Jil Jadid dénonce une fraude électorale «programmée»

Sofiane Djilali, président de Jil Jadid. New Press

Le parti de Sofiane Djilali, Jil Jadid, a avalisé aujourd’hui sa décision de ne pas participer aux prochaines élections électorales prévues en 2017 (législatives et locales). Lors d’une conférence de presse animée suite à la tenue de son dernier conseil national de 2016, Jil Jadid a justifié son boycott par l’absence de la moindre garantie d’une compétition électorale propre et équitable.

Pour lui, les prochaines échéances électorales seront le remake des précédents scrutins. Car, explique-t-il aux journalistes, rien n’a changé dans le dispositif d’organisation des élections. La création d’une commission nationale permanente de surveillance des élections ne va nullement pas assurer la transparence des prochains scrutins. Précisant que la fraude électorale se fait de diverses manières, Jil Jadid a considéré que les jeux sont déjà faits et que prendre part à ces élections serait une caution pour un jeu truqué.

 Le parti de Soufiane Djilali parle du financement occulte des campagnes électorales des partis au pouvoir, de la «manipulation» des données du fichier électoral national où, selon lui, il y a encore des millions d’inscrits décédés et non barrés. Pour Jil Jadid, la fraude se fait aussi bien en amont qu’en aval. Il estime ainsi que les vainqueurs de ces élections vont être, comme d’habitude, le FLN et le RND.

Les partis de l’opposition qui vont s’engager dans cette «aventure» n’auront, selon lui, que des miettes pour servir de caution à des assemblées «élues» au service de l’administration et du pouvoir exécutif. Le président de Jil Jadid a également évoqué la situation politique de plus en plus inquiétante, en mettant avant les «contradictions» apparentes entre les membres de l’Exécutif et le manque de visibilité de l’action du gouvernement.

Pour lui, l’Exécutif vit au jour le jour et n’a aucune vision. Cette situation est due, estime-t-il, à l’absence d’un chef d’«orchestre» qui est naturellement le «chef de l’Etat». Pour lui, le pays n’est pas gouverné, craignant ainsi que le pire se produise à l’avenir. Il estime que les Algériens attendent de voir émerger une alternative. Ils sont dans l’expectative. S’ils ne veulent plus de ce pouvoir, ils demeurent impuissants et attendent de l’élite des initiatives salutaires.

Hani Abdi

Comment (23)

    Hamou Djenaoui
    27 décembre 2016 - 15 h 44 min

    Qu’est-ce que c’est encore
    Qu’est-ce que c’est encore cette propagande ici sur AP qui fait croire que Sofiane Djilali est marocain ou qu’il est au service du roi du Maroc , ou je ne sais quoi. Sofiane est un authentique Blidéen. Il est né en 1958 à Blida, authentique algérien. Il suffit d’aller à la Mairie de Blida pour le vérifier. Voilà un homme politique algérien à l’origine de la création d’un parti politique (Jil Jadid) qui ne fait rien d’autre que d’exprimer une opinion politique contre la pouvoir en place et la manière pas catholique avec laquelle seront organisées les prochaines élections, et tout le monde lui tombe dessus comme il l’ont fait contre Said sadi à la suite de sa lettre ouverte au premier Ministre en raison du refus de la création de son association. J’ai l’impression que certains internautes sont devenus des spécialistes de l’insulte gratuite, sont devenus des vomisseurs de mots orduriers et en plus sans aucune argumentation, sans aucune consistance politique et sans aucun fondement. J’ai bien peur qu’on devienne ou qu’on soit déjà devenu réellement un ghaachi, finalement. Un peu de sérieux , ya el khaoua. Je ne suis pas militant de son parti et je ne cache pas que j’étais un ex-sympathisant du RCD mais qui ne l’est plus (et définitivement) depuis que ce parti politique a pris la décision de participer au prochain simulacre « démocratique » qui dure depuis 1962, et avec çà sans aucune condition ni réserve.




    0



    0
    Raouf
    27 décembre 2016 - 13 h 18 min

    La seule fois ou le vote des
    La seule fois ou le vote des Algériens été respecté c’ete en 1962,le vote pour l’indépendance. tout le reste c’est du KHOROTO.




    0



    0
    Kamel
    27 décembre 2016 - 13 h 18 min

    Certainement qu’il cherche un
    Certainement qu’il cherche un poste de Ministre comme son tuteur Boukrouh C’est de bonne guerre en Algerie.




    0



    0
      Noureddine
      27 décembre 2016 - 21 h 52 min

      Il participe pas au élections
      Il participe pas au élections il veut être ministre ??????




      0



      0
    Rouichedz
    27 décembre 2016 - 13 h 16 min

    Un maroki veterinaire en
    Un maroki veterinaire en retraite et touchant sa pension de la caisse algerienne sans jamais avoir exerce ce metier ? C’est aussi cela la complaissance de ce pouvoir corrupteur envers la meute de traitres comme ce Djilali




    0



    0
      reda
      27 décembre 2016 - 21 h 57 min

      on principe on réponds pas á
      on principe on réponds pas á un pseudo (rouiched) mais quand meme je vais vous dire ya si
      djilali sofiane, est dúne famille connue la famille Djilali il est véterinaire et ex prof a l université de bilda, maintenant si tu parle de marocains tous tes résponsables le sont , sait tu que bensaleh le prisend du senat etait marocain jusqu’a l’age de 23 ans l’année oú boumediene lui á donné la nationalité algerienne




      0



      0
    AOMAR
    27 décembre 2016 - 13 h 11 min

    UN SUBTERFUGE POUR NE PAS
    UN SUBTERFUGE POUR NE PAS ALLER AUX URNES ET APPRENDRE CE QUE PENSE LE PEUPLE ALGERIEN DE CE LARBIN AU SERVICE DE LA NARCO-MONARCHIE MEME SI IL Y’A A DIRE SUR LA MANIPULATION DU POUVOIR EN PLACE QUI N’EST PAS UN SAINT ET ON LE SAIT.




    0



    0
    RasElHanout
    27 décembre 2016 - 13 h 09 min

    Mais au nom de qui, parle ce
    Mais au nom de qui, parle ce marocain d’origine qu’est Sofiane Djilali ? Certainement au nom de sa famill encore en Algerie mais surement pas au nom de l’Algerie surtout de la part de quelqu’un qui ne rate aucune occasion pour demander la reouverture des Frontieres du Hashich pour venir en aide a son Maitre le Roitelet M6 sachant que ses 3 enfants, vivant en France, ne sont pas exposes a la guerre narcotique que mene le fils du Glaoui H2 contre la jeunesse algerienne.




    0



    0
    Jean_Boucane
    27 décembre 2016 - 12 h 54 min

    Bon il est la depuis combien
    Bon il est la depuis combien de temps? Il faut etre realiste, il ne gagnerait pas une élection car personne ne connait son programme… En Algerie, on a que des partis politique sans programme… je ne sais pas pourquoi ils se lancent tous en politique si ils n’ont pas d’idée pour faire évoluer le pays:




    0



    0
    Amar
    27 décembre 2016 - 9 h 42 min

    Rien à attendre d’une
    Rien à attendre d’une démocratie de façade, la fraude est inscrite dans le marbre, libre à vous d’accepter au non les quotas définis par la junte et sa mafia.




    0



    1
      Ziad Alami
      27 décembre 2016 - 13 h 13 min

      Ton post pue le Makhnez. Vas
      Ton post pue le Makhnez. Vas au moins te laver pour essayer de paraitre que tu es un algerien espece d’esclave consentant et heureux de son statut.




      0



      0
    le Hic !
    27 décembre 2016 - 5 h 31 min

    Il crie au loup avant même d
    Il crie au loup avant même d’avoir vu ou senti le loup !! le seul programme de l’opposition en ce moment, c’est juste crier plus fort que les autres pour dénigrer le gouvernement ou pour cacher sa propre incompétence ! De l’opposition, on attend des propositions économiques, sociales, politiques pour redresser le pays …. pas juste des gesticulations pour permettre aux revenchards ou khoubzistes de revenir dans le jeu de pouvoir ! Et c’est en cela que l’opposition n’est pas crédible ! ….




    0



    0
      Anonymous
      27 décembre 2016 - 10 h 12 min

      Les revanchards haineux et
      (…) revanchards haineux et (…) khobzistes dont seydek(…)
      Heureusement que l’écrasante majorité des algériens ne sont pas soumis comme toi à ces escrocs apatrides au pouvoir…

      TOUS MES RESPECTS Mr DJILALI !
      Merci de porter la voix des algériens face à la mascarade qui se prépare dans le but de pérenniser le makhzen (…)




      0



      0
        soumission !
        27 décembre 2016 - 16 h 25 min

        Tout de suite les grands mots
        Tout de suite les grands mots …. ne pas partager votre opinion devient une soumission à un quelconque pouvoir … dites carrément régime dictatorial si cela vous chante comme vous le dictes vos maitres ! L’Algérie est un peu plus compliquée qu’une histoire de clan au pouvoir !! Mais pour en revenir à mes propos plus haut, ils voulaient juste indiquer que ce monsieur, comme d’autres de l’opposition, passe son temps à crier au loup avant même d’avoir décrit un semblant de programme ! la décence voudrait d’abord que si son parti se déclare partant, qu’il fournisse au moins l’ébauche de son programme… par ailleurs, il conviendrait de mesurer vos propos : « apatrides » me semblent un peu fort pour des gens qui ont certainement une famille et dont je suis sûr la plupart ont au moins un proche Moudjahidine ou Martyr : il n’y a que ceux qui ne font rien qui ne font pas d’erreurs ! De grace évitez les raccourcis de vos maitres qui tentent de cataloguer l’Algérie en un vaste clan au pouvoir !




        0



        0
      khanfri
      27 décembre 2016 - 10 h 58 min

      Respect M Djilalli Sofiane
      Respect M Djilalli Sofiane




      0



      0
    Anonymous
    26 décembre 2016 - 20 h 32 min

    Djilali comme Nekkaz…
    Djilali comme Nekkaz….Irgazene!




    0



    0
    Mouloud
    26 décembre 2016 - 18 h 34 min

    Quand la représentation de ce
    Quand la représentation de ce parti tend vers « moins l’infini », on comprend qu’il ne souhaite pas se présenter aux élections. Inconnu du grand public, programme politique inconnu même pour ceux qui s’intéresse , pas d’ancrage au niveau du territoire,… Mr Djilali peut crier à la fraude ou se plaindre d’un déni de représentation dans les médias, je n’ai toujours pas compris qu’elle était la vision, le projet de ce Monsieur pour notre pays? AlgérieDebout.




    0



    0
      Nacer
      27 décembre 2016 - 13 h 19 min

      Vous avez tout dit, Plus
      Vous avez tout dit, Plus ruien a rajouter.




      0



      0
    Dargèze
    26 décembre 2016 - 17 h 32 min

    Grand respect Monsieur
    Grand respect Monsieur Sofiane Djilali . Vous, au moins contrairement au RCD et au MSP etc.. etc.., vous avez tenu vos promesses au sein du CNLTD et l’ISCO de ne rien céder au pouvoir tant que la construction de la démocratie et le changement de gouvernance n’est pas une réalité politique dans notre pays. Mais hélas, les lâches comme le RCD et le MSP pour ne citer que ceux-là, ont fait en sorte que tous ces espoirs sont détruits en acceptant d’aller aux élections sans conditions. Donc, je vous dis une chose cher Sofiane Djilali , vous êtes un « dargèze » comme on dit en kabyle. Je sais que vous connaissez le sens de ce mot symbolique et donc je ne vais pas vous faire l’offense de vous le traduire .




    0



    0
      anonyme
      26 décembre 2016 - 18 h 49 min

      peut etre que le parti de
      peut etre que le parti de Benflis suivra !!!




      0



      0
      clarification
      26 décembre 2016 - 20 h 17 min

      RCD et MSP ont été
      RCD et MSP ont été préfabriquéspar….. pour contrecarrer au poids respectivement du FFS et du FIS dissous .
      ce sont les leurres …




      0



      0
    Rayes El Bahriya
    26 décembre 2016 - 17 h 10 min

    Quel duplicité! Ils S
    Quel duplicité! Ils S’allient aux Loups islamistes
    Di m.s.p de mokri la moquerie.
    Ce mokri va rabattre ses troupes djihadistes de
    Syrie et de Libye et de Turquie.
    Aujourd’hui ce jil djadid va en guerre contre le
    Djil kadim.
    Pourquoi pas pour préparer la venue de dajjal
    Jadid .
    Djouha jadid contre Djouha kadim c’est encore
    Plus proches de nos supercheries algériennes
    Et de nos images d’Épinal.
    Sofiane Djilali du Djil Djouha. …voilà la
    quadrature du cercle. …!…
    Quand on veut abattre son chien on l’accuse de
    Rage…..ya el Djilali. ..




    0



    0
    la vérité si je mens
    26 décembre 2016 - 16 h 55 min

    alors;monsieur;djilali; comme
    alors;monsieur;djilali; comme vous savez déja d’avance que les élections seront truquée;la seule et unique solution;ne pas se présenter;il faudra une garantie fiable;ou sinon laissez les fraudeurs seul;et les élections ne seront pas légitime n’est par la population;ni par l’opinion international;mais vu la grosse prime distribue par le chef des chefs;personnes ne résiste comme par le passer récent;arrètez de se moquer du peuple




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.