Le novice Emmanuel Macron a-t-il été manipulé par la sulfureuse DGSE ?

DGSE
Bernard Emié, patron de la DGSE et ex-ambassadeur de France à Alger. D. R.

Par Karim B. – Deux députés – aux moins – ont confirmé que la participation de l’armée française aux frappes contre la Syrie fait suite à des renseignements fournis par les services d’espionnage français. Lors d’un débat au Parlement, organisé trois jours après l’intervention militaire en Syrie à laquelle la France a pris part aux côtés des Etats-Unis et de la Grande-Bretagne, la vice-présidente de la commission défense, Françoise Dumas, a révélé les détails de l’opération effectuée par l’armée de l’air française, en indiquant que la décision du président Macron a été prise suite à des renseignements fournis par les services secrets français «sur la base d’informations recueillies auprès d’organisation non gouvernementales sur place».

Françoise Dumas, qui a précisé au passage que la Grande-Bretagne a mobilisé cinq bombardiers Tornado qui ont décollé d’une base aérienne située à Chypre, a confirmé indirectement que la DGSE   le très controversé service du renseignement extérieur français, dirigé par l’ancien ambassadeur de France à Alger Bernard Emié   a ficelé un rapport dénué de tout fondement sur l’existence d’armes chimiques en Syrie et leur usage présumé par l’armée syrienne.

Ce mardi, le député Christian Jacob a fait état d’une entrevue qu’il a eue avec le Premier ministre Edouard Philipe, hier lundi, lequel lui a confirmé qu’Emmanuel Macron a pris la décision de se joindre à l’alliance tripartite dirigée par les Etats-Unis suite aux renseignements dont il a été destinataire de la part de ses services secrets.

Les députés français, qui se sont relayés à la tribune pour exprimer dans leur majorité leur désaccord avec l’intervention militaire contre la Syrie, n’ont pas révélé le contenu de ce rapport confidentiel qui doit remonter à plusieurs semaines. Emmanuel Macron avait, en effet, brandi la menace de frappes aériennes sur Damas bien avant leur mise en œuvre. Ce qui avait fait dire au président russe, Vladmir Poutine, et à son ministre des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, que les Etats-Unis et ses alliés britanniques et français cherchaient à détruire des preuves compromettantes en justifiant leur action illégale par – encore une fois – des arguments humanitaires.

Emmanuel Macron a-t-il été manipulé par la DGSE ou est-il en train de faire porter la responsabilité de cette agression caractérisée contre un Etat souverain, qui a suscité l’indignation générale en France, à ses services pour se sortir d’affaire au cas où la contestation venait à prendre de l’ampleur et à menacer son mandat ?

K. B.

Comment (14)

    Anonyme
    17 avril 2018 - 15 h 46 min

    La sulfureuse DGSE franchement, si elle l’était ils veilleraient à la souveraineté de leur pays et la France ne serait pas cette farce qu’elle est devenue!




    20



    4
      MDR
      17 avril 2018 - 20 h 22 min

      Mort de rire, ils sont infiltrés par le Mossad et je crois qu’ils ne sont pas au courant lol Faudrait peu être leurs dire non ?




      9



      0
    awrassi
    17 avril 2018 - 15 h 24 min

    C’est faire trop d’honneur à la DGSE que de la croire indépendante. La France tout entière est aux mains des Rothschild et de ses congénères. Macron travaillait pour eux il n’y a pas longtemps encore. C’est la banque qui prête à la France, depuis la mort de De Gaulle (bizarre ?!), alors que la Banque de France pourrait le faire à des taux plus avantageux …




    20



    4
    zyriab
    17 avril 2018 - 13 h 51 min

    Démonstration est fait du retour à la politique de la canonnière comme au XIX siècle La conférence de Berlin 1870 ou a eu lieu le partage du monde Aujourd’hui nous retrouvons toujours les même antagonistes Angleterre France USA .La Russie a éjecté du théâtre du moyen orient les occidentaux Il est normal qu’ils essaient d’y revenir .DGSE Macron etc..ou autre service tous travaillent selon une carte de route bien précise les intérêts économiques de l’impérialisme néocoloniale Le partage du monde .C’est aux peuples du tiers monde de se réveiller et de se prendre en charge de connaitre qui est leur véritable ennemi .
    Depuis plus d’un siècle après la dislocation de l’Empire Ottoman .l’Occident continue à balkaniser et charcuter cette région .Les mensonges éhontés des dirigeants n’offusquent même plus les populations Tout le monde sait parfaitement et fait semblant d’y croire




    27



    5
    naim
    17 avril 2018 - 13 h 22 min

    Macron est un manipulateur, ou plutôt ce narcissique médiocre parle le langage de ses maîtres qui, de leurs bureaux confortables dans les Banque (suivez mon regard) le cornaquent. Il ne fait qu’exécuter les décisions de ses suzerains talmudistes. Toute parole qu’il donne est pure bruit de ses cordes vocales. Les Ordres viennent d’en haut.




    36



    27
    Le Patriote
    17 avril 2018 - 13 h 19 min

    Des questions sur « les preuves » que les services français ont présenté. Elles se se limitent seulement à la vidéo montrant les secouristes (les casques blancs), les uns plaçant un masque sur le visage d’un garçon, les autres laver à grande eau des gosses au milieu des ruines juste après un bombardement:
    – il y a encore de l’eau courante à profusion et de l’électricité (pour les caméras)dans un pays détruit par des bombardements continus depuis 6 ans;
    – aucun nuage de fumée ni de poussière dans la zone filmée réputée avoir subi quelques instants auparavant une attaque chimique;
    – les secouristes ne portent aucune protection (ni gants ni masques) dans une zone dont les effets semblent avoir été dissipés pour les secouristes (et les journalistes accourus filmer la scène) mais pas pour les enfants.
    Les Algériens connaissent bien « l’écriture » des services français qui pendant la guerre de libération avaient déjà expérimenté « la corvée de bois » qui consistait à demander au prisonnier FLN qui tardait à succomber sous la torture, à aller chercher du bois. La sentinelle du mirador (avertie ou pas) « pensant » à une évasion, l’abattait comme un lapin. Quand le prisonnier était important, ils lui offraient une balade en hélicoptère dont la porte était laissée imprudemment laissée ouverte. Il n’en fallait pas plus pour que le prisonnier, forcément imprudent, tente une évasion en se jetant dans le vide. Sans parler des postes radio piégés ni de la bleuite.
    Plus tard et après l’histoire fabriquée du détournement de l’avion d’Air France et avec l’arrivée au pouvoir de Chirac et de son Permier ministre « crâne d’oeuf » Alain Juppé, les attentats terroristes connurent une intensité, une fréquence, et une férocité jamais égalée. Personne ne s’était inquiété de la provenance des armes UZI trouvés sur les terroristes abattus, ni sur les explosifs sophistiqués (semtex) que seuls les servicezs spéciaux possédaient). Alors que que ces événements sanglants et tragiques mettaient l’Algérie à feu et à sang les mêmes services lançaient par le biais de la chaîne sioniste al Jazeera, la grande mystification du « Qui-tue-qui »




    41



    3
    Amitié
    17 avril 2018 - 12 h 34 min

    Bonjour Nathalie. La France à besoin d’une purge pour être à nouveau gouvernée par UN VRAI GAULlISTE digne de De Gaule car la France depuis Sarkosy à été vendue et n’est plus INDÉPENDANTE. Un peu comme l’Algérie, qui doit en faire de même et être gouvernée par un vrai BOUMEDIENISTE.




    32



    9
    Anonymeplus
    17 avril 2018 - 12 h 11 min

    La dgse travaille pour la présidence française et non le contraire.
    Les rapports établis par la dgse sont commandés par la présidence.
    Qui pourrait croire que macron le sioniste pourrait être manipulé par emié, un autre sioniste.
    L’establishment français travaille pour l’intérêt d’israël depuis la fin de la deuxième guerre mondiale, de droite comme de gauche, ils sont tous soumis à israël, qui lui n’intervient jamais directement, pour ne pas être attaqué par le hezbollah libanais au nord de sa frontière, pas bête l’animal.
    Israël laisse le soin des frappes aux pays membres du conseil d’insécurité pour ne pas être montré du doigt.
    Les 3 pays qui ont attaqué la Syrie sont ceux-là même qui ont attaqué l’irak en 1991, puis la Lybie récemment, ils usent et abusent du privilège d’être membre permanent du conseil et de leur veto, instrument ignoble inventé par l’onu pour leur permettre de corriger tout mouton qui sort du troupeau, sauf israël bien sûr.




    41



    6
    Nathalie Lescouazec
    17 avril 2018 - 11 h 44 min

    Tous les généraux Gaullistes et pro-français ont été remercié par Sarközy de Nagy-Bocsa, Ceux qui restent travaillent ou pour l’OTAN, ou pour des société américaines écrans du pentagone, ou pour les Burkinabés de Paris et toute la clique (Drahi, Nethanyahou le tueur d’enfants Palestiniens, BHL, kushner etc.) même la France est devenue une filiale du CRIF, qui l’aurait cru..




    102



    7
    Anonyme
    17 avril 2018 - 10 h 41 min

    Arreter de croire que la DGSE et les autres services de sous hommes ne font pas équipe avec Macron ! Ils sont de mèche pour ce désordre et ce vol d’un pays qui ne les appartient pas !!




    27



    5
    socrate
    17 avril 2018 - 10 h 24 min

    Macron n’est pas au pouvoir depuis une vingtaine d’années, c’est vrai, comme Poutine ou Bouteflika!




    11



    47
      Anonyme
      17 avril 2018 - 14 h 34 min

      Macron menteur, vassal de l’OTAN
      et caniche de Trump.Bouteflika
      n’a jamais bombardé qui que ce soit.
      Au contraire, il soutient dignement
      la cause Palestinienne et la lutte
      Sahraouie .A contrario Macron
      soutient aveuglement le sionisme
      transatlantique, que vous soutenez
      à l’évidence!




      29



      9
    abdel
    17 avril 2018 - 9 h 24 min

    macron avec cette opération, en une nuit il a perdu toute la crédibilité accumulée depuis son élection,il est critiqué et par la gauche et par la droite,seuls les socialistes,ou ce qu’il en reste,approuvent ce qui n’est pas une surprise,car de tout temps, ils ont ete bellicistes,comme cet hamon balayé aux denieres élections




    37



    7
    IDIR Izourene
    17 avril 2018 - 9 h 05 min

    NE ME FAITES PAS RIRE….. SVP ! Ainsi, d’après vous le sieur Macron aurait été « manipulé » par la dgse !?
    Alors, pour votre gouverne, récapitulons encore une fois:

    1) Macron est un ancien cadre fonctionnaire de la banque Rothschild.

    2) Macron a été promu au poste de président de la R.F. par les lobbies sionistes extrêmement puissant de France et il leur obéi au doigt et à l’oeil.

    3) Macron tel un vrai toutou a obéi IMMÉDIATEMENT aux ordres donnés par ce même lobby de se joindre à l’attaque contre la Syrie.

    Mais bon, c’est normal que la dgse ait eu son – PETIT – mot à dire dans cette affaire. Néanmoins, et comparativement aux ORDRES donnés par le lobby sioniste, la « parole » et le « poids » de la dgse est minime voire presque disparate. Il faut vraiment le chercher à la loupe.

    Alors, de là à dire que la dgse…… je ne sais pas quoi. Arrêtez, de nous prendre pour des c… SVP !




    63



    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.