Choléra et quête de scoop : des médias sans scrupule

Hôpital médias
Choléra ? Elle court, elle court la rumeur. New Press

Par Lina S. – Certains médias ont relayé des rumeurs lancées sur les réseaux sociaux selon lesquelles des instructions auraient été données dans les aéroports de plusieurs pays aux fins de contrôler l’état de santé des voyageurs algériens avant de les autoriser à rentrer dans le pays. Ces informations sont de la pure intox et rien de tel n’a été décidé par aucun Etat étranger.

L’apparition du choléra suite à la consommation d’une eau contaminée à Tipasa, selon les dernières informations fournies par les autorités sanitaires, a révélé une défaillance grave en matière de communication. La gestion de ce volet sensible dans ce genre de situation a été laissée au libre arbitre des médias et des internautes qui ont, par leurs maladresses, créé un mouvement de panique chez les citoyens. Ces derniers, mal informés, ont adopté des attitudes en dépit du bon sens, boudant les fruits et légumes, achetant l’eau en bouteilles par fardeaux entiers jusqu’à créer une pénurie et encourager la spéculation et se faisant le relais des nombreuses fausses informations lues ici et là.

Ni l’Etat ni les médias n’ont joué leur rôle convenablement depuis le début. Pis, cette épidémie a donné lieu à une large campagne de dénonciation de la saleté et de l’amoncellement des déchets ménagers dans nos villes, faisant croire à une prise de conscience générale face à ce phénomène de santé publique, alors qu’il n’en est rien. Aucune mesure concrète n’a été prise par les autorités – complètement dépassées face à l’ampleur des dégâts – pour mettre en place un plan sérieux qui redonne à nos villes leur lustre d’antan, alors que les citoyens indisciplinés continuent de faire preuve du même incivisme en toute impunité.

L. S.

Comment (10)

    Moskosdz
    26 août 2018 - 17 h 10 min

    Le royaume de la drogue figure parmi les premiers pays d’Afrique où fait des ravages le choléra,le SIDA,la toxicomanie,la rage et la fièvre typhoïde,mais où tout est caché pour ne pas effrayer les touristes,quand aux critiques,ce misérable pays est sur la première marche du podium.

    6
    6
    fadel
    26 août 2018 - 12 h 29 min

    les criques a tous les niveau je les conçois par contre je qu il serait plu juducieux pour commencer par eduquer le peuple car si les rues sont sales ce n est du fait de l etat, des.pouvour publiques ou autre media mais de la faute au peuple qui n a aucun civisme soyont au moins honnete une fois et reconnaissons cette vérité. ceci dis maintenant il faut des actions fortes assorties de.mesures repressives contre cet etat de fait pour redonnerle lustre d antant a nos ville

    10
    oumaazedine
    26 août 2018 - 5 h 18 min

    السلام عليكم ورحمه الله وبركاته
    Pour commencer mes condoléances aux familles de ceux qui sont morts et prompt rétablissement a ceux qui ont sont atteints
    Le seul point positif dans cette catastrophe c’est qu’on ai pu voir l’ampleur des ordures dans notre pays et l’absence des concernés pour trouver une solution a ce drame sans oublier la populace qui n’a aucun civisme.les caméras placées a côté des poubelles est une des solutions..

    6
    1
    Anonyme
    26 août 2018 - 0 h 53 min

    Allo Ould Abbes, où est passé ton bilan coloré

    30
    Anonyme
    25 août 2018 - 18 h 25 min

    Allo Ouyahia, où es tu
    Allo le ministre de son intérieure , où es tu
    Allo le ministre de l’environnement, où es tu
    Allo le ministre de l’Agriculture, où es tu
    Allo le ministre de l’eau, où es tu
    Allo le ministre des hôpitaux , où es tu
    Allo l’Algérie, es tu là

    106
    1
      Anonyme
      26 août 2018 - 0 h 41 min

      Tu as oublié le ministre des migrants clandestins.
      Allo le croissant, le choléra nous a envahi.

      42
      4
    Kassaman
    25 août 2018 - 17 h 04 min

    L’Algérie est très bien armée, tout le monde le sait, pourtant elle est totalement vulnérable à un aspect des guerres de 4ème générations: La guerre de l’information.
    Sur ce plan là, nous sommes dangereusement démuni! La moindre mésaventure que connaît l’Algérie est répété, amplifiée et déformée.

    29
    8
      anaonyme
      25 août 2018 - 17 h 59 min

      Allez vous occupez de vos problèmes au Maroc, l’Algérie ne vous concerne pas.

      13
      20
        Anonyme
        25 août 2018 - 19 h 51 min

        Vous êtes bêtement agressif. Oui, l’Algérie est totalement incompétente en matière de communication et de contre propagande, on a pu le vérifier à de nombreuses reprises. Même pas capable de défendre notre patrimoine culturel et historique volé par les marocains.

        19
        8
    Anonyme
    25 août 2018 - 17 h 03 min

    Le choléra a démontré que nous n’avons pas d’ÉTAT. Aucune communication de la part des autorités concernées. Ces autorités ne se sentent pas concernées.
    Le peuple est dans l’errance totale.

    64
    4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.