Gaid Salah : «Nous avons eu une perspective avisée sur les situations pouvant survenir»

Gaïd-Salah Défense
Gaïd-Salah Ahmed. New Press

Par Hani Abdi – Le vice-ministre de la Défense et chef de l’état-major de l’ANP, Ahmed Gaid Salah, insiste dans un discours de clôture de sa visite dans la IVe Région militaire sur les dangers et les menaces possibles contre l’Algérie.

Il fait part des aptitudes des forces de l’ANP à faire face à toutes les situations et risques auxquels est exposé le pays. «Partant de cette optique précisément, j’insiste sur le degré de développement réalisé dans toutes les spécialités du métier militaire, et à travers toutes les composantes de nos forces armées afin qu’elles soient en harmonie avec les efforts consentis, les moyens mis à disposition en termes de ressources humaines et matériels et en équipements et armements, ainsi qu’avec les objectifs ambitieux et légitimes tracés, qui visent dans leur ensemble l’acquisition de tous les éléments de la puissance militaire, conformément à la stratégie globale adoptée ces dernières années», a-t-il souligné.

Le vice-ministre de la Défense, qui enchaîne les visites dans les différentes régions militaires où il assiste à des exercices militaires, a affirmé que l’état-major de l’ANP veut une stratégie rationnelle et raisonnable, en adéquation avec les capacités de l’armée de sorte à pouvoir la concrétiser sur le terrain. Le vice-ministre de la Défense a relevé dans le même sillage les aptitudes de l’ANP à faire face aux divers défis possibles et éventuels, qui marquent le monde d’aujourd’hui. «Ces défis pourront constituer pour nous des variables incertaines, car nous avons eu une perspective avisée sur les situations pouvant survenir, et contre lesquelles nous avons engagé des moyens efficaces», a-t-il précisé, en allusion aux menaces marocaines contre l’Algérie.

«Tel est l’objectif le plus noble pour lequel le haut commandement de l’Armée nationale populaire œuvre, et appuyé par les orientations de son Excellence, Monsieur le Président de la République, afin de faire aboutir tous les facteurs et les éléments à même d’élever nos forces armées aux rangs les plus prestigieux et leur permettre d’atteindre la finalité ultime, qui n’est autre que de servir l’Algérie et préserver sa sécurité et sa stabilité», a poursuivi le chef de l’état-major qui a mis en avant «le lien solide entre le peuple algérien et son armée».

Ce «lien fait ressortir les différentes images de synergie et de cohésion, exprimées par son peuple. Ce soutien dont l’impact positif motive les éléments de nos forces armées pour aller de l’avant en quête des rangs prestigieux qui leur reviennent et que l’Algérie mérite», a ajouté Ahmed Gaid Salah pour lequel «la reconnaissance de ce progrès qualitatif, qui distingue les aptitudes au combat de notre armée aujourd’hui, ne peut être mieux exprimée que par les sentiments fervents, profonds et spontanés de son peuple, faisant à la fois la grande fierté des éléments de l’ANP et leur requérant plus de responsabilités». «Des sentiments, a souligné le chef de l’état-major, qui leur donnent force et détermination, les motivent toujours davantage à ne ménager aucun effort, afin de raffermir ce lien sacré entre le peuple et son armée. Un lien qui se consolide d’année en année, et avec lequel les tenants de la sécurité, de la paix et de la quiétude continuent de préserver la digne terre de l’Algérie».

H. A.

Comment (4)

    DAHMANE
    16 mai 2018 - 13 h 06 min

    On été , on est et on sera toujours des guerriers, quelques soient les divergences entre nous (Algeirens) quand ils’agit de notre chere patrie.c’est une ligne rouge…on sacrifier tout ce qu’on a de cher..notre vie..pour que vive l’Algerie….TAHIA EL DJAZAIR EL MADJD WAL KHOULOUD LI CHOUHADAINA ALABRAR.

    35
    4
    Avenir
    16 mai 2018 - 5 h 39 min

    Mon Général, laissez la place à la jeune génération. Vous avez bien travaillé, vous méritez votre retraite. L’ancienne génération doit laisser la place aux jeunes.

    33
    33
    awrassi
    16 mai 2018 - 4 h 57 min

    Nous sommes derrière vous mon Général et nous faisons confiance à notre Armée. Ce sont nos politiques qui ne sont pas assez patriotes ou Algériens à notre goût !

    41
    6
    HOUMTY
    15 mai 2018 - 18 h 08 min

    SALAM L’KHAWA… tout au long de sont histoire, L’ ALGERIE a payé, un prix trés élevé pour avoir sont indépendence. depuis l’invasion operée en 1830 par l’armée française a leur tête l’infâme officier de bourmont , l’ ALGERIE compte plus de 8.000.000 de chouhadas. sans compter les 200.000 martyrs de la décennie noir ( rahimahoum ALLAH) . néanmoins le peuple ALGERIEN a toujours était sensible a la souffrance des pays qui lutte pour leur indépendance comme la RASD et la PALESTINE . mais si la mére patrie est en danger ! Mon GENERAL , ORDONNER et ont vous suivra . tahya l’djazaîr

    371
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.