Affaire USMA : Ibrahim Al-Jaafari se rebiffe et exige des clarifications

Irak Al- Jaafari
Le ministre irakien des Affaires étrangères, Ibrahim Al-Jaafari. D. R.

Par R. Mahmoudi Vingt-quatre heures après sa rencontre avec son homologue algérien, le ministre irakien des Affaires étrangères, Ibrahim Al-Jaafari, prend un virage à 180 degrés et exige de l’Algérie «une position claire».

S’exprimant, mercredi, lors d’une conférence de presse au siège de l’ambassade de son pays au Caire, le chef de la diplomatie irakienne a ajouté que les relations entre les deux pays «devraient s’éloigner de tout ce qui est susceptible de leur porter atteinte».

Avec cette déclaration, la polémique provoquée par les slogans pro-Saddam Hussein, scandés, dimanche dernier, par des supporters algériens au stade de Bologhine, revient à la case de départ alors que tout semblait rentrer dans l’ordre après cette rencontre entre les deux chefs de diplomatie dans la capitale égyptienne.

Mardi, le ministre algérien, Abdelkader Messahel, avait rencontré Ibrahim Al-Jaafari en marge de la 150e session ordinaire du Conseil de la Ligue arabe tenue au Caire. Lors de cette rencontre, les deux responsables avaient évoqué les relations bilatérales avant de souligner «la solidité des relations historiques entre les deux pays frères», selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères. A la même occasion, Al-Jaafari a invité Messahel à effectuer une visite officielle à Bagdad pour «évoquer ces relations et démontrer que rien ne peut leur porter atteinte».

La presse irakienne s’était largement fait l’écho d’une déclaration du président du Comité olympique algérien, Mustapha Berraf, en la présentant comme une position officielle d’Alger. Le très controversé président du COA avait, en effet, pris l’initiative de présenter ses excuses au chargé d’affaires irakien à Alger. Initiative qui a été mal accueillie par une partie du monde sportif, et notamment du président de l’USM Alger qui, lui, estimait que l’équipe irakienne, Forces aériennes, qui disputait le match avec son équipe n’avait aucune raison de s’en retirer.

R. M.

Comment (46)

    Abelrahmane
    13 septembre 2018 - 20 h 47 min

    Aujourd’hui j’ai passé de longues heures dans les sites et forums arabes pour demander les sincères et vives excuses à nos frères irakiens pour le comportement condamnables et répréhensibles des hooligans du stades du 5 juillet qui ont déshonoré leur peuple et leur pays avec de tels comportements inacceptables. je crois avoir trouvé et réussi un large écho favorable auprès de nos frères irakiens.

    11
    14
      Larnaque
      13 septembre 2018 - 22 h 38 min

      Les hooligans du stade du 5 juillet dont tu parles ne sont pas ceux de l’USMA. Le match dont il est question a eu lieu à Bologhine. Faut eeviter d’écrire n’importe quoi.

      6
      5
        Abdelrahmane
        13 septembre 2018 - 23 h 15 min

        @ larnaque
        les hooligans qui ont provoqué l’incident diplomatique entre l’Algérie et l’irak étaient des supporters de l’usma pendant le match usma et une équipe irakienne dans un stade à Alger que ce soit le 5 juillet, bologhine ou le stade zioui. je parle d’un incident grave qui a causé une crise regrettable entre mon pays et un pays frère. les détails je te les laisse. c’est un droit de réponse à une attaque, publiez svp.

        6
        9
    TARZAN
    13 septembre 2018 - 20 h 25 min

    bon je vais lui donner des clarifications! bon les supporters de l’usma aiment les irakiens et quand ils ont vu les joueurs irakiens brandir le drapeau confectionné par sadame hussein (puisque c’est lui qui a rajouté allah akbar sur le drapeau) et qu’il a été tué par l’otan et le mossad, les supporters algérois, ont voulu faire plaisir aux joueurs irakiens en scandant le nom de sadam et allah akbar qu’il a rajouté! voilà! et la police de la pensée et police politique n’existe plus en algérie depuis que bouteflika a pris la présidence!eh oui, nous somme sdevenu uen démocratie où le peuple est libre de dire ce qu’il pense! les algériens sont libres et les usmistes sont comme tous les supporters du monde apolitiques et naifs.

    11
    8
    ZORO
    13 septembre 2018 - 20 h 12 min

    @ ElGHOUL13sept 19 20
    Je te propose ce joli poeme arabe que m a legué mon pere allah yerhmeh.
    خد الشوكة و اغرسها في جانب النهر
    و اسقيها بماء ورد و عسل النحل.
    والله ما تجني اﻻ الشوك. خالصا
    و كل ذي اصل يرجع الي اصله
    SIGNE ZORO. ..Z…..

    7
    5
    zaidi abdelhakim
    13 septembre 2018 - 19 h 06 min

    exusez moi messieurs mai si c’etaitde la par d’europeens il n’oseront pas faire avec eux comme nous deux poids deux mesures les arabes quoi……….

    7
    4
    Gatt M'digouti
    13 septembre 2018 - 18 h 06 min

    Ya sid el wazir
    Hchemna hchemna , mais bezef ! Il est temps de vous assener les 4 vérités de la bouche des Irakiens même ! Voila ce qu’ils disent :
    Tous ceux qui ont participé à la guerre, en partant des responsables américains et britanniques, considèrent aujourd’hui qu’ils ont commis une erreur fatale en la déclenchant. Tony Blair a été contraint de présenter ses excuses au peuple irakien. Même s’il défend ce qu’il a fait, il a reconnu que cette guerre mal préparée a eu pour résultat de propager le terrorisme à l’échelle planétaire. L’ex-secrétaire de la Défense américain et l’ex-responsable de la CIA le reconnaissent aussi.
    Pourquoi ont-ils été aussi pressés de faire cette guerre ? De renverser Saddam Hussein ? Ils étaient aveuglés par d’autres motivations. Georges W. Bush avait une haine viscérale contre Saddam Hussein car il considérait qu’il était la raison qui avait empêché la réélection de son père à la présidence. Il a donc tout fait pour aller punir l’Irak.
    En démantelant l’État irakien, ils ont menacé non seulement le peuple irakien, mais aussi le peuple européen, car de cette guerre a résulté une grande partie des tragédies que l’Europe a connues.
    ET C’ÉTAIT CA LE MESSAGE DES SUPPORTERS ALGÉRIENS !

    14
    7
      D.Z.
      13 septembre 2018 - 18 h 28 min

      @ : Gatt M’digouti
      13 septembre 2018 – 18 h 06 min
      Ce qu’ils regrettent c’est de ne pas avoir fait à tous les pays arabes ce qu’ils ont fait à l’Irak.
      Cela ne veut pas dire qu’ils ne le feront pas.

      7
      8
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 16 h 09 min

    M El jaafari ,nous en Algérie, on exige à notre tour que des clarifications soient faites sur l’assassinat de nos diplomates à Baghdad . entoum rouh wa nass gazouh. et les vaches seront bien gardées.

    17
    12
    Nasser
    13 septembre 2018 - 16 h 05 min

    VOICI une « clarification »
    ___
    Algériens , lors d’un match, ont scandé des propos favorables à Saddam qui selon une majorité – sachant qu’il est dictateur – n’ont pas supporté qu’il soit assassiné en sa qualité de Président, sans procès, un jour de fête de l’Aid (sacrifice du mouton), par ses propres fils irakiens, sur ordre des forces étrangères dont sionistes !
    Où est la responsabilité des autorités algériennes??
    Mais les algériens « anti-chiites » c’est totalement faux, voire un mensonge! C’est une déduction, sournoise, de certaines parties irakiennes dans la mesure ou les chiites sont majoritaires dans ce pays et au gouvernent. Les algériens en majorité ne sont pas contre les chiites (sauf quelques islamo-wahabites) encore moins contre les irakiens, iraniens et le Hezbollah! Par contre ils sont anti-sionistes, anti al Saoud et anti-impérialistes……..C’est un choix!
    – Des supporter soutiennent Saddam et alors?
    – Des supporter fustigent de façon humiliante et grossière Moubarak lors du match Egypte-Algérie au Soudan et alors?
    – Des supporter exhibent une banderole sur laquelle figure le Roi saoudien avec des inscriptions blessantes et alors?
    3 cas différents qui n’ont rien à voir avec le sunnisme, le chiisme, ou autres!
    Les arabes sont susceptibles à ce point devant des propos anonymes?
    …Ils expriment plus leur faiblesse avec ces réactions éculées !
    Les algériens sont assez difficiles et têtus sur certaines choses politiques, économiques ou sociales! Même contre leur Président, leurs ministres, leurs partis politiques!
    Ils l’expriment souvent lors de grandes rencontre surtout lors des matchs!
    Pourtant les autorités algériennes laissent faire et n’ont jamais réagit ou inquiété quelqu’un….
    Seules les dictatures confondent les slogans anonymes des peuples avec les politiques officielles!

    26
    14
    mergou
    13 septembre 2018 - 15 h 37 min

    Pourquoi refuser à l »Irak ce qu’on a accordé à l’Arabie Saoudite, c’est à dire des excuses.

    34
    11
    Abdelrahmane
    13 septembre 2018 - 15 h 26 min

    Nos frères irakiens ont pris la mouche pour un incident qui ne méritait pas toute cette publicité. ce n’est que des hooligans dans un stade qui ont proféré des slogans provocateurs pour l’équipe visiteuse. D’habitude ils font pire. presque dans chaque match ils vocifèrent des insultes et des quolibets contre les dirigeants, les partis politiques et les personnalités nationales, sportives et culturelles. il y a quelques mois, d’autres hooligans au stade du 5 juillet ont pourtant sifflé et tourné le dos à l’hymne national et insulté le premier ministre, rien n’a été fait contre eux, et cela est passé, bien sûr, grâce au blackout des média nationaux. que pouvaient faire la police contre des milliers d’énergumènes dans les tribunes pleines à craquer. il n ya pas lieu de monter en épingle l’incident et accuser tous le peule algérien et d’envenimer les relations fraternelles officielles entre deux pays et deux peuples frères. dans quelques temps tous le monde aura oublié ce malheureux incident et les choses rentreront dans l’ordre, in chaa Allah

    15
    23
      Lghoul
      13 septembre 2018 - 19 h 20 min

      Tes freres a toi seul. Ne m’inclu pas encore temps qu’algerien et amazigh.

      20
      13
        Abdelrahmane
        13 septembre 2018 - 20 h 36 min

        @ ghoul
        je ne crois pas t’avoir inclus ou cité. mais il y a des dizaines de millions d’algériens qui s’identifient à ce que je dis. çà me suffit largement.

        11
        22
    D.Z.
    13 septembre 2018 - 14 h 23 min

    Je reconnais bien là dans ce comportement venant d’un zarabe
    La fourberies la traîtrise qui caractérisent les arabes.
    Ces dans leurs gènes
    Ce sont des êtres ignobles, infrequentable.
    Plus nous nous montrerons complaisant avec eux plus ils exigeront de nous de nous rabaisser devant un comme des gueux et va nu pieds.

    21
    71
    Tinhinane-DZ
    13 septembre 2018 - 14 h 18 min

     »Ibrahim Al-Jaafari, prend un virage à 180 degrés et exige de l’Algérie «une position claire».

    Qui est derrière ce virage ? Une deuxième force secrète a intervenu pour imposer ce virage.
    Qui gère l’Irak dans l’ombre actuellement ?
    Il ne faut jamais faire confiance aux faux frères arabes.

    27
    14
    Farida
    13 septembre 2018 - 13 h 57 min

    Les arabes n’ont rien a faire dans la vie en dehors de s’insulter et s’entretuer. Alors qu’attendez vous de vos farnagins ?

    32
    15
    Tinhinane-DZ
    13 septembre 2018 - 13 h 30 min

    Les Algériens doivent apprendre à avoir une bonne mémoire.
    C’est un échantillon de vos pays  »frères ».
    Arrêtez de ramasser des frères à chaque coin de rue.
    Tenez juste le drapeau Algérien dans vos mains et scandez juste  » TAHYA EL-DJAZAIR ».

    82
    15
    DYHIA-DZ
    13 septembre 2018 - 13 h 13 min

    C’est ça la mentalité des Kharabes. Quand tu leurs présentes des regrets, ils croient qu’ils sont devenus supérieurs que toi.
    Le ministre a donné une autre tournure politique à l’événement en changeant d’avis en 24h… ce n’est pas surprenant de la part des arabes connus pour leur trahison et hypocrisie.
    Gardez vos sectes religieuses pour vous, nous n’avons pas de position à prendre. Nous sommes contents de notre islam à l’Algérienne !!!.
    Une bonne leçon pour les Algériens. Occupez vous juste de l’Algérie…Laissez les arabes dans leur bourbier, c’est ce qu’ils méritent finalement. On ne peut pas les changer.

    42
    16
      LeilatElKadr
      13 septembre 2018 - 14 h 29 min

      Si l’algérie veut reellement se developper et s’emanciper,elle devrait impératibement tourner le dos à ses faux freres arabes et nos islamistes .
      Feu Boumédienne ,à la fin de sa vie s’est bien rendu compte qu’il n’y a rien à tirer des relations privilégiées avec ses pays qui rêvent de nous voir sombrer dans le chaos.
      Malheureusement le régime actuel craint de froisser la suceptibilité de ces pays en particulier les saoudiens et les qataris.

      72
      10
    Mohamedz
    13 septembre 2018 - 13 h 04 min

    Je suppose qu’il y’a bcp d’esclaves marocains sur cet article soufflant sur la braise de la Fitna avec l’Irak (comme avant avec l’Iran, la Syrie et le Yemen) tout en se faisant passer pour des Algeriens patriotes et ce, rien que pour detourner l’attention du peuple Algerien quant a notre veritable ennemi a savoir Mimi6 et son Regime MakhNazi et ainsi eviter de parler de la colonisation du Sahara occidental et de la barbarie de la soldatesque des Fars.

    66
    16
      Farid1
      14 septembre 2018 - 0 h 42 min

      Merci….Entièrement d’accord avec toi

    El Che
    13 septembre 2018 - 12 h 21 min

    @Slam bien sur qu’il n’y a pas de pays frere, nzidlek tous les pays arabes nous haissent et nous jalousent, a nous d’agir en consequence

    29
    11
      Anonyme
      13 septembre 2018 - 17 h 15 min

      Ils nous jalousent tu dis ?? C’est évident, la m… dans laquelle on patauge est si belle !

      6
      10
      Anonyme
      13 septembre 2018 - 19 h 10 min

      Nous jaloux…??? Pourquoi ? Pour notre belle religion ,notre belle langue et notre grande mosquée ?

      3
      8
    Slam
    13 septembre 2018 - 11 h 47 min

    Arrêtez de nous bassiner avec votre slogan creux de « pays frère ». Ya pas de pays frère ! Ya que des intérêts communs, sinon chacun sa route ! QUI mieux que ton pays frère pour te poignarder dans le dos au moindre faux pas ? Mon seul pays frère c’est mon pays !

    69
    8
    mimouh
    13 septembre 2018 - 11 h 21 min

    si on regarde bien la setuation en IRAK on deduiras que c juste un coup de pliticiens en echec.misere , sunnites,chiites,kurdes,les juifs,et bien sur la cause de tous les usa ,le pays est sur le point d’explosin si des excuses officielles empecherait la mort et la division de l’IRAK on le feras en MEMOIRE de SADDAM .
    VIVE L’AGERIE .

    21
    12
    Karim
    13 septembre 2018 - 11 h 13 min

    Voila ce que c’est d’avoir epongè la dette en millons de dollars au deuxieme producteur mondial de petrole apres l’arabie Seoudite,on nous cherche des noises parceque on a l’habitude de s’excuser à chaque virage .Rendez nous notre Argent !

    29
    9
    Karim
    13 septembre 2018 - 10 h 58 min

    J’ai du mal à croire à toute cette histoire!
    Certes l’Irak n’est plus une nation du fait de Saddam, qui a tout fait pour rendre son pays une poubelle,
    Certes l’Irak est en train de recouvrir lentement son identité grâce à l’axe Téhéran – Bagdad – Damas – Beyrouth,
    Certes l’Irak a pris une énorme décision souveraine en abandonnant le $ dans ses échanges commerciaux avec l’Iran,
    Certes cela va provoquer de soudaines et étranges réactions à l’interne,
    Mais l’Irak ne devrait pas continuer sur cette voie si vraiment toutes ces positions s’avèrent vraies parce que de toutes façons rien n’y fera officiellement et encore moins populairement ici.

    4
    16
    LOUCIF
    13 septembre 2018 - 10 h 38 min

    Le ministre irakien des Affaires étrangères, Ibrahim Al-Jaafari, exige peut-être que se soit Bouteflika qui annonce lui-même les excuses ! Désolé pour lui, mais Bouteflika ne peut plus ni parler, ni écrire sinon il l’aurait fait bien volontiers !

    Ya si Ibrahim Al-Jaafari , avec tout le respect qu’on vous doit à vous, à votre fonction et au peuple Irakien, il faut arrêter le délire et il faut calmer un peu vos chevaux ! Ya sidi tout le monde s’est excusé y compris les supporteurs de l’USMA par le biais de leur gardien ! N’exagérez pas et restez « un chouiya civilisationnel » comme dirait un humoriste bien de chez nous !

    23
    11
    Epsilon
    13 septembre 2018 - 10 h 23 min

    Si j’étais Ministre des AE et heureusement que je ne le suis pas, je présenterai mes excuses en mon nom personnel et au nom de tout le peuple pour la simple raison c’est que nous ne voyons pas les choses du même angle, Nous pensions que le bourbier sans issue, dans lequel vous êtes enfoncés depuis 2003 vous étouffe, mais ns n’avons jamais pensé que cette situation vous plait!!! « emporté par l’oued , s y plait par sa fraicheur » « الواد مديه و هو يقول ما احلى بروده »
    c’est pour cela des petits jeunes ont clamé un symbole d’un Irak stable digne, Un Etat SOUVERAIN bref ils ont eu tord parceque notre strategie à nous
    « اللي يحب طمينة يكمد بها مصارنه « comme l’illustre ci bien l’adage Algérien
    alors passez aux choses serieuses au lieu de « لعب الدر »
     » المندبة كبيرة و الميت فار » « غيتة و شهود على ذبيحة القنفود » et j’empasse
    et si on se mettait au serieux et exiger réparation pour nos diplomates assassines en 2005 et pour notre MAE et ses accompagnateurs (equipage, collaborateurs, journalistes…) morts dans le crash de leur avion descendu par l’Armée irakienne. et l’Ambassadeur Laaroussi enlevé en irak et…

    27
    7
    Mourad
    13 septembre 2018 - 10 h 15 min

    Quant des Etudiants et des Citoyens Algériens, hôtes de l’Irak, se faisaient assassinés par les Irakiens aucune voix ne s’est levé dans ce Pays et pour des slogans de supporters d’un match de foot ils ont font une affaire d’État. L’Algérie doit être fermé dans ses positions et  »  » laisser pisser le mérinos « .
    Quant à Berraf l’incapable il devrait s’occuper de ce qui le regarde et dont il s’occupe bien mal. De quel droit parle t’il au nom de l’Algérie ? Qui lui permet de critiquer des supporters Algériens fut est ce ceux de l’USMA. J’aurais aimé l’entendre quant des membres du Gouvernement se faisaient huer dans les stades.

    22
    12
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 10 h 06 min

    Si j’étais Ministre des AE et heureusement que je ne le suis pas, je leur dirai ceci : Je présente mes excuses en mon nom personnel et au nom de tout le peuple pour la simple raison c’est que nous ne voyons pas les choses du même angle, Nous pensions que le bourbier sans issue, dans lequel vous êtes enfoncés depuis 2003 vous étouffe, mais ns n’avons jamais pensé que cette situation vous plait!!! »emporté par l’oued mais s y plait par sa fraicheur » « الواد مديه و هو يقول ما احللا بروده »
    c’est pour cela des petits jeunes ont clamé un symbole d’un Irak stable digne, Un Etat SOUVERAIN
    « اللي يحب طمينة يكمد بها مصارنه « comme l’illustre ci bien l’adage Algérien  »
     » المندبة كبيرة و الميت فار » « غيتة و شهود على ذبيحة القنفود » et j’empasse

    5
    8
      Anonyme
      13 septembre 2018 - 10 h 53 min

      On voit la paille dans l’œil de son voisin, mais pas la poutre dans le sien.

      5
      6
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 10 h 03 min

    ça ne n’est que l’Irak pour des slogans de supporteurs de foot ,alors imaginez si Israel et les USA n’étaient pas des pays civilisés et prendraient au mot les slogans irresponsables de l’Algérie sur le conflit israelo-palestinien.

    12
    14
    El Che
    13 septembre 2018 - 9 h 56 min

    c’est simple on ferme notre ambassade, on exige reparation pour nos diplomates assassines en 2005 et pour notre MAE et ses accompagnateurs (equipage, collaborateurs, journalistes…) morts dans le crash de leur avion descendu par l’armee irakienne.

    20
    12
    Apache
    13 septembre 2018 - 8 h 40 min

    L’Algérie a déjà prouvé qu’elle ne s’immiscait pas dans les affaires internes des états. Que cherche donc ce Ministre des Affaires Etrangères irakien en demandant à l’Etart algérien de se positionner en ce qui concerne l’Irak? Les Algériens, loin des politiques, sont libres de supporter qui ils veulent. Ils sont en démocratie et l’Etat ne peut taire leurs slogans dans un stade pour lui faire plaisir. Il n’a qu’à accepter ce fait. Se serait il plaint si ce match s’était déroulé, dans les mêmes conditions, en France ou en Allemagne?

    18
    7
    HOUMTY
    13 septembre 2018 - 8 h 36 min

    SALAM L’KHAWA…….! depuis quand, les autorités ALGERIENNE doivent justifié a un états thiers les dires ou le comportement de ces citoyens, L’ALGERIE est un état souverain et indépendant donc, encore une fois ….VIVE LA MÉRE PATRIE L’ALGERIE ET L’ A.N.P

    18
    10
    fatigué
    13 septembre 2018 - 8 h 32 min

    L’Algérie se retrouve donc avec deux MAE, Messahel et Berraf……..ne dit on pas que « chacun son métier et les vaches seront bien gardées »

    15
    9
      Apache
      13 septembre 2018 - 20 h 13 min

      Messahel ne garde pas les vaches. Berraf les a gardées tout seul.

      3
      4
    Kahina-DZ
    13 septembre 2018 - 8 h 27 min

    Le comportement des supporters est condamnable…Mais là l’Irak commence à vouloir devenir un pays sur le dos de l’Algérie.
    Ce ministre prend un virage à 180 degrés et exige de l’Algérie «une position claire».
    Notre position est très claire: Ni Chiisme Ni wahhabisme et Ni votre Sunnisme. DÉGAGEZ.

    52
    11
    RasElHanout
    13 septembre 2018 - 8 h 07 min

    Et pendant ce temps Serrar préféré faire la courbette aux supporters voyous de l’USMA pour se faire accepter et ce , au détriment de l’image de l’Algérie.
    Drôle de Radjla.

    74
    30
      Gatt M'digouti
      13 septembre 2018 - 9 h 11 min

      Ces « voyous » quand ils insultaient Ouyahia lors d’une finale de coupe d’Algérie étaient à cette époque des valeureux héros !
      Ils sont libres de s’exprimer ou ils veulent et quand ils veulent !
      Ils l’ont fait pour la Palestine comme ils l’ont fait pour la Libye de Khaddafi.
      Ils ont dénoncé hégémonie US et de l’occident qui ont réduit injustement des peuples à la pauvreté et à la précarité pour que vive le grand Israël ! Et dans leur « voyoucratie » ils mettent en garde l’Algérie et ses éclairés dirigeants sur le danger qui nous menace.

      35
      12
      Anonyme
      13 septembre 2018 - 10 h 34 min

      tu préfères alors l’autre qui se met à plat sans que personne ne le lui demande.

      5
      19
    Anonyme
    13 septembre 2018 - 8 h 02 min

    Au lieu de condamner la sortie de l’équipe irakienne avant la fin du match certains naïfs Algeriens ont cru bon de présenter des excuses pour une soit disant faute de la galerie usmiste ,mais qui en réalité n’en est pas une..Ces naifs ne savaient pas qu’ils avaient affaires à des politiciens irakiens englués dans une réalité interne nauséabonde qui cherchaient un incident diplomatique pour faire desserrer l’étau de bassora.L’Algerie doit envoyer tanguer ces apprentis sorciers.

    31
    14
    Ch'ha
    13 septembre 2018 - 7 h 40 min

    Faux problème faux débat.
    Au lieu de gérer et s’occuper des irakiens et du bourbier innommable dans lequel se trouve son pays, le MAE irakien fait un pataquès d’un simple match de foot et supporters.
    C’est donner de l’importance à un événement classique de supporters de foot pour essayer de masquer le chaos irakien sans nom.

    32
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.