Mondiaux d’athlétisme de Londres : Bouraada abandonne après 4 épreuves

Larbi Bouraada
Larbi Bouraada. D. R.

L’Algérien Larbi Bouraada a abandonné le concours du décathlon des championnats du monde 2017, après le déroulement des épreuves du 100 m, du lancer de poids, de la longueur et du saut en hauteur, disputés vendredi au stade olympique de Londres. 19e après trois épreuves disputées vendredi matin avec un total de 2 464 points, Bouraada, qui a abandonné lors de l’épreuve de saut en hauteur après avoir franchi une barre à 1,90 m, termine avec un total de 3 178 points.

La première place du décathlon est occupée par le grand favori, le Français Kevin Meyer (3 553 points), devant deux Allemands Rico Fraimuth (3 445 points) et Kai Kazmirek (3 444 points). Au 100 m, Bouraada a réalisé sa meilleure performance de la saison (MPS) avec un chrono de 10.80, terminant à la 2e place de sa série derrière le Serbe Mihail Dudas (10.75). En longueur, Bouraada a sauté 7,22 m, soit à 23 cm du meilleur saut réalisé par le Thaïlandais Sutthisak Singkhon (7,65 m). Dans le concours du lancer de poids, le champion d’Afrique a réussi un jet à 13,41 m (MPS) s’adjugeant la 9e place du groupe A, alors que le meilleur lancer a été réalisé par le Français Kevin Meyer (15,72 m). La dernière épreuve de la première journée du décathlon, le 400 m, est prévue à partir de 20h45.

R. S.

Comment (3)

    Khourti
    11 août 2017 - 19 h 56 min

    L’Algérie est trop, trop, trop, trop belbezafe faible en sport, en athélisme, en football, en handball etc… etc… ! Elle n’a , hélas pour nous tous, que la tchatche et la magouille comme spécialité !!




    0



    0
      Amizour
      11 août 2017 - 20 h 15 min

      Toi, le macoco occupe-toi de ce qui se passe chez toi au… RIF !




      0



      0
    MELLO
    11 août 2017 - 18 h 55 min

    Bouraada abandonne après 4 épreuves, il aurait du ne pas y aller, comme l’avait fait son compatriote Makhloufi. Comme d’ailleurs toute la composante de l’équipe d’Algérie qui s’est déplacée à Londres. Le sport Algérien , comme tous les secteurs, fait sa descente aux enfers. Normale pour tout Algérien qui observe , sinon comment comprendre la nomination d’un OULD ALI au ministère des sports, lui qui est étranger au domaine. Depuis sa nomination , il ne cesse de nous parler des assises du sport en Algérie , mais rien à l’horizon. On avance dans un tunnel sans bout.




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.