La ministre espagnole du Commerce : «Les restrictions algériennes ont fait chuter nos exportations»

restrictions algériennes exportations algériennes
María Luisa Poncela García. D. R.

Par Meriem Sassi La Secrétaire d’Etat espagnole au Commerce, María Luisa Poncela García, a indiqué ce matin à l’ouverture du Forum d’affaires algéro-espagnol que les restrictions aux importations adoptées par l’Algérie en raison de la baisse de ses ressources «ont induit une baisse de 11% des exportations espagnoles vers l’Algérie».

La ministre espagnole a fait part de son souhait que l’Algérie, qui est un «partenaire stratégique indispensable pour l’Espagne (…), assouplisse les restrictions aux importations appliquées actuellement, ainsi que les règles appliquées à l’investissement étranger, et au climat des affaires» qui gagnerait, selon elle, à être remodelé pour encourager plus d’investissements espagnols en Algérie.

Pour rappel, l’Espagne est le 3e client de l’Algérie avec un montant de 4,1 milliards de dollars d’exportations algériennes en 2017 et 5e fournisseur avec 3,1 milliards de dollars d’importations algériennes.

Le Forum d’affaires algéro espagnol se tient à l’occasion de la visite entamée aujourd’hui en Algérie par le chef du gouvernement espagnol, Mariano Rajoy Brey, qui doit prendre part à la 7e session de la Réunion bilatérale algéro-espagnole de Haut niveau.

Mariano Rajoy a été accueilli, à son arrivée à l’aéroport international Houari-Boumediene, par le premier ministre M. Ouyahia et des membres du gouvernement.

M. S.

Comment (11)

    Anonyme
    6 avril 2018 - 17 h 58 min

    Pourquoi elle vient pleurer chez nous,on n a plus d argent pour renforcer votre économie Madame?
    On vous a envoyé Haddad et d autres achetés des hôtels à plusieurs millions,on a importé toute la faïence et les matériaux de construction depuis plus de 15 ans,des légumes et des fruits qu on pouvait produire chez nous mais comme on est généreux et qu il fallait remplir les poches de certains on a laissé faire…..maintenant il faut comprendre Madame,il y a moins d argent mais si vous êtes gentils avec tous ceux qui ont acheté des biens chez vous en leur donnant des titres de séjours….on va reprendre les affaires.

    Anonyme
    4 avril 2018 - 22 h 37 min

    Madame la Ministre a vous entendre ; vous allez bientôt nous troquez des tomates contre notre gaz et notre pétrole car la seule chose qu on vous vent c est ceci donc les 4 milliards ,1 pour l Algérie sans enlever le transport les salaires des ouvriers cadres ingénieurs ainsi que la multitudes de taxes ect ect il restera que 2.5 milliards si ca va ds les caisses de l état algérien son trésor public . combien vs gagner en revendant ce gaz et ce pétrole a vos contribuables ou a vos clients le double voir le triple donc vs gagnez facilement qd vs achetez 4milliards vs en récupéré facilement 8 ou 10 milliards même en le raffinant chez vous . Et en plus vous nous exportez vos produits pour une valeur 3;1 milliards de dollars et pour vous c est l Algérie qui doit revoir ses restrictions qui ont fait chuter de 11% vos exportations en Algérie ; vous avez du bien vous régalez ses dernières années qd le baril avoisiner les 150 dollars ; pkoi on vous a pas entendu pdt cette période ; ce qui ont les responsabilités en Algérie nos ministres nous attendons que vs ayez la même réaction et engagement pour notre pays l Algérie que cette ministre qui défend seulement l intérêt de son pays seulement et qui ose nous dire chez nous qu on est dure avec nos restrictions ; Madame ou sera l Espagne et l Europe Quand l Algérie pleura tte seule qd il n y aura plus le sous ?

    Anonyme
    3 avril 2018 - 21 h 50 min

    On devrait complémenter et supplémenter nos 2 économies. Produisez ici en Algérie et exporter vers d’autres pays parce que l’Algérie est moins chère que l’Espagne naturellement. On importe de l’Espagne ce que nous pouvons pas produire et on fait l’équilibre.

    6
    1
    Anonyme
    3 avril 2018 - 19 h 39 min

    Le ministère du Commerce revoit la liste des produits interdits à l’importation,…..
    Est ce une pression du gouvernement espagnole populiste de droite et politiquement pro marocaine,
    Et affairiste opportuniste avec l’Algérie (entre autres, affaire de corruption de deux militaires algériens,de haut rang, par Fertiberia,…..),
    Et de sa secrétaire au commerce Mme Maria Luiza Poncela, et cela veut dire qu’on ne prend pas notre destin entre nos mains
    Et qu’on accepte de se faire plier facilement, et se faire tirer les oreilles, alors, c’est grave,
    A moins qu’on favorise discrètement, et indirectement la France dominatrice de nos institutions, et néo-colonialiste économique
    Où que la décision du ministre du commerce fut indépendante, et souveraine loin des pressions, et des conjonctures (visites,…)
    Et cette dernière décision mérite tout nos respects, et à etre saluée

    3
    4
    Enya
    3 avril 2018 - 16 h 03 min

    et alors madame …maintenant c’est nous qui devons assurer la bonne sante de votre economie au depend de la notre … wallah ils les ont habitues a verser leur …. chez nous

    13
    4
    messaoudene
    3 avril 2018 - 15 h 44 min

    ont a besoin plus de produire que d’importer dans madame la ministre ont ve du gagnions gagnions plusieurs produits venons de votre pays peuvent être fabriquer en algerie si la balance commerciale a chuté se n’est nullement notre cause l’algerie a besoin d’un partenariat juste et égale installations des usines de productions sur des sites algériennes nous ne somme plus dans les obligations de reste des simple importateur dans madame la ministre si vous pensez a avoir de bonne relations commerciale avec notre pays associes votre entreprise avec des partenaires algeriens pour un développement de Economie des deux pays .

    10
    4
    Mohamedz
    3 avril 2018 - 14 h 56 min

    Esperant que l’Espagne ou l’Italie deviennent en 2018 les second partenaires de l’Algerie apres la Chine et ainsi refouler cette France protectrice de Mimi6 dans le classement

    15
    5
      Mohamed
      3 avril 2018 - 15 h 08 min

      Moi aussi j’espère que l’Italie, l’Espagne et tous les pays occidentaux deviennent d’excellents partenaires mais on a besoin de la France, elle est quand même utile 😉

      11
      10
        Enya
        3 avril 2018 - 16 h 04 min

        je ne t’ecris mais je suppose que tu auras tout compris

        6
        7
    A3zrine
    3 avril 2018 - 14 h 39 min

    On est trop fort, on tient tout le monde par la main qui fait mal, rien qu’avec notre arme de destruction massive, de construction purement Algérienne et qui s’appelle L’IMPORTATION…

    17
    4
      LOL
      3 avril 2018 - 20 h 30 min

      malhuereusement c’est risible mais vrai ,tellement que nous ne savons rien faire donc on importe tout et du coup on tient tout monde …hahahah
      ça m’a fait bien rire , au moins on est fort dans lerien à faire !!!

      10
      1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.