Document – Quand Lila Lefèvre voulait extorquer 500 000 euros à l’Algérie

L Lefèvre
Lila Lefèvre. D. R.

Par Karim B. – Algeriepatriotique détient une lettre adressée par la journaliste Lila Lefèvre à l’ancien ministre des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, dans laquelle elle tente de soutirer à l’Algérie la coquette somme de 500 000 euros pour créer sa chaîne de télévision. L’épouse du gendarme belge explique dans son courrier que le Maroc et l’UE, entre autres, ont accepté de mobiliser des fonds pour son projet mort-né.

Cette demande de «rançon» ayant été accueillie par un refus catégorique de l’Algérie de gaspiller une telle somme pour une télévision bidon que la transfuge de l’ENTV a tenté de «vendre», en l’intégrant dans le cadre de l’Union pour la Méditerranée si chère à Nicolas Sarkozy, Lila Lefèvre fait montre, depuis, d’une frustration qui lui fait ressentir une haine et un mépris envers notre pays.

La soi-disant sortie de Mme Lefèvre pour la «dignité» n’est que mystification. Celle qui se présente comme la conseillère des monarques du Golfe à Bruxelles est mue par un désir de revanche et par une cupidité qui a été contrariée.

Algeriepatriotique publie le contenu de la lettre en question marinée dans des propos mielleux à merci à l’égard de l’Algérie dont elle escomptait une participation financière en euros sonnants et trébuchants. Lila Lefèvre, qui explique que son message enregistré à partir du siège de l’UE «est un cri du cœur pour que l’on cesse de torturer M. Bouteflika» à qui elle «souhaite de tout cœur qu’il aille se reposer loin des caméras comme l’a fait Jacques Chirac», s’adresse à Ramtane Lamamra en ces termes : «Votre pays.» Voilà qui est clair et sans appel.

K. B.

Le contenu de la lettre adressée par Lila Lefèvre au ministre des Affaires étrangères en 2014 :

«Bruxelles, le 13 mai 2014,

Monsieur le Ministre,

En Algérie, les femmes ne sauraient aujourd’hui être considérées comme des individus de seconde classe. De fait, l’adoption de nombreuses réformes visant à améliorer la situation des Algériennes a permis à votre pays de réaliser des progrès majeurs en termes de droits des femmes. Les Algériennes ont acquis de l’importance et ont conquis peu à peu leur place dans le monde du travail. Elles se classent ainsi désormais parmi les femmes les plus libres des pays arabes. Et sur un point, l’Algérie dépasse les autres pays du Maghreb et même certains pays européens en termes de parité hommes-femmes : en effet, à l’Assemblée législative pas moins de 31,38% des députés élus sont des femmes.

Ces avancées nous ont amené à penser que votre pays pourrait poser un geste concret en soutenant Nissa TV, un projet de lancement d’une chaîne de télévision entièrement dédiée aux femmes du nord et du sud de la Méditerranée. Totalement inédit, Nissa TV est le premier média engagé pour la promotion de l’égalité des genres et pour donner de la visibilité à tous les acteurs qui, comme votre pays, contribuent de manière concrète à l’égalité des sexes et à l’autonomisation des femmes.

Ce projet se définit d’emblée comme une pièce manquante du puzzle mettant en lumière l’ensemble des instruments nécessaires à la sensibilisation de l’importance du rôle des femmes dans la société, la politique et l’économie.

Nissa TV compte aller là où aucun autre média n’a pu ou n’a osé aller pour rendre compte de la réalité de la situation des femmes en Europe, mais aussi et, surtout, dans les pays du sud de la Méditerranée. Bien plus qu’un média audiovisuel ordinaire, Nissa TV se positionne comme un vecteur indispensable pour le changement des mentalités et de la vision du monde quant à la question du genre.

En tant que média audiovisuel, Nissa TV ambitionne de contribuer à faire accélérer la réalisation de l’égalité des genres en focalisant sur les vraies questions et les vraies lacunes. Elle permettra aux intéressées de formuler leurs besoins et leurs attentes et aidera les acteurs publics et privés à prendre des mesures concrètes et susceptibles d’accélérer le processus d’émancipation des femmes.

Si la situation des femmes du nord s’est quelque peu améliorée, les femmes des pays en développement souffrent de manière disproportionnée de la pauvreté et des maux qui y sont liés, comme la malnutrition, la santé précaire et l’analphabétisme. Ces femmes ont besoin de Nissa TV et Nissa TV a besoin de votre soutien financier.

Nous avons évalué la contribution globale des pays de l’Union pour la Méditerranée à 21 500 000 euros, ce qui nous laisse espérer que l’Algérie subventionne Nissa TV à hauteur de 500 000 euros. Certains pays de l’UpM ont déjà apporté leur contribution à Nissa TV, notamment le Maroc, la Tunisie, l’Egypte, la France, l’Allemagne, la Commission européenne et les pays scandinaves. Votre contribution financière est indispensable, voire vitale au lancement de Nissa TV prévue fin 2014.

Nous vous remercions infiniment pour la suite que vous voudrez bien réserver à la présente et vous prions de croire, Monsieur le Ministre, à l’assurance de notre plus haute considération.

Lila Lefèvre

Directrice générale»

 

Comment (97)

    kiki
    5 juin 2018 - 12 h 12 min

    Anonyme
    4 juin 2018 – 1 h 50 min

    Qui a permis à cette espionne d »occuper un poste à L’ ENTV? C’est ça la question.
    Et je parie qu’elle n’est pas la seule.
    Le loup est dans la bergerie.

    reponse devine c pas difficile a trouvé




    2



    3
    Anonyme
    5 juin 2018 - 0 h 16 min

    Ca ne m étonne pas de ses gros porcs d européens et d occidentaux ; les gâteaux arabes ils en raffolent ; le soleil le désert c est beau magnifique la plage aussi ; le couscous mmmm quel bonheur ; leurs femmes Aicha amel Karima ect ect olalala c est le pompon ; le rai aussi ca fais bouger srtt j adore Abdekader abouralem lalalala mais Mohamed et l Islam meme si il est trankil et ne le montre pas déjà son prénom il passe pas donc oulalalllala surtout pas eux alors ni chez nous ni chez eux on les supporte pas et on n aime pas c est tte une autre histoire ; ben les nôtres les colonisés d esprits ben c est pareil ; vs les rejoignez sr tout a vs en déplaire donc arrêtez vtre double jeu et vous au gouvernement fallait vs y attendre a force de les caresser du bon poil et de leur vendre la paix chez eux et la lutte ctre le terrorisme ; eux c est le contraire apparemment. A l avenir ca va pas faire plaisir ce que je vais dire a plus d un ; faites une loi d exception souveraine appartenant à a l Algerie et son peuple ; tt individus possédant une double nationalité » a l avenir qui serai amené à tiré ctre son pays d origine l Algerie sur un parvis d une mairie d une enceinte d une institution étrangère a l Algerie en public pr faire passer un message ctre le pays ou son président en fonction perdrai sa nationalité algérienne la d échéance de nationalité ; la France allait le faire en tant que pays souverain pr les doubles nationaux mis en cause ds le terrorisme ; donc l Algerie pourrait répondre de cette façon a l Europe comme ca vs n utiliserez plus des doubles pr arriver a vs fins ctre leurs propres pays et elle serai légitime et convaincante et fera réfléchir plus d un . désolé pr les doubles seulement qui sont concerné pas les autres mais mon pays avant meme si c était le dernier des pays alors parade ctre parade ! Vs avez du boulot les parlementaires qui parlemente pr leurs poches et repousse la reforme qui les touche lol à l APN ; une loi va vous être présenter et doit été voté ; sortez de vos lits radmo chuiya vs allez la voté la nuit après l aicha c est ramadan . désolé pr les opposants et les doubles et les autres et moi avec si à l avenir je tire sur mon pays avec une autre nationalité et en dehors du pays si vs voulez mais Vous jouez pas avec l Algerie c est l Algerie qu on défend pas le président !




    10



    4
    Hamid
    4 juin 2018 - 19 h 04 min

    Dear Houaria , you are Djazria Fahla .It’s well said and true about nato. It’s a rogue organisation , full of conflits : unpunished crime against humanity, utter disregard for the dignity and sanctity of human life , regime change, bombing of Lybia , of Syria ,displacement of the population from their homes, chaos …etc .You are right, we don’t need another channel tv , no special interest in this one broadcasting from brussels .We are already sick and tired of al magharibia , el djazeera .Saha ftorak ! Saha ftorkoum and as always tahia ElDzair !




    2



    6
    Algerien
    4 juin 2018 - 14 h 26 min

    A titre individuel chaque Algerien qui en a les moyens peut déclencher une procédure pour atteinte a la dignité des Algeriens auprés de leur justice a géométrie variable
    Si au bout du compte il y a plusieurs centaines de procédures elle va avoir chaud …




    4



    6
      Anonyme
      4 juin 2018 - 22 h 53 min

      Faut-il d’abord qu’il y ait «atteinte à la dignité des algériens» pour que cela puisse se faire.
      Mais comme ce n’est pas le cas, puisque rien dans les propos de cette journaliste ne constitue une «atteinte à la dignité des algériens», aucune cour ne prendra cela en considération même s’il y a des milliards de plaintes dans ce sens.
      Mais bien sûr, chacun est libre de se faire ridiculiser s’il le souhaite.




      6



      2
    ali
    4 juin 2018 - 10 h 36 min

    C’est clairement une opportuniste sans aucun principe.




    4



    13
      Anonyme
      4 juin 2018 - 22 h 54 min

      C’est justement aux «opportunistes sans principes» qu’elle faisait allusion. Les grands esprits se rencontrent finalement !




      4



      2
    الهوارية
    4 juin 2018 - 6 h 14 min

    C’est un règlement de compte, elle voulait débarquer le président de la République pour pouvoir toucher les 500 000 euros de la République Algérienne.
    Pourquoi ne s’en est elle pris aux présidents de la CEE, à Macron, Merkel, ou aux dirigeants de l’Union européenne?
    Quel rapport cette chaine tv projet de Madame Lefevre avec l’Algérie et la Culture algérienne. Étant moi même algérienne, je déteste qu’on parle à mon Nom alors que je n’ai pas donné mon avis par une procédure électorale.
    Les femmes algériennes décident d’elles-mêmes pour le choix des chaines et émissions à suivre. En Algérie, les femmes algérienne sont imprégnées par la Culture Turque et leurs séries tv romancées traduites en arabe, c’est un retour aux sources, les algériens ont vécu sous le règne de l’empire Ottoman. contrairement aux marocains qui font tout pour s’accaparer de la Turquie et ses séries tv …
    Tout ce qui a un rapport avec l’Europe, fait peur aux algériens qui dit l’Europe dit l’OTAN NATO crime contre l’humanité impunis, bombardement de la Libye, de la Syrie printemps arabe, immolation du jeune tunisien.
    Donc L’Europe, c’est la guerre, le chaos, les destructions et les meurtres de masse, l’exode des humains loin de leurs patries et tout et tout…
    Non, Merci, on ne veut pas des chaines tv qui émettent depuis Bruxelles, aucun intérêt pas intéressés par les merdias qui mentent comme elle respirent.




    9



    15
      Anonyme
      4 juin 2018 - 9 h 14 min

      Quelle suffisance??Vous préférez les chaînes turcs ??,n’oubliez pas que l empire ottoman a été également un de nos colonisateurs..
      Vos goûts ne reflètent pas ceux de tous les algériens,alors arrêtez de vous prendre pour le nombril de l Algérie….moi je déteste les feuilletons turcs et égyptiens…




      11



      5
        الهوارية
        4 juin 2018 - 15 h 36 min

        Les gouts et les couleurs ne se discutent pas
        Je suis obligée de regarder les séries turcs, mieux c’est maman les aime, c’est mieux que de regarder avec des séries américaines ou les films navets français ..
        Les séries égyptiennes où tout le monde hurle




        2



        12
      Anonyme
      4 juin 2018 - 16 h 25 min

      Houaria, tu as raté une occasion de te taire ! Si tu es turcophile , la majorité des algériens avec une conscience politique et culturelle ne le sont pas .




      11



      3
        الهوارية
        4 juin 2018 - 18 h 27 min

        à défaut d’aimer le Maroc le bouloulou qui fait peur ou l’Arabie Saoudite et les Émirats, je préfère la Turquie
        La Turquie est un beau pays en plus j’apprends le turc




        4



        8
          Anonyme
          4 juin 2018 - 22 h 21 min

          Moi j’apprend le hébreu c’est une fascinante.




          3



          5
    Anonyme
    4 juin 2018 - 1 h 50 min

    Qui a permis à cette espionne d »occuper un poste à L’ ENTV? C’est ça la question.
    Et je parie qu’elle n’est pas la seule.
    Le loup est dans la bergerie.




    7



    17
    Mme CH
    4 juin 2018 - 0 h 45 min

    Ah! On comprend mieux maintenant,….la petite coquine se venge….! Elle a été sûrement mieux payée par d’autres pour le fioul euhhh le fiel qu’elle a déversé sur son pays…la femme du gendarme belge…! Paaaaaa, la haine se voit sur son visage…!!!
    « En Algérie, les femmes ne sauraient aujourd’hui être considérées comme des individus de seconde classe »….Hé, Lila ne parlez surtout pas en mon nom…il n’y a pas de classes et il n’y a pas de dualité entre l’homme et la femme, il y a juste une complémentarité pour vivre en harmonie….Chacun connaît son rôle, son droit et son devoir et s’il y a des dérapages par ci ou par là, de part et d’autre cela incombe aux benêts qui ne connaissent rien à la vie sur Terre…! L’Homme a besoin de la femme et la femme de l’homme..alors laissez-les en paix…!! Bientôt ce sont les hommes qui vont constituer une association pour revendiquer leurs droits.(sourires)….!




    12



    18
    Anonyme
    3 juin 2018 - 23 h 57 min

    SOS, les fèves et Benhadj sont à nos trousses, tous derrière ã3mi flouka,pour 5, 10,15 et même 20 longues heures s’il le faut !
    Il n’y a que lui qui sache tenir en laisse ces troglodytes barbus, car tous amadoués par cette corde de cons que ã3mi a fabriquée pour eux. Les vilains barbus ! Manquait plus que ces histoires de fèves pour troubler notre douce quiétude!
    Ã3mi plus fort que Batman, Zoro,et Spider-Man réunis.




    3



    6
    karpovitch
    3 juin 2018 - 22 h 58 min

    comme elle est moche,aller en Belgique pour trouver un mari gendarme???




    13



    17
    Anonyme
    3 juin 2018 - 22 h 23 min

    La manip fait son chemin à merveille.
    Mã3za Wa Laouw Taret.
    Avez vous lu,ou vu le film de David contre Goliath ? Je viens juste de le revoir. Saha shorkom.




    11



    2
    Anonymoi
    3 juin 2018 - 22 h 22 min

    @ Anonyme 3 juin 2018 – 8 h 34 min
    Tu (te) demandes: « mais qui a permis à cette harkie d’être la correspondante de l’ ENTV à partir de Bruxelles? » Bonne question.
    – Réponse: élémentaire, mon cher Watson. Le canapé, bien sûr !




    14



    16
    Mkideche
    3 juin 2018 - 21 h 51 min

    Vous savez chèrs frères et soeurs, je cherche profondément des techniques très minutieuses et pointues pour faire fuir ces Harkis de notre patrie mais je n’ai pas trouvé, si quelqu’un peut m’aider.




    18



    6
      Anonyme
      3 juin 2018 - 23 h 11 min

      Pour les faire fuir il faut séparer la religion de l’Etat .




      11



      7
    الهوارية
    3 juin 2018 - 21 h 44 min

    Chaque fois qu’un escroc en manque de sa dose de benzodiazépines vient déverser sa haine sur l’Algérie, son peuple et crache son venin sur le Président.
    L’Algérie est devenue un déversoir de tous les haineux sataniques qui cherchent à se venger par la propagande et la provocation malsaine.
    Inchallah ceux et celle qui salissent mon pays je leur souhaite des calamités et catastrophes météorologiques et des pluies et tornades incessantes afin qu’ils s’occupent de ratisser la boue gluante et salissante devant chez eux et pleins de rats et cafards les envahiront pire que tous les printemps arabes ce sera un été automnal démentiel, ça les occupera quelques temps afin que l’Algérie puisse être en Paix. Inchallah.




    14



    18
      Anonyme
      4 juin 2018 - 14 h 33 min

      Précision : le pays n’a d’aucune façon été sali ! Il suffit pourtant de juste visionner la vidéo pour comprendre que cette journaliste s’est attaquée à Saïd Bouteflika et seulement à lui en s’adressant au Président de la République.
      A aucun moment le pays ou l’État ou l’Algérie ou le peuple algérien… n’a été insulté d’une quelconque manière. Et pour que cela soit bien clair, ce qu’elle a dit n’est pas nouveau et représente la stricte vérité.
      C’est à Saïd Bouteflika de répondre aux accusation de cette journaliste. Parce que ce dernier n’est ni l’État ni l’Algérie pour qu’il se permette ainsi de se cacher derrière l’appareil diplomatique étatique et de l’utiliser à son bénéfice personnel pour des propos d’une journaliste. L’Algérie n’est pas la propriété de la famille de Bouteflika et de son clan.




      5



      3
    Salim
    3 juin 2018 - 21 h 38 min

    Quelle opportuniste celle là !

    No limite!

    Elle mélange tout mais vraiment tout !! C’est incroyable !! D’avoir des gens aussi faux !!

    Je voudrais lui rappeler tout simplement qu’en Islam le respect de la Femme est sacré et que l’Algérie est musulmane avant tout !

    Et enfin que l’Algérie est souveraine, qu’Elle n’a pas besoin que madame Haddad lui dise comment fait tourner la machine!!

    Madame Haddad vous êtes un dictateur !!




    11



    17
    regarde devant
    3 juin 2018 - 19 h 55 min

    le vrai different avec l’UE depuis l’annulation de la loi sur le droit de propriété des étrangers en Algerie
    et tout le reste est n’est que du blabla, l’Algérie reste un des pays les plus fermé au monde, pourquoi ?




    18



    6
    Anonyme
    3 juin 2018 - 19 h 27 min

    «Quand Lila Lefèvre voulait extorquer 500 000 euros à l’Algérie».
    ———————————————————————————————————————————————-
    Pourquoi l’Algérie n’avait alors pas jugé utile d’amener la susnommée devant la justice pour «tentative d’extorsion de fonds» si cela était vraiment le cas ?
    Venir aujourd’hui exhiber une demande de financement d’une chaine TV et vouloir la présenter comme une tentative d’extorsion de fonds, me met personnellement très mal à l’aise.
    Ce n’est définitivement pas avec ces méthodes que l’on réussira à bâtir un pays respectueux et respectable.




    34



    5
    Hamid
    3 juin 2018 - 18 h 40 min

    True Algerians! I can’t agree more on what you have said .What’s really cheerful are your patriotic comments made correctly .I’ve read through them all, and I can tell you I’ve enjoyed reading them over and over .Fantastic! Just keep on shaming this cow who has no Algerian blood ,pride in her .She can’t be a true Algerian woman and solely works for our declared enemies at the expense of our country .Yes ,our President is ill, but long live our President ,and may this barking dog die a traitor’s death for uttering nasty words on our President ,for even insulting us from an unlected european institution .Saha ftorkoom .May Allah bless our country ! And as always tahia ElDzair!




    9



    7
    Anonyme
    3 juin 2018 - 17 h 32 min

    À Awrassi.
    Ton post risque d’indisposer notre ami Abou Langi car il contient certaines vérités que j’ai déjà signalé suite à un article qui a traité du voile islamique le présentant comme un signe de soumission et ça m’a valu le qualificatif  » d’esprit tordu » lorsque j’ai rappeler que notre éducation inspirée des préceptes de notre religion l’Islam est réfractaire à toutes ces deviances qu’on observe dans les sociétés occidentales.
    C’est ignoble ce que la femme est devenue un fonds de commerce pour tous ceux qui veulent bâtir des fortunes sur son dos et cette dame qui met en avant la défense des droits de la femme Algérienne pour engranger un pactole est le plus magistral des exemples.
    Madame doit savoir que la femme Algérienne se porte merveilleusement bien, elle qui se trouve dans les plus hautes fonctions de plusieurs secteurs économiques , elle qui réalise un taux de 60% des reçus au BAC elle n’a nul besoin de quelque porte-voix pour parler en son nom.
    Salutations à notre ami Abou Langi qui me donne beaucoup de plaisir à le lire avec son style flegmatique.
    Saha ftourkoum/shourkoum.




    13



    11
    mouatène
    3 juin 2018 - 17 h 23 min

    l’Union Européenne dites vous ! et bien c’est prouvé que ce n’est que le lieu ou se rassemble toute la classe politique rejetée par leurs peuples respectifs. et que font ils à brussell ? ils ont tous appris le métier le plus abject, FAIRE LA MANCHE !!! cette femme, rien ne l’a fait rougir. elle ne recule devant rien. quelle audace !!!




    19



    22
    kiki
    3 juin 2018 - 16 h 55 min

    Quand ce genre de personne s intéresse aux sort du peuple Algérien ces qu il n ont pas touché le pizzo tout s explique autrement elle aurez vanté toute l’alacrité de Mr Bouteflika




    6



    17
    Algerien
    3 juin 2018 - 16 h 45 min

    Nissa TV
    Curieux le nom cette tv de propagande ?
    Nissa ( Nice en Nissart ) capital des pieds Noirs
    Madame Lefevre vous etes une escroc




    23



    24
    Amar
    3 juin 2018 - 16 h 41 min

    Cette lettre est vieille comme le monde, de nos jour et avec la réalité de notre pays, il faut trouver des hommes et des femmes d’un tel courage pour au moins dire haut et fort ce beaucoup d’entre nous pensent tout bas.
    Quand au langage de son contenu, il est commun à tous les chasseurs de subventions.
    Ce qui compte ce n’est pas la polémique, c’est plutôt de se poser une vrai question: Est ce que ce que dit
    cette femme est vrai ou faux, de mon de point de vue tout est vrai sauf à se bander les yeux et se boucher les oreilles.




    40



    11
    Anonyme
    3 juin 2018 - 16 h 41 min

    C’est une impression ou elle n’est pas vraiment typée algérienne ? Elle sort d’où celle-là aussi ? On dirait qu’elle dort peu aussi.




    14



    32
    Anonyme
    3 juin 2018 - 16 h 39 min

    Quelque chose ne tourne pas rond. Personne n’a remarqué la simultanéité entre le récent refus de l’Algérie face à l’UE et la sortie de cette Wonderwoman ? Dès que l’Algérie défend ses intérêts, des sbires sortent de l’ombre et font une campagne de dénigrement. Prêtez attention, c’est systématique, en permanence. C’est tellement gros, que ça en devient prévisible.




    20



    27
    Algerien
    3 juin 2018 - 16 h 39 min

    Par peur de représaille
    Elle se cache derriere l’UE
    Et bien on va combattre politiquement l’UE
    Fini les soutiens
    On milite contre l’UE




    21



    29
    Nour
    3 juin 2018 - 16 h 29 min

    Oui Lamamra etait bien a sa place et a fait du bon boulot ! pourquoi l’avoir evince ? Quand au contenu de sa lettre un grand nombre de citoyens algeriens pensent exactement la meme chose ! Quand aux intentions qui peut pretendre les connaitre ? Nous sommes pacifiquement contre un 5eme mandat .




    44



    6
    Anonyme
    3 juin 2018 - 15 h 42 min

    Que du respect pour Lamamra… Que devient-il ? Il nous manque beaucoup.




    40



    7
      Anonyme
      3 juin 2018 - 18 h 22 min

      En plus de ne pas être de la même région, il commençait «à faire de l’ombre à fakhamatouhou», alors, forcement, il a été écarté. comme beaucoup d’autres compétences.




      25



      8
        Nora
        7 juin 2018 - 21 h 44 min

        Vous devez être vous même régionaliste monsieur l’anonyme et heureusement que Monsieur Lamamra n’en est pas un et certainement a été appelé à d’autres fonctions. L’Algérie a besoin de ses hommes pour travailler en back Office. En manque d’argument vous évoquez le régionalisme alors que l’Algérie a besoin de tous ses enfants intègres et sensés.




        2



        0

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.