Le député Hassan Aribi traite le raïs égyptien de «dangereux terroriste»

Le président égyptien Abdelfattah al-Sissi. D. R.
Le président égyptien Abdelfattah al-Sissi. D. R.

Dans un pamphlet d’une rare violence contre le régime égyptien, le député algérien du Front pour la justice et le développement (FJD, Frères musulmans), Hassan Aribi, a qualifié le président Abdelfattah al-Sissi de «dangereux terroriste», de «chien d’Israël» et de «valet des Al-Saoud».

Il lui reproche de servir «avec zèle» les plans israélo-américains dans la région du Moyen-Orient en usant de la matraque contre les Palestiniens qui veulent passer la frontière et en cédant les deux îles (Tiran et Sanafir) aux Saoudiens pour permettre plus tard, selon Aribi, à Israël de creuser un canal parallèle au canal de Suez.

«Dans une scène horrible, que nous croyions être une pratique des seuls sionistes ou des bouddhistes en Birmanie, écrit le député algérien, nous avons tous vu un mercenaire de la soldatesque d’al-Sissi abattre un jeune Palestinien qui a tenté de traverser la frontière. Il ne s’est pas contenté de l’avoir tué, mais il se délectait de piétiner le cadavre et à prendre des selfies en souriant.» Pour lui, cette image traduit toute la haine que «le terroriste sanguinaire» (al-Sissi) porte contre tout ce qui est palestinien, arabe ou égyptien «digne». Et de comparer les pratiques de l’armée égyptienne aux horreurs commises par l’armée nazie lors du siècle dernier.

Le député au style débridé reproche au «monde libre» son silence face à ce qui se passe, et sa joie de voir qui se bat à sa place et œuvre pour accélérer «l’avènement du grand Israël, de l’Euphrate et Nil». Il en veut également aux dirigeants du monde musulman, «de Tanger à Jakarta», et aux oulémas à la solde des sultans et dont les fatwas servent, selon ses termes, à «bénir leurs crimes contre les peuples arabes et musulmans». Allusion à l’Arabie Saoudite qui, depuis l’éclatement du conflit avec le Qatar, est dans le viseur des Frères musulmans de tous les pays.

Pour Hassan Aribi, l’image de ce soldat égyptien tuant froidement un Palestinien «n’est qu’un échantillon de ce régime sanguinaire qui n’a pas assouvi sa soif de sang à ar-Rabia et an-Nahda (places où ont été réprimées des manifestations pro-Morsi au Caire) et qui est prêt à décimer le peuple égyptien tout entier pour survivre».

R. Mahmoudi

Comment (17)

    Nasser
    28 juillet 2017 - 23 h 54 min

    Sissi a sauvé son pays d’une dépendance américano-sioniste incarnée par la sinistre organisation terroriste, les Frères musulmans, dont le chef idéologique actuel est le traitre Joseph El Kardhaoui




    0



    0
    Mohamed El Maadi
    24 juillet 2017 - 16 h 41 min

    Cela nous regarde pas ce que fait le Sissi mais il faut le garder a l’œil . l’Algérie doit renforcer son arsenal militaire qui sait avec les Égyptiens .




    0



    0
    Anonyme
    24 juillet 2017 - 7 h 11 min

    ces declarations entrent dans le cadre de la riposte et de la nebuleuse islamiste internationale a l ‘activite anti integriste d’el sissi dans la region et contre la coalition anti qatar en general – en schematisant apres le passage du typhon trump, la racaille moyen orientale islamiste s’est detachée en 2 parties et le pauvre Sissi est entre les deux – mais les autorites du pays devraient lui demander de fermer son clapet un peu et verifier s il na pas la double nationalite.




    0



    0
    abcd...
    23 juillet 2017 - 16 h 29 min

    monsieur Aribi traite el Sissi de terroriste, qu’en est il d’Erdogan du Katar d’el karadawi…? en tout cas le point commun entre Sissi et frères musulman est le même maître (siono-us) qui veut dire la destruction des pays arabo-musulmans. les Algériens ne sont pas dupe pour rentré dans le nouveau jeux des us et leur chiens, c’est a dire faire semblant de sacrifié un terroriste en espérant que cela crée la division entre musulmans voir l’affrontement. que vous soyez ami avec Sissi ou non votre rôle est de nous faire du mal. moralité, le mandat pour le quelle ont vous a élu n’est pas ce lui de nous prendre pour des c…. il y a assez a faire dans notre pays, entre corruption, incompétence, vole de bien publique, terrorisme, bureaucratie, pauvreté, chaumage… etc. donc les chantiers sent énorme Mr Aribi, ne nous soûlez pas avec vous histoire externe. cela nous regarde pas. merci 🙂




    0



    0
    LE NUMIDE
    23 juillet 2017 - 14 h 29 min

    Sissi l’Egyptien et Aribi le qatarien, Erdogan le turc ou Temim ou Salman d’Arabie et tous les autres ne sont pas nos héros .Nos héros sont Jughurtah et Tacfarinas , Amirouche et Haoues , Ben Boulaid et Krim , Didouche et Zighout ,Lotfi et Zabana, Abbane et Ben Mhidi , … chaque nation a ses héros et ses zéros




    0



    0
      mouatène
      23 juillet 2017 - 17 h 26 min

      si tu étais vraiment le « NUMIDE » comme tu dis, tu n’aurais pas omis les autres . à moins que c’est de l’ingratitude ou peut etre le racisme. explique nous. sauf si c’est les connaissances en histoire sont limitées, alors là, c’est ok.




      0



      0
    Digressions
    23 juillet 2017 - 13 h 13 min

    Merci @ AP pour cette pûblicité gratuite faite à cette nébuleuse terroriste et à cet içllustre inconnu. AP nous a habitué à ce genre d’exercice: publicité gratuite (?) – banalisation d’un fait, comme pour le MAK. Le truculent prédicateur Chemseddine raconte l’anecdote de l’ouaille qui lui demandait l’avis de la religion (ra’y eddine). sur le mouton qu’un jour et par faiblesse, il vola du troupeau de son voisin. Avant de poser sa question, l’indélicat avoua le festin qu’il fit: du bouzellouf au gigot rôti en passant par l’épaule cuite à la vapeur (m’faouar) et autres succulentes côtelettes. Sans parler du traditionnel barbecue de brochettes de foie pour terminer en apothéose par une osbana à la sauce piquante. En racontant ces péripéties qui mirent l’eau à la bouche de notre imam pressé d’entendre enfin la question que le mou’men fit par poser: « est-ce que la prière sur la peau du mouton volé est licite ou pas? ». A quelques encablures de l’Aïd, le rappel de cette anecdote permettra aux lecteurs de se faire une religion: « qu’importe la peau, pourvu qu’on ait la viande (et les tripes). Mais il s’en trouvera (des lecteurs) qui me dirons: » revenons à nos moutons » et ils auront raison de le dire.




    0



    0
    BabElOuedAchouhadas
    23 juillet 2017 - 13 h 05 min

    Ce terrorite de Aribi semble oublier que son Maitre, le terroriste a la cravate qu’est Erdogan, est est le premier serviteur de l’Entite Sioniste. Pour preuve, il vient de retablir les relations di[plomatiques entre sa Turquie et l’Entite Sioniste.
    Facon de dire que encore une fois il a rate l’occasion de se taire.




    0



    0
    Bouzorane
    23 juillet 2017 - 10 h 41 min

    Et pourquoi vous traitez, vous, ce dégénéré egyptien de « rais » au lieu de dire « président » tout simplement???… un dégénéré représentant d’une peuplade tout aussi dégénérée…. est-ce de l’adhésion inconditionnelle???… est-ce par soumission????…. est-ce par larbinisme???…. mettez le bien dans votre tete, les pires ennemis de l’Algérie sont le maroc et l’egypte




    0



    0
    Avancez l'Arriére...
    23 juillet 2017 - 9 h 10 min

    ce co…ard voulait certainement dire  » Morsi  » au lieu de Al-Sisi .
    la pire race sur terre qui est entrain d’avancer à reculons à vitesse grand V ,est la race islamiste , ( je ne parle pas de musulmans , mais bien d’islamistes utilisant l’islam pour atteindre des objectifs politiques personnels ) .
    99,99% de leurs récits font allusion au passé lointain ( flen à dit , flen a fait …etc ) , alors que les occidentaux ça parle futuriste , comment voulez vous etre dans une situation non lamentable ? la situation des pays arabes aujourd’hui est relative à sa façon d’analyser les choses ( vis à vis d’un passé pas nécessairement tout à fait authentique ) .




    0



    0
    Bison
    23 juillet 2017 - 9 h 09 min

    Hassan aribi ne vaut pas un poil, le plus petit poil ( oui meme celui là, de cette partie là du corp) du maréchal al Sissi ( un vrai patriote qui a sauvé son pays) le grand dompteur des hyènes nommés frères musulmans! Al SIssi et Haftar ( toujours critiqués et détestés par des frustrés car ils ont brisé leur rêve) ont brisé le rêve des frérots ( et leurs souteneurs) de gouverner l’Afrique du nord de l’Atlantique a la mer rouge au compte de l’émir du Qatar et d’erdogan le caniche de Netanyahou qui ( erdogan) qui aime plutôt jouer les lion sur les faibles!
    Mais, Hassan aribi ne critiquera pas son maitre qui pleurniche sur Gaza bombardée par les bombardiers qui s’entraînent dans le vaste ciel de la turquie…il ne critique pas non plus son maitre erdogan qui enflamme les foules par des critiques sur israël tout en se rendant secrètement avec sa femme sur le tombeau de Hetzel en israël ( les deux, mari et femme, dans un etat de ferveur a faire palir Netanyahou) pour fêter l’anniversaire de sa mort ( la mort de Hetzel), mais les frerrots et les adeptes d’Edogan préfèrent nous fasciner par l’image d’une scène mythologique d’un erdogan ( indigné pour le sort des palestiniens, za3ma za3ma) quittant la réunion avec Shimon Perez …etc, etc. Là juste une goutte d’eau dans l’océan erdoganien, sans parler de l’océan de l’émir du Qatar,…et ne parlons meme pas du marécage des freres musulmans en général (laissons le sous couvert, tellement ça empeste) !




    0



    0
    Anonymaoui
    23 juillet 2017 - 8 h 40 min

    Cet énergumène est le résultat de la compromission du pouvoir politique algérien avec l’islamisme d’obédience wahabite sinon comment expliquer la liberté dont il dispose pour insulter et dénigrer en permanence tous ce qui est moderne et démocratique ainsi que les personnalités porteuses de progrès. Ces attaques abjectes contre Benghebrit en sont l’illustration.
    Puisque ces maîtres l’ont laissé agir le voici qui investit la diplomatie de l’insulte. Domaine d’excellence de gourous souteneurs, la monarchie de mouza.




    0



    0
      Nasser
      23 juillet 2017 - 14 h 27 min

      si vous sous entendez que le président égyptien est une personnalité moderne et porteuse de progrès, alors là je suis mort de rire!! c’est plutôt une personne versatile qui se vend au plus offrant, un traitre à la cause palestinienne , un félon qui ne doit son salut qu’ au USA à l’ A.Saoudite,Israel et la France tout comme un de ses prédécesseurs, A. El Sadate.




      0



      0
    larbi
    23 juillet 2017 - 8 h 37 min

    JE PENSE QUE CE N,EST PARCE QUE HASSAN ARIBI CRITIQUE SISSI QUE LE GENERAL EGYPTIEN DEVIENT DEMOCRATE OUI IL EST A LA SOLDE DES EMIRATS DES SEOUDIENS ET DES ISRAELIENS AZUL.




    0



    0
    Zoro
    23 juillet 2017 - 8 h 13 min

    Je n oublierai jamais ces chasse neige poussant les corps calcines des egyptiens hommes femmes et enfants dans cet holaucauste de RABEA commis par Sissi et ses suppots . Nous sommes les temoins de notre temps ne l oublions pas!!!




    0



    0
    ribouh
    23 juillet 2017 - 6 h 57 min

    le plus grand terroriste c’est toi Hassan Aribi et tes frerots




    0



    0
    Beka
    23 juillet 2017 - 2 h 00 min

    Ce laribi exelent client d al jazerra et frero d obeissance quataro turkich saute sur l ocasion de la barbarie israrlienne pour éncore une fois utiliser le drame du peuple palestinen dans le but et de ce faire de nouveaux sympatisants islamistes mais surtout l occasion de frapper la coalition anti quatar puisqu’il cite directement l arabie saoudite « recemant pays amis de laribi »et sisi ennemi du quatar _mais etant un depute il fera tout lui et ses acolytes pour influencer la politique exterieur du pays en faveur de leur pays souche « quatar ».et du montor ERDOGAN .




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.