Affaire Audin : quand Abderrezak Mokri accuse Emmanuel Macron de «racisme»

Mokri Mouvement
Abderrazak Mokri. New Press

Par Hani Abdi – Le président du Mouvement de la société pour la paix, Abderrezak Mokri, attaque frontalement le président français, Emmanuel Macron, auquel il reproche, presque, le fait d’avoir reconnu la responsabilité de l’Etat français dans la disparition de Maurice Audin.

Dans un post sur son compte Facebook, le représentant des Frères musulmans en Algérie estime qu’en présentant à la famille Audin les excuses de l’Etat français quant à ce qui était arrivé à Maurice, le président Macron fait preuve de «racisme». Pour Aderrezak Mokri, le président français ne devait pas s’excuser sur ce qui était arrivé à Maurice Audin mais sur l’ensemble des actes et crimes commis par le système colonial en Algérie durant la Guerre de libération nationale.

Le président du MSP parle de Maurice Audin comme un étranger à la Révolution algérienne, lui qui a été assassiné pour, justement, s’être élevé contre le système colonial et pour la Guerre de libération nationale en lui apportant un soutien actif sur le terrain. «Quand le président français présente ses excuses uniquement à la famille de Maurice Audin, il démontre la racisme de l’Etat français», écrit Mokri pour lequel Emmanuel Macron n’aurait pas fait un tel geste à celui ou ceux qui portent des noms arabes.

Mokri y voit ainsi un acte de mépris à l’égard des dirigeants et du peuple algérien. «Un jour se rendra compte le président français que même les atteintes aux droits des Algériens appelés Mohamed, Abdellah, Derradji, El-Ayachi, El-Houari, Aïcha, Fatma, Lounis, Idir… sont des crimes contre l’humanité et des crimes de guerre imprescriptibles», ajoute Mokri qui semble avoir ignoré qu’Emmanuel Macron avait déjà qualifié de crimes contre l’humanité la colonisation française en Algérie.

«La colonisation fait partie de l’histoire française. C’est un crime, c’est un crime contre l’humanité, c’est une vraie barbarie. Et ça fait partie de ce passé que nous devons regarder en face, en présentant nos excuses à l’égard de celles et ceux envers lesquels nous avons commis ces gestes», avait déclaré Emmanuel Macron en février 2017. Des propos qui n’ont jamais été tenus auparavant par un responsable français de ce rang.

H. A.

Comment (36)

    Anonyme
    16 septembre 2018 - 12 h 40 min

    DYHIA-DZ = SURTOUT CELLE DU SIONISME INTERNATIINAL !!

    REPENTANCE POUR QUAND !
    16 septembre 2018 - 12 h 38 min

    Macron est chez lui en Algérie grace aux traitres d’Alger, et il ce paye même le luxe de narger tout les Algériens ou on attends toujour cette RÉPANTANCE !!

    Anonyme
    15 septembre 2018 - 20 h 30 min

    « Mokri y voit ainsi un acte de mépris à l’égard des dirigeants et du peuple algérien » ???, le président français a déclaré que l’état colonialiste à institué la torture et autres sévices à l’encontre des Algériens et Maurice Audin a embrassé la cause algérienne.le Mokri est hors champ, il envie un jeune de 27 qui a donné sa vie, pour une ALGÉRIE LIBRE qu’il aimé.

    Souhila-DZ
    15 septembre 2018 - 16 h 13 min

    Mokri, SVP, ne jouez pas au clown.
    Tu es plus crédible quand tu défends le Qatar et Erdogan.
    Laissez le soin aux vrais Algériens de défendre l’Algérie entière.

    L’Algérie soit qu’on l’aime ou qu’on ne l’aime pas. Tu ne peux faire semblant de l’aimer ou de la défendre.
    Tu es un vendeur de l’Algérie. Alors ….

    18
    1
    Anonyme
    15 septembre 2018 - 15 h 39 min

    le problème des disparus ne s’arrête pas à l’unité: maurice audin. Il y a eu 3800 disparus après qu’ils aient été exécutés (de différentes manière) par la vermine parachutiste. Alors s’il faut se repentir ce macro-sioniste doit le faire pour tous les crimes commis par les colonialistes français, et dévoiler le lieu de leur enfouissement.

    2
    2
    Moquerie parle à Mokri
    15 septembre 2018 - 15 h 36 min

    Il faut dire  » des noms algériens  » ya mokri pas « des noms arabes ». Ce n’est pas les arabes qui ont fait la guerre aux français, c’est les algériens et les algériens, ont été soutenus par des français, des russes, des allemands, des yougoslaves , des tchécoslovaques, des hongrois, et des égyptiens (à des fins de panarabisme ).
    Pour le reste c sans commentaires.

    8
    2
    Abou Stroff
    15 septembre 2018 - 14 h 52 min

    j’ai déjà avancé, à plusieurs reprises l’hypothèse que la vermine islamiste était un allié objectif et subjectif de l’impérialisme et du sionisme. par conséquent, le propos de mokri concernant le reconnaissance du crime commis à l’égard M. Audin, combattant pour la liberté, ne peuvent prendre un sens que s’ils sont appréhendés sur la base de cette hypothèse.
    ainsi, le sieur mokri arrive à différencier parmi les combattants de la guerre d’indépendance des « arabo-muslims » et des non arabo-muslims. ce positionnement est exactement le positionnement qui répond le mieux aux intérêts bien compris de l’impérialisme et du sionisme.
    en effet, cette absurdité mène directement à saisir les guerres anti-coloniales, quel que soit le terrain sur lequel elle se déroule (la palestine, par exemple) comme des guerres ethniques et/ou des guerres de religion et/ou des clash de civilisation).
    en d’autres termes, la positionnement de mokri et de la vermine qu’il représente permet à l’impérialisme, facette historiquement datée et mode d’extension du moment du capitalisme et au sionisme, idéologie coloniale par excellence, de voiler leur face hideuse de mouvements d’asservissement de tous les peuples de la planète.
    Moralité de l’histoire: il n’y en a aucune à part le fait que mokri n’est qu’un agent d’un mouvement qui le dépasse. par conséquent, évitons de faire de la publicité à cet hurluberlu.

    9
    2
    kad
    15 septembre 2018 - 12 h 50 min

    Mokri est un crétin mal dégrossi si non il aurait compris que ce n’est pas la lecture qu’en fait Alger. En effet, nous considérons à juste titre que Maurice AUDIN est un Algérien à part entière puisqu’il est mort pour l’Algérie, surement plus que certains qui n’hésite pas a faire preuve de perfidie envers leur pays.

    14
    1
    Ego
    15 septembre 2018 - 12 h 10 min

    ça ne vaut méme pas qu’on parle de lui …juste un intégriste qui recherche (comme ses pairs ) à arriver au koursi pour régner… EGO oblige.

    10
    1
    LOUCIF
    15 septembre 2018 - 11 h 15 min

    @UMERI tu as raison de me faire la remarque sur la signification du terme de « dada » et pour me dire que Mokri ne le mérite, mais tu comprends bien que je l’utilise dans un autre sens, et même au quatrième degrés. Les kabyles eux savent la consonance exacte de ce terme selon le contenu de la phrase et le fond du débat !

    PS : il m’arrive souvent d’utiliser d’autres particules (ou onomastiques) particulières quand je m’adresse à Ouyahia ou Ould Abbes ou à d’autres dinosaures. Eux savent pourquoi je les utilise et ils les comprennent , t’inquiète !

    3
    1
    Anonyme
    15 septembre 2018 - 9 h 43 min

    d’une vieille bourrique on ne peut faire un cheval de course

    24
    1
    Rayés Al Bahriya
    15 septembre 2018 - 9 h 33 min

    Cette Mokri politique a honte d’assumer son rôle d’agent d’Israël .
    A t il peur d’assumer le fait qu’il n’y a aucun arabe du machrik à s’être sacrifié pour la cause de la lutte algérienne contre la france colonial…
    Aucun arabe domt il se sent frère, n as donné en sacrifice son âme pour l’indépendance algérienne.
    Enfin, Mokri c’est notre Marine Le Pen algérienne qui rend service à la france raciste revancharde et collaboratrice.
    Les masques sont tombés.
    Allah yarham Maurice Audin…
    L’amère vérité est amère à avaler chez cette Mokri politique…..
    Fakou bik…

    26
    1
    Sabrina-DZ
    15 septembre 2018 - 6 h 29 min

    Audin a défendu le peuple Algérien avec toute sa diversité, mais Mokri défend juste les noms arabes.
    Audin a défendu l’Algérie, les islamistes ont tué les Algériens et détruit l’Algérie
    Finalement, AUDIN est plus Algérien que vous ya MOKRI.

    29
    1
    Ayweel
    15 septembre 2018 - 2 h 23 min

    «Quand le président français présente ses excuses uniquement à la famille de Maurice Audin, il démontre la racisme de l’Etat français», écrit Mokri pour lequel Emmanuel Macron n’aurait pas fait un tel geste à celui ou ceux qui portent des noms arabes.》
    Ce mokri a parlé juste des noms arabes, sachant que des noms berbères ont été bel et bien exécutés par les français, pour ce mokri ces noms berbères ne sont pas algériens et algériennes, et ça c’est pas du racisme à l’état pur.!!!!!!!!! ????????….sobhane allah…un tête de turc restera toujours tête de turc

    28
    1
    Gatt M'digouti
    15 septembre 2018 - 0 h 04 min

    Rassurez moi ! il n’y pas en France des rues portant le nom de héros Algériens risquant d’être débaptisées???

    Tredouane
    14 septembre 2018 - 21 h 16 min

    Ne peut on pas nous parler avec le sourire, je pense que si divergence avec l’autre n’implique pas forcement delà haine entre nous car tout simplement le nous c est ca,alors,passion au choses plus sérieuse;je me demande pour quoi nous faisons toute une histoire d’une question purement interne au francais,un président francais s’excuse pour un crime qu’a commis l’état francais contre un citoyen francais,aussi simple que cela;excusez mon ignorance,sachons refondre nos intérêts par des actions et non pas par des réactions.gloires à nos martyres.

    5
    4
    BISKRA
    14 septembre 2018 - 20 h 42 min

    Nois ne sommes pas arabes mais Algérien et M. Audin est un algérien du coeurs. La France ne pourra pas se réconcilier avec son passé coloniale. Cette nono reconnaissance a un impact loin dans le sens que chaque individu de la partie adverse du conflit ( colonialiste ou imperialiste) défend la justice humaines et juste un jour il va etre reconnu par sa patrie de naissance pour avoir defendu l injustice du colonialisme. Ça peut etre un message adressé au colonialiste Israël pour les palestiniens , le Marocain avec le peuple du Sahara occidental. pour toute les anti imperialiste qui vont etre reconnu un jour.

    11
    4
    Anti Khafafich ⴰⵎⴳⵉⵍⵍ ⵜⵉⵢⵉⵍⵍⵉ
    14 septembre 2018 - 19 h 41 min

    « Le président du MSP parle de Maurice Audin comme un étranger à la Révolution algérienne, lui qui a été assassiné pour, justement, s’être élevé contre le système colonial et pour la Guerre de libération nationale en lui apportant un soutien actif sur le terrain. »
    il faut lui rendre la pareille, lui le maquereau des turcs et sa secte des « frères musulmans » ne sont ils pas étrangers a l,Algérie ?? il a le culot de parler en plus, car aucun homme ne peut le lui rappeler. dommage que je ne sois pas un boulitic(h)ien!!

    106
    62
    GHEDIA Aziz
    14 septembre 2018 - 19 h 30 min

    Avez-vous remarqué que ces derniers jours , le chef de HMS, Mokri s’agite dans tous les sens ? Mais, il ne fait que de la politique politicienne. Du populisme pur et simple. Après avoir essuyé un echec cuisant, apres avoir été complètement ignoré par les tenants du pouvoir à qui il a essayé de vendre sa recette de consensus national, le voilà qu’il se tourne vers les réseaux sociaux sur lesquels il étale des états d’âme. Il s’attaque cette fois-ci au président français Emmanuel Macron qu’il traite de raciste. Or, si Emmanuel Macron vient de reconnaître à Maurice Audin le statut de victime de la barbarie coloniale, ceci doit être compris comme déjà un premier pas vers la reconnaissance de tous les crimes que la France a pu commettre en Algérie. Pourquoi donc cet empressement de Mokri qui s »adonne ni plus ni moins à un show médiatique juste pour dire à certains algériens incrédules qu’il est là et qu’il veille au grain. Au risque d’être taxé de hizb franca, je préfère de loin la politique des petits pas de Macron que les déclarations empreintes d’hypocrisie de Mokri.

    65
    60
    Logiciel
    14 septembre 2018 - 19 h 27 min

    dans le fond il a bien raison, et d’après la théorie de l’évolution :
    « Le monde animal est un monde qui est gentil. En fait, l’animal ne fait pas de mal à l’Homme, l’animal fait du mal à l’Homme quand il est menacé, Nous avons oublié que l’essentiel est que nous devons vivre avec notre environnement, parfois l’environnement est hostile, Je pense qu’un travail doit être fait pour étudier le comportement des scorpions parce que comprendre le comportement de l’animal va nous permettre de prévenir un certain nombre d’accidents ».

    Conclusion: chez les uns, un scorpion est intitulé « VIP » (very important personality), et un mathématicien qui sait user de la dichotomie entre ce qui est bien et ce qui est mal il est taxé de « traitre »?! .. et depuis, le niveau des mathématiques baisse.

    Gloire à nos Chouhadas : Ben M’hidi, Si El Houass,…. et R’Djal de cette Nation.

    65
    3
    LOUCIF
    14 septembre 2018 - 19 h 19 min

    Comme je le dis et le redis sur AP depuis peu, je dis ce Abderrazak Mokri , ce chef d’un parti politique qui utilise le Coran comme « Constitution » et pour prendre tenter de prendre le pouvoir, ce Mokri qui traite Macron de raciste alors qu’on doit reconnaître qu’au moins la France, même petit à petit, certes difficilement et pas de gaîté de cœur, reconnaît les crimes horribles et assassinats qu’elle a commis durant le colonialisme qu’elle ne plus ignorer !

    Macron est allé même jusqu’à déclarer que la guerre d’Algérie est un crime contre l’humanité, souvenons nous bien , malgré la réaction virulente de l’extrême droit nostalgique ! La France a le courage politique de le faire même au compte goutte, mais elle le fait. Par devoir de mémoire, elle fait un effort sur elle même pour aller vers la recherche de la vérité historique. Elle le fait ici avec Audin, elle l’a fait avec le 8 Mai 1945, avec le massacre du 17 octobre 1961 à Paris etc… etc… Mais tout çà ce n’est pas encore suffisant pour Mokri qui oublie que les Oulama, cette mouvance du temps du mouvement national représentant l’Algérie dite « musulmane » ont compris très tard, et même trop , trop tard que la France est un pays colonial pour enfin rejoindre en retard les combattants pour l’indépendance.

    Je dis à ce Mokri, qui prône le Coran comme seul justificatif de son combat politique : mais que fait donc l’Algérie pour reconnaître ses torts à elle ! Nous avons quand même , de notre côté, la responsabilité de dire la vérité sur beaucoup de choses anormales qui ont été commises (exécutions massives dans des villages algériens, mutilation d’algériens qui fument et qui chiquent mais qui ne peuvent pas cotiser, éliminations à tort et sans jugement de ceux qu’on soupçonnait sans preuves d’être en intelligence avec la France, assassinats et éliminations de personnalités politiques algériennes sans aucun procès, assassinats de certains français qui était pourtant pour l’indépendance de l’Algérie, absence de reconnaissance après l’indépendance envers beaucoup de français qui étaient pourtant pour l’indépendance de l’Algérie, décréter que le berbère (surtout kabyle) n’est pas une identité algérienne .. etc… etc…. ) Tout ce que je cite au hasard du temps a existé avant le déclenchement de la guerre de libération au sein de ce qu’on appelle le mouvement national, durant la guerre de libération et même après l’indépendance ! Donc, il y a un tri à faire d’abord chez nous avant d’exiger plus de la partie française ! Donc du calme, faisons le tri, et le temps vaincra nécessairement l’oubli et déterrera toute la vérité au nom du devoir de mémoire ! Je répète encore une fois à ce Mokri ce que j’ai déjà posté plusieurs fois ici sur notre cher journal électronique Algérie Patriotique : calme toi ya dada Mokri !

    118
    61
      UMERI
      14 septembre 2018 - 19 h 44 min

      Votre post est juste, mais en terminant, avec dada Mokri, vous lui faite trop d’honneur, car dada,en kabyle, signifie mon aîné.

      36
      4
      juste une remarque
      15 septembre 2018 - 12 h 04 min

      « ….ce chef d’un parti politique qui utilise le Coran comme « Constitution »  »
      non justement , tous les integristes islamistes fuient le coran et se sont honteusement concentrés sur les chiméres des abu xyz tels que sahih al bukhar… et autres sahih musl….etc qui n’ont d’authentique que le nom !

      2
      1
    HOUMTY
    14 septembre 2018 - 18 h 37 min

    SALAM L’KHAWA…. Je ne porte dans mon coeur, ni ce Monsieur ni ces idées ni sont partie, néanmoin j’approuve ces dires pour la raison suivante, certe macon a qualifié la colonisation et ce qui a suivie de crime contre l’humanité mais il n’était que candidat au poste de président et NON président…. la nuance est hyper importante, car son comportement lors de sa visite éclair en ALGERIE le prouve par sont insolence manifeste vis a vis du jeune ALGERIEN qui lui posé la fameuse QUESTION….. VIVE LA MÉRE PATRIE L’ ALGERIE et L’ A.N.P

    243
    81
      Anonyme
      14 septembre 2018 - 19 h 45 min

      Quest ce qu a avoir l’ANP ici? l’ANP c’est la patrie?

      3
      118
      obnubilé !!
      15 septembre 2018 - 12 h 06 min

      par l’autre mére patrie « an.. » ??? t’as un probléme de comprehension , revois ton raisonnement …

    nectar
    14 septembre 2018 - 18 h 32 min

    Et les 200 000 algériens tués, éventrés, pendus au nom d’un islam des ténèbres dont Mokri et ses semblables sont porteurs..Qui va leur présenter des excuses et reconnaître un crime contre des humains désarmés? Je ne pense pas,que ce soit Macron qui va leur présenter ses excuses mais ces gens qui profitent d’un système pour détruire les fondements d’un pays et les libertés fondamentales de son peuple..L’hypocrisie on en marre y’a si Mokri..Vous feriez mieux de vous taire, les algériens censés vous connaissent et connaissent vos mentors…

    120
    61
    Chibl
    14 septembre 2018 - 18 h 26 min

    ALLAH YERHAM tous les martyrs de la révolution algérienne de toutes les confessions, musulmane, juive et chrétienne et grand merci aux MOUDJAHIDINES non musulmans qui ont combattu le colonialisme car ils pouvaient choisir une autre voie et ils ont choisi la notre.Je dis à cette MOQUERIE que nous n’avons pas combattu les Juifs ou les chrétiens nous avons combattu le colonialisme dans lequel il y avait des musulmans aussi, tel que les Benguana…etc. MOQUERIE les Turcs tes tuteurs n’ont pas reconnu l’Algérie jusqu en 1972 ou 74, MOQUERIE pour moi Tu es un traître et CHOLET, AUDIN & CO de véritables héros.

    98
    56
    Anonyme
    14 septembre 2018 - 18 h 24 min

    Il a totalement raison. S’il faut etre d’accord seulement avec les gens que nous supportons, on ne progresse pas. Ce n’est pas la personne qui dit la verite qui compte, mais c’est la verite dite qui compte, qu’elle que soit cette personne.

    109
    156
      Anonyme
      14 septembre 2018 - 18 h 59 min

      La vermine islamiste doit disparaitre.

      144
      7
    Kahina-DZ
    14 septembre 2018 - 18 h 18 min

    Mokri tais toi !

    Défendre l’Algérie n’est pas ta force. Mokri ne défend pas l’Algérie ( tous les Algériens), mais sa oumma Fantoche.
    Il fallait dire un  » NOM ALGÉRIEN » et non pas un  » NOM ARABE ». Les Algériens ne portent pas tous un nom arabe !! Ça c’est du racisme à la méthode de naima … Mokri défend juste une fraction des Algériens. Quel racisme.
    Taisez vous ya les barbus, vous ne portez pas l’Algérie dans votre cœur.

    154
    59
    Algerien révolté
    14 septembre 2018 - 18 h 09 min

    Il faut toujours que ces barbus pataugent dans la boue qu’il produise , pour ne pas dire autre chose ! voila un Français qui prends fait et cause pour la révolution Algerienne ,lui qui avait tout pour etre a l’abris , beau ,intelligent ,instruit et qui se met en danger pour notre cause ,il en a perdu la vie ,est-ce insuffisant pour ce barbu pour dire que ce Monsieur est un Algerien digne en qui nous serons reconnaissant ad vitam eternam , MAURICE AUDIN est un ALGERIEN DIGNE pas comme certain qui sont la juste pour foutre la m… ou comme cette salhi pour les privileges .

    95
    58
    Anonyme
    14 septembre 2018 - 18 h 07 min

    Si Mokri avait protesté contre les déclarations super racistes de sa sœur Naima Salhi, j’aurais donné de la crédibilité à sa présente déclaration. comme ce n’est pas le cas, je dirais que Mokri fait du show politique.

    85
    60
    DYHIA-DZ
    14 septembre 2018 - 18 h 04 min

    Macron défend les intérêts de son pays, la France.
    Mais les déclaration racistes de naima Salhi défendent qui et quoi ??

    102
    7
    Algérienne-DZ
    14 septembre 2018 - 18 h 02 min

    L’intégriste Naima Salhi lui a ouvert le chemin vers le racisme.

    Je n’aime pas quand ces intégristes font semblant de défendre l’Algérie. ZAAMA.
    Le racisme des intégristes est encore pire.

    104
    61
    Anonyme
    14 septembre 2018 - 17 h 57 min

    Tant qu’il ya des traitres de ton calibre ya Mokri, l’Algérie sera toujours ciblée par des ennemis.

    87
    6

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.