Une étude américaine les a répertoriés : ces 482 sites internet qui vous épient

étude américaine
Les scripts informatiques permettent d’analyser le comportement complet d’un internaute. D. R.

Par Hani Abdi – Une étude menée par des chercheurs de l’Université de Princeton, à New Jersey, aux Etats-Unis, fait état de l’ampleur qu’a pris l’espionnage informatique dans le monde. Cette étude, révélée par le journal suisse Le Temps, révèle les pratiques dangereuses des géants de l’informatique et de l’internet dans le monde, à l’instar de Microsoft, Google, Soptify, Apple, Samsung… Selon cette étude, ces multinationales ne se contentent plus de recueillir les renseignements liés à l’utilisateur. Elles vont beaucoup plus loin en faisant de l’espionnage massif, dépassant de loin ce que fait la NSA ou les pirates informatiques russes.

Selon les chercheurs de Princeton, les techniques sont beaucoup plus sophistiquées, permettant d’espionner dans le détail le comportement des internautes sur la planète web. Ces multinationales agissent à travers notamment des programmes Microsoft, Adobe, WordPress, Spotify, Skype qui «contiennent un logiciel enregistrant tout ce que fait l’internaute : ses mouvements de souris, les touches frappées, les liens cliqués…». Grâce à des systèmes des plus perfectionnés, ces multinationales arrivent à «enregistrer intégralement les mouvements de souris, les frappes sur le clavier et la navigation entre les pages». Autrement dit, elles captent le moindre mouvement, le mémorisent, l’analysent et l’utilisent à des fins inouïes.

Interrogé par Le Temps suisse, Steven Englehardt, l’un des chercheurs du projet «Freedom to Tinker» de Princeton, affirme que les scripts informatiques utilisés par les multinationales pour l’espionnage permettent de «rejouer en play-back des sessions individuelles de navigation, comme si quelqu’un regardait par-dessus votre épaule». Il s’agit de la technologie la plus avancée non encore utilisée par les grandes agences internationales du renseignement et d’espionnage.

Les chercheurs de Princeton ont répertorié 482 des 500 000 sites les plus consultés au monde qui «intègrent de tels scripts». Les scripts sont, explique Steven Englehardt, des morceaux de codes informatiques. Ils permettent ainsi de revoir en différé le comportement complet d’un internaute et l’analyser tranquillement. Le pire est que ces logiciels sont intégrés même dans les systèmes de sécurité informatique, comme Kaspersky, qui sont censés être programmés pour parer à toute forme d’intrusion. Autrement dit, quand vous activez votre antivirus, le système d’espionnage se déclenche. Il s’agit ainsi de systèmes d’espionnage imparables. La seule manière d’y échapper est de ne pas consulter ces 482 sites qui intègrent ces scripts.

H. A.

Comment (3)

    Bob
    27 novembre 2017 - 21 h 30 min

    Pour surfer a peut prés en toute sécurité il faut utiliser le navigateur ‘ tor’ téléchargeable ici https://www.torproject.org/




    4



    0
    Ath Ouacifs
    27 novembre 2017 - 20 h 34 min

    Autant dire haut et fort ses idées. Meme sans internet les grandes agences savent tout de tous.




    4



    0
    Sprinkler
    27 novembre 2017 - 18 h 18 min

    Notre espace de liberté se réduit comme peau de chagrin…Et comme la banquise, elle fond chaque jour un peu plus sans qu’on puisse rien y faire ! De votre carte bancaire à votre PC, votre vie se dévoile dans ses moindres recoins…Bientôt, elle n’aura plus aucun secret pour ces vampires qui écument la Toile…Vous aurez beau vous debattre, de votre liberté il ne restera
    que votre droit de…consommer jusqu’à vous consumez.




    21



    0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.