Des anticolonialistes français veulent déboulonner le maréchal Bugeaud

Bugeaud
Rassemblement de pieds-noirs au pied de la statue de Bugeaud, en France. D. R.

Par Houari Achouri – Jeune Afrique a révélé que «des internautes français appellent à se défaire des statues et des plaques en l’honneur du maréchal Bugeaud et de revenir sur les non-dits du passé colonial français». Selon la même source «des journalistes du quotidien Sud-Ouest ont récemment vu en lui un «soldat laboureur et un homme politique visionnaire», mais sur Facebook, des internautes l’ont désigné comme une «grosse crapule», un «boucher en uniforme», un «criminel de guerre qui ne mérite ni statue ni rue à son nom en France».

C’est en 1841 que le général Thomas Robert Bugeaud a été nommé par Louis Philippe gouverneur général à Alger, avec pour mission d’occuper le pays. Il devint ainsi le plus haut représentant de la France en Algérie. Cette période a été marquée par toutes sortes de «dépassements» : massacres, déportations de populations, enlèvement de femmes et d’enfants utilisés comme otages et «politique de la terre brûlée». C’est à Bugeaud que les historiens français imputent tout cela. Pendant sept ans, il fut, au nom de «la France», font-ils remarquer, le maître à peu près absolu de l’Algérie.

Robert Louzon, militant anticolonialiste, auteur du livre Cent ans de capitalisme en Algérie publié en 1930, rappelle que «le gouverneur général Bugeaud, duc d’Isly, avait envoyé, en juin 1945 à Pélissier, l’ordre suivant: ‘Si ces gredins (les Algériens) se retirent dans leurs cavernes, imitez Cavaignac aux Sbéhas ! Fumez-les à outrance comme des renards’». Robert Louzon précise que, «l’année précédente, Cavaignac, futur gouverneur général de la République en Algérie, futur emprisonné du 2 décembre, avait, lui aussi, enfumé «comme des renards» des Sbéhas réfugiés dans des grottes». Il ajoute : « Et deux mois après Pélissier, le 12 août 1845, Saint-Arnaud, à son tour, près de Ténès, il transformait d’autres grottes en ‘un vaste cimetière’ où 500 ‘brigands’ furent enterrés».

Le terme «enfumades» est systématiquement associé au nom du général Bugeaud. Ce fut, en fait, sa doctrine. La politique de la terre brûlée qu’il a décidée et mise en œuvre, a eu, aux dires des historiens français, «des effets dévastateurs sur les équilibres socioéconomiques et alimentaires du pays».

Quand les informations sur les «enfumades» des grottes du Dahra parviennent à Paris, c’est l’indignation dans certains milieux anticolonialistes, qui font une interpellation au général Bugeaud. Celui-ci en assume la responsabilité et répond : «Et moi, je considère que le respect des règles humanitaires fera que la guerre en Afrique risque de se prolonger indéfiniment.» Sur le terrain également, les méthodes de «pacification» préconisées par Bugeaud et appliquées avec zèle par certains de ses subordonnés ne font toutefois pas l’unanimité. Mais Bugeaud qui, en sa qualité de gouverneur général de l’Algérie, était à la tête du corps expéditionnaire, justifia toutes les exactions commises par les troupes françaises. Pour lui, «il n’y a pas d’autre moyen d’atteindre et de soumettre ce peuple extraordinaire».

Avec un tel palmarès macabre qui déshonore la France, il est parfaitement compréhensible que des internautes français veuillent déboulonner le général Bugeaud, symbole de la barbarie coloniale en Algérie.

H. A.

 

Comment (7)

    ALGERIA
    18 août 2017 - 15 h 34 min

    Bugeaud , ali benhadj , zitouni , layada , kim jong Un , Bush , BHL , sarko …et toute la me…e , tous dans un méme sac , il n’ya que les noms qui changent .
    un criminel reste un criminel , méme s’il est peint en Or…
    au moins ces Français sur la photo ont eu l’audace et le courage de dénoncer un criminel parmi tant d’autres..




    1



    0
    Tamalous
    18 août 2017 - 9 h 41 min

    La photos montrent les tortionnaires qui continuent à rendre hommage à Bugeaud et son œuvre criminelle en Algérie. Il faut réécrire l’histoire de l’invasion française de l’Algérie, que les envahisseurs français appellent « conquête » et « pacification ». Comparés à Bugeaud et ses soldats, les SS allemands étaient des enfants de choeurs.




    1



    0
    Rayés Al Bahriya
    18 août 2017 - 3 h 58 min

    Tant qu’il y aura des hommes d’honneur humanistes et universalistes.

    La France est malade de son terrible passé colonialiste.




    1



    0
    BEKADDOUR
    17 août 2017 - 19 h 15 min

    @ »Pour lui, «il n’y a pas d’autre moyen d’atteindre et de soumettre ce peuple extraordinaire».
    ————————————————————————————–
    En somme si La France était restée un peu plus, les alter ego de Bugeaud auraient employé le nucléaire, par des bombinettes qui auraient anéanti la vie dans des zones limitées. René Vautier a conclu que c’est la France qui a inventé les chambres à gaz, longtemps avant Hitler, donc… Les Juifs qui dominent les médias de France nous doivent un film sur la shoah anti algérienne !




    1



    0
    Bison
    17 août 2017 - 16 h 03 min

    Quand on voit la situation de notre pays aujourd’hui on se demande aà quoi servirait de se rappeler encore de ce qu’ont subit nos anciens, toutes les souffrances et tout le chemin qu’ils ont dû faire jusqu’à l’indépendance! Si si seulement après 60ans d’indépendance nous sommes devenu aumoins la Corée du sud on aurait au moins des arguments ou des reproches a présenter à l’ancienne puissance coloniale comme lui reprocher par exemple : sans la colonisation on serait an aumoins devenu le Japon d’Afrique,… ! ! Mais, vu qu’à près 60 indépendance, avec toutes les richesses naturelles et situation géographique dont le bon Dieu nous a favorisé, nous sommes, ou nous avons trouver le moyen d:’etre, plus proche de la Somalie que de la Corée du sud… Donc, ne nous rappelez pas les souffrances de nos pauvres ancêtres,…qu’ils reposent en paix et c’est tout!




    1



    0
      [email protected]
      17 août 2017 - 17 h 55 min

      @Bison
      mais que font les partis d’ opposition il est de leur devoir de dénoncer régulièrement ce hold-up, certes l’ eceurement nous envahit mais ne soyons pas défaitiste à chacun son langage le notre sera celui des urnes, gardons espoir….l’ idéal serait d’ avoir un liste noir de ces mafieux et des les harceler via les réseaux sociaux, histoire de leur mettre la pression




      1



      0
    difou.guery
    17 août 2017 - 15 h 43 min

    vous voulez vraiment qu les responsables français déboulonnent la statue d une maréchal français pour massacres , raison insuffisante ,il n a tuer que des indigènes
    comme on dit il s appelle guest il habite a Pau




    1



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.