Bouteflika : «La liberté de la presse n’est restreinte par aucune forme de censure préalable»

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika. D. R.

Le président Bouteflika adresse, en ce 3 mai, Journée mondiale de la liberté de la presse, un message à la corporation dans lequel il rappelle à la fois les progrès que connaît le secteur, mais aussi les sacrifices consentis par les professionnels, notamment durant la période du terrorisme.

Il appelle d’emblée les professionnels du secteur et tous les Algériens à être fiers des étapes franchies en matière d’information et de liberté d’expression, «valorisant le riche parcours de la profession qui a enregistré de nombreux martyrs du devoir national durant les années du terrorisme abject». Le chef de l’Etat a ainsi rendu hommage aux martyrs du devoir national, hommes et femmes, «plus de cent victimes de la barbarie du terrorisme abject dont le seul tort a été d’accomplir leur mission d’information».

Le président Bouteflika poursuit dans son message en soulignant que «cette mission assumée par les journalistes algériens a permis de démontrer au monde entier que le peuple algérien, en dépit de l’isolement quasi-total dans lequel il faisait face aux affres de la tragédie nationale, était attaché à la sécurité et à la stabilité de son pays, à sa reconstruction et à son développement». Il parle ainsi d’un peuple «qui a pu, en effet, panser ses blessures et réunir ses rangs, grâce à Dieu et en privilégiant la politique de la concorde civile et de la réconciliation nationale».

Le chef de l’Etat est également revenu sur les progrès que connaît la liberté d’expression, avec notamment l’élaboration de textes consacrant la liberté d’expression et les droits des journalistes et des citoyens à une information professionnelle. «La Constitution amendée et approuvée l’année dernière est la meilleure illustration. L’article 50 de la Constitution amendée stipule que la liberté de la presse écrite, audiovisuelle et sur les réseaux d’information est garantie», relève le premier magistrat du pays, qui assure dans ce sillage que «la liberté de la presse n’est restreinte par aucune forme de censure préalable». «La diffusion des informations, des idées, des images et des opinions en toute liberté est garantie dans le cadre de la loi et du respect des constantes et des valeurs religieuses, morales et culturelles de la nation», ajoute encore le chef de l’Etat, qui précise que le délit de presse ne peut être sanctionné par une peine privative de liberté.

Il considère que la responsabilité de hisser le journalisme à des niveaux supérieurs de professionnalisme n’incombe pas à l’Etat seul. C’est surtout, selon lui, la responsabilité des établissements publics et privés qui doivent superviser directement le travail des journalistes et œuvrer au respect de toutes les lois régissant et régulant la profession. Il y a également le rôle majeur de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel, déjà opérationnelle, et de l’Autorité de régulation de la presse écrite, qui attend d’être installée. Le président de la République dit compter «sur ces deux instances pour le suivi et l’accompagnement du discours médiatique afin de préserver le pays de toute instrumentalisation politique et partisane et de manière à ce que les composantes de l’identité du peuple algérien soient un legs socioculturel commun à l’abri des luttes et différends politiques». Leur mission est de veiller à ce qu’il y ait en permanence un discours médiatique «empreint de sérénité et de pondération».

Sonia Baker

Comment (8)

    muhand
    3 mai 2017 - 19 h 54 min

    Je crois que ces gens là ne
    Je crois que ces gens là ne vivent pas dans le même pays que tous les algériens, comment oser dire une telle ineptie sinon? La presse indépendante s’impose par la force pour écrire ce qu’elle veut malgré l’épée de Damoclés qui pend au dessus de leur tête et ils osent parler de liberté de la presse. Il faut vraiment prendre le peuple pour des moutons pour venir accoucher d’une telle esbroufe.




    0



    0
    Anonymous
    3 mai 2017 - 13 h 20 min

    Ne pas dépasser la ligne
    Ne pas dépasser la ligne jaune ni la ligne rouge, pour le reste dites ce que vous voulez sans toucher mes plates bandes sinon ……….




    0



    0
    La presse
    3 mai 2017 - 13 h 12 min

    Ah oui! On a reculé de 5
    Ah oui! On a reculé de 5 places selon le classement de RSF et en plus on est en queue de peloton mais la liberté de la presse va bien? El Khabar, les Facebookers emprisonnés, un journaliste mort en prison,… mais pour Monsieur le président , tout va bien!!!! On nous prend vraiment pour des imbéciles mais le peuple est bien plus mature que ces politiques incompétents.




    0



    0
    Lghoul
    3 mai 2017 - 12 h 15 min

    A défaut de censurer la
    A défaut de censurer la meilleure formule est de finir en prison juste pour se reposer. Oui on peut se reposer en prison quand on n’a pas d’emploi car toute la responsabilité d’un père de famille nombreuse est passée au mektoub , oui a Z’har. C’est cela la vraie liberté d’expression. Un blogeur qui finit en tole est exactement le genre de liberté que les algeriens recherchent. Le synonyme de mot « liberté » doit etre revu et corrigé par les dictionnaires du monde car tout a évolué, meme les résultats qu’on annonce avant meme le vote, sauf la liberté. Il y a bien des gens qui se sentent super heureux et vraiment libres quand ils sont enfermés. C’est trop philosophique et « psychiatrique » d’expliquer l’euphorie que l’on ressent quand on vous met en tole pour des cacahuètes ou des glands de montagne et – HALAL – s’il vous plait. Quand on croit aux ghouls et aux ghoulas, on n’a pas besoin de comprendre meme si en raffolent la tole meme virtuelle. en tole on n’a pas besoin de faire a manger; on nous sert a table. En tole il n’est pas necessaire de refélchir – d’ailleurs sur quoi refléchir ? On a des yeux pour egarder, des oreilles pour entendre les ordres et un estomac pour broyer tout ce qui rentre par la bouche. Par conséquent, on économise nos neuronnes donc on retarde l’Alzeimer d’une période au moins égale a celle que l’on passe en tole. Donc plus on reste en tole plus on retardera Alzeimer. c’est pour cette raison qu’il y a des chaines immenses devant les prison. Tu demandes a quelqu’un: pourquoi tu veux aller en prison ? Il te répond: ECHAAAH, c’est mon secret professionel, psychologique et sanitaire. D’ailleurs y a bien ds millions qui aiment les cages car c’est devenu comme aller au bain de hammam m’righa. Oui etre dans une cage pour certains est le plus beau moment de sa vie. c’est presque équivalent a aller a la omra pour jeter quelques pierres en direction de satan le mauvais. Et oui, ca dépasse meme la nuit de noce. C’est d’aiileurs pour cette rasion que nous prions Dieu le tout puissant pour que vous satisfassiez notre fort et chaud souhait – et on sait qu’on demande trop on sait – comme toujours – Nous voulons un 5ieme mandat en 2019 – Merci fakhamatouhou – La chaine est déja prete meme s’il n’y a pas encore de bureaux de vote; nous on a déja voté dans nos tetes et surtout avec nos coeurs et par décodage d’intérférences psychiques, notre prédicteur en chef (a ne pas confondre avec prédicateur … hacha), Mr Ould, le fils de son grand père, connait déja les résultats car ses antennes paraboliques – nouveau fln – sont tellement puissantes qu’elle captent le ronflement des moustique et des fois, quand l’air est lerger, le ronronement des bactéries.




    0



    0
    Zaoui
    3 mai 2017 - 11 h 55 min

    *Les services consulaires de
    *Les services consulaires de France envoient des SMS aux résidents des deux catégories (residents avec cartes de séjour et bi-nationaux)pour venir voter,ce petit peuple d’algériens immigrants malgré eux n’iront pas voter pour plusieurs raisons:
    -1° LES BILLETS D’avion avec les compagnies nationales à raison de 450 euros les mois d’été restent insupportables et inadmissibles
    *l’état ignore dans quel état de misère vivotent près de 4 millions de leurs compatriotes(à 80 % l’ensemble touche le RSA)
    *les états limitrophes de l’Algérie partent pour des prix défiants toute concurrence entre 80 et 90 euros par air,les marocains ont une double chance par terre,mer et air avec autorisation de faire rentrer toute chose sur leur territoire ,les tunisiens pareils!
    *les pauvres algériens malmenés par « AIR ALGERIE » »TASSILI AIR LIGNE » et la « CNAN » sont à plaindre
    *le comble c’est que cette communauté reste la moins active car l’algérien ne parle ni le français ni aucune langue et n’a aucune qualification professionnelle.
    *en partant outre mer ,les algériens pensaient être à l’abri des abus étatiques de leurs dirigeants et bien non ,ils sont soumis toujours au DIKTAT des sociétés de transport qui les arnaquent sans aucun remord!
    *voilà comment vit le pauvre algérien en EUROPE!




    0



    0
    EL MAKTOUB
    3 mai 2017 - 10 h 54 min

    Nuance et confusion;la
    Nuance et confusion;la liberté de la presse travaillant pour la propagande et les promotions du pouvoir corrompus oui;mais pas pour la presse indépendante patriote et sincère négatif,considérée comme une presse nuisible, et commander par des mains étrangère;et le slogan laissez moi détruire et trahir votre nation; ou sinon je dirais;vous etes commandé par une main étrangère; mais la réalité c’est bien le contraire; ou nous sommes nous par apport a nos voisins moins riche que nous; l’image de l’algérien dans le monde;les affaires de corruption de détournement et de trahison; sans aucun responsable a été condamné;le contraire pour certains;es-que nous vivons pas en réalité dans une dictature; et le plus fort dévore la plus faible; c’est EL MAKTOUB que dois faire subir ou partir




    0



    0
    No Boutef
    3 mai 2017 - 10 h 27 min

    Je ne le crois pas une
    Je ne le crois pas une seconde.
    On demande les présidentielles pas les législatives




    0



    0
    Le Blagueur
    3 mai 2017 - 10 h 15 min

    Bouteflika : «La liberté de
    Bouteflika : «La liberté de la presse n’est restreinte par aucune forme de censure préalable»….AH BON !!!!?? CA C’EST VRAIMENT UN SCOOP




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.