Rif marocain : la situation dégénère à Al-Hoceïma

Les nouveaux affrontements ont fait plusieurs blessés. D. R.

Des affrontements ont éclaté ce jeudi, quelques heures avant la rupture du jeûne, entre des manifestants du mouvement Hirak Rif et des policiers dans la ville d’Al-Hoceïma, où les manifestations nocturnes quotidiennes se déroulaient jusque-là depuis une douzaine de jours dans un climat pacifique.

La situation y était toutefois plus tendue ces trois dernières nuits, alors que les policiers prenaient position au cœur de Sidi Abed pour empêcher les manifestants de s’y regrouper dans les rues. C’est ce qui, selon des observateurs, a mis le feu aux poudres. Une contestation sociale de grande ampleur secoue depuis sept mois cette région pauvre du nord-est du Maroc. Abandonnée depuis des décennies, la population du Rif réclame une répartition équitable des richesses du Maroc et des projets de développement.

Des dizaines de jeunes ont affronté à coups de pierres les forces antiémeutes, qui ont répliqué en faisant usage notamment de gaz lacrymogènes dans les ruelles du quartier Sidi Abed. Des groupes de jeunes s’y sont rassemblés par surprise vers 17h heure locale pour dénoncer l’arrestation par le Makhzen de leurs camarades. Ils ont été repoussés sans ménagement par les policiers vers un carrefour du quartier où plusieurs d’entre eux ont alors lancé des pierres sur les forces de l’ordre.

Au moins deux personnes ont été blessées. La police a procédé à plusieurs interpellations, indiquent des correspondants de médias occidentaux présents sur place. Les affrontements ont cessé près de deux heures plus tard, mais les protestataires ont promis de revenir manifester après la rupture du jeûne dans la soirée. La quasi totalité des meneurs du mouvement, dont Nasser Zefzafi, ont été arrêtés ces dix derniers jours et font face à de graves accusations de «crimes», notamment d’«atteinte à la sécurité intérieure de l’Etat». Nous y reviendrons.

Sadek Sahraoui et agences

Comment (15)

    Rayés Al Bahriya
    9 juin 2017 - 13 h 19 min

    Regardez comment tout les
    Regardez comment tout les partis politiques sont des
    Pourris tous.
    Ni la gauche caviar ni les islamistes n’osent dénoncer ces
    Violations manifestent des droits humains affligés aux
    Rifains par les forces mercenaires de ce régime criminels
    Qui envoie des contingents de filles nubiles aux camps de
    Concentration des royaumes arabes du khalidj qui les
    Violent et les prostituent au nom de la fraternité arabe
    Colonisateur du pays berbère depuis plus de 9 siècles.
    Le roitelet m.106 est passible de crimes contre l’humanité.
    Il dois abdiquer et répondre devant un tribunal de Nuremberg
    Bis.
    C’est un régime protégé par l’état français vil des fils de
    Louatey et Jacques lang-ue arabe le pédophile notoire des
    Lupanard de Marrakech.
    Le Maroc est spolié par un régime esclavagiste.
    Faut jamais oublier ça.




    0



    0
    HANNIBAL
    9 juin 2017 - 11 h 23 min

    Les manifs montre bien la
    Les manifs montre bien la détermination des Rifains de ne plus etre des sujets de ce roi décadent dont le trone s’effritte de jours en jours le mar »ok des lumières qui annonce rester neutre au conflit

    tahyoudie – quatar une manière aussi de prévoir son asile dans ce pays auprés de qardaoui !




    0



    0
    Vangelis
    9 juin 2017 - 10 h 41 min

    Il ne faudrait pas perdre de
    Il ne faudrait pas perdre de vue que le Rif est LE producteur de hasch. Tous les habitants de cette région à un degré ou à un autre touchent à cette drogue déversée par exemple vers l’Algérie. Ces trafics sont illicites dans un pays de droit mais tolérés voir encouragés par la narco monarchie qui en tire bénéfice substantiel. Ces mêmes habitants connaissent bien les revenus mais n’en voient pas la couleur puisque tout est remonté vers le monarque et c’est bien ça qui les fait sortir dans la rue pour manifester d’être exclu du festin. Alors moi, je ne fait pas confiance à ces individus qui défendent leur croute sachant que revenus sont prohibés par la loi divine et humaine sauf dans la narco monarchie. Qu’ils foutent tout en l’air, gouvernement, roi est le cadet de mes soucis, ils doivent aussi bruler tous leurs champs qui font de cette région la première mondiale dans la production de ce poison duquel l’amir el monminines vit.




    0



    0
    Visiteur
    9 juin 2017 - 8 h 07 min

    J’ ai appris hier que le
    J’ ai appris hier que le Président français se rendra (SE RENDRA, pas se rendrait) au Maroc les 14 et 15 Juin et RENCONTRERA le Roi, Sa Bouffisur BIBENDOM 6. Il ne se rendra pas au Rif prendre un bain de foule, on ne sait pas pourquoi.




    0



    0
      fatigué
      9 juin 2017 - 11 h 31 min

      Visiteur (non vérifié)

      Visiteur (non vérifié)
      09 Jun 2017 – 09:07
      Il ne se rendra pas au Rif prendre un bain de foule, on ne sait pas pourquoi.
      =======================================================================================peut être parce qu’il « aurait » peur de se mouiller LOL MDR




      0



      0
        Visiteur
        9 juin 2017 - 13 h 12 min

        – OK Reçu 5 sur 5 . Il lui
        – OK Reçu 5 sur 5 . Il lui « serait » donc difficile de ‘MARCHER », merci pour la réponse.




        0



        0
    Le Patriote
    9 juin 2017 - 8 h 04 min

    Maintenant que le mur de la
    Maintenant que le mur de la peur est tombé tout devient possible dans la Région du Rif ou la population à soif de régler de vieux comptes avec le Makhnez et la prédatrice famille allaouite venue de l’Arabie Yahoudite pour les humilier et les appauvrir.




    0



    0
    Dahmane
    9 juin 2017 - 7 h 44 min

    Et pourtant la presse
    Et pourtant la presse propagandiste de la féodale Narco-monarchie absolue n’arrêtait de nous chanter que ces manifestations étaient, à la différence de l’Algérie, pacifiques tellement les sujets du Roitelet étaient civilisés et si bien instruits.




    0



    0
    Mohamedz
    9 juin 2017 - 7 h 38 min

    Le plus inquiétant dans ces
    Le plus inquiétant dans ces manifestations qui perdure est l’absence du drapeau allaouite remplacé massivement par le drapeau de la République du Rif.




    0



    0
    Ahmed Abbou
    9 juin 2017 - 7 h 33 min

    Tout le monde s’accorde à
    Tout le monde s’accorde à dire aujourd’hui que c’est certainement le début de la fin de la monarchie au Maroc et pour le fils du Glaoui qui au mieux va finir comme Ben Ali et au pire comme Saddam ou Kadhafi.




    0



    0
    RasElHanout
    9 juin 2017 - 7 h 30 min

    Je crois que la situation va
    Je crois que la situation va encore s’aggraver après la prière du vendredi de ce jour et on risque d’enregistrer les premiers décès parmi les manifestants




    0



    0
    Republique du RIF
    9 juin 2017 - 7 h 17 min

    Pendant que la répression du
    Pendant que la répression du régime marocain arabe s’abat sur le peuple Rifain !! la c…. lalla salma la femme du pseudo roi marocain arabe s’offre une villa en Grèce a 3.8 millions d’euros !IL YA DE QUOI PLEURER DE RAGE !! pour du poisson un Rifain a été assassiné dans une benne a ordure !! VIVE LA REPUBIQUE DU RIF !! _




    0



    0
      Le Rifain
      9 juin 2017 - 7 h 59 min

      Mes sincères remerciements
      Mes sincères remerciements pour votre soutien à notre juste cause qui est purement politique et identitaire.




      0



      0
        Lotfi ALN
        9 juin 2017 - 12 h 32 min

        On vous soutient sans
        On vous soutient sans arriérées pensées contre le mépris et les violences faites au peuple du Rif par la narco monarchie




        0



        0
        Test
        9 juin 2017 - 17 h 07 min

        Dites un peu pour voir, si
        Dites un peu pour voir, si vous soutenez par la même occasion la « juste cause qui est purement politique et identitaire » du peuple sahraoui !




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.