Yennayer amerbuh, Yennayer de la dignité

Kabylie
Les manifestations ont payé. D. R.

Par Mourad Bouzidi – La mobilisation de la jeunesse de Kabylie et de celle des autres régions d’Algérie autour de la revendication amazighe est salutaire pour notre pays. Nous la saluons.

Dans un moment de grandes incertitudes, d’absence de perspectives et de démission totale de notre élite, cette mobilisation est venue pour apporter la bonne nouvelle et prouver que malgré le matraquage idéologique opéré par l’école et tous les instruments de propagande des pouvoirs successifs, notre jeunesse a su se réapproprier le combat identitaire et démocratique d’Avril 1980.

La Kabylie – une des régions de notre pays, subit de plein fouet un double déni : un déni identitaire culturel et linguistique qui a conduit à une falsification honteuse de notre histoire, et un déni économique qui se matérialise par une politique de contre-développement et de blocages – se trouve aujourd’hui dans une impasse historique.

Cette impasse historique ne pourrait être dépassée sans une répartition équitable et juste des richesses du pays et un travail de réparation et de repentance de l’Etat algérien envers notre identité et notre histoire.

Faute de quoi, notre pays, l’Algérie, risque de vivre une double fracture générationnelle et identitaire qui le conduira inévitablement vers une transmission sanglante et violente du pouvoir.

L’annonce par le président de la République, mercredi dernier, de la décision de consacrer Yennayer journée chômée et payée participe de cette repentance. C’est un acquis historique indéniable. C’est une victoire de l’ensemble des militants de la cause amazighe : d’Avril 1980, du Printemps noir de 2001 et particulièrement de la jeunesse d’aujourd’hui.

Contre le déni identitaire, il reste beaucoup à faire : la consécration effective de tamazight comme langue officielle de l’Etat, son intégration dans tous les paliers de l’enseignement et dans tout le territoire national, les médias, l’administration et les domaines prioritaires de la vie publique et institutionnelle.

S’agissant du déni économique, il y a lieu de lever les ostracismes et les blocages délibérés devant les projets d’investissements en permettant de concentrer les énergies patriotiques en vue de mobiliser notre peuple pour les tâches de construction d’une économie prospère.

M. B.

Comment (29)

    Salah khiar
    4 janvier 2018 - 11 h 17 min

    ⴰⵙⵓⴳⴰⵙ ⴰⵎⴻⴳⴰⵣ Yennayer ameggaz

    3
    16
    Anonyme
    1 janvier 2018 - 17 h 58 min

    Il faut pas en faire un trophée, ou bien une chasse gardée , la plupart des villageois algériens ,la fête Yennayer, ou Innayer, convivialité et partage…Ce n’est pas à vrai dire ni un problème, ni un obstacle, c’est aussi la fête des agriculteurs. Assegas Amegass fécond et de grâce inchallah pour tous.

    22
    5
    yabdas
    1 janvier 2018 - 14 h 21 min

    Beaucoup de verites imaginaires deversees sans honte aucune.En Aures,on a toujours fete le nouvel agraire sans que personne ne vienne l’interdire et cela depuis des lustres.Cet evenement aura lieu cette annee le 14 janvier 2018 et non le 12 comme certains activistes l’ont fige.N’onblier pas que l’Histoire est tetue et que le calendrier agraire n’est autre que le calendrier Julien,render a Cesar ce qui est a Cesar.La VERITE finira bien par remonter a la surface et les jeunes seront bien decus par leur aines a cause de leurs mensonges et autres affabulations.

    30
    10
    PREDATOR
    31 décembre 2017 - 20 h 23 min

    « La Kabylie – une des régions de notre pays, subit de plein fouet un double déni : un déni identitaire culturel et linguistique qui a conduit à une falsification honteuse de notre histoire, et un déni économique qui se matérialise par une politique de contre-développement et de blocages  »

    Mensonges et en plus grossiers, viens voir le sud les mamelles de l’Algérie où seule la précarité est reine
    Vous avez divisé le pays voilà la vérité

    34
    26
      Lamari mohd
      1 janvier 2018 - 18 h 59 min

      C’est vous les pro-arabe du moyen orient qui avez failli detruire ce pays avec l’importation de la funeste et mortelle idéologie de l’arabo-islamisme wahhabite,et c’est les Algeriens,les veritables Algeriens amazigh..du nord au sud et d’est en ouest,qui avions defendu ce pays,avec comme Chef supreme,le General Nezzar,un veritable et brave Amazigh…vous etes le malheur de ce pays,vous etes un frein a son epanouissement,cela suffit..le jeu est terminé..game over….ou vous acceptez de vous integrer dans la societe Algero-Algerienne..ou vous degagez…nous avons notre culture..notre histoire..nos heroines et nos héros…nous avons aussi notre langue….on n’a absolument rien a foutre de la culture des buveurs de pisse de chamelle…ces hypocrites qui ont sali L’Islam et jouent les hypocrites avec nous…et qui veulent qu’on demeurent attardés comme eux…le peuple Algerien est a l’ecrasante majorité Amazigh..son pays c’est l’Algerie..on la recuperera quoi que cela coute!

      15
      28
    MERCI AP de laisser svp
    31 décembre 2017 - 15 h 41 min

    bonne année à AP et tous les algeriens qui aiment la paix :
    https://www.youtube.com/watch?v=f8NUUiI_uAQ

    13
    6
      kader
      4 janvier 2018 - 14 h 46 min

      «  »on la récupérera quoi que cela coûte! » »
      puis-je comprendre que vous voulez déposséder les colons algériens ou étendre une souveraineté sur d’autres pays ?
      Ah! cet élan que nous avons de déposséder le voisin pour faire mieux avancer le pays….AUTANT ETOUFFER le poussin dans l’oeuf serait plus salutaire q ue de ce qui pourrait arriver à nos enfants algériens!!! vous annoncez l’apocalypse !!!!

      5
      5
    Anonyme
    31 décembre 2017 - 14 h 01 min

    Nous on a cessé définitivement de fêter cet événement depuis que les Kabyles se sont emparés pour dire que c est la leur, avant nous enfants on avait nos petits sacs pour mettre nos fruits sec et on s amusé beaucoup mais depyis les années 90 on cessé car cette fête a été accaparé par les Kabyles.chômé ou pas ça ne nous intéresse plus

    30
    26
    Lamari mehd
    31 décembre 2017 - 13 h 03 min

    ARNAQUE OU VICTOIRE?? ATTENTION
    La reconnaissance forcée du pouvoir Algérien de la légitimité du combat de plusieurs générations d’Algériens pour la reconnaissance de la culture Amazigh,a certes atteint un de ses objectifs,c’est a dire a imposer la présence de la langue ancestrale du peuple Algérien dans la sphère publique et officiel..je ne vais pas faire la fine bouche,et rechigner a reconnaitre cette avancée,chèrement payée faut-il aussi souligner,par des centaines,sinon des milliers de militants de la cause.
    Mais,je considère,que c’est peu,très peu donner,face a ce qui a été payé,en vie,en falsifications historiques,en martyres,en luttes,en combats,en souffrances et en sacrifices,au point,ou je pense,qu’il y a esbroufe..car toutes les femmes,tout les hommes qui se sont battues,n’ont pas du supporter tant de souffrances pour si peu de chose.
    Pour imager ma pensée,c’est comme si quelqu’un qui crève de soif,vous demande a boire,et vous ne lui offrez,qu’une cuillère d’eau!..juste pour humecter ses lèvres..et pouvoir les ouvrir…pour parler!
    Non,je n’accepte pas,que la reconnaissance de la langue imazighen soit considérée comme une finalité,mais juste comme un prémisse annonçant la véritable victoire,qui consistera a imposer L’Identité Amazigh en haut du tableau constitutionnel,en la fixant comme identité majeur du peuple Algérien.
    C’est là le véritable objectif..la véritable victoire..c’est là que doivent se situer nos revendications,c’est pour cela,que des hommes et des femmes de bonne volonté ont payer et payent de leurs sang et de leurs sueurs!
    Donc la prochaine étape qui sera cruciale,c’est cela.. imposer l’institutionnalisation de l’Amazighité comme identité nationale MAJEUR…du peuple Algérien,et mettra fin a la chape de plomb arabo-islamiste qui a fait de notre pays l’un des plus arrieré au Monde dans tous les domaines..et là..je sablerai le Selecto..ou (pour paraphraser mon ami H.laalam) je fumerai du thé pour rester éveille

    21
    33
      PREDATOR
      31 décembre 2017 - 20 h 27 min

      Donc la prochaine étape qui sera cruciale,c’est cela.. imposer l’institutionnalisation de l’Amazighité comme identité nationale MAJEUR…du peuple Algérien

      Qui es tu pour imposer que ce soit au peuple?
      C’est pas mon identité comme à des millions d’autres

      29
      19
        Lamari mehd
        1 janvier 2018 - 10 h 40 min

        Si tu ne te considere pas comme Amazigh alors en Algerie tu n’es pas chez toi…ton chez toi c’est chez les bougandouras du golf arabic, chez les danseuses de Trump et ses prostituées..donc si tu es fier et honnete,applique ce principe  » kabtek bledek »…y’en a marre du mensonge de l’arabo-islamisme, qui nous a fait perdre enormement de temps,d’energie,d’argent et de vies…et qui s’il n’est pas maitrisé,finira par faire exploser notre pays,meme les bougandoura du golf ont pris conscience du danger,pourtant c’est eux les créateurs de cette funeste idéologie

        22
        22
          PREDATOR
          4 janvier 2018 - 22 h 36 min

          @Lamari Mehd
          Si tu ne te considere pas comme Amazigh alors en Algerie tu n’es pas chez toi…

          je ne suis pas amazighe ou je ne sais quoi, je suis arabe et chez moi les racines bien ancrées sur la terre de mes ancêtres, c’est à toi Vandale de déguerpir

          15
          7
          MELLO
          5 janvier 2018 - 14 h 17 min

          Monsieur Lamari, pourquoi alors autant de souffrances, autant de manifestations et autant de revendications depuis pratiquement l’indépendance de ce pays , où certains zélés de gouvernants criaient  » NOUS SOMMES DES ARABES  » . A ces gouvernants , viennent s’ajouter certains marauds qui se croient vraiment arabes , parce que l’étiquette, qui leur a été collée, tient bien; alors inutile de tenter de les aider à l’arracher, un jour ils le feront eux mêmes, tout comme celui qui a juré que Tamazight ne sera jamais officielle et pourtant …

          5
          10
          Anonyme
          5 janvier 2018 - 14 h 43 min

          @predator. Ah bon parceque les amazighs vrais proprietaires du pays sont des vandales selon toi. …

          5
          10
    EL FELLAG
    31 décembre 2017 - 11 h 50 min

    Certes c’est très bonne décision, mais le pays a-t-il vraiment les moyens d’acheter les mécontents?
    comment faire pour éviter la faillite programmée entre les fonds détournés placé en Europe et les paradis fiscaux; ceux qui rémunérent les ex-terroristes; les moudjahidine et les terroristes du FIS et le GIA?
    est-que notre population a les moyens de se nourrir et se soigner?
    est-que c’est raisonnable d’abandonner nos malades dont beaucoup meurent faute de soins ou de médicaments?
    Est-que c’est pas haram de ne pas etre juste et loyal envers toute la population?

    6
    14
      Lamari mehd
      6 janvier 2018 - 12 h 36 min

      Il ne faut pas perdre son temps,avec cet imbecile qui prend pour pseudo Predator..il a du visiter la page des dizaines de fois,pour mettre des pouces levés…c’est une pure hypocrisie et malhonneteté venue des deserts d’arabie sioniste et maudite..que les Algeriens doivent a tout prix faire degager..et ce sera fait..question de temps!

      5
      11
    Les Egares.
    31 décembre 2017 - 11 h 10 min

    La Nature reprend toujours sa place et l’Algérie n’a jamais été Arabe mais un Pays d’Afrique du nord à majorité Musulmane.
    Bosnie: a majorité Musulman mais Européen; Indonésie Musulman mais Asiatique; Sénégal Musulman mais Africain… Les Arabes sont au Golfe!!! Faut arrêter de renier ses origines, l’Algerie n’est pas au Golfe… Non mais !!!

    31
    14
    kaci
    31 décembre 2017 - 10 h 14 min

    Yennayer est un anneau indissociable de tout le collier de perles qui font Thamazight. Nous les vendre une à une cela revient à briser son sens symbolique harmonieux. Ce qui est fonctionnel au statu quo d’un Etat arabe islamique. Thamazghit sans Thamzgha est un leurre.
    Chaque peuple a une vision du monde une langue des us et coutumes. Transplanter les symboles berbéres dans un terroir politique arabislamique est une barbarie raciste et colonialiste. (…)

    21
    21
      Zaatar
      31 décembre 2017 - 10 h 39 min

      Au fil du temps, tous les symboles quels qu’ils soient sont là pour tromper les peuples. Les objectifs de chacun sont les intérêts et les richesses de chacun. Au temps où les richesses s’amenuisent et que la population mondiale croit en exponentiel, on est encore à se débattre dans des questions futiles. L’essentiel est d’assurer l’avenir de nos enfants, et cela nécessite de se développer et créer de la richesse. Ce n’est pas en proclamant le jour de l’an, awel moharem ou yennayer jour chômé payé qui va le faire…

      8
      32
        kaci
        31 décembre 2017 - 15 h 57 min

        Le « futile » c’est aux peuples de le dècider pas une caste qui n’a aucune legitimité meme avec la fraude n’arrive pas à 10 % des votants. L’identité est le moteur rassurant des peuples, Dès que vous rabaissez cette derniere à « futile », vous etes dans la negation.
        Quant au developpement et à l’économie, qui ne sont pas limitables à la production, sont largement tributaires des conditions societales. L’économie est une science humaine qui ne peut etre reduite à l’usine: la Oumma/bazar n’a rien produit meme dans les saisons fastes- en ressources petrolieres. Ce qui devrait faire reflechir les peuples. Mais au préalable il faut l’etre, c’est là toute la nuance.

        13
        15
          Zaatar
          2 janvier 2018 - 7 h 58 min

          le futur nous le dira alors, si une fois le problème identitaire réglé le pays sera au sommet de ses « envies ». Quoique j’ai vraiment du mal à y croire du fait de tout ce qui a été cultivé chez nous…

          2
          12
    bougamouss
    31 décembre 2017 - 10 h 08 min

    Mais c’est qui ce « grand stratège » qui leur a dit qu’on unifiait un pays en adoptant 2 langues nationales, (…) 2 jours de l’an? Ce sera plutôt la séparation et la haine. Comme en Belgique, où
    les 2 communautés linguistiques se détestent de plus en plus…!!

    28
    32
      LE NUMIDE
      31 décembre 2017 - 11 h 37 min

      mais non BOUGAMOUSS on vous déteste pas, jamais !!! vous êtes des nôtres, des frères de sang algériens et berbères!! (…)
      Rien ne t’empéche de lire les poèmes de Moufdi Zakaria ou Moutannabi ou d’écrire des livres dans cette langue arabe écrite par Ben Badis, Sanhadji, Wacini Laaredj, Msirdi… et aucun petit morveux salafiste tatoué et voyou ne t’imposera ses mœurs afghanes ou saoudiennes…
      REVEILLE TOI , l’Amazighité c’est la fraternité algérienne et la dignité de l’Homme libre! il n’y aura jamais deux Algérie, mais une seule libre et indépendante parce que BERBERE.

      25
      21
        Zoro
        31 décembre 2017 - 16 h 22 min

        L amazighité je ne l ai jamais senti NUMIDE C est ton apanage à toi qui depuis 3000 ans est libre.
        Signé ZORO. …Z…

        13
        16
        PREDATOR
        31 décembre 2017 - 20 h 20 min

        Voilà qu’on se croit les nouveaux maîtres de tout le pays, seul le peuple tranchera

        12
        13
    Zaatar
    31 décembre 2017 - 9 h 59 min

    La bonne nouvelle serait que tout le monde en Algérie (tous les Algériens) s’organisent pour faire dégager ce système mafieux aux commandes du pays depuis l’indépendance, et de se mettre ensuite au travail pour enrichir le pays. Peu importe qu’on ait le jour de l’an, awel moharem ou yennayer. On pourra avoir les trois et un quatrième et un cinquième s’il le faut à condition d’avoir une économie forte à même de s’imposer dans le monde. Voila ce qu’il faut et ce qu’il faut faire pour se réjouir et sortir dans la rue pour crier victoire… car sans richesses qu’on ait le jour de l’an ou yennayer on est voué à la précarité sans plus et ça sera dommage pour nos enfants…

    20
    16
      neva
      31 décembre 2017 - 10 h 50 min

      (Zaatar 31 décembre 2017 – 9 h 59 min) Je partage votre avis, que tous les Algériens s’organisent pour se mettre au travail pour développer et enrichir le pays.! le temps n’est plus aux doutes concernant l’identité de ce grand pays par son histoire, son territoire, ses hommes ses femmes, CONSTRUISONS ENSEMBLE NOTRE ALGÉRIE, car notre pays a besoin de ses enfants et que tous ceux qui sèment le doute qu’ils aillent ‘se consoler’ auprès de leurs bienfaiteurs protecteurs et conseilleurs ….!

      48
      4
      Abou lichinil
      31 décembre 2017 - 14 h 05 min

      Oui , mais en attendant que Godot nous mette au travail, et nous convertisse au labeur, je trouve que l’officialisation de cette fête paienne dans un pays ou l’islam est religion d’Etat est surprenant. Sauf que cela me parait injuste pour nos compatriotes chrétiens. On devrait consacrer aussi Noël jour férié. Et une autre pour Bacchus, et une autre pour sidi Hlel et une autre pour sidi Velwa et …..

      7
      14
      cerveaux congelés salafistes
      31 décembre 2017 - 19 h 29 min

      faut d’abord nettoyer au karcher le salafo-wahabisme qui est une doctrine contre le développement , contre le progrès , contre lalibérté de la femme et méme des hommes .
      une doctrine tissée par des hommes, sur mesure juste dans le but de penser à manger , à procréer , et faire des aller-retours à la mosquée ( et non pas prier ) ,et surtout NE JAMAIS RÉFLÉCHIR , c’est le mot d’ordre dans cette doctrine : fais ce qu’on te dit de faire depuis 14 siécles , et ne pose pas de questions !!! lol

      17
      5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.