Contribution – Leur science de la nature et leurs religions prônent la violence

Palestine colonialisme
Un blessé palestinien lors de la Grande Marche du retour. D. R.

Par Saadeddine Kouidri – Il faut rappeler que le colonialisme était accompagné de la légitimité chrétienne qui considérait nos peuples comme des peuples ignorants, égarés, qu’il fallait reconvertir à la manière des islamistes aujourd’hui, sauf que ces derniers n’avaient pas leur puissance matérielle. Pour eux, l’étranger à leur civilisation était considéré comme un sauvage et devait être traité comme tel ; un être inférieur. A ce jour, ils bombardent les villes et massacrent les peuples. Ils «accueillent» les immigrés avec mépris quand ils ne les laissent pas aux mains de leurs flibustiers qui écument la mer et ils polluent la planète comme personne ne peut le faire. Quand leurs 300 intellectuels pétitionnaires mentionnent l’islam, ils étalent leur racisme. Faut-il leur rappeler que c’est le sionisme qui, le premier, nourrissait l’antisémitisme et que la base de ce dernier est l’antijudaïsme chrétien ?

Le dernier des citoyens du monde illustre l’antisémitisme par la figure d’Hitler ou de Mussolini. Ces deux chrétiens avaient le soutien de la majorité de leur peuple et de leur Eglise. Ils font semblant d’oublier que le génocide des Indiens est l’œuvre d’aventuriers européens et leurs pasteurs évangélistes qui considéraient que l’Indien était un non-croyant en leur dieu, un étranger. Il était donc un homme inférieur, comme pensait le colon de l’indigène ou Hitler du juif. Ils pouvaient donc le tuer, leur conscience chrétienne le permettait et les invitait parfois même à le faire. Après le génocide des Indiens, ils se sont aperçus qu’ils manquaient de main-d’œuvre et ils ont pratiqué la traite négrière et d’autres génocides de tribus en Amérique du Sud et outre-Atlantique, en Afrique et en Asie, pour accaparer leurs richesses, spolier leurs terres ou en expulsant une partie de la population comme en Palestine en 1948 et en mettant les autres dans une prison à ciel ouvert comme à Ghaza, aujourd’hui, tout en commettant des crimes à chaque révolte.

Darwin, l’auteur de la théorie de la «descendance avec modification» et de la «sélection naturelle», révèle par ses observations scientifiques que c’est grâce au développement des instincts sociaux que la civilisation s’est substituée à la sauvagerie où règne la sélection naturelle. La protection des plus faibles par les plus forts est devenue crescendo prépondérante, y compris dans le règne animal.

Au colon, au nazi succèdent l’islamiste, le sioniste, les nouveaux bourreaux des Palestiniens, des Syriens, des Yéménites… La politique de la suprématie des races et des religions est adossée à la sélection naturelle que les Trump, Netanyahou et Ben Salmane sont toujours incapables de dépasser en raison de leur religion et de cette science de la nature amputée et détournée au service d’intérêts sordides. Leurs philosophes propagent le darwinisme social qui se maintient au stade de la sélection naturelle observée par Darwin dans son premier livre, L’Origine des espèces, et qui, onze ans plus tard, dans son second livre La Filiation de l’Homme, développe l’évolution de la nature qui permet de renverser la sélection naturelle en entamant son revers qui est la «civilisation», grâce au développement des instincts sociaux.

La Grande Marche pour le retour, entamée le 30 mars 2018, révèle au monde à la fois la bravoure dans la juste cause des Palestiniens et la faiblesse de l’Etat sioniste d’Israël qui ne répond que par la violence. Si nous ignorons la suite à cette glorieuse manifestation, ce n’est pas une raison de désespérer, comme cet ambassadeur palestinien auprès de l’Unesco. Il me rappelle Ferhat Abbas face à la manifestation de décembre 1960. Le président du GPRA voulait qu’elle s’arrête. Cette crainte de l’élan d’une manifestation populaire prouvait déjà une faiblesse de son approche politique.

Le Palestinien est colonisé depuis soixante-dix ans. Il est pour le sioniste un ennemi, un homme qu’il faut contenir dans le plus petit espace jusqu’à le faire disparaître. Israël, avec sa grande armée dotée de la puissance nucléaire, n’y parvient pas. Non seulement nous espérons qu’elle n’y parviendra jamais, mais nous espérons que la résistance palestinienne vaincra le sionisme comme l’Algérie a vaincu le colonialisme. Le haut-commissaire aux droits de l’Homme à l’ONU a déclaré que «l’occupation doit cesser pour faire en sorte que les Palestiniens puissent être libérés mais, aussi, pour que le peuple d’Israël en soit libéré».

Nous disons à l’ambassadeur palestinien auprès de l’Unesco, Elias Sanbar, qu’on ne désespère pas lorsque le peuple est debout. Bien au contraire.

S. K.

Comment (22)

    Anonyme
    31 mai 2018 - 21 h 18 min

    Jérusalem est la capitale des enfants d’Israël, aujourd’hui appelés les Juifs; et il est interdit aux Musulmans de l’exiger, tout comme une femme mariée appartient seulement à son mari. Est-il possible que Dieu, qui, en son infinie miséricorde, appelle le peuple élu, leur promet la Terre Sainte, puisse prévoir également de les tuer, en utilisant les Musulmans en Palestine comme son intermédiaire ? Tout Musulman sait que Dieu ne rompt pas ses promesses.

    Si vous écoutez en arabe les discours de haine prononcés par le Président égyptien Mohamed Morsi ou le Président turc Erdogan ou les appels effectués à partir du Qatar par le Chef des Frères musulmans, le Sheikh Yusuf al-Qaradawi et par le Chef du Hamas de la bande de Gaza, Khaled Mashaal, demandant à tuer des Juifs, vous comprendrez pourquoi les Arabo-musulmans croient qu’Allah les punit en les faisant s’entre-tuer. C’est parce que ses prophéties ne sont pas accomplies.

    Par exemple, c’est un sacrilège et une violation de la volonté d’Allah d’appeler à contourner la reconnaissance de Jérusalem comme capitale officielle des Enfants d’Israël, et le déplacement de l’Ambassade américaine là-bas. Il ignore la prophétie du Noble Coran, qui prédit le retour des enfants d’Israël dans leur pays depuis les quatre coins de la planète, comme il est écrit dans Al-Isra, verset 104, « Et nous avons dit aux enfants d’Israël, après lui, Habitez la terre, puis, quand l’ultime et dernière promesse sera proche, nous vous ferons venir en foule mixte ».

    Bien que la position adoptée par les dirigeants du monde occidental dans son ensemble et de l’administration américaine en particulier, puisse être la conséquence de leur désir de renforcer leur image aux yeux des pays musulmans, leur image est perçue uniquement comme le reflet de leur faiblesse et comme des tentatives pour se faire bien voir à la fois par l’Islam radical et l’antisémitisme chrétien.

    Il n’est pas dans mon intention de dire que les autres religions monothéistes ne sont pas aussi à leur place dans la ville Sainte de Jérusalem. Mais les mensonges politiques viennent surtout de sources islamistes radicales, puis en quelque sorte deviennent des faits reconnus. Ceci porte atteinte aux prophéties des messagers d’Allah et en particulier celles d’un des plus grands de ses prophètes, Muhammad (que la paix et la bénédiction d’Allah soient sur lui : Sallal laahu alayhi wa salam).

    Les diverses altérations de l’histoire et de la religion par orientation politique des Cheikhs et des dirigeants islamiques, pour des raisons erronées, déloyales, politiques, sont légion. »
    Ali Salim.

      Jean marc Dupuis
      2 juin 2018 - 7 h 31 min

      Erreur : les arabes (musulmans) et les juifs ont vécu ensemble pendant des milliers d’années en paix et en harmonie. Juifs et Arabes peuvent donc vivre ensemble. C’est le sionisme qui a créé, voilà une centaine d’années, cette rupture entre juifs et Arabes. Or le sionisme est diamétralement opposé au judaïsme En tant que juifs, ils ont été envoyés en exil. Et selon la Torah, il leur est interdit d’avoir leur propre État. Leur terre doit être rendue aux Palestiniens, Jérusalem doit devenir leur capitale et bien sûr, ils doivent pouvoir revenir sur leurs terres. Juif n’est pas sioniste.
      L’État israélien doit être démantelé car c’est la voie prescrite par Dieu. Ils doivent vivre dans un État se nous soumettant aux règles palestiniennes.Oslo n’a pas marché, et rien ne marchera, car Dieu interdit l’établissement d’un État juif.

      1
      1
        Anonyme
        2 juin 2018 - 21 h 38 min

        @Jean Marc Dupuis; Première religion monothéiste apparue dans l’histoire, le judaïsme s’est développé en Palestine dès l’époque antique. D’après la Bible, c’est Moïse qui guide le peuple hébreu depuis l’Egypte vers la « Terre promise » (Palestine). David et Salomon seraient parmi les premiers rois d’Israël. Et le Coran le confirme : Il est écrit dans le Saint Coran qu’Allah a donné la Terre d’Israël aux enfants d’Israël et leur a ordonné d’y habiter (Coran, sourate 5:21)
        سورة المائدة :  » وَإِذْ قَالَ مُوسَىٰ لِقَوْمِهِ يَا قَوْمِ اذْكُرُوا نِعْمَةَ اللَّهِ عَلَيْكُمْ إِذْ جَعَلَ فِيكُمْ أَنبِيَاءَ وَجَعَلَكُم مُّلُوكًا وَآتَاكُم مَّا لَمْ يُؤْتِ أَحَدًا مِّنَ الْعَالَمِينَ (20) يَا قَوْمِ ادْخُلُوا الْأَرْضَ الْمُقَدَّسَةَ ( فلسطين ) الَّتِي كَتَبَ اللَّهُ لَكُمْ وَلَا تَرْتَدُّوا عَلَىٰ أَدْبَارِكُمْ فَتَنقَلِبُوا خَاسِرِينَ (21)
        سورة الإسراء أية 104 « وَقُلْنَا مِن بَعْدِهِ لِبَنِي إِسْرَائِيلَ اسْكُنُوا الْأَرْضَ ( فلسطين ) فَإِذَا جَاءَ وَعْدُ الْآخِرَةِ جِئْنَا بِكُمْ لَفِيفًا »
        Et les Arabes n’ont aucun droit sur cette terre. Le Coran est le livre le plus sioniste qui soit, il confirme que la terre d’Israël appartient aux Juifs, demande aux Juifs de s’y installer, sans ne jamais la quitter et même de combattre les non-Juifs qui y sont.
        Il suffit de lire les versets 20 et 21 de la sourate 5 pour s’en rendre compte : (5:21) « Oh mon peuple, entre la terre sainte (Israël) qu’Allah a décrété pour toi, et ne te rebelle pas à moins que tu ne deviennes perdant ».
        Allah affirme dans un arabe très clair, qu’il a accompli sa promesse de récompenser le Peuple d’Israël avec la Terre Promise. La même terre que les hordes arabes musulmane conquérantes postérieures revendiquent comme exclusive contrairement à leur propre Coran..
        Coran, sourate 17/104: « Et qu’avant les temps derniers, Il ramènera les Enfants d’Israël pour reprendre possession de leur Terre, les rassemblant de tous les différents pays et nations » … « Et nous disons ensuite aux Enfants d’Israël « Demeure en sécurité dans le pays (de la promesse): mais quand le second des avertissements viendra à passer, nous vous rassemblerons ensemble en une foule mélangée »…. « Et après lui, Nous dîmes aux fils d’Israël : « Habitez la terre, et lorsque s’accomplira la promesse de la vie future, Nous vous ferons revenir en foule »
        « En conséquence, comme Musulman qui s’en tient au Coran, je crois que s’opposer à l’existence de l’État d’Israël signifie s’opposer au décret Divin » a dit le Sheikh Palazzi

          Mme CH
          3 juin 2018 - 1 h 42 min

          Pourquoi n’avez-vous continué la Sourate au moins jusqu’au verset:26…?? Aviez-vous peur qu’on découvre la vérité, que les juifs ont désobéi à Moïse (qsssl). Le Coran est un tout…!
          Allah a dit:
          18. Les Juifs et les Chrétiens ont dit: «Nous sommes les fils d’Allah et Ses préférés.» Dis: «Pourquoi donc vous châtie-t-Il pour vos péchés?» En fait, vous êtes des êtres humains d’entre ceux qu’Il a créés. Il pardonne à qui Il veut et Il châtie qui Il veut. Et à Allah seul appartient la royauté des cieux et de la terre et de ce qui se trouve entre les deux. Et c’est vers Lui que sera la destination finale.

          19. Ô gens du Livre! Notre Messager (Muḥammad) est venu pour vous éclairer après une interruption des messagers afin que vous ne disiez pas: «Il ne nous est venu ni annonciateur ni avertisseur». Voilà, certes, que vous est venu un annonciateur et un avertisseur. Et Allah est Omnipotent.

          20. (Souvenez-vous) Lorsque Moïse dit à son peuple: «Ô, mon peuple! Rappelez-vous le bienfait d’Allah sur vous, lorsqu’Il a désigné parmi vous des prophètes. Et Il a fait de vous des rois. Et Il vous a donné ce qu’Il n’avait donné à nul autre aux mondes.

          21. Ô mon peuple! Entrez dans la terre sainte qu’Allah vous a prescrite. Et ne revenez point sur vos pas(en refusant de combattre) car vous retourneriez perdants.

          22. Ils dirent: «Ô Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n’y entrerons jusqu’à ce qu’ils en sortent. S’ils en sortent, alors nous y entrerons».

          23. Deux hommes d’entre ceux qui craignaient Allah et qui étaient comblés par Lui de bienfaits dirent: «Entrez chez eux par la porte; puis quand vous y serez entrés, vous serez sans doute les dominants. Et c’est en Allah qu’il faut avoir confiance, si vous êtes croyants».

          24. Ils dirent: «Moïse! Nous n’y entrerons jamais, aussi longtemps qu’ils y seront. Va donc, toi et ton Seigneur, et combattez tous deux. Nous restons là où nous sommes».

          25. Il dit: «Seigneur! Je n’ai de pouvoir, vraiment, que sur moi-même et sur mon frère: sépare-nous donc de ce peuple pervers».

          26. Il (Allah) dit: «Eh bien, ce pays leur sera interdit pendant quarante ans, durant lesquels ils erreront sur la terre. Ne te tourmente donc pas pour ce peuple pervers».

          La réponse est dans le verset 26, donc Jean Marc Dupuis avait raison..!

          Et dans la Sourate 17(Al Isra) il y a aussi ces versets:

          4. Nous avions décrété pour les Enfants d’Israël, (et annoncé) dans le Livre: «Par deux fois vous sèmerez la corruption sur terre et vous allez transgresser d’une façon excessive».

          5. Lorsque vint l’accomplissement de la première de ces deux [prédictions,] Nous envoyâmes contre vous certains de Nos serviteurs doués d’une force terrible, qui pénétrèrent à l’intérieur des demeures. Et la prédiction fut accomplie.

          6. Ensuite, Nous vous donnâmes la revanche sur eux; et Nous vous renforçâmes en biens et en enfants. Et Nous vous fîmes [un peuple] plus nombreux:

          7. «Si vous faites le bien; vous le faites à vous-mêmes; et si vous faites le mal, vous le faites à vous [aussi]». Puis, quand vint la dernière [prédiction,] ce fut pour qu’ils(3) affligent vos visages et entrent dans la Mosquée comme ils y étaient entrés la première fois, et pour qu’ils détruisent complètement ce dont ils se sont emparés.

          Ce jour approche où ils vont entrer dans la mosquée Al Aqsa et les sionistes payeront leurs crimes odieux..!

          1
          2
    Mme CH
    29 mai 2018 - 23 h 45 min

    Un article très intéressant qui contient beaucoup de vérités, malheureusement , il contient aussi des choux à la crème qui risquent de provoquer des indigestions ou des intoxications cérébrales..!

    1/ l’Allemagne est considérée à la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle, comme l’État où les Juifs sont le mieux intégrés. « Dans le secteur industriel, les Juifs sont nombreux à posséder des PME dans la construction électrique, la chimie, les métaux non ferreux et les textiles. La plus grande réussite industrielle juive est celle d’A.E.G., la troisième entreprise électrotechnique du monde en 1913. Au début du xxe siècle, les Juifs possèdent 6 à 7 % de la fortune du Reich, représentent 25 % des membres des conseils d’administration et 14 % des directeurs de grandes entreprises. L’élite juive entre alors de plain-pied dans la bourgeoisie allemande. Elle intègre parfaitement les valeurs intellectuelles de la culture allemande. »..Donc la vie était belle..! Alors pourquoi Hitler s’est retourné contre les juifs?? Parce qu’ils l’ont trahi lors des 2 guerres mondiales pour obtenir la Palestine sur un plateau empoisonné…!

    2/Vous dites: « Au colon, au nazi succèdent l’islamiste, le sioniste, les nouveaux bourreaux des Palestiniens….. », Hé bien tout d’abord,
    – il faut noter que les bourreaux des Palestiniens n’ont pas changé ce sont toujours les sionistes sanguinaires de l’Etat Voyou..!
    -Le sionisme est beaucoup plus vieux que le Nazisme, et c’est le sionisme qui est à l’origine des trois guerres mondiales avec la connivence des néoconservateurs, francs-maçons (beaucoup plus vieille que le sionisme et nazisme) et illuminati (le plus ancien).!
    – Il ne faut pas faire l’amalgame entre l’islamisme (en relation avec la religion Islam de plus de 14 siècles) et les mercenaires/terroristes teintés en vert embrigadés, confectionnés, manipulés, armés, financés et entraînés par les bourreaux du monde pour remodeler le Grand Moyen Orient, le Maghreb, le Sahel,….etc..!
    -Ben salmane des Al Soussou est un traître de la nation qui n’a ni foi, ni loi, ni principes, et ne peut être cité comme référence…Il a vendu son âme à Strumpf et Nanytou..donc il n’agit pas au nom de la religion, bien au contraire…puisqu’il tue ses frères au Yémen, en Syrie…etc… et même au Sahel en finançant les gardiens du temple..!

    Quant à cet ambassadeur palestinien à L’UNESCO, je crois qu’il est intimidé ou influencé par la directrice de cette institution la fameuse Azoulay et les représentants de certains pays arabes qui veulent étouffer la cause palestinienne en voulant conclure « le pacte du siècle » avec la pieuvre du mal et ses tentacules…!

    Soyez sûr, les palestiniens vaincront, ce jour approche de plus en plus,…… et ce n’est pas moi qui l’ai dit…!

    Saha Shorkom..!

    6
    8
    Le Patriote
    29 mai 2018 - 21 h 30 min

    @ M. Saâdeddine KOUIDRI.
    Je suis surpris par votre contribution: vous sous échinez à rendre et à mettre sur le même pied d’égalité le colonialisme (dont vous évitez par pudeur voire par complicité de le nommer, La France) et l’islamisme, oubliant que c’est ce même colonialisme qui donna naissance au sionisme et à l’islamisme. Je suis surpris parce que j’ai en mémoire une de vos contributions qui m’a révulsé en son temps et qui continue à être d’actualité avec l’avènement de’s « nouveaux intellectuels » Sansal, Daoud, Khadra, Benaïssa..Ces harkis m’tourzine et m’tornine, trabendistes et » traverstisseurs » donc faussaires de l’histoire, qui ne se cachent plus pour faire valoir leur allégeance à la France, allant jusqu’à lui demander pardon au nom des Algériens de leur avoir fait la guerre.
    Vous y aviez contribué en 2012 dans votre article où vous qualifiiez Camus d’Algérien et non français, qu’il n’était pas harki et qu’après les harkis étaient algériens poussant le culot jusqu’à demander à ce l’Algérie lui délivre « à titre posthume » la nationalité algérienne.Pour étayer votre propos, vous rappeliez la conférence tenue à la salle de Conférences du sous-sol des facultés d’Alger, animée par le flamboyant Ahmed Taleb-El-Ibrahimi qui régla définitivement la question en concluant que « non, Camus est bien étranger à l’Algérie et à son peuple ». Mais vous, dans votre contribution, vous expliquiez que Taleb, pae sa position sur Camus, fut le précurseur de l’islamisme en Algérie. Rien que ça. Alors de grâce, assumez vos opinions francophiles et relisez les contributions sur ce site de Messieurs Benzatat, Merdaci, Khider, Naïmi, Bouabsa, Kennouche , Baba Ahmed. Vous découvrirez de vrais patriotes qui ne savent pas, parce qu’ils ne l’aiment pas, faire la danse du ventre.
    Pour les lecteurs je rappelle ci-après votre écrit de 2012:
    ====================================================================
    Albert Camus l’Algérien, n’est pas Français
    Peut-on revendiquer une nationalité naturelle à titre posthume ?
    Si l’auteur de l’étranger a eu le malheur de mourir avant le 11 Décembre 1960, cela ne doit pas nous faire oublier qu’il est né en Algérie, que la majorité de ses écrits parlent de son pays natal. Qu’est-ce qui fait de lui un Français, comme le prétendent ces intellectuels qui ne se posent pas les questions élémentaires d’identité, comme : où est-il né ? Quelle est sa première adresse, quelle est sa deuxième adresse ….Nous savons que ce n’est pas le fait d’écrire en français. Est-ce le fait de n’avoir pas épousé les thèses du FLN ou celle de ne pas répondre aux conditions du code de la nationalité. Encore une ambiguïté entretenue, entre le FLN d’avant 1962 et le FLN d’après. Le changement dans le code de la nationalité devrait nous inciter à revendiquer la nationalité algérienne d’Albert Camus à titre posthume, au lieu de s’inquiéter d’un lance-boulet qu’aucun rempart n’est près à accueillir.
    La mort accidentelle de l’écrivain, cette mort prématurée, ne lui a pas permis de vivre décembre, il est mort en janvier. Le fait d’être mort avant décembre 1960, de n’avoir pas vécu cette manifestation qui a prouvé au monde et particulièrement au GPRA (je rappelle que c’est le président du gouvernement provisoire qui a exigé l’arrêt des manif) et à la France coloniale que les Novembristes ont passé le flambeau, et que ce n’est aucune autre autorité que celle du peuple qui s’est manifestée ces jours de décembre. En tant qu’intellectuel, il ne pouvait que désapprouver toute autorité y compris celle du FLN mais il ne pouvait désavouer tout le peuple de décembre.
    Pour ceux qui dénaturent l’histoire en nommant notre guerre de libération « guerre d’Algérie » Camus est un étranger. Il est plus juste de dire que c’est un Algérien qui n’était pas un révolutionnaire et à ce titre, beaucoup d’Algériens ne l’étaient pas. Il était loin d’être un harki et même les harkis restent algériens. Il y a une confusion entre ceux qui veulent le dénaturaliser et ceux qui lui reprochent à juste titre (historiquement parlant) son attitude ambiguë envers la révolution. On ne sortira pas du faux débat sur Camus que certains « nostalgérie » instrumentalisent et utilisent contre la juste décision des Novembristes pour refaire l’histoire.
    Je rappelle que le premier à avoir suggéré la désalgérianisation d’Albert Camus a été Ahmed Taleb Ibrahimi, en 1967 à la salle des Actes c’est pour dire que l’islamisme ravageur a des racines qui ne trompent pas. K S

    3
    7
      Mme CH
      31 mai 2018 - 0 h 41 min

      Mr Patriote, permettez-moi de vous dire que votre intervention m’a beaucoup plu…!! Ces écrivains de la dernière pluie sont devenus trop capricieux à force d’être « dorloté » et nourri au fromage puant sur l’autre rive, histoire de pondre des articles du genre « taillé sur mesure », dans le seul but de semer la confusion, la zizanie et le trouble dans l’esprit des faibles d’esprit et des maillons faibles de la chaîne humaine facilement manipulables….!!!

      Ils leur ont appris cette mauvaise manie de taxer les gens à tort et à travers, de tous les mots qui se terminent par « isme » ou « iste » dés que quelque chose ne leur plait pas et ne va pas dans le sens de leur courant…!
      Vous avez cité l’exemple de Camus, alors, soit on doit répéter comme des Aras bleus que Camus est français, soit on est taxé d’islamiste..!!
      Non il n’est pas algérien, il est français, il est venu au monde lorsque l’Algérie était française, maintenant elle ne l’est plus, donc même son extrait de naissance se trouve dans les boites d’archives qui sont là bas chez nous.
      Je me demande pourquoi, certains veulent faire du Brand-marketing à Camus pour redorer son image de marque à tout prix et le faire passer pour un anti-colonialiste.

      M.Feraoun a écrit à Camus à propos de son roman « La peste », de Taourirt-Moussa, le 27 mai 1951 :

      « J’ai lu La Peste et j’ai eu l’impression d’avoir compris votre livre comme je n’en avais jamais compris d’autres. J’avais regretté que parmi tous ces personnages, il n’y eût aucun indigène et qu’Oran fût à vos yeux qu’une banale préfecture française. Oh ! Ce n’est pas un reproche. J’ai pensé simplement que s’il n’y avait pas ce fossé entre nous, vous nous auriez mieux connus. Vous vous seriez senti capable de parler de nous avec la même générosité dont bénéficiait tous les autres. Je regrette toujours de tout mon cœur que vous ne nous connaissiez pas suffisamment et que nous n’ayons personne pour nous comprendre, nous faire comprendre et nous aider à nous connaître nous-mêmes. »
      18 février 1957, M. Feraoun note dans son Journal, après une visite faite à Roblès à Alger :
      « l revient de Paris où il a vu longuement Camus. Camus se refuse à admettre que l’Algérie soit indépendante et qu’il soit obligé d’y rentrer chaque fois avec un passeport d’étranger….

      Toujours dans son Journal, tenu régulièrement depuis le 1er novembre 1955, M.Feraoun commente les manifestations européennes contre Guy Mollet, le 2 février 1956, et compare la liberté laissée aux manifestants européens à celle jamais donnée aux autres. L’intégration – traitement égal – est donc un leurre. Et il commente alors « l’Appel » :

      « Je pourrais dire la même chose à Camus et à Roblès. J’ai pour l’un une grande admiration et pour l’autre une affection fraternelle mais ils ont tort de s’adresser à nous qui attendons tout des coeurs généreux s’il en est. Ils ont tort de parler puisqu’ils ne sauraient aller au fond de leur pensée. Il vaut cent fois mieux qu’ils se taisent. Car enfin, ce pays s’appelle bien l’Algérie et ses habitants des Algériens. Pourquoi tourner autour de cette évidence ? Êtes-vous Algériens, mes amis ? Votre place est à côté de ceux qui luttent.
      Dites aux Français que le pays n’est pas à eux, qu’ils s’en sont emparés par la force et entendent y demeurer par la force. Tout le reste est mensonge, mauvaise foi.»

      Quatre mois de plus et Mouloud Feraoun aurait connu l’Algérie indépendante. Malheureusement, il a été assassiné le 15 mars 1962 par les terroristes de l’OAS à Ben Aknoun…!! Qu’aurait dit Camus à propos de cet assassinat…??? Hélas, on le saura jamais….!!

      Vive l’Algérie algérienne sans Harki…!
      Saha Shorkom.

      3
      5
    BEKADDOUR MOHAMMED
    29 mai 2018 - 20 h 24 min

    @ »Non seulement nous espérons qu’elle n’y parviendra jamais, mais nous espérons que la résistance palestinienne vaincra le sionisme comme l’Algérie a vaincu le colonialisme. Le haut-commissaire aux droits de l’Homme à l’ONU a déclaré que «l’occupation doit cesser pour faire en sorte que les Palestiniens puissent être libérés mais, aussi, pour que le peuple d’Israël en soit libéré».
    ————————————————————————————————————-
    Contribuons ! Si les vies n’avaient pas relevées de leur Créateur, le Français en Algérie nous aurait effacés, il en va de même pour les Palestiniens, j’ignore le nombre de Palestiniens tués par Israël depuis 1948, j’ignore le nombre d’Algériens tués par France de 1830 à 1962, mais la donnée Israël procède d’une logique historique différente du colonialisme français, (« Colonialisme » : Giscard d’Estaing a dit un jour qu’il se méfiait des mots se terminant par « isme » : Socialisme, capitalisme, colonialisme etc. Cette réflexion mérite réflexion !), la colonisation française avait un état moteur dont le siège était Paris, l’histoire juive est tout autre, ce n’est pas un état précis qui a créé l’état d’Israël, il ne faut pas avoir peur de la vérité, c’est un des signes du rapprochement de La Fin du Monde ! Il n’y a qu’à voir ce qu’on n’ose dire que par l’euphémisme : « Dérèglement climatique », un dérèglement qui n’épargne aucune contrée, y compris donc « L’état d’Israël ». Croire que les Juifs reviendront au statu quo ante, à leur situation d’avant 1948, c’est naïf ou je ne sais, la phrase du fonctionnaire de l’ONU procède d’un lourd sous entendu… ALLAH YJIB EL KHEYR !

    3
    9
      Anonyme
      30 mai 2018 - 10 h 57 min

      @BEKADDOUR MOHAMMED ; C’est quoi encore ça ?
      ( لَا يَنَالُ عَهْدِي الظَّالِمِينَ ) [ البقرة : 124 ] // هنا في هذه الاية نصب الفاعل !! فكان يفترض به ان يقول  » الظالمون  »
      ( وَقَطَّعناهُمُ اثنَتَي عَشرَةَ أَسباطًا أُمَمًا ) [ الاعراف : 160 ] // الخطأ هنا قام بتأنيث العدد وجمع المعدود وكان يجب ان يذكر العدد ويأتي بمفرد المعدود فيقول :  » اثني عشر سبطا « 

    Anonyme
    29 mai 2018 - 18 h 24 min

    D’après le livre d’Ibn Warraq « Pourquoi je ne suis pas musulman »

    622
    – à partir de 622: banditisme organisé par Muhammad depuis Médine (Arabie Saoudite), bataille de Badr où Muhammad et sa clique tuent 70 hommes et ramènent un imposant butin, multiples assassinats politiques contre les adversaires du pseudo prophète, nombreuses attaques de juifs de la région
    – 627: extermination par l’armée de Muhammad de la tribu juive des Bann Qurayza (600 à 900 personnes)
    – même époque: expulsion des Nadir et leur massacre
    – 634: invasion de la Syrie par Abu Bakr, mort de 4000 personnes défendant leurs terres entre Gaza et Césarée. Campagne de Mésopotamie: 600 monastères détruits, moines tués, arabes monophysites convertis ou tués, extermination de la population d’Elam et notables exécutés à Susa
    – 634-638: invasion de Jérusalem avec destruction d’églises, pillages provoquant une famine en 639 faisant des milliers de morts
    – en Arménie, massacre de la population d’Euchaita
    – Assyrie dévastée, grandes destructions dans la région de Daron, au sud-ouest du lac Van (Turquie), nouvelles exactions en 642 avec massacres et esclavage
    – 643: conquête de Tripoli par Amr, pillage, esclavage des femmes et des enfants au profit de l’armée arabe
    – 652 à 1276: envoi annuel d’esclaves de la Nubie vers le Caire
    – Carthage rasée et habitants exécutés, de même en Anatolie (Turquie), Mésopotamie, Syrie, Iran et Irak
    – fin 7ème siècle: conquête de l’Egypte par Amr b. al As, massacre de tous les habitants de Behnesa près de Rayum ainsi qu’à Fayoum, Aboit, Nikin

    700
    – 704 – 705: des nobles arméniens sont rassemblés dans les églises de Saint Grégory à Naxcawan et Xram sur l’Azaxis et incendiés
    – 712: conquête de Sind en Inde par Muhammad b. Qasim, massacres au port de Debal (embouchure de l’Indus) pendant trois jours, entre 6000 et 16000 personnes tuées à Brahminabad
    – 722: destruction de couvents et d’églises en Egypte
    – 781: sac d’Ephèse (Turquie), 7000 grecs déportés
    – 8ème siècle: monastères hindous de Kizil détruits

    800
    – 832: massacre de Coptes en Basse Egypte suite à leur révolte contre une taxation discriminatoire
    – 838: prise d’Amorion et esclavage des vaincus
    – 852 – 855: persécutions en Arménie
    – 884: couvent de Kalilshn à Bagdad pillé et détruit
    – 9ème siècle: conversions forcées à Harran
    – 9ème siècle: massacre de chrétiens à Séville

    900
    – 903: 22000 chrétiens rendus esclaves à Thessalonique
    – 924: église et couvent de Marie à Damas détruits ainsi que des milliers d’églises en Egypte et en Syrie
    – vers l’an mil: pillages et destructions en Inde par Mahmud de Ghazni, 50000 hommes tués lors de la bataille de Sommath

    1000
    – 1004: Mahmud envahit Multan (Pakistan), conversions forcées dans la région de Ghor
    – 1010: Mahmud envahit le royaume de Dawud de Multan
    – 1010 à 1013: des centaines de juifs tués dans le sud de l’Espagne
    – 1016: juifs chassés de Kairouan (Tunisie)
    – 1033: massacre de 6000 juifs à Fez (Maroc)
    – 1064: conquête de la Géorgie et de l’Arménie par Arp Arslan, massacres et esclavage
    – 1066: 4000 juifs tués à Grenade (Espagne)
    – 11ème siècle: massacre de juifs à Fez et Grenade

    1100
    – 1126: chrétiens espagnols déportés au Maroc par les Almoravides
    – vers 1150: persécutions à Tunis
    – 1165 et 1178: conversions forcées au Yémen pour les juifs
    – 1192: dans l’état de Bihar (est de l’Inde), Muhammad Khiji massacre des moines bouddhistes et rase une grande bibliothèque, destruction de temples à sarnath près de Bénarès
    – 1198: conversions forcées à Aden pour les juifs
    – 12ème siècle: massacres de juifs en Afrique du nord par les Almohades

    1200
    – vers 1200: persécutions envers les bouddhistes
    – 1232: massacre de juifs à Marrakech
    – 1268: massacre lors de la conquête d’Antioche (Turquie) par Baybars
    – 1291 et 1318: conversions forcées des juifs à Tabriz (nord ouest de l’Iran)
    – 13ème siècle: près de Damas (Syrie), la population de Safad est décapitée par le sultan Baybars

    1300
    – 1333 et 1334: conversions forcées des juifs à Bagdad (Irak)
    – 1351: Firuz Chah dirige le nord de l’Inde: 180000 esclaves dans sa ville, destruction de temples hindous
    – 14ème au 17 ème siècle: prélèvement d’un cinquième des fils de familles de l’aristocratie chrétienne en Grèce, Serbie, Bulgarie, Arménie et Albanie soit environ entre 8000 et 12000 personnes par an

    1400
    – 1400: Tamerlan dévaste Tbilissi (Géorgie)
    – 1403: nouvelle expédition de Tamerlan en Géorgie, massacres, destruction de villes et villages
    – début 15ème siècle: en Mésopotamie, massacre de 4000 personnes à Sivas (Turquie), 10000 à Tus, 100000 à Saray (Turquie), 90000 à Bagdad (Irak) et 70000 à Ispahan (Iran)

    1600
    – 1622: persécutions contre les juifs en Perse
    – moitié 17ème siècle: conversions forcées des juifs en Perse
    – 1679 – 1680: destruction de temples à Udaipur, Chitor, Jaipur par Aurangzeb (nord de l’Inde)
    – 17ème siècle: conversions forcées en Anatolie (Turquie)

    1700
    – 1770 à 1786: juifs expulsés de Jeddah (Arabie Saoudite) et se réfugient au Yémen
    – 1790: massacre de juifs à Tétouan (Maroc)

    1800
    – 1828: massacre de juifs à Bagdad
    – 1834: pillage à Safed
    – 1839: conversions forcées et massacre de juifs à Meshed (Iran)
    – 1840 massacre de juifs à Damas
    – 1867: massacre de juifs à Barfurush
    – 1894, 1895, et 1896: massacre de 250000 arméniens par les turcs
    – 19ème siècle: explosion de violence au Maroc, en Algérie, Tunisie, Libye et dans les pays arabes du Moyen Orient

    1900
    – 1904 et 1909: 30000 arméniens tués à Adana
    – 1915: fin du génocide des arméniens par les turcs, plus d’un million de morts

    7
    18
      Mme CH
      30 mai 2018 - 0 h 45 min

      Mohammed N’est pas un bandit,Hacha, c’est un Messager de Dieu et un Prophète (saws) tout comme Adam, Abraham, Jesus, Moise,…(qsssl)..! Comme cela vient de la part d’Ibn Warraq le pseudonyme d’un écrivain américain, qui serait né en 1946 en Inde cela n’étonne guère surtout lorsqu’on sait que ce minus habens défend le soi-disant humanisme laïc universaliste et toute la blablation éblouissante,…..le monde est au bord du précipice…!!! C’est son choix.. »Lakoum Dinoukoum wa liya Dini »…!

      Mais de là, à mettre des titres avec des dates sans donner pour chaque événement le contexte de l’époque, les causes, la partie cachée de l’iceberg…etc…est une démarche qui n’est pas scientifique..donc nulle et non avenue parce que cette méthode n’est que brume de sable utilisée par les marchands de sables pour semer la confusion dans les esprits des faibles d’esprit, des ignorants et des benêts…!

      Un autre viendra faire la même chose en écrivant «Pourquoi je ne suis pas chrétien catholique ou protestant ou orthodoxe» « Pourquoi je ne suis pas juif» «Pourquoi je ne suis pas bouddhiste » «Pourquoi je ne suis pas communiste »« Pourquoi je ne suis pas athée» « Pourquoi je ne suis pas franc maçon »…etc…!!

      Les Chrétiens ont tué 8 millions d’Algériens entre 1830 et 1962…!
      Les chrétiens-juifs on fait 18,6 millions de morts durant la première guerre mondiale et entre 50-70 millions de morts durant la seconde guerre mondiale, c’est à dire que tout ce que vous avez cité comme chiffres supposés ne représentent rien du tout = epsilon devant les massacres cités ci dessus.
      Les chrétiens-juifs ont tué près de 2 millions de vietnamiens.
      La guerre pour le dépeçage de la Yougoslavie a fait presque 200.000 victimes.
      Quant aux guerres occidentales par procuration, elles ont fait des millions de morts (Afghanistan, Irak, Yémen, Syrie, Somalie, Libye, Soudan…etc…sans parler de l’Afrique..)..!

      Et parmi les morts, il y a ceux qui partent au Paradis et ceux qui partent en Enfer! Dieu est Seul et le Plus savant…! Ainsi soit-il..!

      6
      8
        Anonyme
        30 mai 2018 - 13 h 12 min

        Mme CH ; Vous souffrez d’un mal psychologique profond, il faut vous soigner avant qu’il ne soit trop tard.

        4
        6
          Mme CH
          31 mai 2018 - 0 h 53 min

          C’est ça Anonyme…Merci pour le conseil…!
          Une chose est sûre, des personnes comme vous, à court d’arguments, n’aiment pas entendre la vérité (référencée) car elle les dérange…!!! Dés qu’on scrute en profondeur pour découvrir la partie cachée de l’iceberg, ils deviennent nerveux et agressifs, ce sont ceux-là qui doivent se soigner et non pas ceux ou celles qui exposent des vérités historiques, mais comme nous vivons dans un monde à l’envers alors….Faites de beaux rêves..!

          4
          4
          Anonyme
          31 mai 2018 - 18 h 38 min

          Je lis vos commentaires pas seulement celui ci , à travers desquels se dégage une obsession compulsif à vouloir angéliser l’islam et les musulmans et à diaboliser tous les autres êtres humains non musulmans.

          3
          4
          Mme CH
          1 juin 2018 - 15 h 55 min

          Cher Anonyme, je n’y peux rien si vous avez eu cette sensation..et je m’en excuse…!
          Vous dites: « Angéliser l’Islam et les musulmans…. diaboliser tous les autres êtres humains non musulmans. »

          Nous avons donc, une équation à trois variables:
          1/L’Islam: Oui l’Islam est parfait parce que ce sont les paroles du Créateur qui a créé les Minus Créatus avec un cerveau et tout le reste autour de lui et pour lui….!

          2/Les Musulmans: on ne peut pas angéliser tous les musulmans car il y a des bons et des mauvais, gentils et des méchants, obéissants et désobéissants, intellectuels et ignares, pratiquants et non pratiquants, traîtres et fidèles, honnêtes et malhonnêtes…etc..etc..!

          3/Les êtres humains non musulmans: Il y a deux catégories, celle qui n’agresse pas les musulmans, on ne peut qu’avoir de bonnes relations, de bonnes affaires, de bons échanges……avec elle (autrement vivre en paix et en harmonie en s’entraidant mais avec « Lakoum Dioukoum wa liya Dini »), et celle qui agresse, diabolise, colonise, pille,…les musulmans celle-là est à combattre…exemple, les néocons sionistes francs-maçons et illuminati qui tuent les palestiniens, les Syriens, les Yéménites, les Libyens, les Rohingyas…etc, avec la connivence des traîtres de la nation qui se targuent d’être musulmans..!

          Alors, ce n’est pas de ma faute, si les non-musulmans sont coupables d’avoir (je répète):

          Les Chrétiens ont tué 8 millions d’Algériens entre 1830 et 1962…!
          Les chrétiens-juifs on fait 18,6 millions de morts durant la première guerre mondiale et entre 50-70 millions de morts durant la seconde guerre mondiale, c’est à dire que tout ce que vous avez cité comme chiffres supposés ne représentent rien du tout = epsilon devant les massacres cités ci dessus.
          Les chrétiens-juifs ont tué près de 2 millions de vietnamiens.
          La guerre pour le dépeçage de la Yougoslavie a fait presque 200.000 victimes.
          Quant aux guerres occidentales par procuration, elles ont fait des millions de morts (Afghanistan, Irak, Yémen, Syrie, Somalie, Libye, Soudan, Birmanie…etc…sans parler de l’Afrique..)..!
          Alors qui sont les bourreaux et qui sont les victimes…?

          Merci.
          Saha Ftorkom.

          2
          2
          Anonyme
          1 juin 2018 - 19 h 40 min

          Mme CH ;  » Oui l’Islam est parfait parce que ce sont les paroles du Créateur … » C’est faux ! Dans le Coran il y a des versets ou Mohamed oublie d’ajouter « dis » à ses plagiats bibliques et écrits hébraïques et on voit bien que c’est lui qui parle pas ton soi disant créateur :
          [Coran 6 :104] : « Certes, il vous est parvenu des preuves évidentes, de la part de votre Seigneur. Donc, quiconque voit clair, c’est en sa faveur; et quiconque reste aveugle, c’est à son détriment, car je ne suis nullement chargé de votre sauvegarde ».
          Ici, c’est Mohamed qui parle il dit bien : « Car, je ne suis nullement chargé de votre sauvegarde ».
          [Coran 6 :114] : « Chercherai-je un autre juge qu’Allah, alors que c’est Lui qui a fait descendre vers vous ce Livre bien exposé? Ceux auxquels Nous avons donné le Livre savent qu’il est descendu avec la vérité venant de ton Seigneur. Ne sois donc point du nombre de ceux qui doutent ».
          Mohamed prouve bien c’est lui qui réfléchi et qui parle : « Chercherai-je un autre juge qu’Allah ».
          [Coran 11 :2] : « N’adorez qu’Allah. Moi, je suis pour vous, de Sa part, un avertisseur et un annonciateur ».
          Mahomet utilise bien la recommandation suivante : « N’adorez qu’Allah » et il ajoute : « Moi, je suis pour vous, de Sa part, un avertisseur et un annonciateur ».
          On voit bien c’est Mohamed qui parle, il utilise bien la première personne du singulier [Je]
          – Exemple de sourate ou c’est Gabriel qui parle :
          [Coran 19 :64] : « Nous ne descendons que sur ordre de ton Seigneur. À Lui tout ce qui est devant nous, tout ce qui est derrière nous et tout ce qui est entre les deux. Ton Seigneur n’oublie rien ».
          Ici, les anges ont dit : « Nous ne descendons que sur ordre de ton Seigneur »
          Pour la Fatiha [Coran 1:1-6]
          1. Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux ;
          2. Louange à Allah, Seigneur de l’univers ;
          3. Le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux ;
          4. Maître du Jour de la rétribution ;
          5. C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours ;
          6. Guide-nous dans le droit chemin ;
          7. Le chemin de ceux que Tu as comblés de faveurs, non pas de ceux qui ont encouru Ta colère, ni des égarés.
          Au verset 6, « Guide-nous dans le droit chemin », parole d’homme ou parole de Dieu ? Eh bien, toute la sourate 1 est une supplication, vous ne pouvez jamais dire que ces paroles sont celles de Dieu. Et Al-Fatiha, c’est la première sourate du Coran … Regardons si c’est Dieu qui parle, ou c’est l’homme qui parle :
          « Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux », Dieu dirait au nom de Dieu ?
          « Louange à Allah, Seigneur de l’univers », Dieu dirait louange à Dieu, seigneur de l’univers ?
          « Maître du Jour de la rétribution. C’est Toi [Seul] que nous adorons, et c’est Toi [Seul] dont nous implorons secours ». À qui Dieu dira, c’est toi que nous adorons ?
          Ce sont toutes des paroles d’homme.

          .

          2
          2
          Mme CH
          1 juin 2018 - 23 h 34 min

          Ya si Anonyme, comme je vous l’ai déjà dit vous êtes en train d’infirmer, de confirmer et de donner des explications à votre guise, c’est la tâche des gens spécialisés dans le domaine et ce n’est pas donné à Men Habba Wa Dabba d’interpréter le Coran, (en plus en français)…! Il faut que nous étudions, approfondissions nos connaissances et les élargir avant de dire n’importe quoi..!

          Encore une petite chose, même si on suppose qu’il y a des ressemblances ou des points communs -ce que vous appelez plagiats bibliques et écrits hébraïques- entre les trois Livres, c’est une chose tout à fait normal, ça prouve que c’est l’oeuvre du même Créateur….!

          Je pense que nous avons longuement parlé de ce sujet, alors passons à autre chose…!
          Il ne faut oublier le sujet principal, les victimes sont les Palestiniens qui ont été colonisés par les sionistes sanguinaires et racistes…!

          Saha Shorkom

          2
          3
        Mme CH
        30 mai 2018 - 13 h 47 min

        Veuillez bien lire: Dieu est Seul Juge…Merci

        3
        4
    Nadir
    29 mai 2018 - 12 h 12 min

    Israël ne doit pas être en danger de paix. dixit: Abba Eban, ex ministre des affaires étrangères israélien.

    3
    10
    Anonyme
    29 mai 2018 - 10 h 06 min

    Tout est dans la conclusion, rien à ajouter.

    6
    7
    Moskosdz
    29 mai 2018 - 7 h 49 min

    Pas d’accord sur certains passages de cet article,de nos jours,ce sont les musulmans qui cherchent une bouffée d’oxygène chez les chrétiens et non l’inverse.

    30
    11
    LOUCIF
    29 mai 2018 - 6 h 49 min

    Cher Saadeddine Kouidri , merci pour votre contribution.

    17
    17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.