Alger : projet de régulation de la circulation routière

Le projet vise à réduire les embouteillages dans la capitale. D. R.

Une enveloppe de 15 milliards de dinars est prévue pour la réalisation du projet algéro-espagnol destiné à la régulation de la circulation routière et de l`éclairage public à Alger, a indiqué le directeur des transports de la wilaya d’Alger, Rachid Ouazene, dans un entretien accordé à l’APS.

Ce projet sera réalisé par la société algéro-espagnole Mobilité éclairage d’Alger, créée en juillet 2016 par l’Entreprise de gestion de la circulation et du transport urbain (Egctu), l’Etablissement de réalisation et de maintenance de l`éclairage public d`Alger (Erma) et les deux sociétés espagnoles Indra et Sice spécialisées dans les systèmes de régulation de la circulation.

La première phase du projet verra l’instauration d’un centre de régulation de la circulation routière et la mise en place de 200 carrefours avec feux tricolores. Quant à la deuxième tranche, elle vise l’installation de 304 autres carrefours à feux tricolores. La troisième tranche sera réalisée en 18 mois et portera notamment sur la gestion des parkings, des trémies, des tunnels et la détection des véhicules grâce à des caméras et des puces magnétiques.

Pour M. Ouazene, il s’agit d’un projet ambitieux qui permettra de connaître l’état du trafic routier en temps réel, d’améliorer les conditions de déplacement, de réduire les temps de parcours et d’informer les usagers de la route par le biais de la 3G ou de la radio. 

R. N.

Comment (19)

    Anonymous
    14 juin 2017 - 8 h 52 min

    Pensez-vous que les espagnols
    Pensez-vous que les espagnols vont savoir sortir leur épingle du jeu face à au « brouhaha  » algerien ? Dites-moi lorsqu’ils réussiront à mettre de l’ordre dans l’enfer de la circulation routière algérienne, l’asile psychiatrique n’est pas loin.

    Moi un con
    14 juin 2017 - 0 h 57 min

    on a importé massivement des
    on a importé massivement des voitures avant de mettre en place un circuit routier aux normes universelles ! on appelle ça comment …????

    MERCI
    13 juin 2017 - 22 h 50 min

    il y’a 15 années de cela , je
    il y’a 15 années de cela , je disais à mon épouse que la circulation automobile sera l’autre hyper stress qu’il faudra désormais compter . la circulation ( mauvaise régulation de la circulation routiére ) est entrain de devenir l’origine d’une pandémie d’états depressifs sans précedent .
    dés qu’on nous propose un rendez vous , une féte …etc , la premiére question est : Où ça ? y’a t-il un méga parking ? …si la réponse est : on vous invite à un mariage à ain taya mais ya pas de parking sécurisé , la réponse est : NON . désolé pour les habitants de ain taya …mais on préfére les parkings comme ceux de l’Aurassi , sheraton , hilton …cela n’a rien à voir avec le niveau ….mais juste avec la peur de ne pas pouvoir stationner mon véhicule dont le pneu coute 4 à 5 salaires d’un cadre moyen …

    leputois
    13 juin 2017 - 7 h 44 min

    Avec l’état d’esprit de nos
    Avec l’état d’esprit de nos concitoyens dans la conduite et sur les routes en général, vous pouvez mettre tous les régulateurs de circulation que vous voulez, des plus évolués aux plus sophistiqués qu’ils soient vous aurez les mêmes problèmes. Lorsque que vous voyez sur des routes départementales ou autres, surgir à des carrefours des marchés en bonne et due forme, des camionnettes stationnées de toutes part et leurs propriétaires ayaw el batata, ayaw ezroudia, haw el bakhssiss…etc que font les automobilistes eh bien ils s’arrêtent presque tous sur les bas côte et une circulation monstre est improvisée. Et ce n’est pas tout, comme le ralentissement se répercute des deux côtés de chacune des routes en intersection, eh bien vous avez des qui se croient plus malins que le reste qui déboîtent à gauche pour filer à tout allure doublant tout le monde pour ensuite essayer de reprendre une place dans la file lorsqu’un véhicule vient en sens inverse. Et comme c’est tout le monde qui fait cela vous devinez l’anarchie. Multipliez ce phénomène partout quasiment sur toutes nos routes et ce comportement des chauffards quasi généralisé, et vous comprendrez pourquoi tous les systèmes de régulation de la circulation chez nous ne serviront à rien.

      massinissa
      13 juin 2017 - 17 h 43 min

      analyse pertinente

      analyse pertinente
      cet aspect est méconnu. des espagnols

        leputois
        14 juin 2017 - 9 h 44 min

        Les plus gros créateurs d
        Les plus gros créateurs d’entropie sont les tubes digestifs ambulants. Ce qui engendre toute la panoplie de sujets qui nous fait disserter ici.

    HANNIBAL
    12 juin 2017 - 23 h 14 min

    Imaginez les tranchées pour
    Imaginez les tranchées pour passer les cables et les talus de terre plus les intempéries la boue comment juguler la circulation quand l’incivisme règne en maitre meme le Tram a fait des villes mortes en plein centre ville d’Oran une horreur qui part d’une cité dortoir pour en rejoindre une autre des feu rouges que personne ne respecte a la sortie de la ville et cerise sur le gateau la musique au son du clakson des autobus a longueur de journée des flots de piétons qui
    n’ayant rien a faire dans leur douar ou village viennent grossir la circulation en marchant sur la chaussée une marré humaine un troupeau qui créer un énorme bouchon c’est l’enfer de toute les villes mais pour ce qui est des Espagnols alors pourquoi monter des sociétés avec eux alors que presque partout ou ils ont mis la main ils ont faillis c’est s’associer a un canard boiteux les européens ont une discipline et 130 ans qu’ils roulent en automobiles alors que chez nous des novices
    inconscients sont la cause d’accident mortels nous allons dépasser la france avec 4 fois moins de véhicules c’est qu’il y a un grosse Probleme et tout les jours que dieu fait on comptabilise les mort !!je m’arrete là !!

    Amigo
    12 juin 2017 - 22 h 39 min

    Mais bon Dieu de bon sang que
    Mais bon Dieu de bon sang que viennent faire les Espagnols Dans tout cela . Ne sommes nous pas capables de trouver des solutions chez nous aux problemes de circulation ? On est vraiment capable de rien . Nous sommes un pays francophone Il nous faut des systemes developpés par des enterprise qui utilisent le Français . Il faut des systemes ultra sophistiques pour gerer le tragic Dans une capitals . Les Espagnols n Ont pas la techologie et le savoir faire français , pourquoi doit on servir de laboratoire au start up espagnole ?

    *****
    12 juin 2017 - 22 h 36 min

    A QUANT LES AUTOROUTES
    A QUANT LES AUTOROUTES SOLAIRE ???
    Que l’on travail sur ce projet rapidement, un peu d’innovation et moins de copier coller !!!!!!

    Laetizia
    12 juin 2017 - 22 h 21 min

    que du blabla encore et
    que du blabla encore et toujours ! ce projet plus personne n’en entendra parler sitôt passé l’effervescence des « premiers instants  » , qui n’en sont pas en réalité puisque ce plan est déjà en cours me semble t-il ! à part ça on en a marre des voitures garées sur les trottoirs comme si de rien n’était , on en a marre des trémies à des endroits complètement dingues comme celle du défunt carrefour de l’agha , un vrai massacre ! pareil pour les « carrefours » sans tête ni queue tel le carrefour addis abeba , un carnage ! on en a marre des infrastructures qu’on dirait que ceux qui les ont dessinées n’ont pas leur permis de conduire et encore moins un quelconque diplôme … arrêtez le massacre , on veut de vraies routes avec de la planéité et laissez les trottoirs anciens en paix avec leurs bordures en pierre !!!!! pour une fois faites preuve d’esprit critique ! prenez de la distance et regardez le résultat de tous ces milliards jetés par la fenêtre, c’est criminel!!!!

      Rascasse
      13 juin 2017 - 4 h 46 min

      Ceux en charge de la chose
      Ceux en charge de la chose sont des débarqués de douar de vrais bras cassés sans aucun savoir foire juste acheter un costume au centre commercial benaknoun et voilà devenu patron des ministères des collectivités etc voilà pourquoi nos villes sont clochardisé les projets c’est pour se remplir les poches ainsi va le pays

    Anonymous
    12 juin 2017 - 22 h 05 min

    Ce qu’on appelle tous
    Ce qu’on appelle tous simplement la dilapidation des beins publics, c’est du khorti cette histoire déjà commencer par nettoyer ses rues ses cafés très dégueulasse ensuite mettre un régime de transport respectant les horarires, ensuite nettoyant tous ses restaurant et hotels d’algers des cafards bof..je pars.

    Anonymous
    12 juin 2017 - 16 h 46 min

    Aucun mot, encore une fois,
    Aucun mot, encore une fois, sur les délais de réalisation des deux premières phases. Entre-temps, que d’argent perdu, que d’énergie gaspillée, que de nouveaux malades déclarés, à cause du trafic routier dans la capitale!!
    Est-il normal qu’on mette autant (ou plus) de temps à sortir d’Alger qu’à en sortir? Il suffit de regarder, presque à toute heure de la journée, les queues à la sortie est d’Alger…

    E=MC2
    12 juin 2017 - 16 h 11 min

    Commençons par construire des
    Commençons par construire des parkings à multi étage pour empêcher les gens de stationner sur les deux côtés de la chaussée (même sur les trottoirs) comme celà arrive souvent alors que c’est interdit. La circulation automobile gagnera en fluidité. Les feux tricolores sont certes d’une certaine utilité à condition de ne pas placer un policier à chaque carrefour pour faire lui-même la circulation. Il faut aussi se doter de véhicules d’enlèvement des véhicules contrevenants (les sabots compliquent davantage le problème) et les déplacer vers des fourrières (veillez à ce que les PV soient dissuassifs). Une dernière proposition (un peu chimérique) est de promouvoir la DISCIPLINE des conducteurs. Qu’ils respectent les autres usagers de la route et qu’ils obéissent au code de la route! Bien conduire et bien se conduire doit être le mot d’ordre à faire respecter!

      Anonymous
      12 juin 2017 - 20 h 26 min

      Et pourquoi pas développer et
      Et pourquoi pas développer et privilégier des transports en commun fiables, intelligemment répartis, bon marché, réguliers et surtout écologiques En outre, il serait souhaitable de développer les zones piétonnes là où la circulation automobile pose des problèmes et n’a pas lieu d’être…Depuis le temps que cette situation empire, je me demande jusqu’à cela va durer.

        E=MC2
        13 juin 2017 - 11 h 56 min

        Comme toutes les bonnes idées
        Comme toutes les bonnes idées, les vôtres doivent être prises en considération. « A coeur vaillant, rien d’impossible ».

    lambda
    12 juin 2017 - 15 h 28 min

    Une initiative louable mais
    Une initiative louable mais qui devait être prise il y’a longtemps, mais bon vaut mieux tard que jamais

    Ahran
    12 juin 2017 - 15 h 02 min

    We c un bon projet

    We c un bon projet
    Mais dommage que c est réalisé Avec les espagnoles amis à Sellal via Genève .
    Je suis spécialiste du domaine mais la technologie espagnole est obsolète dans ce champs , alors il faut voir les allemands ou les français les mieux placés
    Salut

    Anonymous
    12 juin 2017 - 14 h 41 min

    Des centaines de milliards de
    Des centaines de milliards de dinar d’investissements dans les infrastructures routières, pou rien (vestiges,…)

    Par manque de civisme, d’éducation, de respects pour les lois, et pour les etres humains
    L’Algérie s’est donnée la priorité urgente, aux infrastructures, depuis 1999, une erreur économique stratégique
    Au lieu de prioriser l’éducation, l’enseignement, la culture, l’AGRICULTURE en priorité, les P.M.E industrielles,
    Les P.M.E agro-alimentaires,et les P.M.E agro-pastorales,sources d’accumulations de la richesse,
    Et d’exportations à l’étranger , en Afrique, et ailleurs,….., au lieu d’importer notre alimentation, et notre nourriture
    De France la protectrice, et la dominatrice de nos institutions, et de nos élites dirigeantes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.