Ould-Abbès : «Huit ministres FLN sont candidats aux législatives»

Ould-Abbès a mis fin, enfin, au suspense. New Press

Le secrétaire général du FLN, Djamel Ould-Abbès, a mis fin aujourd’hui à l’ambiguïté entourant la question de la candidature des ministres «militants» du parti aux prochaines élections législatives.

Présidant aujourd’hui la cérémonie d’installation de la commission de traitement des dossiers de candidatures, Ould-Abbès a affirmé que sur les seize ministres FLN, huit vont être candidats. Il s’agit de Abdeslem Chelghoum, ministre de l’Agriculture ; Abdelwaheb Nouri, en charge du Tourisme ; Abdelmalek Boudiaf, en charge du secteur de la Santé ; Tahar Hadjar, ministre de l’Enseignement supérieur ; Boudjemaâ Talai, ministre des Transports ; Abdelkader Ouali, ministre des Ressources en eau ; Ghania Eddalia, chargée des Relations avec le Parlement et Aïcha Tagabou, ministre déléguée auprès du ministre de l’Aménagement du territoire et du Tourisme, chargée de l’Artisanat. Ces ministres doivent quitter leur poste au gouvernement. C’est l’exigence du secrétaire général du FLN. Elle est, selon lui, non négociable.

Djamel Ould-Abbès a assuré, dans le même sillage, que la candidature du Premier ministre n’est pas, du moins pour le moment, effective. «D’après mes informations, le Premier ministre n’a pas retiré le formulaire de candidature», a affirmé le secrétaire général du FLN qui a précisé que cette question sera tranchée par le président Bouteflika qui est également le président du FLN.

Revenant sur le traitement des 6 200 dossiers de candidature aux législatives, Ould-Abbès a assuré que ceux qui ont tenu des positions par le passé contre le président Bouteflika ne vont pas être retenus. Et le secrétaire général du FLN met en garde les agitateurs, en affirmant qu’il ne permettra à personne de «ternir» l’image du parti.

Il est à rappeler que le FLN a pondu un communiqué, jeudi dernier, pour clarifier la question des candidatures de ministres. Un communiqué ambigu qui a rajouté une couche aux spéculations et rumeurs sur une éventuelle décision du président Bouteflika interdisant au Premier ministre et à certains ministres de se présenter à ces élections.

Hani Abdi

Comment (18)

    Hayrane
    14 février 2017 - 18 h 07 min

    Avec toutes ces pratiques qui
    Avec toutes ces pratiques qui faussent tout dés le début , ils veulent faire croire au peuple que le Grand Chef pilote, avec ingéniosité un processus de changement radical. Histoire à dormir debout.




    0



    0
    Kahina
    14 février 2017 - 13 h 20 min

    L’immunité éternelle, cette

    L’immunité éternelle, cette perle rare qui fait courir les ministres.

    Hadjar + Boudiaf: Ça suffit. Votre médiocrité doit connaitre un STOP quelque part.




    0



    0
    Anonymous
    14 février 2017 - 12 h 42 min

    Le parti des bandits qui se
    Le parti des bandits qui se font passer pour des hypers patriotes !




    0



    0
    Anonymous
    14 février 2017 - 11 h 40 min

    Une association de
    Une association de malfaiteurs qu’il faut arrêter sans plus attendre. Il y’ a péril en la demeure.




    0



    0
      Anonymous
      14 février 2017 - 13 h 47 min

      juste rajouté quelque preuves
      juste rajouté quelque preuves a votre commentaire;il suffit d’enquèté sur certains députés FLN;et un autre PT accusés de moeurs et puis innocentés par la justice;car un des frères est un haut magistrats;ce meme député FLN; essaie d’exproprier les biens des modestes citoyens; ni piston ni général;le ministre de la justice et ou courant et meme la présidence;




      0



      0
    lehbilla
    14 février 2017 - 6 h 43 min

    HUIT ça suffit, voudrait on
    HUIT ça suffit, voudrait on écrire et dire au FLN et à tous les aspirateurs des richesses du pays. Quoiqu’ils n’en ont cure de nos dires et de ce que l’on pense. La pompe à fric fonctionnera encore et toujours tant que les bassins et les nappes à hydrocarbures ne seront pas taris. Car enfin qu’est ce qui motive autant nos valeureux hommes politiques pleins de « sagesses monétaires » et de désirs d’accroissements infinis de leurs sacs à billets? Pour exemple on pourra citer l’affaire Fillon de l’autre côté de la méditerranée et les casseroles qu’on lui attache maintenant à chacune de ses apparitions. Depuis trente ans qu’il fait de la politique dit on. En fait depuis trente ans qu’il se remplit les poches. Pensez vous que ce n’est pas pareil chez nous? Moi je dirais que chez nous ce n’est plus les poches qu’on se remplit si vous voyez ce que je veux dire. A la différence que chez nous on ne leurs attaches pas de casseroles. Et on peut citer des exemples, Sonatrach 1,2,…n, Khalifa, BRC, l’autoroute, panama papers,…etc…etc. Non chez nous ils sont limpides comme de l’eau de roche, c’est tout juste si on n’est pas matraqué de l’avoir dit. Chut…on fait de la politique. Alors quoi, Huit ça suffit. Comme ça on gardera la résidence de club des pins, le territoire fermé et entouré de guérites et de barricades ou tout intrus (ceux qui ne se remplissent pas les poches et les comptes en banques) sont automatiquement démasqués. La vie de sénateur pourtant de nos jours n’est plus un luxe, il semble bien qu’on vise un peu plus haut pour certains, car la communauté de ceux qui se remplissent les poches semble avoir nettement grandie, et il faut encore se distinguer de la masse…toujours plus haut pardi et encore plus haut, chez nous on ne connait plus ses limites.




    0



    0
    Anonymous
    14 février 2017 - 5 h 10 min

    ça suffit 56 ans de galère et
    ça suffit 56 ans de galère et de pillage;laissez la place aux compétents de préférence natifs d’algérie;impossible que la FLN-RND et ses satellites PT RCD FFS MSP soient a la hauteur pour sortir le pays de la faillite certaine




    0



    0
    Anonymous
    14 février 2017 - 1 h 55 min

    ATTENTION CHAROGNARDS LE
    ATTENTION CHAROGNARDS LE PEUPLE C’EST COMME UN VOLCAN ,LA LAVE ELLE ET ENTRAIN DE BOUILLONNER PRÊTE A DÉBORDER,CELLE-CI IRAS DANS TOUTES LES DIRECTIONS.
    YA LES DESTRUCTEURS DE LA JEUNESSE ALGÉRIENNE CA SUFFIT BARAKATE ,PRENEZ VOS SOUS ET PARTAIENT CERTAINS PAYS ILS VONT VOUS DÉROULEZ LE TAPIS ET VOUS SEREZ A L’ABRIS.




    0



    0
    selecto
    13 février 2017 - 21 h 28 min

    Dans tout les cas il gardera
    Dans tout les cas il gardera ses deux résidences du Club des pins, un pour ses deux épouses.




    0



    0
    99, la Trahison
    13 février 2017 - 20 h 12 min

    Ould-Abbès : «Huit futurs
    Ould-Abbès : «Huit futurs voleurs FLN sont candidats aux législatives»




    0



    0
    Anonymous
    13 février 2017 - 19 h 39 min

    jusqu’à quand allons nous les
    jusqu’à quand allons nous les supporter?




    0



    0
    Jacques Verges
    13 février 2017 - 18 h 59 min

    ce sont les gens dits
    ce sont les gens dits indéfendables qui ont besoin d’être le plus défendus




    0



    0
    5colonne
    13 février 2017 - 18 h 29 min

    Ca fait vraiment peur , ils
    Ca fait vraiment peur , ils sont aveugle et sourd a la colere du peuple trop c’est trop ,meme un enfant voit se qui se passe , leur abus va leur couté tres tres cher




    0



    0
    fils de chahid
    13 février 2017 - 18 h 20 min

    le secrétaire général du
    le secrétaire général du parti;Faillite et Liquidation de la Nation (FLN)prépare son grand spectacle de magie ;la salle est comble mais les spectateurs sont a majorité fatigué de voir depuis 1962 les memes tour de magie;jamais autant de ministres en exercice ont sollicité de présenter aux élections législatives et la raison tous ces ministres vont etres élus grace l’urne magique de monsieur ouled abbès et son FLN;et ils seront viré du gouvernement pour l’est remplacé par les chefs des partis acceptant de participé aux élections;la FLN est devenue une entreprise commercial elle achète et revend les opportunistes et les rapporteurs de paniers,nous sommes devenus pire que notre pire ennemis le voisin de l’ouest;adhérez a leurs combine dévastatrice c’est une crime contre une population prise en otage;aller participer a leurs mascarade c’est une complicité a la faillite de notre nation;et vous serez juger demain devant ALLAH;




    0



    0
    lhadi
    13 février 2017 - 17 h 19 min

    Le secrétaire général du
    Le secrétaire général du Parti du Front de libération nationale déclare que son excellence Abdelaziz Bouteflika est le président du Parti F.L.N. La vocation du Président de la république n’est-elle pas de se tenir au dessus de la mêlée pour mieux rassembler et se porter garant de tout ce qui fait l’histoire, le destin, l’âme de la nation ? Si élevée que soit l’idée que je me fais de la fonction Présidentielle, je ne crois pas à sa dimension proprement monarchique qu’il est convenu de lui attribuer.C’est l’esprit même des institutions algériennes. N’en déplaise au secrétaire général du Parti F.L.N, le paysage politique est pollué par des ambitieux dont la science politique et scientifique reviendrait à faire de la chirurgie armé de truelles et de tronçonneuses, le tout les yeux bandés, et du coup, considèrent la politique non comme une fin en soi mais bien plutôt, comme un moyen d’arriver à ses fins..Le voile de l’hypocrisie doit être soulevé pour mettre à nu les croassement de ces corbeaux qui volent vers leur bois favori. Appelons un chat un chat ! Au jour d’aujourd’hui, le Parlement est devenu une simple chambre d’enregistrements des décisions du clan présidentiel. Par conséquent, la jeunesse Algérienne, qui porte tous les espoirs de l’Algérie adamantine, n’accorde plus de brevet de représentativité aux « Rastignac des temps modernes » qui veulent infuser l’idée qu’un chauve peut se tirer les cheveux et dont l’unique et véritable conviction est l’absence de conviction, associée à une insolence importune et à un art éhonté du mensonge. Ceci étant dit, l’aiguisement de la crise que connait notre pays, l’aggravation dangereuse de la politique autoritaire du pouvoir, la montée du mécontentement populaire font que ceux qui aiment l’Algérie continueront à impulser l’action pour les revendications, les libertés, les transformations politiques, économiques et sociales qui ne peuvent se faire qu’avec les larges masses populaires de notre pays. Fraternellement lhadi (lahdi24@yahoo.fr)




    0



    0
    nectar
    13 février 2017 - 17 h 05 min

    Enfin! c’est un leurre de
    Enfin! c’est un leurre de vouloir faire croire aux algériens que le système va changer.. Les mêmes seront recyclés dans d’autres fonctions ultérieurement..Seuls, un tremblement politique et le réveil des masses populaires pour dire, ça suffit on en a marre d’être pris pour des moutons..D’un ould Abbes ou d’un autre responsable du FLN, qui ont mangé à tous les râteliers du système, il n’ y a rien à attendre de positif…




    0



    0
    DJAMEL
    13 février 2017 - 16 h 35 min

    CES CHAROGNARDS N ONT PAS
    CES CHAROGNARDS N ONT PAS FINI DE DECHIQUETER L ALGERIE … DEVANT UN PEUPLE COMPLETEMENT ABUSE …




    0



    0
    Anonymous
    13 février 2017 - 16 h 28 min

    Quel age avais-tu en 1954 ?
    Quel age avais-tu en 1954 ? Et pourquoi tu n’as pas fait la révolution ?




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.