Mohammed VI panique : les sous-marins algériens effraient le Makhzen

Les forces navales algériennes disposent de quatre sous-marins. D. R.
Les forces navales algériennes disposent de quatre sous-marins. D. R.

La Marine royale marocaine se prépare à acquérir, dès 2018, de nouveaux hélicoptères de lutte anti sous-marine ainsi que des avions de patrouille maritime.

Le très makhzénien site Le360.ma, qui a livré cette information, n’a pas manqué de faire le parallèle avec l’acquisition prochaine par l’Algérie de deux nouveaux insubmersibles, faisant croire ainsi que ces sous-marins algériens étaient destinés à faire la guerre au royaume. Le site marocain ajoute ne pas connaitre pour l’heure le modèle des hélicoptères et avions qui seront intégrés, mais assure que l’origine des aéronefs sera soit européenne ou américaine. Le360.ma reprend à son compte l’information donnée par l’Institut international de recherche pour la paix de Stockholm, selon laquelle l’Algérie s’apprête à recevoir, en 2018, deux nouveaux sous-marins russes (modèle Project 636E diesel-électrique SSK) en 2018. De même qu’il rappelle que les forces navales algériennes possèdent déjà quatre sous-marins diesel-électrique SSK, dont deux de l’ancien modèle (Project 877EKM Kilo) livrés en 1987 et 1988, ainsi que deux autres réceptionnés en 2010.

Le but recherché à travers cette fixation sur les capacités de dissuasion des forces navales algériennes est sans doute d’essayer de vendre à l’opinion publique internationale l’image d’un voisin oriental belliqueux dont il est tout à fait légitime de se méfier et de s’armer en conséquence.

Dans la foulée, le site propagandiste marocain se déjuge. En effet, ce média de propagande makhzénienne, qui a de tout temps reproché à l’Algérie de provoquer une course aux armements dans la région, nous apprend que le royaume ne se prive pas de gadgets militaires. «Le Maroc démarche de grands fabricants d’armes en vue d’acquérir ses premiers sous-marins», écrit Le360.ma, qui rappelle le deal passé entre Rabat et Moscou pour acquérir un sous-marin russe de quatrième génération de type Amur 1650.

De plus, en tentant de faire passer une intention de vente pour une vente et une acquisition faite, le Makhzen cherche à tromper l’opinion et à faire croire qu’il a acquis la supériorité sur l’Algérie, tout en maquillant une réalité amère qui est que l’effort de guerre contre les Sahraouis a épuisé le royaume financièrement, humainement et même psychologiquement. N’était le respect de la légalité internationale, les Sahraouis auraient pu en découdre avec leur bourreau depuis fort longtemps.

Il est utile de rappeler aussi que le Maroc, qui aspire à reconquérir de chimériques contrées algériennes, n’est même plus capable, depuis 1991, d’exercer une quelconque autorité sur les territoires sahraouis qu’il prétend indûment être les siens.

Le Maroc, affaibli par un suicidaire effort de guerre de plus de 14 ans (1975-1991), ne peut pas se mesurer à une Algérie qui demeure attachée à ses principes de bon voisinage et à l’intangibilité des frontières. Sinon, quelques divisions blindées et escadrons de chasseurs bombardiers auraient suffi à mettre un terme à cette escalade machiavélique.

Ramdane Yacine

Comment (13)

    Ouhamou
    31 juillet 2017 - 19 h 11 min

    Dans une armée moderne, organisée, et professionnelle, pour défendre la plus grande superficie en Afrique
    Des voisins comploteurs-secrets, malins, opportunistes, expansionnistes, et trop ambitieux

    C’est la QUALITE de ses effectifs militaires, et civils qui compte, et non la quantité




    1



    0
    karimdz
    31 juillet 2017 - 9 h 37 min

    Laissons aboyer sa médiocrité mimi 6 et ses portes voix, il est pas question pour notre pays d agresser le grand bordel du marouk, mais il est clair que l Algérie se réserve le droit de se défendre.

    Nous n avons rien à craindre de sa médiocrité mimi 6, son père hassassin 2 avait en son temps émis de telles menaces, et l Algérie est aujourd’hui plus forte que jamais.




    1



    1
    Anonyme
    3 juillet 2017 - 12 h 13 min

    L’etat d’ame du roi n’interesse personne si ce n’est sa cour rapprochée.




    1



    0
    Vangelis
    3 juillet 2017 - 9 h 31 min

    A partir de début du prochain semestre, soit le 1er juillet 2017, la narco monarchie libéralise la cotation de sa monnaie, le MAD.

    Cette libéralisation va avoir des conséquences importantes sur son économie puisque le déficit commercial, sans même parler des comptes publics, est énorme et financé à bout de bras par le FMI et autres BAD ou encore les monarchies du Golfe, actuellement en bise-bise.

    La première des conséquences est la baisse drastique du cours du MAD qui lui ferait perdre au moins 25 % par rapport aux cours actuels, par exemple, pour 1 €, le change actuel étant d’environ 10,75 MAD, il sera à partir du 1/07/2017 de 11,82 MAD au minimum, soit 10 % de dévaluation avant de continuer sur cette pente pour atteindre le minimum de – 25 % à cette fin d’année.

    Ce ne sera donc pas avec des dirhams dévalués qu’il pourra acquérir quoi que ce soit et ce même en faisant fonctionner la planche à billets. L’inflation importée explosera et la misère s’accentuera au détriment des seuls pauvres qui n’ont aucun échappatoire.




    1



    0
    Nasser
    2 juillet 2017 - 21 h 33 min

    Le Maroc peut se ruiner s’il s’essaye ainsi , inutilement, à la course aux armements avec l’Algérie!




    1



    0
    Ahmed Addou
    2 juillet 2017 - 19 h 55 min

    Avec la disparition du Radar politique de ses plus importants soutiens (Clinton-Sarkozy-Hollande) notamment sur le dossier de colonisation du Sahara occidental et le récent lâchage de l’Arabie Yahoudite, je pense que la marge de manoeuvre du Roitelet à pris la formeféodale d’une peau de chagrin. Si on rajoute le mouvement indépendantiste de la Région du Rif alors je peux dire que le fils du Glaoui est en train de jouer l’avenir au Maroc de sa prédatrice famille allaouite allochtone.




    1



    0
    BabEIOuedAchouhadas
    2 juillet 2017 - 19 h 42 min

    Quelque soit la nature machiavélique de la propagande du Site ma.360, inféodé au Régime du Makhnez, moi je retiens de la soldatesque des FAR les faits historiques suivants : 1/- son incapacité à défendre un petit Îlot ( Îles Persil). 2/- Son incapacité à défendre le poste frontière de Guergarate entre les mains de l’armée de la RASD qui l’a restitué à la MINURSO. 3/- les prières du Glaoui H2 envers le SG/ONU en 1991 pour que la RASD accepte le Cessez-le-feu avec un engagement ferme de la féodale Narco-monarchie absolue pour la tenue du Référendum du peuple du Sahara occidental en 1992.




    1



    0
    HANNIBAL
    2 juillet 2017 - 13 h 57 min

    Peut etre que cette idée fumeuse apres avoir consommé un pétard l’idée est venue du makhnaz est de reprendre les Présides Espagnol de Ceuta et Mellila avec avec un sous marin vu que sur la surface en exemple l’ilot de Persil a été un fiasco dont moi meme j’ai honte a leur place de cette lacheté comme dans Jules Vernes mille lieux sous les mers encore il faut avoir les moyens parce que avec 40 millards d’endettement et 95 au rembourssement le sieur ziad ferait mieux de changer de disque le mar’ok est en déliquescence totale et que bouffi VI son budjet lui permet d’acheter quelques anes et une barque pour s’enfuir encore une lubie de bouffi VI qui devrait fumer des cigares havane parce que le joint lui fait faire des reves de grandeur il ne peut que mentir qu’ a ses sujets soumis qui planent comme lui sur un nuage tout le reste c’est un pet comme d’hab !!

    https://www.youtube.com/watch?v=VXgFH64Pehg




    1



    0
    mourad
    2 juillet 2017 - 13 h 50 min

    Même durant la décennie noire ou l Algérie était a genou le Maroc n’a rien pu faire alors maintenant ou le pays a repris ses forces ……




    1



    0
      Docteur Maboul
      3 juillet 2017 - 3 h 32 min

      l’Algérie n’a jamais été à genoux , ni durant la décennie noire , ni durant la guerre de l’indépendance , ne redis jamais des c… pareilles.




      1



      0
    TARZAN
    2 juillet 2017 - 13 h 05 min

    plus vicieux et manipulateurs que marocains y en a pas dans ce monde. les marocains ont tout fait pour instaurer avec la france un embargo sur les ventes d’armes à l’Algérie dans les années 90 en vu de coloniser et jeter des bases solides au sahara occidental. pour s’y faire le maroc et la france avaient inventé le « qui tue qui » pour incriminer injustement l’armée algérienne pour l’isoler dans le monde et obtenir l’embargo sur les ventes d’armes tant recherché. et pendant ces années là, le maroc s’armait sans aucune retenue, sans y être inquiété par l’algérie qui livrait une guerre contre le terrorisme avec des moyens rudmentaires. le maroc finançait en plus le terrorisme par la drogue et en fournitures diverses d’armes aux terroristes, d’ailleurs l’algérie se portait mieux après la fermeture des frontières en 1994!




    1



    0
    Rayés Al Bahriya
    2 juillet 2017 - 12 h 42 min

    Rappelons l’opération de Amgala 75.
    Les troupes spéciales avaient infiltrées la base militaire de mekness.
    Mot de passe décrypté. ..fes mekness.
    Les tripes de 200 têtes mises dans des sacs étaient le butin de cette opération choc.
    Rappelons aussi que les marocains étaient les premiers à avoir oser s’aventurer en territoire algérienne
    En traîtres.
    C’est une grande défaite pour l’armée Maroc haine




    0



    0
      IhawHaw
      2 juillet 2017 - 18 h 28 min

      Mon Amiral …. Il faut quand même préciser la nature et le degré de la traitrise marocaine. L’Algérie venait à ,peine de clôturer les festivités de son indépendance ; elle n’avait même pas panser ses blessures et fait le deuil des ses martyrs tombés au champ d’honneur…. Voilà qu’un roitelet, pensant partir pour récupérer une partie de ses territoires situés en terre algérienne a trouvé en face de lui les dignes héritiers de l’ALN qui n’étaient même pas encore structurés au sein d’une armée régulière digne de ce nom. Malgré cette situation, les DZ ont chassés l’envahisseur qui pensait être au début de la réalisation de son utopie : le grand maroc.
      UNE AUTRE PREUVE DE LA LACHETE ROYALE : le sahara occidental où le maroc n’a rien fait, sauf à l’envahir au lendemain du départ des espagnols, le POLISARIO ayant été pris de court. C’est à peu prés la même mise en scène royale.




      1



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.