses relations avec l’entité sioniste. C’est ce que révèle le journal israélien Yediot Aharonot, dans sa dernière édition, faisant état d’une rencontre entre des diplomates des deux pays dans un match de football organisé cette semaine à Lima, capitale du Pérou. Le quotidien à grand tirage, citant des sources officielles à Tel-Aviv, précise que les deux «équipes» disputaient la finale d’un tournoi de football organisé par le membres du corps diplomatique en poste dans ce pays d’Amérique latine. La même source ajoute qu’avant l’entame du match, les joueurs des deux équipes avaient écouté et salué successivement les hymnes nationaux de leurs deux pays respectifs, puis se sont pliés aux traditionnelles salutations amicales.

Et le journal de relever qu’après l’unique but marqué par l’équipe israélienne, les joueurs marocains ont commencé à s’énerver, au point que certains d’entre eux auraient donné libre cours à leur ressentiment, en proférant, selon cette source, des propos jugés sur place comme «antisémites» ou, tout au moins, peu diplomatiques. Reste à savoir s’il s’agit du «retour du refoulé» ou d’un simple artifice utilisé par les diplomates marocains, passés maitres dans l’art de la fourberie, pour essayer de banaliser un geste – ce contact direct avec la diplomatie israélienne – qui confine à de la haute trahison.

Au sifflet de la fin, les diplomates marocains auraient quitté le terrain, l’air très mécontents, et auraient même refusé de rester pour prendre part à la cérémonie de remise des médailles. Une attitude qui aurait pu facilement, dans une situation normale ou dans le cas de deux pays qui assument leur relation, déclencher une crise diplomatique entre les deux pays. Or, pour sauver la face et éviter de malencontreuses répercussions pour ce geste inamical envers «un pays ami», un membre de la délégation marocaine est revenu au stade pour exprimer sa désapprobation de la conduite des joueurs diplomates de son équipe, tout en présentant ses excuses à l’équipe israélienne et son staff, selon toujours Yediot Aharonot qui ne dit pas si la partie israélienne a accepté ou non ces excuses. 

R. Mahmoudi

Comment (89)

    Lghoul
    25 décembre 2016 - 11 h 50 min

    Si vous savez qui a allaité
    Si vous savez qui a allaité hassan 2, qui ‘a aidé à eliminer Mehdi Ben Barka son opposant à Paris et pourqoui lors de son décès ils sont venus en masse à son enterrement, vous comprendrez que leurs relations sont déjà historiques avant même la guerre d’Algerie. Tout ceci sans mentionner ce qui se passe en jordanie, arabie saoudite, egypte. Tout ce que le peuple algerien, un peu naïf, voit, c’est l’autre façade des kharabes. On trompe notre peuple avec la religion et son inexpérience en traquenards kharabes. Aujourd’hui il y a encore des gens qui croient que s’ils ne sont pas esclaves des saoudiens, ils ne sont pas musulmans au point à nier et échanger leur nationalité avec celle de rouyaume des ténèbres sans qu’ils se rendent même pas compte. Mais en fin de compte ils les laissent tomber comme des loques et le meilleur exemple est en Syrie. Qu’ en est il de « Allah ouakbar » et de la « libération du monde » des mains des « koufars » aujourd’hui ? Ils ont servi de chaire à canon et ils ont disparu de la surface de la terre comme des RIENS. Pour ce qui est des kharabes en général, ils ne regardent que leurs intérêts même avec le diable. Que notre peuple arrête de rêver car personne ne nous aiderait si ce n’ est nous même. Il n’ y a ni frères et ni sœurs. Si on a le courage de comprendre et digérer cela, on soulèvera des montagnes. Sinon continuons à rêver et vivons dans un passé kharabe qui n’a jamais existé que dans les rêves. En fait il ne fut qu’une série de tratrises que notre peuple refuse de croire. On ne croira que quand on se retrouvera seuls.

    Fayçal Ché
    25 décembre 2016 - 8 h 57 min

    Rien de plus banal que deux
    Rien de plus banal que deux équipes sionistes jouent au balon le weekend.
    Je ne suis pas certain que ce fait exceptionnel.

    Benhabra brahim
    25 décembre 2016 - 6 h 04 min

    amical ??? [email protected] pense que
    amical ??? [email protected] pense que c etait plutot comme un « match derby »!!….sur le terrain ,c est une belle empoignade,mais dehors !!…..ce sont des voisins et des amis qui s entendent bien??!!…Par contre un match fraternelle c etait Algerie Palestine,fallait le voir!!..Quand a ces salopards de quotidiens israeliens,en juillet dernier,un autre de ces imbeciles(jss news) n a rien trouve plus idiot en ecrivant que l Algerie a evite de jouer contre le ghana en interdisant a leur entraineur(nationalite israelienne),d accompagner son equipe a Alger..

    Sprinkler
    24 décembre 2016 - 22 h 39 min

    …Ce match  » historique  »
    …Ce match  » historique  » entre deux entités colonialistes intervient à l’heure où l’UE dénie au Maroc toute prétention de souveraineté sur le Sahara Occidental et où l’ONU rappelle à Israël ce qu’il n’a jamais cessé d’être, un état voyou qui vit au-dessus des lois internationales…Ironie de l’Histoire, l’arbitre de ce match de  » consanguins  » a plus de pouvoir que le Secrétaire général de l’ONU ! Paraît que TRUMP sous la pression de l’AIPAC aurait appelé SISSI l’égyptienne pour qu’elle retire son projet de résolution, par trop contraignant pour Israël…La  » pharaonne  » aurait obtempéré sans broncher…Heureusement que d’autres pays ne l’ont pas entendu de cette oreille et ont fait passer la résolution qui tombera comme un couperet sur la tête du bourreau sioniste….Ah ces Arabes !

    anonyme
    24 décembre 2016 - 20 h 38 min

    j’emprunte cette expression
    j’emprunte cette expression aux mokokos qui squattent sur AP : « HHHHHHHHHHHH » les rats mokokos battus par les israéliens ! echaaaaaaaaah ou mazal! par contre je ne comprends pas ce titre , de quelle trahison parlez vous ? nous n’avons aucune sympathie ni pour les mokokos ni pour les israéliens alors ils peuvent faire des matches de foot de hockey sur glace ou des compétitions de proutes , moi ça me laisse de glace!

    TARZAN
    24 décembre 2016 - 20 h 37 min

    excusez moi je sais que ça na
    excusez moi je sais que ça na rien avoir avec le sujet mais je dois tirer la sonnette d’alarme sur le vol des marocains de notre culture, nos us et coutumes. les marocains sont en train de voler toutes nos chansons, en ce moment ils se produisent dans les pays du golfe, le iiban et même en afrique (douzi le voleur des oeuvres algérienne qu’il les attribut à chaque fois à son pays) (d’ailleurs je suis convaincu que cheb akil a été tué au maroc par le makhzen maquillé en accident de voiture), ils passent dans des émissions de grandes écoutes dans ces pays, ils chantent nos chansons qu’ils attribuent ouvertement sans gêne ni honte au patrimoine culturel marocain. ils s’habillent en caftan algériens, les femmes poussent des dzeghrid parlent d’ histoire (inexistante) du maroc et de sa très riche culture qui « influence les voisins dont l’algérie ». la question est QUE FAIT L’ONDA POUR SUIVRE EN JUSTICE TOUS CES CHANTEURS MAROCAINS QUI DETOURNENT NOTRE MUSIQUE, EN PLUS SANS VERSER LE MOINDRE CENTIME AUX AYANT DROIT. SI LE PATRON DE L’ONDA EST INCOMPETENT,QUI EST EN TRAIN DE RETROGRADER CULTURELLEMENT L’ALGERIE ALORS MONSIEUR LE MINISTRE DE LA CULTURE FAITE VOTRE TRAVAIL ET VIREZ LE ET PLACER UN JEUNE DYNAMIQUE ET NATIONALISTE AVEC DES JURISTES EN DROIT AUDIOVISUEL INTERNATIONAL; CAR LES POURSUITES DOIVENT ETRE AU NIVEAU INTERNATIONAL. VOUS DORMEZ? LE MAROC DETOURNE LE RAI SANS QUE VOUS VOUS RENDIEZ COMPTE. C’EST TRES GRAVE. JE SUIS SCANDALISE DE VOIR QUE NOS AUTORITES N’ONT PAS ENCORE COMPRIS LE POIDS DE LA CULTURE ET DE L’HISTOIRE DANS LA NOTORIETE D’UNE NATION. CHADLI BEN DJEDID QUE DIEU AIT SON AME LUI L’AVAIT COMPRIS. ET SI L’ALGERIE, LE RAI, KHALED MAMI, TAKFARINAS ET BIEN D’AUTRES CHANTEURS ALGERIENS SONT DEVENUS INTERNATIONAUX ET CELEBRES C’EST GRACE A CHADLI QUI SU DONNER DE L’IMPORTANCE A LA CULTURE.

      Lotfi magh
      24 décembre 2016 - 22 h 15 min

      Il faut signer une petition ,
      Il faut signer une petition , et alerter tout les chanteurs et artistes algériens et algériennes sur le comportement voyou de cette monarchie , en plus alerter le ministère de la culture et des affaires étrangères pour convoquer leur ambassadeur pour sommer leurs perroquets de la dernière heure pour qu’ils ferment leurs clapets une bonne fois pour toute , sinon c’est devant les tribunaux internationaux qu’ils vont les ouvrir pour pouvoir se défendre car c’est une affaire politique .

        TARZAN
        25 décembre 2016 - 6 h 08 min

        oui je suis d’accord car ça
        oui je suis d’accord car ça prend une tournure dangereuse pour la sauvegarde de notre patrimoine culturel. le maroc a mis le paquet sur la culture en encourageant leurs artistes voyous à détourner nos us et coutumes, nos chansons et nos styles de musique. il faut les attquer là où ça fait mal, le porte monnaie avec des artociles de journaux pour marquer les esprits dans les pays du monde. c’est comme ça qu’il faut répondre à des vicieux pareils. ils mentent sans dignité et sans honneur, des chansons algériennes de derriassa, de cheb akil, de noura, de hasni, de rimitti, de el anka, etc. et la liste et très très longue et disent au monde entier que c’est pratimoine culturel marocain. ils détournenet même nos héros historiques comme tarek ibn ziad, même émir abdelkader ils disent qu’il est marocain, les mérinides (banu mérine) etc. aujourd’hui et là ça devient très grave, ils volent nos poemes (de boukala et autres), nos proverbes ancestraux etc. et ils disent u’ils sont marocains au point que nous serions dans l’impossibilité de les récupérer si on en fait rien aujourd’jui. ils vont dans les pays du golfe, chantent nos chansons avec des poemes algériens le tout en mle passant pour des oeuvres marocains sous l’admiration des arabes. ça fait plus de dix ans que j’ai tiré la sonnette d’alarme sur les manipulations vicieuses des marocains pour détourner le raï en nous balançant le « raï marocain » une manière de le détourner en douceur sans brutalité et aujourd’hui ils disent qu’il est à eux sans que la ministre archi incompétente qui est rachida toumi une grosse gueule vulgaire, et du caftan en multipliant les défilés de mode en copiant le notre et d’afficher partout dans le monde « caftan marocain ». basta que notre président doit impérativement prendre une décision pour protéger notre culture mais aussi la promovoir dans le monde entier avec d beaucoup de communication. on ne fait pas de la promotion dans les studios d’alger et à travers les télés algériennes que seuls les algériens qui les regardent et encore. IL FAUT RIPOSTER C’EST IMPERATIF ET URGENT

          manou
          25 décembre 2016 - 18 h 13 min

          Je suis tout a fait d’accord
          Je suis tout a fait d’accord sauf que je pense le caftan est marocain; nous a « el mansouria  » qui ressemble au caftan mais c’est pas la meme chose!

          TARZAN
          26 décembre 2016 - 9 h 33 min

          le caftan est algérien par
          le caftan est algérien par excellence. il n’a jamais été marocain. le caftan à la base était une tenue pour homme, les deys et les beys les portaient assez souvent mais considéré trop lourd et chaud, les ont délaissé. les femmes qui fabriquaient ses tenues d’hommes, ont confectionné les caftans avec les même tissus mais pour les femmes avec plus de broderies. d’où le caftan constantinois et caftan d’alger. les marocains ont commencé à fabriquer le caftan que récemment pour imiter les algériennes. c’est simple, il suffit juste de regarder les images télés ou photos anciennes du caftan, voire peinture ancienne. il n’y a que les caftans algériens qui y figurent. autre chose qui corrobore l’origine algérienne du caftan sont les danses traditionnelles, nous les algériens on en une vingtaine avec les tenues traditionelles (caftan), alors que le maroc n’en a pas! ne pas confondre caftan et robe « blouza » oranaise qui est plus légère. le caftan est aussi un dérivé du karakou algérois plus sophistiqué et plus cher à fabriquer.

        amel
        25 décembre 2016 - 6 h 46 min

        je me rappelle qu’une
        je me rappelle qu’une européenne, il y a une vingtaine d’années, m’avait affirmé que le rai était une musique inventée en israel, et elle m’a traitée de naive car je soutenais que cette musique était d’origine algérienne et en citant cheikh hamada et djilali ein tedles. Que les vieux chanteurs s’appelaient cheikh et les jeunes cheb. Elle a prétendu que je dsais n’importe quoi et que cheikh hamada ne pouvait pas avoir chanté le rai.
        En réalité kano iykhatto men bekri pour s’accaparer du rai. la marocaine a mis le grapin sur khaled et en soufflant le chaud et le froid (tantôt en lui assurant qu’elle l’aime et tantôt en le menacant de le livrer à la police – et mami, vous savez qui a essayé de lui mettre le grapin dessus le forcant à commetre une erreur grâve qui l’a définitivement mis hors course.

          Normal...
          25 décembre 2016 - 9 h 20 min

          J’ai rencontre un palestinien
          J’ai rencontre un palestinien appelée Mohamed qui disait en plein cours que le couscous était israélien ainsi que la tchouktchouka. Il se présentait aussi comme israélien. En somme, on se plaît de la théorie du genre, mais on a eu une théorie similaire de confusion : théorie du mutant identitaire. Ce n’est possible du reste que parce que la politique algérienne en termes de culture pour tous et d’éducation pour tous est toujours lacunaire, déficiente.

          TARZAN
          25 décembre 2016 - 9 h 48 min

          voici un argument sur le Raï
          voici un argument sur le Raï pour répondre aux détracteurs, faites du copié collé et mettez le sur les sites sociaux

          à l’origine le raï est une musique bédoui basée sur la gasba et l’guellal chanté par les chouyoukh (cheikh Khaldi, hamada, mostefa ben brahim etc.) et cheikhates (cheikha habiba el abbassia, cheihka el wachma, rimitti? Hasna el Becharia etc.).

          le véritable et l’unique Raï, ce style qui devient mondialement connu, est officiellement « né » entre oran et tiaret avec l’introduction du cuivre (la trompette) , la derbouka, le bandjo, le violon, le ney et l’accordéon par les « jeunes » cheikh: messaoud bellemou, belkacem bouteldja. boutaiba sghir, houari benchenet, benfissa younes, le regretté m’hamed benzerga qu’on a tendance à oublier, etc. dans les années 50, 60 et 70. blaoui l’houari, ahmed ouahbi qui ne chantaient pas du raï proprement parlé, contribuèrent indirectement à son développement par des poésies et paroles sensées et socialement acceptables.

          rachid et fethi donnèrent un sérieux coup de pouce à l’émergence définitive du raï sur la scène publique et médiatique algérienne en le « dépoussiérant » des propos crus (ayant trait notamment à l’alcool et au sexe, qu’on appelle aussi musique de cabarets) qui étaient d’ailleurs censurés aussi bien par l’Etat que par la quasi majorité de la population.

          dès lors, le Raï connait son apogée dans les années 80 (notamment avec l’ouverture de Riadh el feth et l’organisation régulière des concerts Raï à Alger) , avant qu’il ne dépasse les frontières algériennes dans les années 90. il prend, ainsi, son essor avec l’arrivée de la vague des « cheb » : « le roi » khaled (notamment avec des chansons phares shab el baroud et chebba), « le prince » mami, cheb sahraoui, cheba fadela, cheba nouria, cheba zahouania, cheb hasni, cheb anouar, raina raï, cheb kader, hamid baroudi, cheb akil etc. sans oublier l’influence algéroise sur l’évolution de ce style avec polyphen, rachid taha (ya rayah de dahman el harachi), cheb bilal, djalti, mohamed lamine etc.

      El Gatt
      25 décembre 2016 - 14 h 28 min

      Le problème ne se limite pas
      Le problème ne se limite pas à la chanson, même l’art culinaire Algérien est sujet d’attaques par le Maroc et …. même Israël! Est-ce que vous savez qu’aux USA on achète du Couscous Israélien, de la Chekchouka Israélienne, etc….Ces gens la sont des vampires, même le Houmous et Falafel Palestinien sont vendus comme produits israélien!!

      Tin-Hinane
      20 mars 2017 - 14 h 39 min

      Chadli a été le malheur de l
      …. Les artistes algériens se sont fait connaitre malgré et contre tout. Le Maroc ne nous a pas volé seulement le RAÏ ils veulent tout nous prendre, en bref ils veulent être nous mais ça ce n’est pas possible. Laisse les voler pour le moment mais ils ne profiteront pas longtemps de leurs vols.

    Un vrai algérien
    24 décembre 2016 - 20 h 36 min

    Mais franchement qu’attendez
    Mais franchement qu’attendez-vous de Moumou6 et du Makhzen après avoir vendu le Maroc aux sionistes j’ai bien dit sionistes et pas juifs et aux impérialistes, fait prostituer tout le Maroc et rempli ses comptes bancaires à l’étranger car il sait bien que ses jours sont comptés et que la République de nos frères marocains n’est pas loin.
    Frères marocains libres soulevez-vous contre la dernière monarchie de l’Afrique : عش عزيزا أو موت وأنت كريم
    Vive la République du Maroc vive les peuples de l’Afrique du Nord

    amical ???
    24 décembre 2016 - 19 h 23 min

    c’est plutôt un match
    c’est plutôt un match FRATERNEL !

    Lotfi magh
    24 décembre 2016 - 19 h 04 min

    Bien fait pour leurs gueules
    Bien fait pour leurs gueules à ces joueurs de la narcomonarchie , finalement ces diplomates narcomonarques se comportent de la meme façon , des mauvais perdants quelque soit l’évenement : politique , revers diplomatiques , sommet , interview au point d’intimider les journalistes quand la question devient dérangeante , maintenant meme durant les évènements sportifs non officiels ils se comportent comme des enfants gatés , ils deviennent hystériques au point de se prendre pour ce qu’ils ne sont pas . Je me demande d’ailleurs pourquoi les marocains étaient en colère , est ce que à cause de leur défaite qu’ils ont trouvé humiliante , est ce que à cause du but qu’ils ont trouvé illégal , marqué par hors jeux ou penalty imaginaire par exemple , alors pourquoi ce diplomate marocain s’est comporté comme un làche en allant demander des excuses aux israéliens , ( ils occupent eux meme un territoire d’une façon illégale , je parle sur ce sujet du coté marocain) . Supposons que c’était l’algérie qui jouait contre israel , et que j’étais joueur dans cette équipe d’algérie , au cas ou j’arriverais à marquer un but , je m’approcherais devant la tribune d’honneur ou se trouvent les israéliens juste pour leur faire le salut nazi , ce n’est pas une provocation c’est juste un compliment de ma part .

    Benaouda
    24 décembre 2016 - 17 h 40 min

    J’ai envoyé des commentaires
    (…) Oui dans le Monde qu’on appelle arabe, les peuples doivent rester idiots, c’est le seul moyen pour les despotes et systèmes véreux de rester au pouvoir. Vous participez à cela. Mais vous oubliez que l’histoire a toujours eu des soubresauts. L’histoire finira par balayer toutes ces dictatures véreuses, emmenant avec elles dans ses poubelles ses suppôts corrompus (…)

    RasElHanout
    24 décembre 2016 - 17 h 12 min

    Le titre aurait ete plus
    Le titre aurait ete plus juste ainsi intitule : Les deux Entites Sionistes de la Region MENA se sont rencontrees dans un match gala entre leurs diplomates.

    Erracham
    24 décembre 2016 - 16 h 02 min

    En leur mettant un but dans
    En leur mettant un but dans la cage, les Israëliens ont entubé tout le peuple de Momo 6. Lui, il n’en a cure, il aime çà; il en redemande à chaque fois. Comme ses sujets sont suivistes, ils y ont pris goût eux-aussi. Avec un tel niveau de servitude et d’asservissement, qu’attendre de ce pays maudit? Il est infréquentable sauf par les vauriens de la terre, il n’a rien à offrir sauf la débauche. Que le Sida les emporte tous!

    Anonymous
    24 décembre 2016 - 14 h 21 min

    doit elle , aussi , nous

    doit elle , aussi , nous faire montrer la face cachée de ces lupanars , qui font légions , la ou les partouzeries

    et les folles nuits de Sodome et Gomorrhe pèsent d’un épais silence assassins sur un peuple asservi a ses

    maîtres chanteurs, le sionisme international dont ils sont fiers d’en faire le fer de lance de la fourberies

    et leur lâchetés abyssales.

    Sprinkler
    24 décembre 2016 - 14 h 18 min

    L’un étant à la diplomatie ce
    L’un étant à la diplomatie ce qu’un marteau est à l’orfèvre – les parasites sionistes – l’autre ce que  » el quiess ‘ est au hammam, les sujets diplomatiques de Calamité VI…Pour information, la peste sioniste vient d’être  » sommée  » par l’ONU de mettre fin à sa politique d’annexion et de colonisation dans les territoires palestiniens…À quoi la vermine sioniste a répliqué qu’elle restera sourde à toute injonction ! Ainsi va l’ONU, et la pourriture de Trump y souscrit des deux mains avant même d’avoir posé son cul dans le Salon oval…Rappelons-nous au passage que le président du moribond Comité El Qods n’est autre que le broyeur des petits poissonniers, Carpette VI…

    Mohamed El Maadi
    24 décembre 2016 - 13 h 48 min

    Les diplomates marocain ont
    Les diplomates marocain ont joué ce match sur ordre du Roi .

      Anonymous
      24 décembre 2016 - 16 h 36 min

      Un match amicale fondé sur la
      Un match amicale fondé sur la traitrise, la lâcheté, le désespoir des mokokos face au Sahara Occidental, face à tous les échec mokokos sur la scène international avec leur diplomatie du mégaphone, la prostitution politique, le dernier espoir pour ces pov mokokos s’est de se tourner vers leurs maitres sionistes, qui viennent d’être condamné par le communauté international pour leur barbarisme coloniale en Palestine occupée. Le sionisme mokoko et le sionisme Israélien sont en déroute.

    Nasser
    24 décembre 2016 - 13 h 48 min

    ça devient hilarant !!!!
    ça devient hilarant !!!! quelle bande de pieds niclés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.