Le projet de loi de finances adopté en Conseil des ministres : les transferts sociaux en augmentation

Finances, Raouya
Les transferts sociaux, malgré la conjoncture, ont été revus à la hausse. D. R.

Par Hani Abdi – Le projet de loi de Finances pour 2019 a été adopté  ce soir par le Conseil des ministres. S’il n’y a ni nouvelles taxes ni hausse de celles existantes, ce projet de loi de Finances consacre un peu plus d’argent aux transferts sociaux.

En effet, selon le communiqué du Conseil des ministres répercuté par l’APS, 1 763 milliards de DA contre 1 760 milliards de DA ont été alloués aux transferts sociaux. Il y a donc 3 milliards de dinars de plus par rapport à 2018. Les transferts sociaux représentent 21% du budget de l’Etat qui est de 8 560 milliards de DA. 445 milliards de dinars seront destinés aux aides aux familles en difficultés. 500 milliards de dinars seront versés à la Caisse nationale des retraites qui est également en déficit et 290 milliards de dinars seront donnés aux retraités sous forme d’augmentations. Aussi, 336 milliards de dinars seront consacrés à la politique publique de Santé et plus de 350 milliards de dinars au logement.

Dans cette catégorie des transferts sociaux, on trouvera également 300 milliards de dinars d’aide fournie aux entrepreneurs et aux détenteurs de projets à travers le Fonds National d’Investissement (FNI).

Les transferts sociaux ont augmenté de plus de 500 milliards de dinars en 8 ans. Ils étaient en 2010 à 1 239 mds DA.

H. A.

Comment (13)

    mouatène
    28 septembre 2018 - 9 h 11 min

    après avoir distribuer  » qoufette ramdhane  » au peuple, il se sont reservé  » koufette chaabane « . quand on n’a pas ce que l’on aime, il faut aimer ce que l’on a.

    nssit
    27 septembre 2018 - 18 h 25 min

    Juste une remarque.
    L’Algérie? tout est à l’image des « projets » pour le tourisme.
    On en parle à nous donner espoir, à l’approche de la saison estivale, puis plus rien.
    Ils attendent que les golfistes viennent investir…c’est à nous de semer les graines mon ami !
    Et je parle d’un tourisme qui rapporte, celui de ceux qui viennent de l’étranger et qui payent en devises et pas au change parallèle, et non pas du fameux « tourisme national », la famille, la marmaille, les 10 personnes par chambre, nageoter en jellaba et foulard, et qui disent, c’est hram les restos mixtes…

    Abou Langi
    27 septembre 2018 - 16 h 30 min

    Attendez que je prenne ma calculette pour vous faire la soustraction.

    1763 milliards mouin 1760 safi thletha thmeliarine . Et kiskici thletha thmeliarine, comme aurait dit Hannachi hein ? Même pas le contenu d’une mamelle de la begra ou un tour de planche à biyis.

    Avec une inflation, non d’une pipe ! Comme aurait dit Rachida Dati, à apipri 5 pourça , il eut fallu apipri 9 milliards pour ikilibri le chwari.

    En viriti cette augmentation est une diminution diguizi !

    Slam
    27 septembre 2018 - 10 h 59 min

    Les transferts sociaux ! la bonne blague. C’est plutôt les transferts offshore. Les requins vont siphonner tout le butin dans leur course au Concours National de La Chitta 2019, sous le haut patronage de Son Excellence Fakhamatouhou.

    2
    1
    Zaatar
    27 septembre 2018 - 5 h 31 min

    En attendant de connaître les budgets des différents ministères notamment ceux qui ne servent à rien comme celui des moudjahidines.

    9
    2
      Karamazov
      27 septembre 2018 - 11 h 07 min

      Iskiz-moua a khouya Zaatar! Mais dans ce système, au contraire, le ministère des moudjahidine est le seul qui sert à quelque chose. Ils ne peuvent pas se brancher directement sur la begra kamim ! Le ministère des moudjahidine c’est le helleb, ya khouya !

      1
      3
        Zaatar
        27 septembre 2018 - 11 h 15 min

        Khouya Karamazov,

        Alors une question et une seule, que toi seul pourra me donner une réponse. Y a combien de mamelles? et combien de systèmes de siphonnage électriques/automatiques?

          Karamazov
          27 septembre 2018 - 12 h 40 min

          Les mamelles , je ne les ai pas comptées . Mais les tétares si !

          iL y a en tout 4 , sans leurs extensions et la wifi. Donc les deux AIE : l’éducation et les affaires religieuses et l’ARE : ou larmi si tu préfères. Ceux qui siphonnent ou qui se branchent clandestinement , ils sont trop nombreux pour que j’aie pu les compter.

    Surveillance accrue
    27 septembre 2018 - 0 h 53 min

    Si c’est vraiment les nécessiteux qui en bénéficieront de cet argents c’est bien.
    Mais j’ai des doutes sur le détournement par des crapules d’une partie de ces fonds.
    Il y a tellement de voleurs en algérie à tous les niveaux de la société civile.

    8
    1
    aile brisée
    26 septembre 2018 - 23 h 04 min

    Du gâchis comme toujours
    il semble que la leçon n’a pas été retenue
    Encore de l’argent qui part de gauche à droite au grand plaisir des rapaces

    5
    1
    MOSKO DZ
    26 septembre 2018 - 22 h 58 min

    Quel gachis.La zaouia ne fera pas mieux.

    2
    1
    aile brisée
    26 septembre 2018 - 22 h 57 min

    toujours la même spirale

    2
    2
    ZIAD ALAMI
    26 septembre 2018 - 22 h 55 min

    Avec le couffin ou sans?

    1
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.