Le prédicateur saoudien anti-algérien Mohamed Al-Arifi ne sévira plus

prédicateur Al-Arifi
Le prédicateur salafiste saoudien Mohammed Al-Arifi. D. R.

Par R. Mahmoudi Vedette des émissions religieuses et chantre du «printemps arabe», le prédicateur salafiste saoudien Mohammed Al-Arifi connaît depuis quelques jours une descente aux enfers. Selon la page «Détenus d’opinion» sur Twitter, qui diffuse régulièrement des informations concernant les arrestations en Arabie Saoudite, Al-Arifi est interdit d’activité, à la fois, à l’intérieur et à l’extérieur du pays, et d’apparition sur quelque média que ce soit.

Des témoins ont confirmé cette information, en constatant l’absence du prédicateur au prêche du vendredi dans une mosquée de Riyad. La veille, le ministre des Affaires religieuses, de la Prédication et de l’Orientation avait prévenu que «les prédicateurs ou imams semeurs de fitna sur les minbars auront à rendre des comptes, parce qu’aucune tolérance ne sera plus permise», en promettant des mesures sévères contre les prédicateurs qui exploitent les médias pour la promotion de leur propre carrière.

En novembre 2017, Mohammed Al-Arifi figurait déjà sur une liste de 70 prédicateurs arrêtés ou interdits de quitter le territoire saoudien dans le sillage de la purge lancée par le prince Mohamed Ben Salmane. Mais le très médiatique prédicateur a continué à donner des prêches et des causeries, sans être inquiété.

Très actif depuis le déclenchement des soulèvements dans le monde arabe, il avait tenté, début 2016, une incursion en Algérie pour y donner des conférences mais n’a jamais pu y mettre les pieds.

Le ministre des Affaires religieuses, Mohamed Aïssa, l’a solennellement déclaré persona non grata et lui a refusé l’entrée en Algérie. Après cette gifle, Al-Arifi a réussi à manipuler ses ouailles et une partie du public arabe, en voulant démentir ce qui, en réalité, n’avait jamais été dit par aucune source, à savoir qu’il aurait été refoulé à l’aéroport d’Alger, en affirmant n’avoir pas fait le voyage en Algérie pour en être expulsé.

R. M.

Comment (33)

    UMERI
    12 septembre 2018 - 11 h 28 min

    Ne vous en faites pas, ces Imams girouettes, tournent toujours dans les sens du vent. Ils s’adaptent facilement et se comportent en fonction de la nature de leurs rois ou chefs d’Etats.Lorsque vous les entendez, faire l’éloge de Moubarek ex Président égyptien avant sa destitution ou les grands acquis enregistré par Ben Selmane, un vendredi à la grande Mosquée de La Mecque. Même Qardaoui, va tourner casaque d’ici quelques temps, amen. Il; suffit que l’Arabie Saoudite, cesse d’encourager ces prêcheurs du diable, pour que le monde musulman retrouve sa célérité. Car le mal nous vient en partie de cette Monarchie rétrograde, moyenâgeuse.

    Anonyme
    11 septembre 2018 - 10 h 29 min

    Arrêtez de dire qu’il est salafiste, il ne l’a jamais été.

    Brahms
    9 septembre 2018 - 16 h 09 min

    Cet un meneur qui veut inciter à la haine et à la violence. Ensuite, il ira se sauver dans sa cuisine ou dans son salon pour regarder à la télévision les événements de violence afin de ricaner comme un imbécile.
    La Mecque c’est un sanctuaire de la fertilité sous le règne des rites païens donc le musulman n’a rien à y faire si ce n’est à remplir les poches des AL SAOUDS qui s’achèteront des titres de propriété à travers le monde afin de cumuler plus de richesses. Ce prédicateur sert donc juste les intérêts de la bédouinerie en manipulant des pauvres afin qu’ils aillent remplir la musette d’argent des AL SAOUDS et ce, à hauteur de 7 000 €, par pèlerin. En plus, ce feignant est sans arrêt en chemise de nuit car il attend que les autres lui apportent de l’argent car il est incapable de travailler avec ses 10 doigts. Méfiez vous de ce genre de clowns, qu’il aille donc au Carnaval de Rio avec sa barbichette et sa science de zozo.

    8
    1
    Anonyme
    9 septembre 2018 - 13 h 50 min

    Mohamed Al-Arifi n’a qu’à venir en Algérie ou on veut se saoudiser plus que les saoudiens .Longue vie à Ben Salmane qui veut aseptiser son pays de l’idéologie barbare qui sévit depuis 1400 ans.

    12
    3
    Anonyme
    9 septembre 2018 - 8 h 09 min

    à quand un prix nobel decerné à un arabo-musulman en recherches scientifiques bénéfiques pour l´humanité?
    à quand un pendant à google, instagram, facebook etc. concu et developpé par un arabo-musulman.
    que des tubes digestifs grand gueule du maghreb au machrak!
    alhamdullilah qu´il existe des kuffars qui nous soignent contre la tension arterielle, le diabète, les AVC, nous divertissent avec leurs smartphones, smart tv, nous rendent service avec leurs moyens de deplacement: avions, voitures, motos, trains etc, qui nous construisent nos grandes mosquées clé en main, il suffit de nous prosterner seulement et de tendre l´oreille à ces mauvais conseilleurs et prédicateurs.
    le tout dernier système de contrôle et de sécurité en arabie saoudite pour eviter les bousculades et debandades des hadjis, regler le flux des masses a été concu et realisé par une societé de jeunes gens intelligents, parmi eux il faut le reconnaitre des musulmans, sise à tel aviv.
    chez nous elkolira, alkolira

    15
    2
    Linda
    9 septembre 2018 - 0 h 02 min

    Mais ce Al arifi est déjà venu en Algérie, il a séjourné à stawali si je me rappelle bien . Arrêtez de dire qu’il n’a jamais mis les pieds en Algérie. En tout cas bienfait pour lui prêcheur de haine et de discorde. J’espère qu’ils vont museler les haineux anti femmes et terroristes de chez nous. Ce sont des gens sanguinaires , ni foi, ni loi.

    16
    1
    axxer
    8 septembre 2018 - 22 h 17 min

    «les prédicateurs ou imams semeurs de fitna sur les minbars auront à rendre des comptes, parce qu’aucune tolérance ne sera plus permise»; ça a été dit en saoudite et chez nous ? qui le dira un jour ? qui les fera taire définitivement ces criminels ?

    17
    2
    Apache
    8 septembre 2018 - 20 h 49 min

    Il serait tellement bien si les Yahoudis pouvaient nous l’envoyer pour lui réserver l’accueil qui sied à son rang : une pluis de crachats sur la figure!

    13
    6
    Scags
    8 septembre 2018 - 20 h 42 min

    Le problème en Algérie c’est que ces déguisés sont de retour donc il faut faire très attention il faut surveiller ces vermines qui ne connaissent en rien à la religion .

    21
    5
    Felfel Har
    8 septembre 2018 - 19 h 55 min

    Que l’on se rappelle de Raspoutine, de ses combines et ….de la façon dont il a quitté ce monde. Lui aussi se croyait prophète et influent. Je vous parie qu’Israël va le récupérer et le recycler comme propagandiste du sionisme.

    22
    4
    D.Z.
    8 septembre 2018 - 19 h 43 min

    Qu’il aille à idlib en Syrie rejoindre ces dissidents terroristes qu’ils à retourner leurs cerveaux.

    Ça va chauffer incessamment sous peux dans cette région du monde voir même. …..
    Allah ouwa Ahlem

    11
    6
    Fayçal Memoun
    8 septembre 2018 - 18 h 03 min

    Les bonnes nouvelles s’enchaîne en cette fin de semaine ! Après l’annonce de la conception d’un médicament anti-cancer en Algérie en partenariat avec le laboratoire français Ipsen (ce qui pourrait à terme permettre de se débarrasser de la tutelle du groupe pharmaceutique israélien Teva ?), le début de la libération de la province d’Idlib en Syrie des mercenaires payés par les Saoud et les Emiratis, et maintenant ça, que du bon pour le moment !

    On reproche trop facilement au gouvernement d’être laxiste envers les personnalités religieuses sponsorisés par Ryad et Abu Dhabi qui tentent de diviser la société algérienne en jouant sur des différences sociales et/ou religieuses, mais force est de constater qu’un …e fauteur de trouble comme Al-Arifi n’a même pas pu poser un orteil en Algérie, les autorités syriennes n’ont pas eu cette lucidité…

    16
    7
    Hilsoo
    8 septembre 2018 - 18 h 03 min

    Allah yahdinna ila ttariq al’haq

    6
    21
    Amazigh DZ
    8 septembre 2018 - 15 h 54 min

    j’espére que les apprentis et discples des islamo-salafistes-intégristes (mokri, arribi, naima salhi et autres….) subiront le méme sort en Algérie

    55
    9
      Boutem
      9 septembre 2018 - 18 h 56 min

      Vous avez oublié le traître Ferhat Mhenni.

      9
      4
        Amazigh DZ
        10 septembre 2018 - 16 h 09 min

        ferhat m’henni est un ange face aux charognards extrémistes islamo-salafistes !!!

        4
        5
    kaledo
    8 septembre 2018 - 14 h 29 min

    N’est-ce-pas ce détraqué mental, cet ignoble animal qui dans un video, a avertit « les musulmans » que la fille même en bas âge doit se couvrir son corps au risque tenter son propre père, surtout si ce dernier est jeune.Voilà ce qu’inocule comme prêche ce genre de pervers musulman,(oui il est bien musulman) à travers les médias des pays de l’obscurantisme islamiste.
    Ce qui détruit notre société,ce sont bien les chevaux de Troie dans notre pays, les El Ghazali et El Qardaoui qui ont minutieusement et à dessein entrepris la démolition et la dévastation de nos valeurs algériennes par leurs prêches retrogrades salafistes. Nous vivons encore avec le virus islamique mutant qui ronge terriblement le corps de notre société.
    Al Arifi et consorts sont des armes de destruction massive.

    67
    8
    A3ZRINE
    8 septembre 2018 - 10 h 57 min

    Kleenex est sorti de la boîte, a fait son job, et maintenant ,destination la poubelle.

    53
    9
    Mohamed
    8 septembre 2018 - 10 h 50 min

    Pour une fois que les Saoudiens nous ont aidés !

    34
    18
      Apache
      8 septembre 2018 - 20 h 45 min

      Tu penses!!!!! Ces Ibn yahouds n’aident que leurs maîtres américains soue peine d’être punis comme des malfrats.

      18
      3
    bedraham
    8 septembre 2018 - 10 h 49 min

    ces individus sont desormais grilles, les citoyens ne gobent plus les mensonges et les fetwa proferees illicitement. nos ancetres etaient pour la plus part des musulmans et vous arrivez de la derniere pluie pour nous imposer votre facon de penser faites ce que je dis et ne faites pas ce que je fais. yaou fakou.

    63
    6
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 10 h 39 min

    Bonne nouvelle,un zombie buveur d’urine de chamelle en moins!!!

    58
    8
    صالح/ الجزائر
    8 septembre 2018 - 10 h 21 min

    Il ne sévira peut être plus , non pas parce que il semait la fitna sur les minbars , mais il est devenu ( lui et ses semblables ) pour ses maitres Al saoud , les recruteurs , inutile et non rentable . pourquoi ? Car les traitres de l’Arabie , les vassaux de la grande Bretagne , des Usa et des sionistes israéliens , n’ont gagné aucune guerre , meurtrière et destructrice , imposée seulement aux pays musulmans et arabes , ni en Afghanistan , ni en Irak , ni en Lybie , ni en Syrie , ni au Yémen … , malgré les dépenses astronomiques , en pétrodollar , allouées aux pseudo-prédicateurs ( comme le mannequin agitateurs sur la photo ) , incapables d’aller plus loin que le moyen âge , sauf pour profiter des gadgets du progrès technologiques réalisé par des kouffars ( les infidèles ) , et aux groupes terroristes tel que : al Qaeda , Daech , Dawla islamiya … .
    Les Usa , devenus producteurs et exportateurs de pétrole , qui ont la deuxième puissance économique mondiale dans leur viseur , ne auront plus besoin de marionnettes du Golfe . celles-ci seront laissées à la disposition des sionistes d’Israël et des mollahs iraniens .

    43
    6
    HOUMTY
    8 septembre 2018 - 10 h 07 min

    SALAM L’KHAWA…..Moi j’ai qu’une chose a dire, LUI ET SES SBIRES, QU’ILS AILLENT TOUS EN ENFER ! A MORT LES TRAÎTRES ET VIVE LA MERE PATRIE L’ALGERIE ET ÇA GLORIEUSE A.N.P

    133
    12
    Hamid
    8 septembre 2018 - 9 h 29 min

    SANS ETRE PRO ARIFI EST CE QUE LES PEUPLES ARABE NE MERITE PAS D´AUTRES RESPONSABLES CE QUE FAISAIS ARIFI ETAIT ENDORMIR LES PEUPLES DONC IL FAISAIT DU BON BOULOT POUR CES DICTATEURS ESSAYER DE DIRE LA VERITE AUX PEUPLES ARABE

    33
    14
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 9 h 23 min

    il se sert du coran comme une arme qui ne fait qu attirer des ennuis a sont pays et des divergences avec les autres

    34
    7
      Anonyme
      8 septembre 2018 - 11 h 56 min

      Le Coran est une arme effectivement, beaucoup de sourates appellent au meurtre.

      27
      48
        Anonyme
        8 septembre 2018 - 22 h 26 min

        personne n’a démenti, juste des pouces en bas!!!

        6
        9
    The Good News...
    8 septembre 2018 - 9 h 19 min

    Enfin , la meilleure nouvelle de cette semaine , une personne qui travestit la religion de DIEU pour arriver à ses fins de cloitrer les femmes dans la grotte pour qu’il puisse aller s’adonner aux 400 coups loin des yeux de ses femelles …lol

    47
    6
    benchikh
    8 septembre 2018 - 8 h 27 min

    وَإِنَّ مِنْهُمْ لَفَرِيقًا يَلْوُونَ أَلْسِنَتَهُم بِالْكِتَابِ لِتَحْسَبُوهُ مِنَ الْكِتَابِ وَمَا هُوَ مِنَ الْكِتَابِ وَيَقُولُونَ هُوَ مِنْ عِندِ اللَّهِ وَمَا هُوَ مِنْ عِندِ اللَّهِ وَيَقُولُونَ عَلَى اللَّهِ الْكَذِبَ وَهُمْ يَعْلَمُونَ (78)سورة ال عمران
    (78) Et il y a parmi eux certains qui roulent leurs langues en lisant le Livre pour vous faire croire que cela provient du Livre, alors qu’il n’est point du Livre; et ils disent: «Ceci vient d’Allah, alors qu’il ne vient point d’Allah. Ils disent sciemment des mensonges contre Allah.Aala imraan
    (78) And indeed, there is among them a party who alter the Scripture with their tongues so you may think it is from the Scripture, but it is not from the Scripture. And they say, « This is from Allah, » but it is not from Allah. And they speak untruth about Allah while they know. ..

    33
    11
    M'ghraliaa
    8 septembre 2018 - 8 h 27 min

    Avec un rien de culture de l’histoire des religions on constate de visu que cet épouvantail dans une grotte pour effrayer les chauve-souris, ressemble auc prêtres du judaisme talmudique traditionnel c.a.d kippa sous le voile et longue robe, les salafistes se sentiraient tout à fait à l’aise dans une synagogue dons aller simple de nulle part vers tel habib. Pon foyage !!!

    43
    6
      Gatt M'digouti
      8 septembre 2018 - 11 h 02 min

      La grotte c’est seulement pour les nigauds qui boivent avidement ses paroles, mais après la séance télé, Hop au palais ! en 4/4 svp, climatisation, jacuzzi, servantes styles 1001 nuits, collation grandiose et beuverie, et surtout ne pas oublier les affaires ! el moumen yesbek min rouhou !

      32
      6
    Anonyme
    8 septembre 2018 - 7 h 54 min

    Les islamistes sont pitoyables. Ils n’ont toujours pas saisi ce qu’ils sont : des mercenaires !

    52
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.