Selon des sources informées : le président de l’Arav sera démis de ses fonctions

Zouaoui Benhamadi. New Press

Nous apprenons de sources informées que l’actuel président de l’Autorité de régulation de l’audiovisuel (Arav), Zouaoui Benhamadi, ne tarderait pas à être démis de ses fonctions. Il lui est reproché, notamment, sa «mollesse» et son «manque de perspicacité» dans l’affaire provoquée il y a une semaine par une émission diffusée par la chaîne Ennahar TV et qui a indigné de larges pans de l’opinion algérienne. La présence de Saïd Bouteflika, frère et conseiller du chef de l’Etat, au sit-in de protestation organisé par des membres de la société civile devant le siège de l’Arav présageait, en effet, des changements dans ce domaine. Prenant, désormais, les allures d’une affaire d’Etat, le passage de Boudjedra dans l’émission d’Ennahar TV verra l’implication du Premier ministre, Abdelmadjid Tebboune, qui, lui, a choisi de remettre ce mercredi une distinction à l’auteur de La Coupe.

Le président de l’Arav s’est contenté de condamner l’humiliation infligée à l’écrivain Rachid Boudjedra lors de cette émission et a promis de poursuivre son projet de régularisation des chaînes de télévision privées avec une application «plus rigoureuse» du cahier des charges qui leur est soumis. Il n’a pris aucune disposition forte pour interpeller les responsables de ce média, comme son prédécesseur avait agi contre des programmes de télévision jugés «indélicats» ou «enfreignant l’éthique et la déontologie de la profession», ni aucune mesure susceptible de restaurer l’ordre dans le monde du petit écran.

Ceci dit, le remplacement attendu de Benhamadi dénote une volonté du gouvernement de durcir le dispositif de régulation de ces chaînes privées qui multiplient les dérapages et dont seule une dizaine (sur une quarantaine) bénéficient d’une autorisation et sont donc soumises au droit algérien.

Conscient du rôle de plus en plus important que jouent les médias audiovisuels dans la vie nationale, les pouvoirs publics ne peuvent plus se permettre de les laisser hors contrôle.

R. Mahmoudi

Comment (35)

    tawat
    9 juin 2017 - 11 h 35 min

    Les mozabites surnomme
    Les mozabites surnomme ENNAHAR = ENAR lors des tristes événements inter-communautaires du m’zab car elle a fait énormément du mal envers eux grâce à son correspondant arabophone qui sévit toujours. Ce dernier prend toujours partie envers sa communauté et cherche par tous les moyens à noircir la culture et la civilisation ibadite……………




    0



    0
    kh'ssara
    9 juin 2017 - 0 h 46 min

    à voir les acteurs tels que
    à voir les acteurs tels que chems…..on comprend vite le niveau de ceux qui dirigent cette poubelle al nahar…et malheuresment ça plait à la majorité …qui s’aiment se suivent !!!




    0



    0
      fatigué
      9 juin 2017 - 11 h 27 min

      malheureusement tu as raison,
      malheureusement tu as raison, la médiocrité et partout, en haut lieu on a décidé ( depuis longtemps déjà) de niveler le niveau des algériens par ( vers?) le bas.
      résultat ? c’est malheureux mais c’est la vérité , des télés ultra médiocres et le peuple complètement abêti aime ces chaines tv , les regarde, les écoute et fait même des commentaires sur leurs programmes . c’est à hurler à se déchirer les tympans.




      0



      0
    Nasser
    8 juin 2017 - 21 h 58 min

    Des têtes doivent aussi
    Des têtes doivent aussi tomber dans la chaine Ennahar! L’incompétence et l’abus sévissent toujours et encore dans le système algérien de gestion et de gouvernance!




    0



    0
    amar
    8 juin 2017 - 21 h 09 min

    Non! il ne va pas être
    Non! il ne va pas être dégommé. il va présenter sa démission comme il le fait à chaque échéance électorale (présidentielle) pour s’offrir une virginité nouvelle..il va se mettre à carreau et le jour venu quelques discussions de salon et il redevient l’homme providentielle ..sauf qu’il n’a jamais particulièrement marqué son passage ça et là..
    Il est vrai qu’au poste stratégique de l’ARAV, par frilosité, il a permis que des TV à contenu indécent et violent portent atteintes aux citoyens. S’il faut aller en justice à quoi sert alors l’ARAV?




    0



    0
    Rachid Tazoulti
    8 juin 2017 - 17 h 46 min

    C’est connu que dans des
    C’est connu que dans des postes pareils, le titulaire ne peut pas bouger sans l’ordre de celui qui l’a nommé.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    8 juin 2017 - 17 h 40 min

    Pour bcp de patriotes cette
    Pour bcp de patriotes cette Ennahar est pire que la TV de Abbés El Madani ( Maghrebiya) à savoir deux TVs entre les mains de terroristes dont seule la stratégie et les échéances diverses.




    0



    0
    TARZAN
    8 juin 2017 - 17 h 37 min

    il faut qu’il parte, ce type
    il faut qu’il parte, ce type est complètement dépassé par les évènements. car nous observons sur les télés algértiennes des dépassements insupportables et pour certaines elle menace même la stabilité du pays comme cette chaine el magharibia sise certes à londres mais elle est destinée à semer la pagaille et le désordre en algérie par la désinformation flagrante.




    0



    0
    Anonymous
    8 juin 2017 - 14 h 57 min

    Ennahar étant la chaîne
    Ennahar étant la chaîne « porte-parole du pouvoir » , ce dernier a été secoué , saïd a essayé de se dédouaner et le fusible a été ce bougre de benhamadi.




    0



    0
    Anonymous
    8 juin 2017 - 14 h 40 min

    Il ne s’en prendra qu’à lui
    Il ne s’en prendra qu’à lui même. Il faut savoir ce que l’on veut et quand on ne peut pas assumer ses responsabilités on quitte la table. On ne peut pas avoir le beurre et son argent.




    0



    0
    kahina
    8 juin 2017 - 14 h 24 min

    Ca bouge en fin !! Bon signe.

    Ca bouge en fin !! Bon signe. Bonne continuation pour celui qui est en tarin de bouger­




    0



    0
    Felfel Har
    8 juin 2017 - 13 h 34 min

    Bonne idée de dissoudre cette
    Bonne idée de dissoudre cette Agence qui ne régule rien dans le domaine de l’audio-visuel: elle ne sert a rien et elle est dirigée par un homme sans grandes convictions en matière d’éthique et de morale. Nous avons maintenant la preuve que les hommes qu’il faut ne sont pas à la place qu’il faut et celà à tous les niveaux. Ce ne sont que des mercenaires rémunérés au nombre de têtes (des cadres honnêtes surtout) qu’ils ont fait tomber ou fuir.




    0



    0
    Algérien
    8 juin 2017 - 13 h 28 min

    Pauvre Benhamadi, il ne
    Pauvre Benhamadi, il ne pouvait rien faire contre Ennahar car il savait qu’elle était protégé par la présidence, la présence de Said n’était qu’une comédie, voila qu’on sacrifie injustement un homme intègre.

    Il ne pouvait pas licencier Anis Rahmani (…)




    0



    0
      anonyme
      8 juin 2017 - 13 h 48 min

      On dirait que seuls les
      On dirait que seuls les escrocs, les naturalisés et les descendants de harkis sont intouchables.




      0



      0
      mohamed
      8 juin 2017 - 14 h 53 min

      Puisque comme vous le dite il
      Puisque comme vous le dite il pouvait rien faire, il allait démissionner et non laisser la situation pourrir




      0



      0
    Abdou le breton
    8 juin 2017 - 13 h 19 min

    Que diriez vous des autres
    Que diriez vous des autres citoyens, sans corporations et qui continuent de faire l’objet de ce jeu sordide et de mauvais goût de cette chaîne et ses soeurs prétendument privée
    L’indignation ne peut pas être sélective ni divisible




    0



    0
    Abbar
    8 juin 2017 - 13 h 09 min

    Finalement, ils ont raison
    Finalement, ils ont raison ceux qui ont affublé M Zouaoui Behamadi d’apparatchik, de gratte-papier sans aucune envergure




    0



    0
    fatigué
    8 juin 2017 - 12 h 56 min

    ménager la chèvre et le chou
    ménager la chèvre et le chou ?




    0



    0
    Anonymous
    8 juin 2017 - 12 h 04 min

    dans une république bananière
    dans une république bananière rien n’est anormal;celui qui a toujours raison c’est le chef suprème élu par des citoyens




    0



    0
    un algerien lambda
    8 juin 2017 - 11 h 18 min

    ce sont des chiffes molles
    ce sont des chiffes molles comme ce khobziste qui ont permis l’émergence ce la médiocrité à tous les niveaux de la société. Au lieu d’ordonner l’écran noir pendant un mois à cette CHIENNNE de TV pour la mettre au pas , il pond un laconique communiqué il ne ne lui manque plus que de d’excuser d’avoir réagi.




    0



    0
    Thidhet
    8 juin 2017 - 10 h 47 min

    On croyait qu’avec les moyens
    On croyait qu’avec les moyens matériels et humains dont dispose l’Algérie, et grâce à une jonction entre les médias publics et privés, on allait voir l’émergence d’une institution médiatique genre BBC en Grande Bretagne, NHK au Japon, etc. Au lieu de cela, on assiste à une multiplication d’acteurs médiocres, nuisibles, noçifs, voire carrément dangereux pour la société algérienne.




    0



    0
      mohamed
      8 juin 2017 - 12 h 33 min

      Au nom de quoi peut-on
      Au nom de quoi peut-on accepter de perdre sa dignité personnelle en humiliant un homme et en le jetant, comme une bête, pourchassée puis désossée, aux vautours de la rumeur publique ? En ce mois de ramadan, mois de piété, de pardon et de rahma, deux personnalités ont été jeté au loup, il s’agit de Rachid BOUDJEDRA et le PDG de Naftal Hocine RIZOU.
      Nous sommes clairement dans une vengeance anonyme, procédurière, calculatrice et se voulant manifestement terrorisante pour servir d’exemple aux autres personnes qui ne ramperaient pas devant le chantage de voir leur réputation ruinée.Avec le facteur aggravant que c’est pendant le Ramadhan…
      Combien de prières de nuit faudra-t-il à ces voyeurs pour réparer la blessure faite à ces hommes et à leurs familles ?




      0



      0
        Raselkhit
        8 juin 2017 - 15 h 04 min

        Malheureusement c’est le
        Malheureusement c’est le niveau qu’a atteint notre société C’est la foule qui gère le pays et celui qui osera lever la tête sera sur l’autel du sacrifice Celui qui oera sortir du rang la masse populaire est là pour le jeter aux orties Quel que soit son intégrité sa religiosité son niveau de savoir il faut qu’il reste dans le rang et dans la pensée unique des masses




        0



        0
          Chaoui
          8 juin 2017 - 18 h 47 min

          Pris dans la nasse que nous
          Pris dans la nasse que nous avons placée de nos propres mains. Enfin on se rend compte que c’est un problème de société.




          0



          0
      Chaoui
      8 juin 2017 - 14 h 48 min

      Ceci est à la hauteur de la
      Ceci est à la hauteur de la ‘nouvelle population algérienne », créée par l’école algérienne.




      0



      0
    Moskosdz.
    8 juin 2017 - 10 h 05 min

    Les lâches n’ont qu’à se
    Les lâches n’ont qu’à se préoccuper de ceux,dont leur foi leur dicte de massacrer leurs propres coreligionnaires sur fond de versets coraniques,quand à Rachid Boudjedra,il n’a détruit ni les ponts de Blida,ni égorgé ses concitoyens et ni fait fuir les meilleurs cadres de son pays vers l’étranger.




    0



    0
    Rayés Al Bahriya
    8 juin 2017 - 8 h 44 min

    Nous sommes tous des Rachid
    Nous sommes tous des Rachid Boudjedra..

    Lisez hôtel saint Georges ; le summum du roman historique.

    Je jure que toute âme patriotique verserait des flots de

    larmes . L’émotion sera ébranlée.

    C’est un grand moment où l’histoire de la guerre d’Algérie et

    Le sens de la repentance se sont donné rendez-vous par

    L’intermede d’un géant de la littérature moderne.

    Bravo Rachid Boudjedra. ….votre style est pure vrai et de

    Marbre. S’y mordre laisserai ses dents.

    On vous lis avec immense plaisir. …




    0



    0
      mohamed chouieb
      8 juin 2017 - 10 h 54 min

      Merci pour l’info, je n’étais
      Merci pour l’info, je n’étais pas au courant de la publication de ce livre.




      0



      0
    mhd bouira
    8 juin 2017 - 8 h 08 min

    Le fait de s,attaquer à la
    Le fait de s,attaquer à la ‘passivité est une bonne chose à partir du moment ou on élargit cette caractéristique « typique » et bien de chez nous à TOUS les secteurs.
    (…)




    0



    0
    Anonymous
    8 juin 2017 - 8 h 01 min

    Cela cache tout de même l
    Cela cache tout de même l’essentiel : qu’en est-il d’Ennahar ? Cette télé doit être sanctionnée. On le sait depuis que le sage montre la lune et l’idiot regarde le doigt du sage. Ennahar est insupportable.




    0



    0
      Moh
      8 juin 2017 - 13 h 51 min

      Ennahar est insupportable
      Ennahar est insupportable mais intouchable.




      0



      0
    CITOYEN LAMDA
    8 juin 2017 - 7 h 26 min

    C’est encore un « khobsiste »
    C’est encore un « khobsiste » et un « ragdaoutmangi » … un serviyeur zélé du systéme … surtout ne pas faire de vagues et ne pas toucher à cette « poubelle » salafiste imposée par le pouvoir, pire que l’ancien bavard de « GRONE » qui s’était opposé au rachat de KBR.
    …..




    0



    0
    Boukh
    8 juin 2017 - 6 h 55 min

    Le slogan de Mr Zouaoui
    Le slogan de Mr Zouaoui Benhamadi est:

    Confort sans le moindre effort do not disturb du moment que le virement mensuel se fait automatiquement sans performance de ce DG quel DG??????????franchement c’est tres mediocre.




    0



    0
    100% OK
    8 juin 2017 - 6 h 44 min

    tout à fait d’accord avec
    tout à fait d’accord avec cette initiative pour protéger les libertés individuelles car dans ce cas l’ARAV n’a servi à rien si ce n’est à payer des salaires à des gens passifs ….cela donnera surtout aux « islamistes » à réfléchir avent de demander à qui que ce soit s’il est musulman ou pas …méme en caméra cachée , ce fut une atteinte à la vie privée .
    d’un autre coté , cette chaine pourrie doit fermer car elle n’apporte rien de constructif et de culturel , elle fait que dans le scandale pour créer le buzz et donc donc augmenter l’audimat .




    0



    0
    Anonymous
    8 juin 2017 - 6 h 43 min

    Il n’avait qu’à assumer ses
    Il n’avait qu’à assumer ses responsabilités, énormes en l’occurrence, tant la TV Ennahar est dangereuse.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.