Syrie : 3 millions de personnes menacées par les hostilités à Idlib

Syrie
Il ne restera bientôt plus grand-chose d'Idlib... D. R.

Le directeur des opérations humanitaires des Nations unies avertit que l’escalade des hostilités dans le nord-ouest de la Syrie mettait près de trois millions de personnes en danger. « Il y a près de trois millions de personnes dans la zone de désescalade d’Idlib, qui comprend des zones des gouvernorats d’Idlib, d’Alep, de Lattaquié et de Hama », a déclaré devant le Conseil de sécurité John Ging, directeur de la division opérationnelle du bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies.

Sur les trois millions d’habitants, 2,1 millions de personnes ont besoin d’une aide humanitaire, dont 1,4 million de personnes sont déplacées internes, a poursuivi M. Ging. Les passages-clés entre les zones contrôlées par le gouvernement et celles contrôlées par les groupes armés seraient également fermés, a-t-il ajouté, limitant la liberté de mouvement de la population et contribuant à la hausse des prix et des pénuries de produits alimentaires.

R.I.

 

Comment (5)

    Anonyme
    8 septembre 2018 - 19 h 01 min

    Je précise Ville IRAKIENNE

    Anonyme
    8 septembre 2018 - 17 h 35 min

    Lors de la reprise des villes Italiennes,ce représentant de l’ONU n’a nullement parle de catastrophe,dès lors que les troupes Syrienne veulent reprendre cette région on en parle,quand les troupes occidentales bombardent Mossoul il me semble que c’est un Ville nous n’avons pas eut l’honneur de l’entendre.A moins que les bombes Américaines au moment d’exploser font le distinguo entre le civil et le terroriste ce qui serait un progrès énorme pour l’humanite

    Anonyme
    8 septembre 2018 - 16 h 33 min

    Il n y a qu une seule solution c est la solution radicale….debarrasser la Syrie de tous les groupes terroristes…et a leur tete le groupe Ennosra qui compte plus de dix milles criminels de plus de 20 nationalites,entres en Syrie par la Turquie et entraines et armes par plusieurs services speciaux dont ceux de Turquie et d Israel……jusqu a ce jour les services de renseignements Turcs et autres sont localises avec les terroristes a IDLIB…et blocquent toutes possibilites d entente pacifique de rendre les armes et de quitter IDLIB…mais les Turcs craingnent que ces terroristes se dirigent vers la Turquie….et ils se tiennent sur les memes exigences aux cotes des Europeens et des USA….c est a dire proteger les terroristes d une attaque de l armee Syrienne et ses allies….pour les Syriens et les russes et Iraneens il n y a d autres solutions que celle de detruire cette armee criminelle de mercenaires ……point barre..

    5
    8
    Ch'ha
    8 septembre 2018 - 15 h 02 min

    @Vector
    Guerre civile?!! GUERRE TERRORISTE SIONISTE PAR PROCURATION dont l’objectif était de destituer le Président LÉGITIME Bachar Al Assad : aucune guerre civile nulle part que du terrorisme sioniste DAECH Front Al Nosra et cie tous créés et financés par l’axe occidentalosioniste USA UK France Arabie Yahoudite et cie…l’entité sioniste..
    Ça vaut pour la guerre terroriste sioniste par procuration décennie noire FIS GIA et cie financés par France et cie…
    Tout ceci n’est que pour propagande car l’armée syrienne et ses alliés russes iraniens Hezbollah et sur le point de finir le nettoyage ne rest qu’Idlib et le Golan.
    Les américains et alliés essaient de protéger et sauver leurs terroristes d’où la propagande le remake à l’arme chimique.
    Donc la Syrie est souveraine et est dans son plein droit le reste n’estbque bla bla balivernes et billevesées.

    4
    9
    Vector
    8 septembre 2018 - 14 h 05 min

    Qu’on gagner les islamistes a vouloir faire tomber Assad ?
    Avant, si ça leur faisait plaisir il pouvait porter leur burka et leur djellabah, ne pas boire d’alcool et prier 50 fois par jour !
    Mais non, ils voulaient que tout le monde soit aussi névrosé que donc il ont fait une guerre civile
    Mais maintenant, ils vivent dans des camps nourrit et éduqué par l’ONU.
    L »ONU les éduquera en faveurs des droits des femmes et LGBT
    Ils vendent leurs adolescentes à des émirs comme Xéme épouses dans le meilleur des cas pour une poignée de dollars et leurs adolescents snifferont de la colle en s’amusant entre eux….
    Ils travailleront comme des esclaves dans Maquiladora en Turquie ou en Jordanie avec comme prime de fin d’années : harcèlement sexuel et humiliation
    Assad va surement rechercher des références pré-islamique et pré-arabe comme les phéniciens pour qu’une révolte islamiste ne se reproduisent plus !
    L’islamisme et l’islam conservateur, voir même l’islam tout cout disparaitra peu a peu…

    4
    10

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.