Pour que nul n’oublie !

Pour que nul n’oublie la décennie noire que les jeunes Algériens n’ont pas vécue, mais qui a à ce jour des incidences.

R. N.

«Ne rien occulter des périodes  sombres, c’est tout simplement défendre une idée de l’homme, de sa liberté, de sa dignité. C’est lutter contre les forces obscures sans cesse à l’œuvre. Ce combat doit être celui de l’espoir avant tout. Les valeurs humanistes, les valeurs de justice, de liberté et de tolérance qui fondent l’identité algérienne nous obligent à tirer les leçons de l’histoire. Les ignorer serait une coupable imprudence, d’autant que cette même histoire ne cesse de se répéter et semble inlassablement tirer parti de  l’inconscience ou de l’amnésie du citoyen algérien.»

L’hadi, fidèle lecteur d’AP

Comment (6)

    Akli Boughzer
    3 octobre 2017 - 9 h 27 min

    La propagande sournoise des tueurs recyclés dans le commerce informel veut effacer cette période de nos mémoires.Ils veulent tout effacer et recommencer leurs sinistres crimes contre des populations innocentes qui leur ont été livrées pieds et poings liés par le fanatisme et le fatalisme religieux d’un autre âge.




    8



    0
    Msilli
    2 octobre 2017 - 14 h 22 min

    Le peuple n’a pas la mémoire courte et n’est pas drogué au kurkuba pour oublier ce qui s’est passé aussi vite, alors cessez vos menaces implicites et votre chantage à la peur; le régime nous adresse un message claire: « ce sera moi ou le chaos! ». Et bien messiers du régime, ce sera sans vous et sans chaos! Vive le peuple algérien libre et débarrassé de la tyrannie militaire et islamiste.




    4



    3
    le niveau
    1 octobre 2017 - 20 h 00 min

    ont veux faire peur au peuple !!! ont vous oublira jamais




    5



    1
    Moskosdz
    1 octobre 2017 - 16 h 18 min

    à cette époque,les résidus de l’OAS se sont drapés de religion pour finir ce qu’ils n’ont pu achever dans leur départ précipité de 1962,épaulé donc par la puissante propagande de leurs oulémas Franco-Israéliens,ils en ont bien profité de la naïveté du citoyen pour lui faire croire qu’il est impossible à un musulman de commettre de tels actes,alors qu’en réalité,ce n’est ni l’ivrogne,ni le drogué,ni la prostituée et ni l’athée qui en est capable à de telles horreurs,mais seuls les nazis islamistes le sont.




    11



    1
    Mohamed El Maadi
    1 octobre 2017 - 14 h 43 min

    Moi je n’ai rien oublié mais ce qui me fait mal au cœur c’est que certains auteurs sont passé a coté de la justice .
    Il fallait les liquider un par un et dans la logique liquider toute les familles pour éviter les vengeances une fois que les enfants auront grandie .
    Ne croyez pas que c’est fini non non et non la méthode n’est pas la même mais l’objective n’a pas changé d’un iota c’est a dire nous liquider et je les sais par expérience car un militant de Rachad m’a menacé en me disant ceci  » Quand on n’aura dégager les militaires mohamed cela sera ton tour  » et en France .Ils venait dans les cyber café Francais faire leur propagande et nous inciter a lire leur journal en ligne et désapprouver que je lise la presse francophone .




    7



    1
      Lakhdar
      1 octobre 2017 - 15 h 17 min

      Malheureusement si, notre cerveau ne conserve rien à part les fonctions élémentaires qui sont identiques aux espèces animales.
      Avec la concorde civile, on peut remercier son excellence,
      plus tard, on dira qu’une petite cause aura des grandes conséquences.
      Si nos pontes du pouvoir s’occupent des affaires du pays qu’ils considèrent comme propreté privée, le menu peuple a été livré à des charognards sans scrupules dans je doute que leurs monstruosité existe en enfer.




      2



      3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.