Les trois propositions des Occidentaux à Poutine pour lâcher Al-Assad

Poutine Syrie
Poutine a faussé tous les calculs des Occidentaux au Proche-orient. D. R.

Par R. Mahmoudi – Le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung révèle que des discussions secrètes sont engagées actuellement par les principales capitales occidentales avec Moscou, pour essayer d’amener Vladimir Poutine à «lâcher» Bachar Al-Assad dont le pays est en bute, depuis six ans, à une invasion terroriste et vient d’être visé par des frappes menées par les Etats-Unis, la France et la Grande-Bretagne.

Selon ce journal qui cite des sources diplomatiques allemandes, les Occidentaux aurait fait une offre «alléchante» aux Russes. Celle-ci se résumerait en trois propositions : garantir la sécurité des deux bases militaires russes à Tartous et Lattaquié. Les Occidentaux savent que ces deux bases revêtent une importance stratégique pour l’armée russe, en ce sens qu’elles lui permettent d’avoir un accès à la Méditerranée. Néanmoins, le maintien du président Bachar Al-Assad et son régime assure déjà ce privilège à la Russie.

Deuxième proposition : le financement immédiat de la reconstruction de la Syrie, dont les Russes pourraient largement bénéficier. Les Occidentaux auraient assuré à leurs interlocuteurs russes que des puissances occidentales ainsi que des monarchies du Golfe sont d’ores et déjà prêtes à injecter des milliards de dollars dans cet immense chantier s’ils acceptent de renoncer à leur soutien au «régime syrien». Tablant sur les besoins actuels de l’économie russe, qui peinerait à trouver des débouchés hors des frontières, les émissaires occidentaux veulent appâter les Russes en leur offrant, là aussi, des garanties sur leur part du «gâteau».

La troisième proposition est la plus importante. Les Occidentaux s’engageraient à reconnaître la Russie comme «superpuissance mondiale» et à la traiter avec elle comme tel à tous les niveaux, avec tout ce que cela suppose comme suppression des sanctions que Washington et l’Union européenne décident tour à tour d’imposer à ce pays.

Les sources diplomatiques citées par le journal allemand estiment que cette offre n’est pas «une reddition», mais plutôt «un aveu d’échec» imposé par l’absence d’alternative pour mettre fin à la crise syrienne.

A noter, enfin, que le quotidien allemand Frankfurter Allgemeine Zeitung qui a publié ces révélations, ne fait aucune mention à la réaction de la partie russe dans ces pourparlers.

R. M.

Comment (32)

    Anonyme
    23 avril 2018 - 20 h 08 min

    Et le plus important la reconnaître comme super puissance et respecter en tant que tel , vous avez honte de rien ; la Russie et Poutine ont démontré au monde sur ce conflit qu il etait la seule puissance du moment puisque OBAMA CAMERON HOLLANDE sont entré la queue entre les jambes . En fait je pense qu il cherche pour eux meme une issue de sortie avec la Russie qui nont pas cessé de sanctionner et accuser a tort et a travers mais en vain pour dire a leurs opinions qui sont et reste les maitres du jeu et du Monde ; ce fut une guerre sans pitié ctre la Syrie et les forces russes et le hesbollah iranien ctre ses 3 puissances USA GB France Israël et les basses besognes pour la Turquie Arabie Saoudite Qatar et tt leurs mercenaires et groupes armés et entrainé par leurs soins et tout ceux ci ont perdu cette guerre contre la Syrie l Iran e surtt la Russie. Donc dans une guerre et quelqu elles soient qd elle s achevé au bénéfice du gagnant du aux rapports de forces , qui impose le gagnant ou les vaincus? faut qu il arrête de nous prendre pour des cons . cette histoire sera écrite par les vainqueurs donc la Russie donc c est ca qui vous gene le plus pour vos futures générations qui la lieront . La seule puissance en ce moment c est bien la Russie en armes conventionnels , elle les dépasse de 15 ans en technologie d armes sophistiqués et les russes au combats c est quelque choses  » Stalingrad  »  » Berlin » ; c est fini l armée des soldats livré a eux mêmes avec la Russie du bourré Eltsine…. la preuve ;ils vous ont sorti de la Syrie vous vos caniches et vos groupes armés. .

    16
    chark
    23 avril 2018 - 18 h 53 min

    Les deux factions juives se livrent à une lutte à mort sur les intérêts geopolitiques , et geostratégiques , d’une part vous avez les sionistes occidentaux avec à leur tête rotschild , soros et goldman sachs , et d’autre part vous avez les loubavitchs de V Poutine qui n’accepte plus le fait accompli imposé par les sionistes de tel aviv , waschington , et bruxelles ….

    7
    7
    7
    23 avril 2018 - 18 h 14 min

    Un tiens vaut mieux que deux tu l’auras;l’un est sur,l’autre ne l’est pas.
    Ils ont détruit la Syrie pour mettre à genoux la Russie….ils n’y sont pas arrivés et maintenant ils demandent à Poutine de se mettre à genoux… gracieusement.
    C’est une idée Saoudienne, j’en suis sur!! les Ibn Lihoud aiment que les gens se mettent à genous…et la tête roule au sol.

    21
    2
    issam
    23 avril 2018 - 17 h 41 min

    ça veut dire que les occidentaux ont les moyens d’arrêter la guerre en Syrie ?

    Trop tard pour la reconstruction des infrastructures syriennes elle a été confié aux chinois !

    14
    1
    mehsis
    23 avril 2018 - 15 h 58 min

    Et alors ?
    A nous de contrer intelligemment au lieu de subir

    29
    2
      MIN-DJIBALINA
      24 avril 2018 - 15 h 20 min

      JE VEUX BIEN CROIRE EN VOTRE PROPOSITION, MAIS COMMENT CONTRER INTELLIGEMMENT CES PUISSANCES QUI SONT ÉVIDEMMENT LES FOURNISSEURS EN ARME DE TOUT LE MONDE ARABE???
      SANS OUBLIER HÉLAS QUE NOTRE INTELLIGENCE EST PLOMBÉE PAR DES SYSTÈMES BOULITIQUES OBSOLÈTES AUX IDÉES MOYENNAGEUSES

      1
      1
    Anonyme
    23 avril 2018 - 14 h 13 min

    Alors preuve a l appui l Allemagne est le « chef de cuisine » ou tout se prepare et se consoit,avec Angela Merkel qui mijote tous les plats,l Allemagne n a qu un seul souci:se racheter de son passe nazi quitte a faire payer les autres la facture de ses crimes nazis.Poutine est un ancien du KGB et connait tres bien la mentalite de ses adversaires qui ne respectent que la force et surtout ne jamais montrer des faiblesses sinon ils vous avaleront tout crut.Rester sur ses positions en position de force et ne rien lacher,l histoire est pleine d enseignement le plus proche est celui de Gourbatchew…puis Jelsine…..la Russie a failli disparaitre sans l arrivee au pouvoir de Poutine qui a sauve sa Patrie de la deliquescence certaine.Poutine et Bachar Assad ont gagne la guerre contre les terroristes….la Syrie sera reconstruite tot ou tard….il faut plus d une decennie pour la reconstruction mais la Syrie et les Syriens sortiront plus unis que jamais autour d un gouvernement fort et patriote.

    15
    2
    al rifi
    23 avril 2018 - 14 h 12 min

    voila, tout ce qui circule sur internet comme lors de la guerre d’Iraq, les americains cherches petrole et Gaz, et c’est FAUX, cest le mensenge des isarelites pour garder le monde contenu…ces guerres (Iraq, Syrie, LIban, yemen,…) sont toute pour creer le grand Etat disrael, le petrole et gaz yenna bcp plus que sur le sol iraqien ou siryen ailleurs et sans la moindre complication…c est une guerre entre occident et resistance a sa domination russie, assad, chine iran, etc..alors ils offrent le monde au russe pour lacher assad et donc la fin du poste de resistance a la domination juife du moyen orient…les saoudiens chantent aujourdhui pour eux, et si les juifs voulait petrole ils l’avait depuis toujours sous le sol saudiens…vive assad vive assad, vive les iraniens vive les hommes libres…c est une guerre religieuse christiano israellienne (sachant que chretienté elle aussi est prise otage au service des zionistes)

    4
    2
    RAYES EL BAHRIYA
    23 avril 2018 - 13 h 36 min

    MARCHE DE DUPES .

    L OCCIDENT EST MORT …

    POUTINE N EST PAS DUPE POUR CAUTIONNER UNE TELLE SUPERCHERIE

    10
    2
    PIC Alain
    23 avril 2018 - 12 h 23 min

    «Contre vents et marées, ALGER debout aux côtés de Damas.», « DAMAS soutenue par MOSCOU à outrance ». TÉHÉRAN et ALGER affichent la solidarité et un appui total à MOSCOU contre la Grande Bretagne.
    La coalition du trio occidental (USA-G.B et FR) a perdu la guerre contre DAMAS. Par conséquent, POUTINE, n’abandonnera jamais ses alliés bien répartis géographiquement. C’est une simple et petite analyse. Qui dit mieux???????

    17
    2
    MELLO
    23 avril 2018 - 12 h 13 min

    Si ces propositions sont vraiment de mise, il faudrait déduire de l’impuissance des Etats Occidentaux à mettre fin à ce conflit. Les dernières frappes aériennes Américano-Franco-Britannique, soldées par des échecs, ont révélé cette impuissance de mettre fin à la Présidence de Bachar El Assad. Sur ce terrain, nous savons bien que Vladimir Poutine manie bien bien ses pions géostratégiques dans cette région. La vision actuelle du conflit syrien repose sur une hypothèse, que la Russie apporterait un soutien, certes inconditionnel, mais un soutien au régime Assad. Or il semble de plus en plus évident que leprésident syrien n’est plus maître des opérations menées en son nom sur le territoire qu’il prétend gouverner. Ce sont les militaires russes, en coordination avec les « conseillers » iraniens, qui décident en premier chef. Au niveau de cette région, la Russie s’appuie sur la carte syrienne pour tenter d’opérer un retour stratégique au Moyen-Orient, sur fond de confrontation entre les Occidentaux et l’Iran. Sur cet échiquier, Moscou joue avec de multiples pions : le contentieux nucléaire, le bouclier antimissile de l’OTAN, les routes de l’énergie pour l’Europe. En soutenant le système Assad, allié de l’Iran, Poutine empêche un affaiblissement majeur de la République islamique, un pouvoir avec lequel il partage le souci de chasser toute présence américaine hors de son voisinage géographique. Avec la Syrie, la Russie croit tenir sa revanche après la « vexation » libyenne. Elle calcule qu’en Syrie comme en Iran, le statu quo des régimes est tout à son avantage. Quelles que soient les propositions occidentales à la Russie, la présence militaire de cette dernière vaut plus que tout autre contrat économique. La Russie de Poutine a relevé , bien fort, la tête et faire face sans négociation mesquine à toutes ces turpitudes occidentales.

    7
    3
    Felfel Har
    23 avril 2018 - 11 h 45 min

    L’Occident est-il en position de faire des propositions de cette sorte à la Russie pour la soumettre? Je doute que Poutine donne suite à ce diktat, lui qui est sorti vainqueur de leur dernier bras-de-fer. J’attends de lui qu’il pousse son avantage en exigeant une reddition de l’unilatéralisme qui a déjà un genou terre. Avec la Chine et les puissances émergentes à ses côtés, il a maintenant les atouts pour promouvoir un nouveau monde avec un nouveau deal, un nouveau code de bonne conduite des affaires du monde où Paix se conjugue avec Justice et Prospérité pour tous. Rest in Peace old world! Long live multilateralism!

    14
    2
    Sa Majesté Mamadou Cissé
    23 avril 2018 - 11 h 43 min

    Baratin que tout ça

    8
    1
    VIVE LA RUSSIE ET VIVE LA SYRIE.
    23 avril 2018 - 11 h 30 min

    Mohamed : Tu n’est pas arabe et encore moin kabyle alors va manipuler ailleur avec ton faut prénom que tu salies ! La Syrie aux Syrien et avec Bachar !!! TOUT LES ALGERIENS SONT AVEC POUTIN ET BACHAR !

    27
    3
    صالح/ الجزائر
    23 avril 2018 - 11 h 02 min

    1°) – Vladimir Poutine n’est ni Mikhaïl Gorbatchev ni Boris Eltsine .
    2°) – Les Russes savent bien que ces occidentaux , essentiellement la troïka de malheur , mentent et ne tiennent jamais leur parole .
    ça s’est produit avec les  » armes de destruction massive  » en Irak , et la  » Résolution 1973  » (zone d’exclusion aérienne) en Libye , pour  » sauver  » les civils à Benghazi .
    3°) – des offres , plus alléchantes , proposées par les monarchies moyenâgeuses du Golf persique , propriétés d’Al saoud et d’Al Thani .. , avant que le  » Printemps arabe  » fleurisse d’anarchie et destruction , ont été sèchement rejetées .
    4°) – Les occidentaux insistent souvent sur l’accès de la Russie à la Méditerranée , et ils avancent même que la fédération a récupéré  » annexé » la péninsule de La Crimée pour accéder à la Méditerranée , comme si la Russie n’a pas de littoral sur la mer noir , donc sur la Méditerranée .
    5°) – ces occidentaux , qui proposent des offres alléchantes aux Russes pour qu’ils lâchent Bachar Al-Assad , les font – ils pour l’amour de la Syrie , de celle de la Russie , des deux à la fois ou uniquement pour les intérêt de l’entité sioniste ? .
    6°) – L’actuel président français a déclaré en juin 2017 que :  » je n’ai pas énoncé que la destitution de Bachar al-Assad était un préalable à tout , car personne ne m’a présenté son successeur légitime !  » .
    Il ne peut eu avoir un seul successeur légitime , car il devrait avoir une douzaine de prétendants proposés par leurs maitres respectifs : américain , français , israélien, turque , iranien , russe , saoudien , qatari , émirati , égyptien , jordanien … .
    S’il ne devait pas exister de successeur légitime et valable pourquoi dans ce cas demande-t-on à Poutine de lâchent Bachar Al-Assad ? .
    7°) – Les occidentaux , et les traitres arabes du golf , menés par le sionisme international , qui veille sur les intérêts expansionnistes d’Israël , s’attaquent à l’unité de la Syrie et non au régime de Bachar Al-Assad , car ils savent très bien que ce régime ( minoritaire ) va disparaitre tôt ou tard ( dans les prochaines années ) .
    8°) – pourquoi ce  » financement immédiat  » , de la reconstruction de la Syrie , en injectant des milliards de pétrodollars dans cet immense chantier , ne s’est pas montré en Irak , laissé pour son propre compte , malgré l’anéantissement du dernier bastion de l’Etat Islamique à Mossoul , avec le soutien de leurs partenaires occidentaux , et la conférence internationale au Koweït pour réunir les fonds ( les financements ) ? .
    9°) – Si ces occidentaux étaient effectivement sincère , avec la Russie de Vladimir Poutine et avec la reconstruction de la Syrie , d’après Bachar al-Assad , ils auraient demandé , à leurs vassales du Golf , l’arrêt immédiat de la destruction du Yémen , ou au moins cesser la livraisons d’armes , de destruction massive , aux criminels d’Arabie saoudite et aux Etats mercenaires arabo-musulmans .
    10°) – La fédération de Russie devrait être « superpuissance mondiale » de fait et non de reconnaissance occidentale .

    23
    2
    UMERI
    23 avril 2018 - 10 h 07 min

    Après avoir essuyé un échec cuisant, dans leur agression contre l’Etat syrien, les occidentaux, veulent berner la Russie, en lui offrant ce qu’ils n’ont pas, puisque le contrôle de la Syrie, leur échappe. Mais, Poutine ne se laissera pas piéger par ces menteurs, spécialistes des coups fourrés et de la manipulation. L’avenir du régime syrien, a sa tête le président Assad, doit dépendre exclusivement, de la volonté du peuple syrien réconcilié et non pas des prédateurs, responsables de la mort de milliers de citoyens syriens innocents et de la destruction de la Syrie.

    22
    4
    socrate
    23 avril 2018 - 9 h 56 min

    La Russie n’est, de fait, plus la super puissance qu’elle était sous l’ère soviétique. Sa démographie catastrophique, son économie flageolante basée quasi exclusivement sur les hydrocarbures, son niveau de corruption inégalée l’empêchent de jouer dans la même catégorie que la Chine par exemple. Mais il est vrai que Poutine veut, à tout prix, faire cesser les sanctions à l’encontre de la Russie. Il n’y a pas que la situation en Syrie, il devra bouger en Ukraine aussi s’il veut aboutir à un accord avec les occidentaux.

    6
    27
    Anonyme
    23 avril 2018 - 9 h 38 min

    Il ne s agit en aucune façon de Assad mais simplement du futur oléoduc ? Ils s en foutent de Assad et de son peuple et des droits de l homme,business is business .
    Ils l ont toujours fait,avant ils colonisaient maintenant ils ne cherchent que le profit direct…

    24
    1
    Algérien du monde
    23 avril 2018 - 9 h 00 min

    C’est hallucinant. On fait tout pour détruire un pays (envois de mercenaires, armes, déstabilisation,…) puis on s’engage à le reconstruire ! Pourquoi le détruire pour le reconstruire ?
    A aucun moment il est question de la souveraineté de la Syrie et sa sécurité nationale, de la souffrance de son peuple, des centaines de milliers de morts, des vie brisées, des massacres, … Maintenant on parle fric : part du gâteau, superpuissance, entente sur le dos du peuple Syrien, bref se partager les bénéfices ! Je suis outré. Comment on peut foutre en l’air un pays et sa sécurité et on parle comme s’il s’agit de moins que rien. Je ne sais pas quoi dire, ni quoi penser.

    30
    1
    Comme d'hab !
    23 avril 2018 - 8 h 45 min

    C’est ce qu’on appelle un partenariat « Gagnant, gagnant » On se partage le gâteau quand aux pauvres syriens ils attendrons l’au delà pour avoir leur part. ! Avava awthanagh, ami aâkalnagh !

    20
    4
    Vangelis
    23 avril 2018 - 8 h 09 min

    Des propositions financières surtout.

    S’il y a intérêt pour la Russie de les accepter, il n’est pas dit que Assad va baisser les bras.

    Dans l’absolu, si la Russie accepte ces données, laissera-t-elle celui qu’elle a soutenu pendant de longues années se faire détruire de ce qui reste de son pays ?

    C’est une véritable boutade que de faire des propositions de ce genre.

    24
    MOHA
    23 avril 2018 - 8 h 04 min

    ou est Saddam ou est Kadafie lacher par les russes alors qui depensaient des fortunes colossales dans le domaine de l armenent russe en plus ils etaient considerer comme des allies . dans ce monde hypocrite de la geopolitique ou touts les coups sont permis il n y a ni principes et et ni moralitee and no friends and no thrust. c est la loi du plus fort et surtout l interret qui prime ….alors ses propositions pourait detourner les russes pourquois pas quand on voit comment ils ont abondonner meme le président serbe milosevic alors que les Serbes et les Russes se voient comme des peuples frères ce dernier est decedee dans la prison du tribunal international a la haye en hollande les Russes ont une serie bien longue de traitrises je conseil a nos freres Algeriens de bien reflechir a propos du big bear le grand ours

    10
    15
      AÏT Chaalal
      23 avril 2018 - 9 h 42 min

      Peut être il y a une petite part de vérité dans ces propositions des pays occidentaux envers la Russie mais je suis très sceptique de ces propositions farfelues. Nous vivons dans un monde ou le danger est constant et chaque nation défende son bifteck (les intérêts nationaux). J’espère que nos dirigeants mettre une chose dans leurs têtes, en politique surtout au Niger, il n’y pas d’amis ou des ennemis, il n’y a que des intérêts. Sinon qui avaient pensée que la Russie lache son grand allié la Yougoslavie. SADDAM hussein et le défunt colonel Kadhafi étaient des grands amis des dirigeants soviétiques..Je pense que vous connaissez bien le sort des ces gens là .

      9
      2
    Algérien révolté
    23 avril 2018 - 7 h 24 min

    Les derniers bombardement des supposées usines chimique en Syrie ont été fait dans ce sens ,la coalition USA ,France, Grande bretagne devaient sortir de ce conflit avec le minimum de discrédit possible et démontrer a leur opinion public respective encore la maitrise de la situation sur le terrain , sortir par le haut au lieu d’un constat d’échec ,un aveu dur a accepter pour ces superpuissances . une question : est ce que bombarder un site déja détruit auparavant et déserté par leurs occupants ne serait pas déja un deal avec les Russes ? nous connaitrons bientot la réponse .

    24
    3
    LE LION .....
    23 avril 2018 - 7 h 20 min

    « … Les Occidentaux s’engageraient à reconnaître la Russie comme «superpuissance mondiale» »
    lol : les Russes n’ont pas besoin d’etre reconnus comme superpuissance, ils le sont, c’est un fait, c’est un constat. la puissance de feu de la Russie équivaudrait à celle des usa. et si les usa s’allient à l’europe, alors la Russie s’alliera à la chine…!!!! lol
    LE LION SAIT QU’IL EST LE ROI DELA JUNGLE.

    52
    4
    Tin-Hinane
    23 avril 2018 - 7 h 12 min

    C’est de l’infantilisme, la Russie n’a pas besoin d’eux pour avoir tout ce qu’ils lui proposent, la Russie a déjà tout ça. Ils ne sont pas en position de faire des propositions à qui que ce soit et encore moins aux russes. Maintenant va falloir les dégager (au moins l’un d’eux) du conseil de sécurité de l’ONU, le monde ne va pas garder une bande de loosers criminels décider pour lui.

    45
    4
    Djeha Dz.
    23 avril 2018 - 6 h 21 min

    Toujours qu’il en soit ainsi, selon ces révélations, je ne vois pas pourquoi le vainqueur d’une guerre, se mettrait –il à négocier avec le perdant ???

    La Russie de Poutine, prouve chaque jour au monde, qu’elle ne restera plus à regarder les changements politiques et géostratégiques qui s’opèrent à son insu et contre ses intérêts par l’Europe/Israël et les USA/Israël.

    La Russie est assez forte dans tout les domaines, et en mesure d’affronter d’autres mesures de pressions et de restrictions d’où qu’elles viennent.
    La guerre de Syrie aura prouvée au monde que la Russie sera un interlocuteur incontournable dans les jeux claires ou obscures que les Usa, Israël et quelques toutous européens veulent imposer aux peuples et Etats qui ne se plient pas à leurs ordres.
    un nouveau dessin des cartes géographiques du monde, à mon avis, ne se fera plus aux détriments des intérêts Russes, Chinois, Coréens, Indiens, Iraniens,Turques et des pays qui ont compris ou va le monde et qui se préparent au pire.
    Les guerres d’anéantissement, de déstabilisation des états nations de ces 30 dernières années, ont servit de leçons à bien des pays. Le monde appartiendra aux forts quoique l’on ait pu dire ou écrire sur les droits, respects et valeurs humains et autres verbiages, ça restera des slogans creux pour les manifestions et agitations de masses populaires qui serviront à leur tour d’écrans pour mieux ‘’faire passer la pilule’’. Avis.

    40
    4
    awrassi
    23 avril 2018 - 6 h 21 min

    Ce qui est bien avec les atlanto-sionistes, c’est qu’ils prennent les peuples pour des moins que rien. Ils oublient sans doute qu’en leur temps, l’Algérie et le Vietnam ont « sorti » manu militari deux de leurs membres influents ! Les Syriens feront la même chose …

    44
    4
    GHEDIA Aziz
    23 avril 2018 - 5 h 47 min

    Les Russes ne sont pas assez c.. -excusez-moi- le terme pour tomber dans ce piège et accepter ces propositions aussi alléchantes qu’elles soient. De toutes les façons, les Occidentaux sont maintenant assez éclairés sur la puissance militaire des Russes qui, sans déployer d’énormes forces, ont pu damer le pion aux terroristes agissant en Syrie et ont pu redonner confiance au régime de Bachar qui va de victoire en victoire. Bientôt la Syrie aura récupéré tous ses territoires et on oubliera toute cette période historique. Le temps maintenant est à la reconstruction. Et, nul doute la-dessus, que le grand bénéficiaire de ce vaste chantier sera la Russie. Les autres européens, France et Grand- Bretagne en particulier, se sont exclus eux-mêmes de ce grand marché en s’alliant à l’oncle Sam pour aller bombarder encore ce qui reste d’infrastructures à Damas.

    42
    4
    Donnant donnant !
    23 avril 2018 - 5 h 26 min

    La proposition Russe est de retirer toutes les bases Amériquaine et de l’Otan autour de la Russie !

    30
    4
    Anonyme
    23 avril 2018 - 5 h 24 min

    Et la proposition Russe ?

    11
    4
    Mohamed
    23 avril 2018 - 5 h 05 min

    A mon avis, Poutine devrait lâcher le tyran pour qu’enfin la Syrie pourra être reconstruite et que les Syriens pourront élire leurs futurs présidents. Et ce sera bénéfique pour la Russie parce qu’ils seront enfin reconnus comme superpuissance mondiale chez les occidentaux, ils pourront toujours garder leurs bases à Lattaquié et à Tartous et la reconstruction sera beaucoup plus facile et surtout il y aura beaucoup moins de tensions entre l’Occident et la Russie et merci de ne pas m’insulter

    7
    58

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.