Les émeutes avortées de Béjaïa sortent les zélateurs du «qui tue qui» de leur caveau

L'ex-officier pro-FIS Ahmed Chouchène. D. R.

Comme il fallait s’y attendre, la tentative d’émeute avortée à Béjaïa a suscité un espoir chez les zélateurs du «qui tue qui» qui y voyaient une occasion pour renfiler leurs gants et se remettre à la sale besogne. La chaîne du fils d’Abassi Madani, financée par les régimes monarchiques du Qatar et du Maroc, Al-Magharibia, s’est égosillée à n’en plus pouvoir, mais ses cris se sont fracassés contre l’éveil des Algériens qui ont, depuis longtemps, cessé de céder au chant de ces oiseaux de mauvais augure. Dans le même temps, deux parmi la dizaine de félons payés par les officines étrangères pour «vendre» la camelote du «printemps arabe» aux Algériens ont été sortis de leur caveau pour jeter de l’huile sur le feu. Mais l’opération s’est soldée par un échec total.

Les anciens militaires radiés des rangs de l’ANP, Habib Souaïdia et Ahmed Chouchène, sont réapparus ces derniers jours dans une hypothétique tentative de se faire entendre par des citoyens qui ne leur accordent aucune crédibilité. Tout en tentant de souffler sur la braise, ces deux traitres ont joué la carte de l’appel à la «vigilance» contre la «fitna» (sic !). Les observateurs avertis auront compris qu’en lançant un tel appel à «éviter la discorde», ces deux propagandistes attitrés de certaines capitales étrangères, qui ne désespèrent pas de voir l’Algérie sombrer à son tour et à nouveau dans la violence, chatouillent la fibre patriotique et persévèrent dans leur jeu de la division pour faire s’entretuer les Algériens.

Pour se rendre compte de la complicité de ces corbeaux, il suffit de consulter les médias marocains qui s’époumonent à décrire une situation chaotique chez le voisin de l’Est, en parlant de manifestations «de grande envergure» dans plusieurs régions de l’Algérie. Les mêmes mensonges sont relayés simultanément par ces médias et par les anciens militaires retournés qui, bien qu’ayant perdu lamentablement la bataille du «qui tue qui», s’essayent à de nouvelles méthodes sans jamais réussir à convaincre qui que ce soit.

Vaines gesticulations d’une poignée de brebis galeuses dont les bêlements ne sont plus audibles.

Karim Bouali

Comment (103)

    aziz le chéllalien
    13 janvier 2017 - 15 h 37 min

    Imaginer si c’est Saadi du
    Imaginer si c’est Saadi du RCD qui avait appelé l’armée à mater Oran ou Constantine ‎comment aurait-il réagi ce peuple. Certainement par des manifs en demandant sa tête. Mais ‎pour Chouchene si comme c’est de rien n’était.‎




    0



    0
      redcomsetif
      23 janvier 2017 - 5 h 59 min

      Tout à fait monsieur.Une
      Tout à fait monsieur.Une image diffusée par la »misérable » lors du printemps noir nous montrait un hideux personnage sortant d’un fourni à Béchar s’exclamant:  » wech ihebou hadou leqbayel? Rana mleh fi bladna ma3endnamenn zidou. Pendant ce temps ses mmaîtres se payaient des apparts dans les quartier chics de Neuilly et à Paris.




      0



      0
    jugurtha
    9 janvier 2017 - 13 h 30 min

    chers lecteurs,regardez sa
    chers lecteurs,regardez sa vidéo sur youtube,vous allez constater par vous même la haine de cet énergumène envers les dignes fils de l’Algérie en Kabylie et à Ghardaia.l’attachement des populations de ces régions à leur culture et identité millénaires lui a fait perdre raison. lui qui rêve d’une république totalitaire à l’image de celles de Saddam hussein et Kadhafi qui ont ruiné leurs pays au nom de l’unicité identitaire et culturelle.pourtant il profite d’un asile doré dans un pays ou le pluralisme culturel et identitaire est accordé même aux étrangers.qu’attends il pour aller au soudan pour vivre son unicité culturelle.un pays qui a perdu une partie de son territoire et richesses à cause d’un fanatisme identitaire et religieux. pauvre haineux, les kabyles et Mozabites sont chez eux , dans le pays de leurs ancêtres, vivent l’islam tolérant tel que prêché par le prophète et pas le fanatique inventé par les saoudiens / sionistes et n’ont de leçon à recevoir de personne en matière de patriotisme. est tu plus patriote que les grands Ait Ahmed et Moufdi Zakaria, que dieu ait leurs âmes ,pour ne citer que ceux la, pauvre inculte.par votre fanatisme,vous êtes le meilleur allié de la main étrangère et le plus grand danger pour la stabilité du pays et l’unité nationale.




    0



    0
      Lyes Oukane
      10 janvier 2017 - 3 h 04 min

      @ jughurta ///  » …. Saddam
      @ jughurta ///  » …. Saddam Hussein et kadhafi qui ont ruiné leurs pays …  » Plus tu en rajoutes et plus tu t’enfonces . Plus tu rédiges et plus tu te dévoiles. Dans ton monde ,c’est les présidents irakien et libyen qui ont fait du mal aux leurs pendant que les bombardements de tes maîtres sionistes envoyaient des cacahuètes et des fleurs ! Les populations massacrées te remercient pour ta générosité .




      0



      0
        jughurtha
        13 juin 2017 - 13 h 27 min

        Il suffit d’être un peu
        Il suffit d’être un peu intelligent pour comprendre que saddam à causé la ruine de son pays à travers la guerre qu’il a mené à l’Iran après la chute du despote le shah pahlavi et ce sur instigation des USA et des monarchies du golfe. après son échec face à l’Iran il revendique aux pays du golfe le payement de la facture de la guerre, demande refusée ce qui l’amène à envahir le koweit qu’il a quitté aux prix de millions de victimes de son peuple et armée. quant à Kadhafi,son régime unique dans le monde a maintenu son pays dans le sous-développement malgré les grande richesses dont dispose la Libye. au lieu de développer son pays, il s’occupait à créer des problèmes à ses voisins – dont notre pays – en essayant de créer un état pour les touaregs. et à faire du cinéma en installant des tentes la où il allait en visite et à faire des discours sans consistance: telle que sa proposition de créer un seul état pour les palestiniens et israéliens et qui s’appellerait isratine. les sionistes ne sont pas mes maitres mais plutôt ceux des ignorants incapables de comprendre la chose politique. j’espère que allez saisir le sens de ma réponse.




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.