Les étudiants font la loi face au laxisme de l’Etat : où va l’université ?

université, Qaroui Sarhane, Khemis Miliana, enseignants, professeurs, Hadjar
L'université vit un malaise profond. New press

La famille universitaire n’a pas encore digéré l’affaire de l’assassinat de l’enseignant Karoui Sarhane de l’université de Khemis Miliana par deux de ses étudiants, qu’un groupe d’étudiants du centre universitaire de Ksar Chellala, dépendant de l’université de Tiaret, dans l’ouest du pays, défraie la chronique. Recalés pour divers motifs de la spécialité des sciences économiques, les étudiants en question ont pris en otage un groupe d’enseignants dans l’après-midi d’hier pendant plus de 4 heures, afin de les amener à invalider les résultats du semestre, refusant de refaire l’année universitaire.

L’assassinat du jeune enseignant à Khemis Miliana, la semaine dernière, a soulevé une vague d’indignation au sein de la communauté universitaire. A contrario, la tutelle s’est contentée d’un communiqué laconique pour dire que ce crime n’a rien à voir avec l’université. Quel cynisme !

Ce n’est pourtant pas la première fois que des crimes aussi abominables ont lieu dans nos universités. Leur multiplication pose en toile de fond la question de l’insécurité dans les campus.

Juste avant le Ramadhan, une bande de délinquants a violé la franchise universitaire d’une cité U sur les hauteurs d’Alger pour bastonner un étudiant qui avait osé leur tenir tête aux abords de la cité.

En outre, cette déliquescence dans laquelle sombre l’université est due à l’absence de rigueur dans les cursus. Nacer Djabi, célèbre sociologue auteur de livres sur la société algérienne qui a claqué la porte de l’Université algérienne il y a quelques semaines parce qu’il ne pouvait plus supporter cet état de fait, explique dans une réaction par rapport à l’assassinat de Karoui Sarhane que les maux de l’université ne sont pas tous produits par la société, mais qu’une bonne partie de ses travers sont le fruit de l’université elle-même. Notons que dans une lettre postée sur sa page Facebook le 20 mai dernier annonçant sa démission de l’université, Djabi dit laisser une université «à l’agonie», livrée à la «violence et la corruption».

En effet, tout le monde se plaint du phénomène de la distribution des notes à l’emporte-pièce pour éviter une surcharge des salles, des amphis, des cités U, etc. Cette pratique illégale, œuvre de certains enseignants qui n’ont aucun scrupule, porte une grave atteinte à l’Université algérienne, à son niveau, son prestige et par-là même met en danger les personnes intègres qui y travaillent.

Selon le sociologue Nacer Djabi, l’Université algérienne ne peut plus être réformée. Des situations de rente dont profitent les différentes catégories (syndicats, organisations d’étudiants…) rendent la situation inextricable.

Dans sa lettre d’adieu, le sociologue a prévenu que la violence au sein de l’enceinte universitaire va croître et se développer, «car les conditions objectives et subjectives qui y conduisent sont réunies dans la majorité des institutions». De même qu’il a prédit que «le niveau d’instruction des étudiants et des enseignants va se dégrader davantage et les différentes formes de corruption vont prendre des dimensions industrielles».

Il ressort du constat du sociologue et de beaucoup de ses pairs que l’Université algérienne est laissée à l’abandon sciemment, parce qu’une réforme profonde et globale serait onéreuse pour les pouvoirs publics. De plus, la réforme exige d’identifier les maux et les positions acquises par certains partis, syndicats et organisations estudiantines dans l’enceinte universitaire qui se dressent comme un rempart contre cette réforme.

Enfin, le consensus, condition sine qua non pour cette réforme, n’existe pas aujourd’hui dans nos campus. Des divergences doctrinales, politiques et linguistiques divisent la communauté universitaire.

Dans les pays qui se respectent, un ministre démissionne lorsqu’un crime est commis dans son secteur, à plus forte raison lorsque c’est l’ignorance qui tue le savoir.

Ramdane Yacine

Comment (28)

    Algerino
    27 juin 2017 - 12 h 46 min

    Je pense sincèrement qu’il est trop tard de redresser la situation,le virus arabo-islamiste a bien user l’intelligence des Algeriens,qui ne vivent plus que par ichallah,gadara allah,el mektoub…ou bien leurs références culturelles ne sont plus représentées que par des abou tartor et autres abou caca..ces sinistres gourous islamistes saoudiens,Qatari ou arabe qui polluent les TV et les médias qui diffusent leurs poisons en Algérie..et l’Université Algérienne n’est plus que le reflet de tout cela,son produit…et elle ne merite plus le qualificatif d’université..mais celui d’annexe du sinistre,traitre et malfaisant clan de l’association des oulamas (illetrés)…et elle ne forme plus mais deforme les enfants des Algeriens…




    0



    0
    Chaoui ou zien
    24 juin 2017 - 19 h 41 min

    Qui seme le vent recolte la tempete. On a transforme notre ecole en laboratoire: de l’arabo-baathisme a l’islamisme. Aujourd’hui on paye et a tous les niveaux. Etch! aa mourth enagh!




    0



    0
    Mello
    24 juin 2017 - 15 h 26 min

    Doit on continuer a offrir cette bourse modique pour offrir a cote un resto universitaire pour la somme de 1.20 Da et continuer a offrir des chambres pratiquement gratuites et continuer a offrir un transport universitaire autant gratuit, c’est a dire continuer a faire de l’etudiant un ASSISTE. L’eleve du primaire, du college et du Lycee doit etre pris en charge, oui, mais un universitaire doit avoir une bourse consequente qu’il doit savoir gerer, sachant que des milliards de DA sont depenses pour chaque etudiant. Le responsabiliser c’est former l’ homme de demain , en sus d’un enseignement de qualite. Sans omettre de citer un reglement interieur que chaque etudiant doit signer.




    0



    0
    abdel
    24 juin 2017 - 15 h 03 min

    Quand on efface d’un coup de baguette magique tous les crimes commis par des monstres sanguinaires sans aucun jugement ni même pardon aux familles endeuillées, fermé les yeux sur des hauts dignitaires de l’états qui travaillent en intelligence avec d’autres états quand ça ne sont pas nos ennemies déclarés sans aucune poursuite, le laxisme des autorités sur toutes les incivilités commises et la gestion suicidaire de l’état.
    Il faut s’attendre à ce genre de dérive, je dirais même que c’est encouragé,
    quand on entend un monstre (qui est considéré comme un dieu passé à la télé et certainement engraissé par l’état) qui ordonne à l’état l’assassinat d’un journaliste, on a jamais vue ça dans l’histoire de l’humanité.
    Mon inquiétude, c’est des événements locaux, mais à force peuvent devenir comme une boule de neige dont les conséquence sont imprévisibles et irréparable.




    0



    0
    Moh Errouh
    24 juin 2017 - 13 h 57 min

    Allez jeter un coup d’oeil dans certaines écoles privées et vous serez plus que étonnés. Il n’y a pas que les élèves et leurs parents qui font la loi. ‘Les fondateurs’ de ces écoles sont pour certains la LOI.




    0



    0
    Lemdigouti
    24 juin 2017 - 12 h 53 min

    A chaque coin de rue une Université.
    Normal yal khou Normal et même plus que très normal. Les universités, ces établissements de l’Enseignement Supérieur se retrouvent à chaque coin de rue. Une véritable mascarade voulue et entretenue pour ZA3MA ZA3MA on a des facs dans notre coin de pays. Ya Bourab … Ksar Echallala université… El Affroun; Ain M’lila, Touggourt, Sig, Heniia, et j’en passe. Parce que les dignitaires, les « autorités » du coin ont voulu leur joujou…. alors on inaugure une NUVERSITE (comme il a dit lui). Dans les pays plus que développés, à la pointe des sciences, de la technologie, du savoir, il en faut des critères pour mettre en route ne serait-ce que l’embryon d’un établissement d’enseignement supérieur AVEC EN APPUI DES UNIVERSITÉS CENTENAIRES A PROXIMITÉ y incluant des centres de recherches de renom.
    En DZ la création de pareilles entités ressemble à s’y méprendre au commerce informel : même le pouvoir central s’y perd, ne retrouve pas ses repères. En voulant rapprocher coûte que coûte ce produit (université) du consommateur (étudiants), en y envoyant un encadrement en deçà des niveaux de formation, on se retrouve avec des situations clownesques où la réussite ne peut qu’être médiocre ; avec en plus la contestation des décisions des jurys et autres instances…universitaires….




    0



    0
      Abou Stroff
      24 juin 2017 - 14 h 53 min

      mais mon cher lemdigouti, ce que vous décrivez va dans le sens des choses! en effet, l’anifersiti en algérie n’ a pas pour vocation produire des « lumières ». son objectif premier est de dévaloriser le savoir sous toutes ses formes et de mettre en valeur le charlatanisme sous toutes ses formes. cet objectif va dans le sens du renouvellement sans accroc du système basé sur la distribution de la rente et sur la prédation qui domine la « scène » algérienne. ainsi, plus l’université en particulier et le système éducatif, en général produisent des abrutis « diplômés », des zombies ou des demeurés et plus la pérennisation de la domination des couches ignorantes qui nous gouvernent est assurée. moralité de l’histoire: l’anifersiti n’est qu’une partie d’un tout. comme le tout est pourri, la partie ne peut point ne pas l’être.




      0



      0
        Mello
        24 juin 2017 - 15 h 39 min

        Honnetement, il se sert a rien d’aborder un seul sujet , lorsque tous feux sont au rouge. Une montagne reste une montagne et ce n’est guere le simple petit caillou qui vous empechera de passer. Le pays est malade, les gouvernants sont malades, les institutions sont malades et le peuple est malade, que restera t- il de cette universite mise dans un tas de fumier en decomposition avancee. Saha ftour koum le dernier et saha aid koum.




        0



        0
    derbal
    24 juin 2017 - 0 h 22 min

    une fois comme ça un prof c est laisser acheter les résultats d un haut diplôme quelques années plus tard la femme du prof tombe malade va a l hôpital et décède ,,,,et que vois le prof? QUE le le chirurgien étais l étudiant a qui il avait vendu les résultats




    0



    0
      lanceur d'alerte
      24 juin 2017 - 14 h 40 min

      Monsieur, je partage et respecte ce point de vue, notamment le fait qu’à chaque doura il y a une université ou un centre Universitaire. Oui à la démocratisation de l’enseignement car un pays sans élite intellectuelle est voué à tout importer. L’Etat algérien consacre une part importante de son budget à l’enseignement, mais pour quel résultat? Des criminels sur les bancs de l’université. Je suis désolé mais une université, c’est le summum et l’étape supérieure du cycle de l’éducation, on ne peut pas, comme dirait l’autre, accueillir tous les nuls dans nos universités!!!
      Je souhaiterais ouvrir le débat sur la qualité des livres importés par certains (…) après les déstockages massifs (hachette et autres) avec la complicité des responsables de bibliothèques.




      0



      0
    Moskosdz
    23 juin 2017 - 23 h 52 min

    Autrefois,on avait + de respect envers nos enseignants qu’envers nos propres parents,et comme l’a si bien dit ci haut « carton l’ancien »à quoi nous servirait cette université d’où sortent des terroristes diplômés? avant qu’il ne soit trop tard,faut absolument rétablir vite la peine de mort.




    0



    0
      lanceur d'alerte
      24 juin 2017 - 14 h 46 min

      mon post s’adresse en fait a Lemdigouti
      le tir est corrigé




      0



      0
    Caton l'ancien
    23 juin 2017 - 19 h 47 min

    Rétablissement de moeurs citoyennes.

    Les autorités, si l’intérêt de notre pays a de l’importance à leurs yeux, doivent faire comme ce qu’a fait Mao en Chine, fermer les « universités » pendant quelques années et envoyer tout ce monde aux champs, le temps de les rééduquer en leur apprenant la valeur du travail et le mérite.

    Si en Chine la raison c’était la révolution culturelle, dans notre pays ce sera pour le rétablissement de mœurs Citoyennes.
    Une grande partie des dirigeants de notre pays mériterait à y participer (c’est à dire aller aux champs eux aussi), si ce n’est toute la classe politique.

    On aura ainsi au moins des fruits et légumes pas chers, ce sera toujours ça de gagné.




    0



    0
    jughurta
    23 juin 2017 - 18 h 32 min

    Dsl je n’ ai pas pu vous envoyez ce message de façon privée, je vous l’ écris ici. Salam AP. Je voulais vous demandez si cela faisiez parti de votre plan que de laisser ces migrants venir de plus en plus nombreux pour que le monde nous crachent dessus en retour ???!!! Pourquoi laissez vous pourrir cette situation ya din rab !!!! POURQUOIIIIIIIIII ???? Vous laissez pourrir ce problème et ensuite les ONG kalergiste liées d’ une manière ou d’ une autre à israel nous pourrisent et nous attaquent !! Ya din rab AP vous êtes en train de nous mettre la haine ta3 sah !! Zkara woula wesh ??!! Vous aimez vous faire cracher dessus, vous invectiver etc, c’ est la deuxieme fois !!!! Attention de ne pas céder; attention !!!!! Cette propagande insidieuse, perfide, pervers qui ne dit pas son nom consiste uniquement a créer un sentiment de complexe, de pression et de gènes afin que nous cédions. Plutôt exploser que céder, voila notre devise. Si vous cedez c’ est cuit ! L’ Algérie ne sera plus ce qu’ elle a toujours était !! Reglez ce problème aux plus vite et renvoyez les tous, une bonne fois pour toute. Une fois tous chez eux et nos villes néttoyées, laissons les parler jusqu’ à l’ année prochaine si ils veulent !! D’ abord eux ensuite les chinois. Vite vite avant que le métissage voulu par les hautes instances s’ installe et ne commence à donner des abatardi de tout genre !! Vous avez le destin de l’ Algérie entre vos mains, c’ est pas de la plaisanterie ! Jamais l’ Algérie n’ a était confronté a ce genre de problème, massif, dur a se séparer car tenace et récurent. Ils n’ ont aucun honneur, ils tama3 et coute que coute ils veumlent y rester pas par amour ( l’Algérie n’ a besoin d’ amour que de ces autochtones faqat !) mais pour l’ investir et la coloniser. Je vous le dis c’ est une colonisation qui ne dis pas son nom !! Une colonisation qui entrainera par la suite la disparition de notre racine morphotype existentiel ! Il n’ y a pas plus raciste que eux ! Je me souvient à Alger quand ils passer devant nous kanou itgwa3rou a3lina car ils se sentaient intouchables ! Tellement vous les avez chouchoutez !! Et maintenant regardez l’ ingratitude. C’ est une colonisation plus meurtrière encore que celle des français !! La colonisation des français nous a génocidé par les armes mais non par le métissage sexuel, ils ne se mariaient pas avec nous et nous non plus car eux chrétiens et nous musulmans. Mais avec ces kahlouches c’ est tout autre chose !! Ces subsahariens négroïdes sont certes des colonisateurs sauf qu’ à la différence des français ils sont musulmans, le brassage génétique et sexuel et en vue pour les plus naïfs sous couvert d’ arguments fallacieux insidieux négrificateur sorti de leur contexte pour les dévier de leur sens et les faire aller dans leur sens perfide et pervers ( nation of islam). Vous êtes trop mou !!!!! TROP MOU YA DIN RAB !! Qu’ est ce vous faites bordel ???!! Rani mrabab ta3 sah ! Faites un recensement de tous les migrants noirs depuis 15 ans, enlevés la résidence à ceux qui l’ ont reçut de la part des TRAITRES associés au Kalergistes ( Bouteflika en est un, sinon pourquoi a t’ il ramené tous ces chinois ?? Pour le travail ok mais il y autre chose aussi..). Les renvoyer massivement sur une semaine. Mobilisez tout les avions, charters, bus, camion, gros avion militaire (porte avion) etc etc. Renvoyez les tous. Il y en a pas un qui pourrait avoir les couilles de le faire ya din rab !! Vous êtes tous des 3ataï, mou comme des tortues, vous analysez certes mais vous avez les couilles dans le cul !! Zkara woula ?? Regardez l’ amérique, il y a 90 ans il était à 90% de blanc, ils sont aujourd’ hyui à 37% de blanc, vous ne voyez donc pas ?? Qu’ avez vous devant les yeux ???!! Même poutine en a parlé en disant que nous blanc étaions en voie de disparition. Pour noyer l’ authentique, il faut le négrifier, l’ abatardir, voila leur devise éradicatrice sataniste. Nationaliste, patriote ntouma woula takarhou cha3b ??? Je veux que ce message atterisse devant les yeux du général Toufiq !! Il n’ y a que lui qui a les couilles de faire !!! Depuis qu’ il est parti tout s’ enveniment, vous laissez les choses se gangrener et ensuite vous venez pleurer quand on vous invectives de propagande !! Faites, tapez un bon coup dans la fourmilière UNE BONNE FOIS POUR TOUTE et laissez les parler !! Apres coup on aura toujours de quoi les faire taires. Tant qu’ ils seront chez nous, nous serons en position de faiblesse ! Faite passer mon message au général Toufiq, même s’ il n’ a pas peut que cela à faire, je veux qu’ il le lise. En vérité je n’ est confiance qu’ en lui et en son nationalisme tous les autres vous êtes mou, indécis, long, vous me dégoutez !!! Mon général renvoyez tous ces noirs subsahariesn migrant et illégaux depuis plus de 15 ans sur notre sol, renvoyez tous les chinois, et lancez un léger baby boom purement et authentiquement Algérien faqat. Il en va du sort de l’ Algérie et de son devenir. Par ALLAH que ce sujet est plus important à mes yeux que tous les autres ! L’ argent c’ est du papier parcontre nous, nous sommes de la chair peuplant ce pays et sans nous, sans le peuple autochtone que vaudrait l’ argent ?? Rien. La préservation de ma Nation mieux que les sous !! C’ est cela notre plus grande richesse. Même si l’ argent est important, c’ est la nation et sa préservation qui prime, chose que vous avez carrément zappé ! Ne tombez pas dans le piege des FNistes français concernant la consanguinité ( Drépanocytose) cela consiste a vous faire croire qu’ il nous faut un apport génétique extérieur pour remède et pour éviter que l’ on se métisse à eux. Vous voyez mêmes eux ne veulent pas d’ abatardisation, même si leur arguments est immonde, ils tiennent à leur racine gauloise. Si vous les laisser rentrer et s’ installer, les nationalistes en Algérie qui dominons hamdouLLAH l’ Etat, se verra transformer en un parti marginalisé comme le FN en france par la victimisation pleurnicharde victimaires de ses subsahariens voulant toujours plus plus plus et encore plus. Ils n’ ont aucune limite et grapillerosn encore et encore. Ils ne sont pas seulement de transit. Faites une recherche sérieuse et vous verrez que même s’ il y a une ADN authentique chez les Maghrébins, cela ne concerne point la Drépanocytose ou une forme de maladie. C’ est eux qui ont tourné cela en forme de maladie pour que les gens s’ éloignent de nous par peur de contaminer les enfants, ce sont des darwinistes, eugénistes, épistologues perfides, cruel, sans coeur ne vivant que pour leur objectif véreux et démoniaque. Regardez autour de vous, où ils vont, il foutent la merde, et installe  » le choc des civilisations » en s’ attaquant aux femmes des autres peuples sans gènes, sans respect ni welou les violant si elles refusent etc etc. OqsimmoubiLLAH ghir louken djit nahkam had rab el bled, ils ne resteraient pas encore 1 mois, vous pouvez dire facile à dire mais haqALLAH que je les auraient tous dégagés wa khali lness yt3arqo!! Mon général, je vous en conjure, tirez les oreilles de tout ceux qui travaillent avec vous, ils sont trop mous concernant ce sujet et ils me dégoutent car c’ est cela la cause de la propagande qu’ il y a contre nous !! Réveillez les mon général !! Réglez vite ce problème mon général, je suis pris par l’ émotion mais jamais dépassé par elle. Renvoyez les tous, c’ est possible na3am. Notre combat est noble ! Celui de la préservation viscéral de notre racine et de notre peuple, contre les destructeurs européen israelien et négroïde jouant sur les émotions, les invectives et calomnies pour installer leur plans, est digne Quand je repenses qu’ ils les ont laissé rentrer sur notre sol, starfALLAH ani hayeb nakfar ! Si il y a la volonté et la conscience réel des risques, alors ils le feront inshALLAH. Mon général, si vous m’ entendez depuis tout en bas, je vous lance un appel fraternel et patriote pour régler ce problème. Vraiment j’ en dors pas, ca me dérange pour portez à bien mes autres analyses. Salam mon général. Ma phrase personnel testamentaire : Mon honneur jaillit de la Soummam, de se source découle notre atavisme intarissable !




    0



    0
      Abou Stroff
      24 juin 2017 - 14 h 42 min

      désolé pour Nasser, mon commentaire: « du racisme de bas étage! bizarre qu’il n’y ait pas de modérateur pour arrêter cette diarrhée verbale insipide » s’adressait à jughurta




      0



      0
        Anonyme
        24 juin 2017 - 18 h 06 min

        et bien tu as ete deniche justement ya sioniste




        0



        0
          jughurta
          25 juin 2017 - 1 h 48 min

          Qui le sioniste, moi ??? Parceque je suis de Kabylie je suis sioniste ?? Yakhi ordure yakhi. Rien dans la tête ni dans le pantalon. Vous jouez les humanistes sans savoir ce qui se trame !! Je ne laisserais votre nïa nous anéantir à travers les siecles à venir ! Dommage que tu n’ es pas en face de moi ! …




          0



          0
        jughurta
        25 juin 2017 - 2 h 36 min

        Aucun racisme, ni racialisme, vous voulez à tout prix qu’ on le soit, c’ est dingue. Vos invectives et votre calomnie est de nature négro-centriste, la pleurniche victimaire racial nous connaissons depuis la france déja ! Je suis préservateur de ma nation, cela fait il de moi un raciste ???? Parcque je ne veux pas que mon pays soit submergés par une masse de bandes de jeunes non mariés plein de testostérone et qui violent des fillettes, volent, se mettent ivre, se prostituent cela fait de moi un anti raciste ?? Ecoute nous savons ce qui se trame derrière ce plan qui vient d’ en haut dont bon nombres de ces migrants en sont directement complice ! Je ne suis pas NÏA et je vois plus loin que le bout de mon nez ! 400 milles chinois aujourd’ hui demain 1 millions et apres demain ?? 300 milles migrants subsahariens sur notre sol, demain 3 millions tellement ils se multiplient tres rapidement et apres demain ??!! Et nous autochntone Algériens de ses 4 coins nous devenons quoi ??? Se noyer dans le brassage en vue d’ une négrification total du Maghreb sous couvert d’ Islam, arguments fallacieux qui tend à métisser et à vous métisser ? Nous savons que l’ Islam est au dessus de tout mais jamais quand on s’ en sert pour planifier des vues satanistes et destructrices sur le long terme. Non à la main d’ oeuvre ! Il y anguille sous roche car derrière tu es obligé de les régulariser en vue d’ une nationalité. C’ est le plan coudeneuve de kalergi, éradicateur des peuples par le brassage sexuel généralisé ! Vous nous flouterais pas avec la oumma Islamia, chez nous El muraqaba islamique est d’ usage depuis des siecles et des siecles, tu ne peux nous berner avec des appuies et des arguments fallacieux religieux. Oui pour l’ unité musulmane à travers le monde mais pas quand vous vous en servez pour motif et légitimer l’ attirance sexuel pervrs que vous avez envers les femmes des autres peuples.Un plan de la nation of Islam lié au plan paneuropéen cerveau du plan de kalergi.( obama est actif secrètement). Ils ont eut l’ amérique, l’ europe c’ est pareil, c’ est presque foutu et la ils s’ attaquent au Maghreb aujourd’ hui en déclenchant des guerres chez eux pour les faire en faire de parfait agent kalergistes, sans pour autant que ces populations soient eu courante. C’ est exactement pour cela qu’ il faut prendre le mal dès maintenant et ne pas attendre que nos hommes et nos femmes se marient avec eux ou elles, car là c’ est la réalisation de leur plan kalergiste. Néanmoins c’ est un plan qui vient d’ en haut et que nous devons coute que coute contrecarrer. Oui je tapes dans le mille et c’ est certes rageant pour les perfides qui sont tombés sur plus fort qu’ eux. Je te le répetes, tous ces mots calomniateurs du style : raciste etc etc,ou pour les plus pevers utilsant les mots de :  » non racisme », « compassions »,  » acceptation, etc etc sont autant de mots pour nous faire céder par l’ émotionnel à leurs maux en vue de mettre en place leur dessein. c’ est mots,c’ est pour nous complexer, créer une forme de gènes afin de céder aux invectives et de les régulariser afin de mettre en place solidement leur plan. Une sorte de chantage démoniaque. Quand on donne le poignet on ne prend pas le bras surtout quand tu est un invité ayant fuit la mort! Quand on fuit la mort, on vandalise pas, on ne viole, pas, on ne prostitue pas etc etc. C’ est une histoire d’ existence national qui est en jeu, de préservation existentiel de notre nation multi millénaire, de son morphotype, signe que nous faisons parti d’ une des diversités de nations qu’ ALLAH a crée partout dans le monde, en corrélation avec la terre qu’ il lui a attribué, Pourquoi éradiquer notre racine auhentique par un métissage généralisé qui entrainera la fin de notre morphotype existentiel ( ossature, forme du visage, épiderme etc) de notre code génétique et donc de notre nation. HemdouLLAH,je n’ ai pas l’ esprit d’ auto destruction, « ni la haine de soi ». InshALLAH l’ Algérie ne tomberas pas dans ces pièges, ni par la calomnie, ni par l’ invectives ni autres.Salam.




        0



        0
          Algerino
          27 juin 2017 - 13 h 27 min

          Yugurgtha..ne vous laissez pas démonter par les incultes et les imbéciles qui ne peuvent comprendre ton cri du coeur,ni le danger qui menace l’existence même de l’Algérie telle qu’elle nous a été léguée par nos glorieux chouhadas…croyez moi..une majorité d’Algériens pensent comme vous…malgré le programme machiavélique appliqué depuis 1962 et visant a detruire toutes les valeurs qui font la fierté et la dignité,aujourd’hui largement entamée,du peuple Algerien




          0



          0
        Nasser
        25 juin 2017 - 16 h 01 min

        @ Abou Strom,

        pas de soucis, effectivement il doit se croire au « palais de la ségrégation, il faudrait lui rappeler la souffrance du peuple algérien face au colonialisme et l’ accueil qui nous a été fait dans certains pays durant la guerre d’ indépendance et autre choses les africains sont nos frères




        0



        0
          jughurta
          26 juin 2017 - 14 h 48 min

          Quand je j’ ai dit que je détesté les NÏA par manque de  » hilisme » , vous avez surement du vous sentir concernés. Sachez que c’ est le cas.Je n’ ai pas à prouver que je suis raciste ou pas quand le sors de ma Nation est en jeux !! L’ Algérien est bon et généreux mais il ne parle jamais depuis le fond de nos ennemies avec leur s arguments beau de façade mais fallacieux comme toi. Votre cerveau n’ est pas adaptable, restez loin des affaires sérieuses de l’ avenir de notre pays. Si vous manquez de lucidité et si vous êtes NÏA et qu’ en plus de ça vous persistez à imposer votre avis, vous êtes mon ennemies déclarés ! Je ne suis pas raciste ne consiste pas à dire à dire : Venez les subsahariens, venez négrifier mon pays allé venez ! C’ est ça pour être non raciste ?? Et bien sachez que je ne tombe pas dans le piège et vous pouvez me qualifier d’ être le plus gros raciste de la planète, cela m’ importe peu par rapport à l’ amour que j’ ai pour ma Nation mon peuple et mon paysl’ Algérie, faqat ! Rani dafa3 a3la lwatan faqat. Vous verrez par vous même que cela ne relève ni de la folie ni de la paranoïa, ni autre, c’ est une strict réalité. A vous, Ness NÏA, Ma3lich, ma3lich, ma3lich …




          0



          0
      Mello
      24 juin 2017 - 14 h 42 min

      Jughurta, le revolte. Doit je donner un qualificatif a ce comportement fort de rage et de revolte ? Je comprend que ton post porte les stigmates d’un jeune Algerien qui n’arrive plus a supporter son quotidien ou le neant regne en maitre. Ton sentiment est comprehensible, sauf que la misere et les maux qui touchent tous ces migrants sont de nature a les en preserver. Quant a ce melange que tu abordes avec autant de mots forts, il est de la responsabilite de ceux qui ont ouvert nos frontieres de l’eviter en prenant en charge tous ces malheureux. (…)




      0



      0
        jughurta
        25 juin 2017 - 2 h 52 min

        Ecoute je ne comble pas mon temps (comme tu dis) sur ces sujets par ennuie, tu es carrément à côté de la plaque. J’ aime l’ Algérie du fond de mes tripes !! Je ne dirais pas qu’ il n’ y a personnes qui aime l’ Algérie plus que moi pour la simple raison que je ne suis pas aux frontières en alertes comme nos militaires. Cependant j’ ai une haine viscéral contre le nïa qui est traitre pour nous car par manque de connaissance sur le sujet, ne connais pas le danger à venir et l’ accepte et c’ est cette foutue nïa qui le fait accepter et qui l’ empêche de voir juste et plus clair. Pour moi les nïa sont des je-m’en-foutistes qui ne doivent pas obstruer la réalité, la perniciosité de la présence massive des migrants et de leurs présence extrêmement dangereux pour notre présent et surtout notre futur. Le nïa est le contraire d’ avant gardiste, c’ est un boulet plus qu’ autre chose. Salam.




        0



        0
          Mello
          25 juin 2017 - 18 h 35 min

          Sans vouloir mesestimer tes pensees, je tiens tout de meme a m’expliquer davantage. La crise que vit notre jeunesse vient d’une accumulation de facteurs explosifs. Corruption , detournement et mauvais fonctionnement d’une economie trop centralisee, trop rigide, toute entiere entre les mains d’une nomenclatura depassee , reformes imprudentes mal acceptees car incompletes, ce qui exaspere craintes et rencoeures sans relancer la machine . Tout s’est mele depuis des annees , pour nourrir , avec la crise petroliere, le ras le bol des Algeriens. L’absence du debat en general et du politique , en particulier, a conduit inevitablement a des affrontements de la rue . D’ailleurs, c’est cette jeunesse inquiete de son avenir qui a investi les rues de la capitale, puis des autres villes d’Algerie en Oct 1988. L’Algerie avait paye un lourd tribu, mais est ce que les dirigeants ont pu rectifier le tir ? Non.




          0



          0
        Kaci Mohand
        27 juin 2017 - 12 h 48 min

        Tu ne seras jamais écouté ya si Jugurtha (…). Il faut reconnaitre que nous sommes minoritaires, comme l’ont toujours été les nationalistes authentiques et radicaux. Tel que l’avaient prédit Malek Bennabi et bien d’autres penseurs, notre peuple est malheureusement atteint de la maladie de la colonisabilité – concept propre a Malek Bennabi d’ailleurs. Nous sommes colonisés car colonisables, la parenthèse glorieuse de 1954-1962 (et celles des autres résistances algériennes comme Si El Mokrani, Si Bouamama, etc..) ne sont que des périodes exceptionnelles où de véritables héros, fleurons de notre race arabo-berbère et musulmane, ont contrebalancé la masse algérienne aplaventriste, faite de partisans de la chita, de lâches et de traitres (les harkis ne sont pas tous morts, loin s’en faut).
        Ne te leurre pas Jugurtha, les algériens raffolent du kazzoul, de l’autorité, de préférence étrangère. Ils ont adoré la France et font mine de la détester, aujourd’hui le vernis s’est craquelé, quand on sait qu’un SG du FLN a des biens en France…. imagine le reste!!
        Bref, c’est pas ici que tu trouveras une oreille réceptive. Tu ne recevra qu’insultes et moqueries de la part de plumitifs à l’intelligence biaisée.
        Fi amanillah! Tahya el Djazaïr!




        0



        0
    Nasser
    23 juin 2017 - 16 h 27 min

    il faudra bien se décider à mettre un coups de pied dans la fourmillère et c’ est du devoir des autorités, ni clientélisme, ni régionalisme ni corruption dans le monde de l’enseignement et de manière générale dans la république Algérienne. .L’ enseignement ne se monnayent, pas sinon les profs et les étudiants méritants se décourageront et iront voir si l’ enseignement est meilleur sous d’ autres cieux et l’ université algérienne sera relégué au même niveau qu’ une république bananière. C’est un problème récurrent d’une incommensurable gravité et le ministre doit agir en conséquence et taper là ou sa fait mal.




    0



    0
      Abou Stroff
      24 juin 2017 - 14 h 40 min

      du racisme de bas étage! bizarre qu’il n’y ait pas de modérateur pour arrêter cette diarrhée verbale insipide




      0



      0
        Algerino
        27 juin 2017 - 16 h 41 min

        La Diarrhée est préférable a la constipation..car cette dernière rend les excréments difficiles a sortir..ce qui cause des éclatement de couronne anale et hémorroïdes… et je pense que c’est ton cas..a voir combien tu souffres d’être un coincé…Yugurtha vous montre la lune..et vous regardez non pas son doigt..mais sa godasse…votre existence représente une des causes du desespoir des Algeriens…




        0



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.