Ouyahia : attachement à la charte pour la paix et la réconciliation nationale

charte
Ahmed Ouyahia au Conseil de la Nation. New Press

Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a affirmé lundi à Alger l’attachement du gouvernement à l’application de la charte pour la paix et la réconciliation nationale «dans l’esprit et la lettre», soulignant que le succès de cette démarche initiée par le président de la République et votée massivement par le peuple algérien en 2005 «ne souffrait d’aucune contestation».

«J’affirme au nom du gouvernement notre attachement à l’application de la Charte pour la paix et la réconciliation nationale à la lettre et dans son esprit», a déclaré M. Ouyahia lors de la présentation du plan d’action du gouvernement devant les membres du Conseil de la nation. Et d’ajouter qu’«il n’y a aujourd’hui aucun doute quant à la réussite de cette démarche même si au début, ce qui est normal, certaines appréhensions ont été exprimées au sein de la société avant qu’elles ne soient dissipées suite au retour de la paix et de la sécurité à travers le pays». Il a fait remarquer que l’expérience algérienne en matière de réconciliation nationale «suscite l’intérêt de plusieurs pays et organisations internationales qui veulent s’en inspirer». A cette occasion, M. Ouyahia a lancé un appel «à nos enfants égarés pour retourner au sein de leur peuple et leurs familles», ajoutant qu’au cas où ils refuseraient la main tendue, «l’Etat les éliminera par la force ou ils seront jugés et condamnés sévèrement par la force de la loi». «J’espère que mon appel sera entendu et que ces éléments terroristes reviennent à la raison et rejoindront les milliers d’Algériens qui étaient, par le passé, dans les groupes terroristes», a-t-il dit.

M. Ouyahia a estimé que deux leçons peuvent être tirées de l’expérience de la réconciliation nationale, à savoir «la nécessité d’unir les rangs quand il s’agit de faire face aux défis vitaux pour la Nation et pour l’Etat, et l’importance de la souveraineté dans la prise de décision lorsqu’il s’agit d’affronter les défis engageant le devenir du pays». En outre, le Premier ministre a fait remarquer que la présentation du plan d’action du gouvernement intervient dans un contexte régional marqué par des conflits, soulignant que les crises au Mali et en Libye «favorisent le terrorisme, et le crime transnational à son tour alimente le terrorisme». «Malgré ce contexte régional instable, l’Algérie parvient à préserver sa sécurité et sa stabilité grâce notamment aux efforts de l’Armée nationale populaire et les autres forces de sécurité», a-t-il relevé rendant, à cette occasion, un hommage appuyé à ces corps de sécurité. M. Ouyahia a, à cette occasion, réitéré la disponibilité du gouvernement à mettre tous les moyens nécessaires à la disposition des forces de sécurité pour qu’elles puissent faire face à tous les défis sécuritaires.

R. N.

Comment (14)

    Les Égarés.
    25 septembre 2017 - 21 h 34 min

    À ce rythme là avec l’équipe en place qui se passe le relais , dans Trente Ans , on y est encore. .Ce sera l’Algérie de Koraishe , jouse yala jouse , l’aiguille coincé dans le temps …. Hormis l’Anp , Services de sécurité , Police , tout doit disparaitre , tous ces Premiers ministre et ministre économie , commerce , industrie ..tous ces gestionnaires doivent être renouvelé , du sang neuf , faire décoller l’Algérie….Sinon ce sera les Jouse yala jouse , et les histoires de Koreyshe , la longueur du Pantacourt réglementaire à trois doigts sous le genou , sujet au conseil des ministres…!!!?
    …… Ouyahia vous faites du surplace…
    Y’a pas de vent !!!…. Nous nous inquiétons pour l’Algérie !.. Heureusement l’Anp , Drs , seront toujours là .




    1



    0
    Rachid
    25 septembre 2017 - 16 h 13 min

    Ouyahia est un authentique clochard de la politique ! Durant toute sa carrière, depuis sa sortie de l’ENA, il a toujours était un fonctionnaire toutou du pouvoir qui lui fait appel par intermittence pour jouer un rôle, pour amuser la galerie que nous sommes et pour gagner du temps ! Actuellement il a été recruté par le pouvoir pour faire passer la pilule de la patience tout en nous faisant avaler des couleuvres !
    Ouyahia n’a aucune envergure politique, ni connaissances économiques académiques, ni le profil de gestionnaire ! J’en ai pour preuve, dans la situation difficile que le pouvoir nous a fait tombé la tête, ses discours plats, creux et le pire, insultants envers les autres. Il ne nous donne aucune indication sérieuse, aucun détail, aucun éclairage ni sur sa politique économique ni sur sa stratégie développement qu’il veut mener. Pour continuer à nous occuper, il nous bassine encore la « réconciliation nationale » et nous parle des «merveilleuses réalisations» que le génie Bouteflika a « réalisé » ! Personne n’est en mesure de dire si Ouyahia est de gauche, de droite, du centre, si il est pour le maintien et le renforcement des entreprises publiques, si il est pour la renationalisation, s’il est pour les privatisations , s’il est pour l’entreprenariat privé etc…etc … ! C’est le flou total. Il adore navigue sur des eaux troubles et pas claires et c’est en ces eaux là qu’il se sent le plus à l’aise car il peut dire tout et son contraire ! sans aucune personnalité, il se met toujours au service de quelqu’un du côté du plus fort !




    6



    2
    Les Égarés.
    25 septembre 2017 - 15 h 47 min

    Réconciliation nationale….de la poudre aux yeux…… Sérieusement l’Algérie à un besoin urgent de Projet , orientation , et non pas de rapiécé , …on prend les mêmes et on recommence !!?…Y’a t’il que Mr Ouyahia en Algérie , ..si bien des cerveaux Algérien de l’étranger qu’a l’intérieur du Pays sont capables , faites appel à des Savants Algérien qui sont compétents , Patriotes installé aux USA , Gb , Europe..en Algérie même la Compétence est mise de côté…des Universitaires Algérien , Économiste , ….On prend les mêmes et on recommence , ça a l’air de rester entre copains , un jour c’est toi , un jour c’est moi !!! … l’Algérie à besoins d’un Président , Mr Bouteflika à fait ce qu’il a pu et mérite le respect et vivre en paix , la place pour un autre , n’y a t’il pas de présidentiable en Algérie , le Peuple patiente , et attend un Projet pour l’Algérie , construire une grande Nation et les moyens sont conciderables , car les Islamistes Wahabites obscurantisme font leur lit sur la déception des citoyens , l’Algérie doit décoller , et des Talents sont mis de côté , laissez la place aux Talents Algérien capables , le temps presse. . Mr Ouyahia vous faites du réchauffé ….Des Talents patriotes attendent , stop à l’affairisme entre copains !… C’EST mon avis d’un Algérien patriote …..demandez au peuple , et aux Talents Algérien émigré de venir travailler pour l’Algérie , faite leurs une place.




    15



    0
    Ammar
    25 septembre 2017 - 15 h 04 min

    L’ALGÉRIE mérite mieux!




    4



    0
    Abou Stroff
    25 septembre 2017 - 13 h 58 min

    h’mimed est capable d’éructer n’importe quoi, à condition que ça aille dans le sens du poil de fakhamatouhou.
    quant à la soi-disant réconciliation nationale, elle ne servira qu’à retarder les échéances, quoi qu’en disent h’mimed et la marabunta don il fait partie et qu’il sert.
    PS: absoudre de leurs crimes des assassins notoires est une erreur stratégique que nous paierons tôt ou tard mais que nous paierons!!!




    10



    0
      AÏT CHAALAL
      25 septembre 2017 - 22 h 02 min

      Le projet de la concorde civile n’est qu’une ruse du cerf auquel le gibier a recours pour échapper à ses poursuivants . Le pouvoir qui à embarquer notre pays dans une spirale sanglante durant des longues années du sang et des larmes ne m’inspire pas confiance. Les massacres en masse contre le peuple algérien perpétrés par des hordes de fanatiques et passer sous silence de l’état voyou de l’époque et d’aujourd’hui doivent nous interpeller tous . Elle est où cette justice rendu au victimes de la décennie noire ? ..pourquoi l’état tient à nous imposé le silence et soumission totale sous forme d’un projet politique  » la concorde civile  » ou sous forme d’un  » projet social d’assistanat  » ou nom de la paix sociale pour que le peuple ne réclame pas justice et punitions contre ceux qui ont étaient la cause de drame national Algérien ( le FIS et ces hordes de terroristes et l’état policière et ces escadrons de la mort ) ..concernant l’actuel chef de gouvernement, tous le monde savent qu’il n’est qu’un marionnette au main de ceux veulent se vengés de peuple algérien qui à donné un coup de pied au c** de France et de ces harkis .




      0



      0
    Felfel Har
    25 septembre 2017 - 13 h 41 min

    Les mots de « réconciliation » , de « paix sociale », de « justice » sonnent faux, sortis de la bouche de ce charlatan. Lui, en personne, son parti, le RND, et le président qu’il sert aveuglément sont responsables 1- de l’impunité des crimes commis par les zombies téléguidés d’Arabie, 2- de l’injustice sociale (le pays est désormais divisé entre ceux d’en-haut-les privilégiés- et ceux d’en-bas- la populace), 3- de la contagion de la corruption (les sommes en circulation dans l’économie informelle représentent au bas mot près du tiers de la masse monétaire), 4- discréditer nos institutions à l’intérieur comme à l’extérieur du pays. Quelle paix peut-il y avoir quand on bâillonne le peuple, quand on lui vole sa souveraineté lors d’élections malhonnêtes, quand des voleurs de grands chemins amassent fortune et patrimoine (au détriment du peuple) au vu et au su de toute la planète, quand la justice « aux ordres » les protège. Pour tous ces prédateurs, maintenant que leur fortune est faite, leur souci est de pouvoir en jouir dans un climat apaisé et serein, et que personne n’en conteste la « légalité ». Non! Nous les empêcherons de dormir sur leurs deux oreilles, nous nous battrons pour restituer ces milliards à qui de droit et nous veillerons à ce que les voleurs croupissent en prison. Leurs crimes ne pairont pas. Mr. O, la réconciliation dont vous rêvez sera votre pire cauchemar, à moins que vous (votre gouvernement) n’ordonniez de traduire en justice tous ces oligarques. Vous vous êtes illustré dans le passé en ordonnant une opération « mains propres » contre les cadres de la nation. Pouvez-vous- rééditer cet exploit contre les nouveaux milliardaires (vos amis)? Dans les pays où la solidarité sociale et fiscale est effective, les riches paient plus d’impôts que les travailleurs, les fortunes illégales sont punies, les signes de richesses sont taxés. Réétudiez l’histoire du monde et trouvez un seul despote qui soit mort de mort naturelle après avoir ruiné son peuple! Cessez donc de prendre vos désirs (vos chimères aussi) pour des réalités, le peuple n’est pas prêt à se taire, ni à passer l’éponge! Il vous fera payer cher vos tentatives de mise sous tutelle et d’asservissement de vos compatriotes comme a voulu le faire la France coloniale.




    15



    0
    chibl
    25 septembre 2017 - 13 h 27 min

    Monsieur Ouyahia vous étiez éradicateur dans les années 90 et vous voila réconciliateur avec des terroristes, cette histoire de terrorisme est une véritable aubaine pour vous maintenir au pouvoir et vous l’avez compris.
    Le jour viendra ou ces mêmes terroristes se retournerons contre vous ou que vos soutiens US et surtout Français vous lâcherons.
    En attendant fabriquez de la fausse monnaie pour acheter une fausse paix sociale.




    7



    0
    zaatar
    25 septembre 2017 - 12 h 32 min

    Le pays est en ruine. L’économie du pays est dévastée. Les finances du pays au plus bas. L’industrie du pays est inexistante. L’informel a gangrené tous les secteurs économiques. le marché parallèle foisonne partout. la pauvreté fait rage dans tout le pays. L’insécurité a pris le dessus sur tout le reste dans le quotidien du citoyen. Le chômage est à son apogée dans le pays.La corruption bat son plein dans toutes les institutions et entreprises d’état, la mal vie est en chaque citoyen Algérien hormis ceux qui ont des sociétés offshore au panama ou des appartements à l’étranger …et on le doit à qui tout cela? permettez moi au moins de poser cette question.




    11



    0
      Algérien nationaliste
      25 septembre 2017 - 12 h 54 min

      Si toutes les jeunes générations viennent en France ou partent à l’étranger pour faire des études supérieures et ne reviennent pas dans leur pays d’origine, il est normal que le pays n’évoluera jamais. L’Algérie a besoin de cadres, de chercheurs, de médecins, d’architectes, d’infirmiers, d’artisans, de techniciens etc, de gens qualifiés, c’est l’éducation et le nationalisme le secret de la réussite d’un pays. Chez nous le nationalisme n’existe que dans le football et dans le sport, il serait temps d’être fier de nos talents, et pour qu’ils reviennent chez nous il faut changer nos mentalités moyen nageuses religieuses.




      6



      1
        zaatar
        25 septembre 2017 - 13 h 40 min

        Et pour changer de mentalité il faudrait combien de temps à tout un pays de plus de 40 millions d’habitants? Etre fiers de ses talents qui ne le serait pas? encore faut il pouvoir (ou plutôt vouloir) les faire exprimer. Et à votre avis pourquoi tous les cadres ont ils fuit le pays? d’après Aznavour, il parait que la misère serait moins pénible au soleil. C’est ce qu’il appelle le pays des merveilles là où un bon nombre de compatriotes se sont allés s’agglutiner. Chez nous le nationalisme n’existe que dans le sport, beaucoup plus dans le football, car c’est le seul créneau laissé par nos gouvernants depuis 62 au peuple de pouvoir l’exprimer… bien à vous l’ami nationaliste.




        4



        0
        Lghoul
        25 septembre 2017 - 14 h 30 min

        Il faudrait d’abord embaucher ceux qui sont déja en « surplus » en Algérie… Sinon posez vous la bonne question: Pourquoi tous ces cadres que vous avez cité ont quitté leur pays si on ne les a pas chassé directement ou indirectement ? Qui a sauvé l’Iran de l’embargo le plus atroce de leur histoire ? Ce n’est surement pas les mullahs en turban. Ce sont leurs génis car labas ils respectent encore le savoir et savent quantifier sa valeur. Chez nous, plus tu « sais » plus tu deviens « dangereux » car moins ils importeront; mais maintenant il est trop tard pour croire au histoires a dormir debout des drebki et compagnie. Voila pourquoi tous les gens capables sont partis.




        4



        0
          lakhdar
          25 septembre 2017 - 19 h 55 min

          Ça s’appelle de la lâcheté cher ami.
          S’il y avait un prix pour l’égoïsme sur terre, on détiendrait le podium éternellement comme des statues de marbre.
          Nos avons le cerveau creux, excusez-moi si je blesse quelques’un, il manque beaucoup de fonctions dans notre cerveau.
          Quant’aux aux prétendus doctorant, comme l’a si bien dit un écrivain il y a quelques centaines d’années, c’est de bourricots qu’on a chargé des livres inutilement et rien d’autres.




          1



          1
      Lghoul
      25 septembre 2017 - 14 h 22 min

      zaatar – « …et on le doit à qui tout cela? permettez moi au moins de poser cette question. ». Une bonne question y a si zaatar et la réponse est la suivante: A la main de l’étranger et hizb franca. Puisque c’est de cette main et de ce « hizb » qu’il s’agit, je me demande ou la maudite main loge avec son hizb ?




      0



      0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.