Crânes de résistants détenus à Paris : les Algériens de France s’impliquent

résistants crânes
Le mouvement associatif prend en charge la question du rapatriement des crânes de résistants algériens. D. R.

Devant la passivité du gouvernement algérien au sujet des crânes de trente-six résistants algériens séquestrés à ce jour dans un musée à Paris, le mouvement associatif veut faire bouger les choses. C’est ainsi qu’un groupe de ressortissants algériens ont pris l’initiative de fonder une association ayant pour objectif le rapatriement des ossements de nos valeureux combattants (révolte de Zâatchas, 1849).

Cette association, qui vient d’avoir son agrément officiel qui lui a été délivré par la préfecture de la région des Hauts-de-France (Lille), a pour nom : Anti-crime international. Selon son fondateur, Abderrazak Ghedhab, ladite association a inscrit dans son programme une action devant les juridictions internationales pour réclamer le rapatriement des crânes vers l’Algérie, au motif que leur séquestration dans un établissement français, où ils sont exposés au public, est «un crime de guerre».

D’autres initiatives citoyennes réclamant la restitution de ces crânes avaient été lancées. En mai 2011, l’archéologue et historien Ali Farid Belkadi lançait une pétition pour le rapatriement des restes mortuaires conservés dans les musées français, en particulier les crânes de résistants algériens tués par le corps expéditionnaire français dans les années 1840 et 1850, qu’il venait de retrouver dans les réserves du Musée de l’Homme à Paris.

En 2016, un collectif d’historiens et d’intellectuels français et algériens connus, dont Pascal Blanchard, Christiane Chaulet Achour, Mohammed Harbi, Gilbert Meynier, Benjamin Stora et Aïssa Kadri, reviendront à la charge, en signant une pétition sous le titre :  «Les crânes de résistants algériens n’ont rien à faire au Musée de l’Homme».

Après un rappel de l’histoire de la révolte de Zâatchas conduite par Cheikh Bouziane, et de la répression qui s’en est suivie, avec une description détaillée des scènes d’exécution et de décapitation, les signataires cherchent à connaître la vérité sur les circonstances dans lesquelles s’est déroulé le transfert des crânes des résistants., et soutiennent les appels de citoyens algériens à rapatrier ces dépouilles dans leur pays pour leur donner «une sépulture digne comme cela fut fait pour les rebelles maori ou les résistants kanak Ataï et ses compagnons» en 2014.

R. Mahmoudi 

Comment (5)

    BOUMEDIENE
    13 août 2017 - 0 h 36 min

    Restitution de notre OR également !!!!
    On n’oublie pas !




    0



    0
    Bison
    12 août 2017 - 12 h 59 min

    ((« …soyez pas négatif cat toutes initiatives, toutes les bonnes volontés dont le bien fondé s’ avère « JUSTE » sont les bienvenues(…) nos dirigeants….n’ ont fait que des déclarations d’ intention alors que récemment a été organisé le transfert d’ un soldat français qui à été enterré avec les honneurs… »)).
    Je ne suis pas négatif, mais a mon humble avis avant de s’occuper des morts ( surtout ceux morts y’a plus de 200 ans, pour qui un ans de plus ou de moins ne change rien, même si on leur doit tout le respect…) mais occupons nous d’abord des vivants pour qui sont morts justement ces morts ! ! Oui occupons nous des vivant qui ne sont pas encore morts pour qu’ils vivent et meurent dans la dignité, pour qu’il n’éprouvent plus le besoin d’aller voir ailleurs ( non par curiosité, chose humaine et naturelle mais par dépit)!!! Le soldat français rapatrié et enterré avec les honneurs n’est qu’une chose et une suite normale et naturelle pour l’État français qui, avant d’honorer ses morts, honore d’abord ses vivants ! Et puis le rapatriement du soldat qui sans doute a été négocié longtemps dans le silence et la discrétion la plus totale contrairement à nos fanfares et nos tombeurs hurlants (…)
    A quoi bon solliciter les autorités françaises pour nous restituer les crânes et donc pour honorer des crânes morts il ya 200 ans pendant que les vivants pour qui sont morts ces crânes aimeraient etre a leur place a Paris??? et prêtèrent se jeter a la mer désespérés apres d’interminables queues devant le consulat français et d’essuyer un énième refus et donc préfère aller la rejoindre a la nage! Cette histoire ressemble a celle de celui qui a vécu dans la rue et dans la misère et quand il est mort les gens se sont cotisés pour lui offrir un bel enterrement et lui construire un mausolée ! Il a vécu pauvre et il est mort riche!




    0



    0
    Bison
    12 août 2017 - 9 h 10 min

    Je pense que ces pauvres crâne vint se retourner dans leurs boîtes. Ils sont devenus un vrai commerce potentiellement porteur pour beaucoup et d’auteurs , qui flairerons immanquablement l’aubaine, les rejoindront ! Après quelques scientifiques, sans doute sincères, et voila que tout le monde politiques ( certes piur eux c’est plus occasionnellement pour surtout remettre la pression quand on sent une chute « d’attention » de la part de notre amoureux), maintenant le monde associatif et autre rongeurs d’os embusqués en mal d’opportunités,….qui vont faire leurs choux gras! Tanya al djazair, allah yarham echouhada!




    0



    0
      Nasser
      12 août 2017 - 11 h 34 min

      Salem,
      il ne faut rien s’ interdire et mettre la pressionne soyez pas négatif cat toutes initiatives, toutes les bonnes volontés dont le bien fondé s’ avère « JUSTE » sont les bienvenues et en ce qui nous concerne puisque nos dirigeants et notamment les ministres des anciens combattants qui se sont succédés n’ ont fait que des déclarations d’ intention et sont depuis aux abonnés absents????, alors que récemment a été organisé le transfert d’ un soldat français qui à été enterré avec les honneurs (ce qui laisse à penser qu’ ils sont plus respectueux de leurs soldats que nos dirigeants…. ce qui est honorable en soit), alors pourquoi ne pourrions nous pas les rapatrier pour les enterrer dans leur pays????le politique à des leviers qu’ ils ne veut pas actionner, cette passivité me laisse penser qu’ils se sont acoquinés avec « S’rab el Français ».
      à cette association je souhaite le plein succès et pour ce qui est du politique, je lui donne RdV aux prochaines élections.




      0



      0
    At-fellawcen
    12 août 2017 - 6 h 59 min

    C’est le geste qui compte, nos crânes svp.!




    0



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.