Hirak du Rif : des mineurs devant la justice à Al-Hoceima

Al-Hoceima Hirak du Rif mineurs devant la justice
Au lieu de répondre favorablement, les autorités marocaines ont eu recours à la répression. D. R.

Une dizaine de militants, dont cinq mineurs et une femme, ont été présentés mardi devant la justice à Al-Hoceima, dans la région du Rif, au nord du Maroc, ont rapporté des médias locaux citant la défense. Figurent parmi les personnes arrêtées, cinq mineurs et la militante Nihal Ahbadh, après avoir été arrêtés dimanche dans la ville d’Imzouren, a précisé la même source.

La ville d’Al-Hoceima et les localités avoisinantes, dont Imzouren, dans le nord du Maroc, sont le théâtre d’un mouvement de protestation d’ampleur depuis plus d’une année. Les habitants demandent que leur province soit dotée notamment d’une université et d’un hôpital ainsi que des investissements pour permettre la création d’emplois pour les jeunes chômeurs.

Au lieu de prêter oreille à ces demandes et leur répondre favorablement, les autorités marocaines ont eu recours à la répression en interpellant environ 450 personnes, s’indignent nombre d’organisations locales et internationales. Si une partie d’entre eux ont été condamnés à des peines de prison allant jusqu’à 18 mois, les autres sont confrontés à un «interminable procès», dans le leader de la contestation rifaine, Nacer Zefzafi.

Le mouvement a débuté le 28 octobre après le décès d’un jeune marchand de poisson, Mohcine Fikri, mort broyé par une benne à ordures alors qu’il tentait d’empêcher la destruction de sa marchandise saisie par la police. La mobilisation n’a jamais cessé à Al-Hoceima ainsi que dans plusieurs localités avoisinantes, touchant même la capitale Rabat.

R. I.

Comment (10)

    Mokrane
    21 mars 2018 - 10 h 47 min

    Un Roitelet qui continue à creuser même après avoir touché le fond et un peuple qui ne lui reste que les yeux pour pleurer.




    2



    1
    Anonyme
    21 mars 2018 - 1 h 08 min

    M6, ou Netanyahou bis. Tous 2 bourreaux de femmes et d’enfants.
    Silence radio de la part des ONG internationales. Trop occupées à des médisances contre l’Algérie, ou…simplement complices de M6?




    9



    2
    Kabylovich
    20 mars 2018 - 23 h 56 min

    On ce fait également voler notre drapeau régional par des Marocains et personne ne dit rien ? Est-ce une tentative pour que l’on s’assemble avec le DIABLE ? Pas claire ce jeux Marocain !! L’ALGÉRIE AUX ALGÉRIENS [email protected]@@@@@@




    9



    3
    Mokhtar
    20 mars 2018 - 23 h 13 min

    Ce que j’apprécie le mieux dans ce Hirak Rif par rapport aux nombreux autres Hiraks des autres Régions du Maroc est que le peuple Rifain ne manifeste jamais avec le drapeau du Makhzen.




    8



    2
    Kamel
    20 mars 2018 - 23 h 08 min

    Finalement Mimi6 est pire que son tyran de père le Glaoui H2 !




    9



    2
    Ahmed ADDOU
    20 mars 2018 - 22 h 30 min

    M6 est un cas d’école qui mérite une attention spécifique pour nous expliquer la relation entre les grâces royales des pédophiles occidentaux, l’assassinat des enfants au Yémen et l’emprisonnement des gamins au Maroc.




    10



    2
    Keltoum
    20 mars 2018 - 22 h 23 min

    Le sentiment général est que le Régime du Makhzen est en train de creuser sa propre tombe en s’attaquant aux enfants et aux femmes dont l’unique tord est d’avoir revendiquer des droits légitimes en rapport avec la liberté et la dignité.




    9



    1
    M'hamed HAMROUCH
    20 mars 2018 - 21 h 52 min

    Ce qui est bizarre c’est le désarmant silence de la presse française et de ces ONGs en charge des droits des enfants.




    13



    1
    Ziad ALAMI
    20 mars 2018 - 21 h 49 min

    Mais qu’est ce qu’il attend ce peuple pour faire dégager le criminel M6 ?
    À croire que les peuples tunisien et libyen sont plus courageux ou quoi ?




    10



    2
    Med Benhamou
    20 mars 2018 - 21 h 46 min

    Même le criminel Natanyahou n’a pas fait mieux contre les enfants palestiniens.




    9



    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.