Illusions algéroises

illusions
La place Audin et la rue Ben-M'hidi ont été nettoyées. D. R.

Par Kamel Moulfi – Le tout petit parcours que devrait emprunter le président français, Emmanuel Macron, dans la capitale pour un furtif bain de foule a fait l’objet d’une attention exceptionnelle de la part des services de la voirie de la wilaya d’Alger. Une mobilisation rare, mais qui n’est pas sans précédent. Tout doit briller. Les Algériens des villes de l’intérieur du pays l’ont déjà constaté à la veille d’une visite de leur président ou du Premier ministre. Pas de trottoirs défoncés, pas de flaques de boue, pas d’ordures jetées et oubliées, pas de salissures sur les murs… Au contraire, plein d’espaces verts et de pots de fleurs. Le temps du passage des officiels.

Pour recevoir le président français à l’occasion d’une simple «visite de travail» d’à peine une douzaine d’heures, le même manège a été actionné et a tourné tambour battant pendant deux jours, malgré la pluie et le froid. Au centre d’Alger, de la place Audin jusqu’à la place Emir-Abdelkader, en passant par la partie de la rue Didouche-Mourad qui longe l’Université Benyoucef-Ben-Khedda, puis la rue Ben-M’hidi, tout a été nettoyé, les trous des trottoirs comblés, les lampadaires repeints et les lampes remplacées. Les façades de l’université ont été ravalées, la grille principale rouverte et, à l’intérieur, les étudiants n’en reviennent pas, quel bonheur ! En fait, quelle dérision !

Quand est-ce que les autorités perdront-elles cette habitude de ne mobiliser les moyens des services de la voirie que pour camoufler, rafistoler, déguiser, cacher ce qui fait honte, le temps du passage éphémère d’un président, français en l’occurrence ? Puis la crasse reprendra ses droits et les terrasses de cafés retrouveront leurs bunkers.

Pour les riverains et ceux qui passent quotidiennement par ces lieux, c’est tant mieux ; ce branle-bas de combat est une aubaine. Avoir des espaces publics propres, soudainement, c’est plutôt une surprise agréable, s’il y avait derrière une réelle volonté des autorités locales de rendre la vie meilleure pour tous. Mais, pour ne pas s’illusionner, il faut parcourir quelques mètres au-delà du périmètre privilégié pour retrouver l’amère réalité des trottoirs défoncés et sales. Personne d’officiel ne passe par là…

K. M.

Comment (8)

    Anonyme
    6 décembre 2017 - 17 h 39 min

    Facile de remettre tout sur le dos du citoyens ,en realité c’est les organismes de l’etat qui sont defaillant et ça tout le monde le sait , comment voulez vous nettoyer les rues si les eboueurs font leur travail dans la journée , nous avons vu comment cela se passe partout ailleurs ,ça c’est un travail qui doit se faire la nuit ,en plus depuis quand nous n’avons pas vu laver les rues a grande eau comme cela se faisait avant ? le citoyens n’est pas responsable de la salete qui s »accumule pendant des jours ? avez vous vu ces balayeurs de rue avec leur balai se battre avec les grosses quantités d’immondices ,et les trottoirs défoncés c’est aussi a cause des citoyens en realité les maires ne font pas le boulot pour lequel ils ont été elu point barre !




    5



    1
    Anonyme
    6 décembre 2017 - 17 h 21 min

    Tous des tricheurs ils ont honte de montrer leur vrai visage au monde ,mais le monde et Macron savent ils ne sont pas dupes ,ils savent que toute une armada de d’eboueurs est passée quelques heures avant ,la honte !




    3



    1
    timour
    6 décembre 2017 - 15 h 28 min

    Le problème c’est que nous sommes ni Allemands; ni Suisses, ni Singapouriens, nous sommes Algériens et…voilà.




    8



    10
    Felfel Har
    6 décembre 2017 - 14 h 54 min

    Combien sommes-nous à nous remémorer ce film culte « Canaval Fi Dechra » qui nous a bien fait rire (l’auto-dérision est un trait de caractère de l’Algérien) en dépit de nos minables conditions de vie? Oui, Messieurs-Dames, le spectacle de cette visite doit nous faire rire bien malgré nous. Tout ce cirque, sons et lumières, doit nous faire oublier nos terribles conditions de vie et nous faire rêver d’une vie meilleure, ailleurs. Et Si, pour participer à cette liesse, on se mettait à chanter? Je propose cette berceuse: ♪Ainsi font, ♫font les petites marionnettes♪….. trois p’tits tours♫et puis s’en vont♪! Macron est venu, il est parti, rideau et clap de fin! Ce n’était que du ciné!




    35



    2
    LOUCIF
    6 décembre 2017 - 13 h 17 min

    Les Algérois qui habitent au niveau de ces quartiers nettoyés et blanchis devrait filmer des vidéos-cassettes pour que les jours de déprime qu’ils subiraient à cause de la saleté, des trottoirs défoncés, des égouts éventrés , des mauvaises odeurs et des ordures partout, ils les revisionnent et se remémorent ces brefs moments où leur quartier était nickel et éclatant grâce à tonton Macron ! C’est bon pour remonter le moral !




    17



    1
    Bouâama
    6 décembre 2017 - 11 h 42 min

    Macron n’est pas si bête pour croire que ce petit parcours fleuri et nickel ressemble à toutes les rues de l’Algérie.




    13



    9
    Anonyme
    6 décembre 2017 - 11 h 21 min

    Il faut creer des comites de quartier pour eduquer aussi les citoyens de ne pas jeter les papiers et les ordures sur les trottoirs et dans les rues.Il faut imposer une reglementation que chaque maison,chaque boutique et magasin sont responsables de la proprete des trottoirs devant les limites de leurs facades.Cette loi existe en Allemagne,en Suisse et a Singapour,peut etre aussi ailleurs.Il faut responsabiliser les citoyens Algeriens des le jardin d enfants et le role des parents est primordial,celui des educateurs est fondamental.Eduquer,toujours eduquer et il n est jamais trop tard.




    30



    5
      Algerien revolté
      6 décembre 2017 - 17 h 35 min

      Facile de remettre tout sur le dos du citoyens ,en realité c’est les organismes de l’etat qui sont defaillant et ça tout le monde le sait , comment voulez vous nettoyer les rues si les eboueurs font leur travail dans la journée , nous avons vu comment cela se passe partout ailleurs ,ça c’est un travail qui doit se faire la nuit ,en plus depuis quand nous n’avons pas vu laver les rues a grande eau comme cela se faisait avant ? le citoyens n’est pas responsable de la salete qui s »accumule pendant des jours ? avez vous vu ces balayeurs de rue avec leur balai se battre avec les grosses quantités d’immondices ,et les trottoirs défoncés c’est aussi a cause des citoyens en realité les maires ne font pas le boulot pour lequel ils ont été elu point barre !




      3



      4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.