MSP : «Messahel a porté atteinte à notre souveraineté en discourant en français à l’ONU»

MSP Messahel
Abderrazak Mokri, président du MSP. New Press

Par Sadek Sahraoui – Le Mouvement de la société de la paix (MSP) a dénoncé le choix du ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, de parler en français devant l’Assemblée générale des Nations unies. Le parti islamiste considère, dans un communiqué rendu public ce week-end, que «le recours du chef de la diplomatie algérienne au français est une violation de la souveraineté nationale et de la Constitution».

Le MSP ajoute que «l’absence de mesures face à cette dérive témoigne du manque de sincérité des décideurs dans leurs discours fréquents sur le patriotisme».

Sur un autre plan, le parti fondé par Mahfoud Nahnah a appelé au dialogue avec les retraités de l’armée et à respecter leur droit de protester. «Il faut s’abstenir de traiter les demandes légitimes des citoyens par la violence», a soutenu le MSP qui évoque également «une incertitude persistante concernant l’élection présidentielle». Pour ses responsables, «c’est là la preuve que le système n’a pas de vision et manque d’anticipation».

S. S.

Comment (96)

    ZORO
    29 septembre 2018 - 22 h 50 min

    Tous ceux qui interviennent sous l anonymat ,ont peur qu on reconnaisse en eux des romains, des vandales ou alors des colons amazighises.
    SigneZORO. ..Z….

    11
    19
    Anonyme
    29 septembre 2018 - 22 h 07 min

    En Langue arabe pas nationale il y a une sacrée difference

    21
    11
    ZORO
    29 septembre 2018 - 21 h 46 min

    Pas plutard que la semaine passee on a vu a la tele des parents d eleves d une ecole a jijel se reunir pour refuser l apprentissage de tamazight a leurs enfants . ils etaient tres clairs dans leur propos  » nous refusons que nos enfants soient pris comme cobayes pour apprendre une langue qui ne leur serait d aucune utilite;ce qui veut dire: decretee ou pas c est au peuple de trancher sur l avenir de ses enfants;
    signe ZORO….Z…

    15
    23
      Anonyme
      30 septembre 2018 - 12 h 58 min

      La manipulation est une spécialité des nervis de l’arabisme.J’ai même vu des « enseignants » ordonner à leurs élèves de ne pas apprendre la langue des kouffars s’agissant du français en toute impunité et pour tamazight,ils vont bien trouver autre chose vu qu’ils excellent surtout en fourberie.L’arabo-islamisme nous a conduit au bord du précipice où certaines têtes vides veulent nous précipiter.

      8
      10
    co5
    29 septembre 2018 - 21 h 05 min

    « MSP : «Messahel a porté atteinte à notre souveraineté en discourant en français à l’ONU» »,ce m… rapporte des mensonges et la majorité des post sur ce  » fake news » sont des commérages de mégères, car le discours de MESSAHAEL était en langue nationale.

    6
    11
    Anonyme
    29 septembre 2018 - 16 h 58 min

    @Abderrahmane,les hordes de conquérants arabes t’ont islamisé et arabisé au 7° siècle.Ils t’ont même formaté à être plus arabe que les Arabes authentiques et haïr tout ce qui est amazigh. C’est triste.

    14
    17
      Tredouane
      29 septembre 2018 - 18 h 00 min

      je me demande si tu peux nous prouver ta descendance,personnellement je peux,je suis Algérien et Musulman Amazigh,je pense qu’il y’ a des personnes mal intentionnée qui veulent voir L’ALGÉRIE REVENIR A L ÈRE D AVANT JC,ET CELA NE CE PEUX EN AUCUN CAS.

      8
      12
        Anonyme
        29 septembre 2018 - 21 h 12 min

        Et toi tu peux nous prouver ta descendance d’Abu Horeyra ?

        23
        9
        kahina-DZ
        30 septembre 2018 - 15 h 34 min

        [email protected]
        Si tu te sens plus proche de Abou-khoroto et ses
        Bédouins, on y peut rien pour toi. Il faut que tu déménages chez eux.
        L’Algérie est une Terre Amazigh.

        4
        9
      Abdelrahmane
      29 septembre 2018 - 18 h 36 min

      Non,monsieur! les conquerants arabes au 7° siècle ont islamisé et arabisé toute l’afrique du nord) à lexception des troglodytes des hautes-montagnes qui, jusqu’à aujourd’hui, par rancoeur, par sentiment de frustration, par jalousie en amertume (de n’avoir rien fait pour se rendre visibles dans toute l’histoire), gardent jusqu’à ce jour une haine farouche contre les arabes et les musulmans. La jalousie et la haine qui s’en suit, c’est une maladie terrible et éprouvante mais çà se guérit par le courage de remettre en cause ses carcans tribaux et la lecture de l’histoire de leur pays (periode antique phénicienne, romaine, vandale, byzantine et arabe) par des sources neutres, honnetes, probes et autorisées, de préference des sources anglo-saxonnes, allemandes en tous cas non-françaises, disponibles et consultables dans les bibliothèques et chaires universitaires d’histoire nord-africaine en gb, aux usa, en allemagne et meme au danemark. çà vous delivrera de la haine et la rancoeur.

      18
      15
        Anonyme
        29 septembre 2018 - 19 h 19 min

        @Abdelrahmane; Tu tiens à ta double récompense au paradis : Bukhari (52:255) – L’esclave qui reconnait l’islam et continue à servir son maître musulman recevra une double récompense au paradis.

        16
        15
        Anonyme
        30 septembre 2018 - 13 h 20 min

        @Abderrahmane,tu es peut être un descendants des bédouins banou hillal que le célèbre sociologue Ibn Khaldoun décrit parfaitement.Pour toi tous ceux qui ont envahi l’Afrique de Nord sont des conquérants…sauf les Arabes.Quelle logique et quel toupet!!!

        5
        8
    Anonyme
    29 septembre 2018 - 13 h 57 min

    @ Retourne à ta mère patrie l’Arabie saoudite pour raconter tes salades. »
    Non, ma mère patrie est ICI, en Algérie, la terre de mes ancetres PUNIQUES dont la langue, la culture et la civilisation ont dominé, prévalu et se sont imposées pendant 19 siècles, puis relevées et supplantées par la langue, la culture et la civilisation arabe-musulmane. Si quelqu’un doit allez dans sa mère patrie, c’est bien le résidu de vandales venus d’europe centrale (bulgarie, roumanie).

    14
    23
    Felfel Har
    29 septembre 2018 - 13 h 30 min

    Quand les dirigeants saoudis, quataris, émiratis et autres tenors islamistes s’expriment en anglais, devrais-je m’offusquer et considérer que c’est pire qu’un déshonneur, un blasphème? Parler plusieurs langues étrangères rehaussent le prestige de toute personne, car c’est le reflet d’un niveau supérieur d’instruction et de culture. Dans le monde moderne, le trilinguisme (Anglais, Français Espagnol) est le minimum requis. Dans la perspective de la domination de la Chine dans les échanges économico-culturels, ils sont nombreux à prendre des cours de Mandarin. Je vais m’y mettre! Et vous Mr. Mokri?

    22
    11
    Abbdelrahmane
    29 septembre 2018 - 12 h 58 min

    @ ceux qui attaquent monkri, le msp et les islamistes:
    La langue arabe classique (ou dialectale selon chaque région, contrée ou pays), n’appartient ni en exclusivité ni par adoption ni à mokri, ni au mesp ni aux islamistes, ni meme à l’arabie saoudite, ni au yemen. c’est une langue universelle. c’est la langue maternelle de plus de 85% des algériens. c’est la langue nationale et officielle en Algérie consacrée par la constitution que nous devons défendre et respecter TOUS. Monsieur messahel se davait par obligation et pa respect et application de la constitution, faire son discours et toutes ses allocutions (à l’interieur ou à l’exterieur) en Arabe. Imaginez macron faire son discours à l’ONU en anglais ou trump faire son discours en russe. Aucun d’eux ne tiendra un mois après le blasphème

    15
    33
      Anonyme
      29 septembre 2018 - 13 h 25 min

      Retourne à ta mère patrie l’Arabie saoudite pour raconter tes salades.

      21
      17
      Anonyme
      29 septembre 2018 - 22 h 10 min

      Et ceux qui ont rédigé le coran ils étaient arabes ou pas?

    Abdelrahmane
    29 septembre 2018 - 12 h 19 min

    @ blakel: Non, monsieur, je ne suis ni tunisien, ni marocain, ni egyptien, ni saoudien, ni yemeni. je suis algérien, autant que toi, sinon plus que toi. mon patelin d’origine sur la cote est du pays a été fondé et habité (originellement) par les phéniciens (devenus plus tard les puniques) au premier millénaire avant jc, d’ailleurs, tout comme toutes les villes cotières d’Algérie, du maroc, de tunisie et de libye. Notre maison ancestrale, sur une falaise en face de la méditerrannée, à 500 m d’une importante nécropole phénicienne (ou punique). mes ancestres, qui sait ? Donc, pas question de me berberiser.

    Le phénicien (ou le punique) a été la langue officielle de toutes les entités politiques reconnues et établies dans toute l’afrique du nord. Elle a été la langue véhiculaire (exclusive parfois, en partage avec le latin et le grec à d’autres époques) de toute l’afrique du nord. la présence d’éléments humains phéniciens (puniques) importants en afrique du nord a été signalée maintes fois dans l’antiquité, notamment par saint augustin (qui lui meme parlait et se disait cananéen) au 5°siècle et par les arabes à leur conquete de l’afrique du nord au 7° siècle.
    l’empire de carthage, fondé en 814 avant jc, s’étendait officiellement et effectivement sur tout le nord-est de l’algérie, le nord et le centre de la tunisie et tout l’ouest de l’actuelle libye. mais l’influence, l’action, l’impact et la domination de la langue, la culture et la civilisation phénicienne, punique, carthaginoise s’étendait sur toute l’afrique du nord. et le punique était la langue véhiculaire pendant 19 siècles. Le fort pourcentage de mots, qu’on croyait ou supposait d’origine arabe, dans vos dialectes berberes, sont en fait empruntés déjà dans l’antiquité au ….Phénicien (punique). les differents parlers ou idiomes berberes n’étaient que des langues vernaculaires orales utilisées à l’interieur de la tribu. Au millieu du 20° siècle, des militants et activistes berberistes, voulant créer une langue berbere standard uniforme, unique, commune à tous les berberes, en l’expurgeant des termes et mots arabes ou d’origine arabe, ont malencontreusement, par ignorance, par manque de specialisation et de niveau et connaissances requis, ont oté ces termes de la langue d’usage effectif (depuis l’antiquité) parmi les berberophones (surtout en kabylie). cela a completement compliqué et désastreusement affecté tout le projet. et l’on voit les conséquences dans la desaffection et le manque d’enthousiasme parmi les locuteurs ciblés surtout les berberophones (kabyles inclus).

    19
    19
    lamari mehd
    29 septembre 2018 - 12 h 09 min

    Cet opportuniste membre de la secte arabo-islamiste,qui détruit l’Algérie de l’intérieur,serviteur du Calif Ordogan,fait du bruit et essaye de s’accrocher a n’importe quoi pour se faire entendre et par la,pousser le régime,qu’il sait illegitime,a lui octroyer une place dans le sérail de ceux qui bouffent ce pays,sinon il continuera a creer des problemes autant que la nocivité de sa secte le permet.

    En bref,il défend sa croute,son bifteck c’est tout…avant quand j’entendais les gens dire,que l’Algerie est partagée comme un gateau entre les membre de la nomenklatura,je pensai que c’etait juste une blague…Mais par la suite,et vue les multiples scandales qui secouent l’Algerie ces derniers temps..je constate que c’est vrai..une bande de malfaiteurs en col blanc se la partage en toute impunité.

    Le fils de Nahnah Nouredine a devoilé la nature exacte des membres de la secte que son pere avait creer..une bande d’escrocs islamo-politique,qui utilisent l’islam et la langue arabe,comme registre de commerce,en profitant de l’etat d’abrutissement atteint par la population,grace a l’Ecole,que leurs complices de la secte gérent depuis l’independance…réecoutez son interview vous serez édifié.

    Cette secte represente un réel danger relevant de la securité nationale,car non seulement elle a massacrer des dizaines de generations d’Algerien..en plus,et si on la laisse faire,ils hypothéqueront l’avenir du pays et le conduiront a l’explosion..c’est leur objectif…

    20
    11
    Massi 05
    29 septembre 2018 - 12 h 00 min

    Le Tamazigh est la langue de notre pays …parler une autre langue que Tamazigh c’est porté atteinte à notre pays …

    26
    12
    ZORO
    29 septembre 2018 - 10 h 45 min

    Au temps de Boumediene (Allah yerhemeh) je désapprouvais sa facon de gerer le pays ,actuellement dans le chaos que nos vivons et la perte de nos reperes un homme de sa trempe c est ce qu il faut pour ce pays.
    Wa ya assafeh.!!!

    18
    20
    Moulay Chentouf
    29 septembre 2018 - 10 h 40 min

    Cet islamiste intégriste qui défend faussement aujourd’hui la souveraineté de l’Algérie a le même objectif que le FIS, l’installation de la Oumma Islamiya, et non d’un État Algérien Républicain et Démocratique. Cet islamiste notoire qu’est Mokri se taisait quand Bouteflika parlait en Français, afin de ne pas remettre en cause l’attribution de strapontins au sein des institutions de L’État par ce denier.
    Et dire que des démocrates comme le RCD et Ali Yahia Abdenour se sont alliés en vain avec lui dans le cadre de la CLTD, au lieu de favoriser le rassemblement des démocrates algériens, afin de contrer les islamistes, les affairistes véreux et surtout le système rentier, et mafieux.

    26
    8
    Flicha
    29 septembre 2018 - 10 h 25 min

    Ne t’inquiète pas, on a tout de suite compris que c’est un arabe.

    17
    12
    Anonyme
    29 septembre 2018 - 9 h 25 min

    Le meilleur moyen efficace pour notre diplomatie c est de communiquer dans la langue du pays ou on se trouve,car le contact est direct et ne comporte aucun risque de deviation du veritable sens et objectif lors d une traduction simultanee.Certains pays ne choisissent leur ambassadeur que s il parle la langue du pays ou il va etre affecte,ceci est d une importance capitale et d une efficacite bien prouvee.
    Dans tous les pays arabes et meme les Palestiniens dans leurs manifestations n utilisent que des pancartes redigees en arabes,une monumentale erreur car le message transmis par les TV etrangeres ne parvient pas aux autres peuples et aux defenseurs de leurs justes causes.En Israel ,les Israeliens utilisent plusieurs langues dans leurs messages sur des pancartes destinees a l etrangers lors de leurs manifestation de soutien a Netanyahou et leurs agressions contre les territoires occupes et la Syrie.C est au role de nos diplomates de persuader les responsables culturels sur cette anomalie.Ce qui revient a dire que Mr M Sahhel a bien choisi la langue francaise pour s exprimer a l ONU..pour les raisons sus.citees.

    16
    8
    Anonyme
    29 septembre 2018 - 8 h 40 min

    Mokri,marchand de religion et de langue arabe ferait mieux de parler de l’état de délabrement du pays engendré par cette culture néfaste dont il est le défenseur acharné.Mais c’est trop demander à ces gens dont le cerveau est figé au 7° siècle et qui se foutent pas mal de ce pays et de son peuple.

    31
    8
    admi
    29 septembre 2018 - 1 h 10 min

    AHHHHH !!!!Le contenu svp,le contenant on s’en fou!L’essentiel que Trump reçois le message.Bourita c’est exprimè avec quoi avec Trump.ALLAH YAHDIKOUM

    13
    8
    sabrina
    29 septembre 2018 - 0 h 43 min

    bonsoir a vous quelle mentalité il essaie de faire quoi une division monsieur le ministre Messahel a toujours parler en Français je dit bravo a ce grand monsieur mais ce mokri makan walou jaloux de monsieur Messahel et haineux

    32
    11
    Mohamed djamel
    29 septembre 2018 - 0 h 31 min

    M. Mokri, vous êtes responsable d’un parti politique. Vous devez être en mesure de savoir que l’action diplomatique consiste à faire passer des messages, de faire comprendre et éviter des malentendus. Les langues nationales et étrangères sont les principaux outils qui permettent la transmission des messages. Le ministère des affaires étrangères, une ambassade ou un consulat n’ont rien à voir avec une mosquée où la langue arabe est généralement utilisée, même si dans certains pays, les prêches sont présentés dans une langue autre que l’arabe. S’agissant de M. Messahel, il maitrise l’arabe et le français à la perfection. M. Mokri, notre pays doit s’ouvrir sur le monde extérieur et non s’enfermer dans des schémas réducteurs. Hier seulement, nous n’avons pas fait le pas qualitatif nécessaire vis-à-vis de notre propre culture plusieurs fois millénaire. La langue tamazight est aujourd’hui une langue nationale que nous devons apprendre tous. Il est de notre intérêt de se réapproprier notre civilisation ancestrale et s’ouvrir vers le monde extérieur. Les langues étrangères pourront permettre à nos jeunes de sortir de la situation de médiocrité du niveau scolaire. On a tout arabisé mais nos enfants parlent le français et regardent les télévisions étrangères parce qu ils ne comprennent rien au langage de notre chaîne nationale qu’il faut regarder m, M. Mokri, avec du paracétamol en poche. Alors, assez de nous parler comme si vous êtes l’immam du quartier. Vous êtes chef d’un parti politique appelé, un jour, (je ne le souhaite pas), à gérer les affaires publiques et être en contact avec le monde extérieur qui dispose de la connaissance, de la technologie et du savoir. Vous n’allez pas les « arabiser ».

    24
    11
    Zebra
    29 septembre 2018 - 0 h 29 min

    Je voit bien Mr mokri remplir sa demande de visa Schengen en turk.

    35
    8
    BISKRA
    28 septembre 2018 - 23 h 29 min

    La MSP prosterne au niveau d Erdogan. doit-on lui faire confiance. Est-ce que l abrité que va reforcer notre souvrainter. Non ! est ce que c’est le Français ou l anglais c’est non! Pourquoi il a parlé en Français, c’est le role des députés de poser des question au gouvernement. Nous ne savons rien.

    9
    16
      Nadia
      29 septembre 2018 - 5 h 22 min

      Bravo au Ministre qui en parlant en Français sera certain que son discours ne sera pas changé dans sa traduction ou son interprétation comme ce le fut l’année dernière . Son audience sera beaucoup plus grande en Français et de plus ce discours ne s’adresse pas à une audience arabe, Alors votre ‘’ atteinte à notre souveraineté en discourant en français à l’ONU’’ montre combien vous êtes ignare dans la diplomatie et un c’est un grand mensonge. Honte à vous !!

      31
      11
    Karim
    28 septembre 2018 - 23 h 20 min

    Moi je suis pour inscrire le français comme langue officielle qui est un trubu de guerre comme l’avait declarè Kateb Yacine en son temps .N’oublions pas qu’on est d’abord africains et tous les pays africains decolonisés ont adoptè comme langue officielle celle de leur colonisateur pour les besoins de stabiltè et d’equitè entre les peuples composant la même nation .En asie l’Inde pays au 300 langues et detendeur de la bombe atomique a entre autre,l’anglais comme langue officielle .

    80
    59
    Abdelrahmane
    28 septembre 2018 - 22 h 06 min

    Pour la petite histoire la langue (officielle) de massinissa, ses predecesseurs et ses successeurs dans les royaumes numides, chez les maures massyles et massaesyles, la langue véhiculaire de l’afrique du nord (pendant 19 siècles), avant et après jusqu’à l’arrivée des conquerants arabes au 7° siècle est le Punique (dérivé du Phénicien). le berbere, d’abord n’est pas une langue, ce sont une multitude de dialectes oraux, d’idiomes et de parlers tribaux qui diffèrent d’une tribu à une autre, d’une colline à une autre, d’un relief à un autre. publiez svp, c’est une mise au point.

    21
    47
      Blakel
      29 septembre 2018 - 0 h 55 min

      @ Abdelrahmane le tunisien
      Le punique n’a jamais été la langue officielle de l’Algérie. Ne confond pas l’Algérie, avec ta Tunisie.
      Il a été utilisé momentanément à côté du grec à la cour de Massinissa, c’est tout. L’écrasant majorité de la population, qui n’était d’ailleurs pas instruite, continuait à s’exprimait en amazigh. La présence des Carthaginois en Algérie fut superficielle, limitée à quelques petits comptoirs commerciaux, contrairement à la présence romaine, qui fut beaucoup plus profonde, et a duré plus longtemps.
      Pour rappel Carthage n’a été fondé que vers 700 avant JC sur un bout de terrain près de Tunis, que leur concéda l’aguelid (roi) de la tribu locale amazighe tunisienne. Même à son apogée, des siècles plus tard, Carthage n’a pas contrôlé la totalité de la Tunisie, alors imagine pour l’Algérie. Elle n’eut d’influence en dehors de certains comptoirs commerciaux, que dans l’extrême Nord-Est de l’Algérie, entre Annaba et la frontière tunisienne.

      22
      9
      awrassi
      29 septembre 2018 - 7 h 22 min

      Tamazigh est une langue à part entière (système de communication composé de signes). Les parlers dont tu parles sont ce qu’on appelle des « variantes géo-linguistiques », lesquelles sont propres à toutes les langues. Le punique n’a rien à voir avec tamazight; c’était une langue sémite cananéenne importée par les colons phéniciens. Il est possible que cette langue se soit « enrichie » de berbère, comme d’autres langues indigènes africaines et européennes, mais elle ne fut jamais une langue véhiculaire. C’était la langue des commerçants. N’oublie pas que les Phéniciens n’ont créé que des comptoirs … Les seule langues figées sont les langues liturgiques (et encore !). M. Messahel s’est adressé dans une langue de colon, mais l’arabe est également une langue de colon. En attendant que tamazight devienne notre langue unique !

      20
      11
        ZORO
        29 septembre 2018 - 11 h 17 min

        A moins que tu ne sois fella houha déguisé, je mettrais ma main au feu que tu n es pas un awrassi. Si la langue arabe est celle du colon, comment ose tu dires que tu es un homme libre (Amazigh), ouvre l esprit pour comprendre qu a côté d un colon, il n’y a jamais d homme libre.

        12
        15
    socrate
    28 septembre 2018 - 21 h 50 min

    Avant le français était la langue de la diplomatie avant que l’anglais ne la surpasse. Toutes les Cours d’Europe communiquaient en français. Catherine II de Russie ou Frédéric II de Prusse écrivaient plus volontiers en Français qu’en russe ou en allemand mais personne ne les a jamais accusé de manquer de patriotisme ou de ne pas défendre les intérêts de leur pays respectifs.

    67
    53
    Anonyme
    28 septembre 2018 - 21 h 27 min

    Makricoglu

    39
    10
    zad
    28 septembre 2018 - 21 h 26 min

    MakriUglu

    40
    8
    roumia
    28 septembre 2018 - 20 h 49 min

    Parler avec cette langue culturelle utile pour la lecture du Coran…?
    Non ! le Français nous sied parfaitement et au moins tout le monde comprend.
    D’ailleurs, l’Arabe a stoppé net notre essor de développement.
    Nous n’avons pas de compte à rendre aux « armeurs » de notre ennemi de voisin et aux créateurs de l’Islam politique destructeur.
    A la votre !

    49
    26
      PREDATOR
      28 septembre 2018 - 22 h 15 min

      tu as biern choisi ton pseudo « roumia » vas chez ton tuteur « roumi »

      17
      41
        Anonyme
        29 septembre 2018 - 11 h 16 min

        Retourne chez tes maîtres saoudiens pour ne pas perdre l’originalité de ta langue .

        13
        9
    226
    28 septembre 2018 - 20 h 32 min

    La prochaine fois il parlera Turque!

    31
    10
    Anonyme
    28 septembre 2018 - 20 h 24 min

    «le recours du chef de la diplomatie algérienne au français est une violation de la souveraineté nationale et de la Constitution». tète de nœud , c’est que 50 ans plus tard on a des générations d’idiots et de malades comme toi

    42
    16
    ripper
    28 septembre 2018 - 20 h 15 min

    Messahel est loin d’être hypocrite , il a juste devancé les choses et grillé les étapes.
    Le plan fut de passer par la passerelle  »tamazight », l’écarter et devenir francophones … comme les sénégalais.

    22
    48
    Pr Nadji
    28 septembre 2018 - 19 h 52 min

    Un peu de pudeur ne fait pas de mal, de temps en temps, pour ceux des islamo-politiques faisant allégeance à l’étranger, comme cet individu soumis à l’erdoganisme et aux intérêts ideologico-politiques de pays étrangers comme ceux du Golfe arabe. En langage clair, cela s’appelle de la traîtrise.

    65
    13
    Hakikatoune !
    28 septembre 2018 - 19 h 51 min

    Je suis d’accord avec Mokri , le chef du parti islamiste algérien, pour considérer que «le recours du chef de la diplomatie algérienne au français est une violation de la souveraineté nationale et de la Constitution».

    Mais je lui dit à lui, que lui aussi porte atteinte à la Constitution algérienne en ne faisant aucun effort pour apprendre à parler Tamazigh ou pour encourager sur le terrain concrètement Tamazigh ! Nous les berbères amazighs algériens avons fait beaucoup d ‘effort pour accepter de parler l’arabe, alors qu’il fasse lui seulement le dixième de ce que nous avons fait nous, et on lui tire le chapeau et on lui tire la révérence ! JE NE SUIS PAS HORS SUJET et merci à AP de me publier !!!

    PS : ceci étant ,je ne vous apprends rien en vous disant que Mokri utilise aussi le français ou des phrases en français ou de la terminologie française quand il s’exprime en public ou en privé !

    64
    17
    Gatt M'digouti
    28 septembre 2018 - 19 h 42 min

    Une violation de la souveraineté nationale et de la Constitution qu’il a dit ??? mais l’existence de son parti lui même est une violation de la constitution et une insulte à la souveraineté nationale !!!
    Ps :Monsieur Mokri, on ne vous pas entendu répondre aux déclarations fracassantes du fils de feu Nahnah, qui citait comme exemple qu’un membre de votre mouvement se permettait d’aller en Espagne à 17 h , voir le match Real-Barceleone à 20 h et rentre sur Alger à minuit !!!!!

    69
    9
    Karim
    28 septembre 2018 - 19 h 22 min

    Réaction typique des Frères Musulmans, au sens politique de l’appellation.
    Plus intéressés par la forme que par le fond!

    34
    9
    nagui mohamed
    28 septembre 2018 - 19 h 19 min

    un responsable de parti qui ne sait meme pas differencier entre la langue francaise et la france,en algerie les personnes d’un certain age sont francophonnes .
    en s’exprimant en francais la traduction vers l’anglais, l’espagnole ou l’allemand est plus facile.
    Mr MOKRI revoyais votre francais(la langue !!!!)

    31
    8
    khalilsadek
    28 septembre 2018 - 19 h 11 min

    «le recours du chef de la diplomatie algérienne au français est une violation de la souveraineté nationale et de la Constitution».

    pour vous peut étre, pour d’autres algeriens (mis a part la religion islamique) l’arabe est aussi une langue d’envahisseurs

    42
    17
      Anonyme
      28 septembre 2018 - 19 h 47 min

      « (mis a part la religion islamique » Comme si l’islam faisait partie de nos gènes.La religion elle aussi nous a été imposée au bout de l’épée par des hordes venues d’Arabie « aslam tasslam »

      31
      18
        Karim
        28 septembre 2018 - 20 h 35 min

        La langue arabe venue avec l’Islam a permis à nos ancêtres d’acquérir les sciences et de protéger la famille dans sa composition et dans ses liens.
        Elle nous a permis aussi de nous émanciper et d’émanciper l’Espagne et par ricochet l’Europe qui l’a tellement bien utilisée qu’elle a bâti de grands empires!
        Il ne faut pas raconter des contre-vérités pour plaire et être dans les bons petits souliers.

        21
        37
          Anonyme
          28 septembre 2018 - 22 h 17 min

          J aurai voulu que les arabes n arrivent jamais chez nous…
          Dommage de ne pas avoir une machine pour retourner dans le temps et effacer la moindre des traces des arabes..

          29
          18
        Asnoun
        28 septembre 2018 - 23 h 25 min

        Il existe encore des abrutis en Algérie qui se satisfont de leur complète ignorance et de l’islam, et des cultures et ebquoi jamais il n’y a et n’y aura d’incompatibilité ni d’opposition entre eux. Je suis musulman, algérien, kabyle, je parle couramment 5 langues au quotidien, je prie avec des gens de tous les coins du monde, échange sans aucune limite avec tous, suis intéressé par toutes les richesses de tous et rejette en bloc la sempiternelle connerie des commentateurs qui en sont encore a patauger avec des concepts foireux comme le prétendu asservissement par les armes pour transmettre l’islam.
        Sans l’islam, les animaux vaudraient mieux que vous.
        Je vais en parler à mes frères marocains, tunisiens, soudanais, turcs, vietnamiens, italiens, belges etc pour voir ce qu’ils en pensent… Je crois qu’ils vont bien rigoler.
        Allons ! Un peu de sérieux ! Élevons le niveau !
        Baarak Allahou fikoum.

        8
        20
          Anonyme
          29 septembre 2018 - 11 h 13 min

          Un kabyle islamisé est pire dans le fanatisme et l’obscurantisme qu’un arabe islamisé.

          9
          4
          Anonyme
          29 septembre 2018 - 12 h 31 min

          « Sans l’islam, les animaux vaudraient mieux que vous. » Donc les chinois,les américains,les pays nordiques ,les hindous,les russes;les japonais…etc sont moindres que les animaux ?

          6
          2
    anonyme
    28 septembre 2018 - 18 h 32 min

    bravo à Messahel qui s’est démarqué des vingt autres dont parle Zorro!

    32
    15
      anonyme
      28 septembre 2018 - 20 h 48 min

      @anonyme
      d’autant que ces vingt autres ont du s’exprimer en anglish…

      11
      6
      predator
      28 septembre 2018 - 23 h 08 min

      Anonyme
      28 septembre 2018 – 22 h 17 min
      J aurai voulu que les arabes n arrivent jamais chez nous…

      et nous arabes disons que vous vandales allez chez vos ancêtres
      Nous sommes chez nous et viens nous déloger si tu es un homme

      15
      24
    Tredouane
    28 septembre 2018 - 17 h 46 min

    Excusez moi,juste a mot,on ne change pas un extrémisme par un autre ,ne soyons pas haineux les uns envers les autres,et ne disons pas des choses qui doivent être dite par la raison,les sentiments aveuglent souvent; peut être qu il a parler en français juste car il le maitrise mieux tout simplement.

    27
    8
    Anonyme
    28 septembre 2018 - 17 h 44 min

    C’est tout ce qu’ils savent faire ces « frérots », toujours à chercher des poux dans la tête des chauves. Toujours à l’affût dans une posture de snipers prêts à tirer sur tout ce qui bouge ou éternue. Leur programme politique, économique, culturel se résume à 2 options : halal ou haram.
    Discourir en français devant l’AG de l’ONU serait pour ces spécialistes de l’entrisme et « vaillants patriotes de la 25e heure » « violer » la constitution et brader la souveraineté nationale, tandis que s’employer à faire de notre pays le vassal d’un ex-empire qui a rendu l’âme serait un acte patriotique à leurs yeux.
    La défaite militaire de vos semblables dans la nébuleuse, ne pourra jamais se transformer en victoire politique, détrompez vous : les signes ostentatoires « religieux  » ( barbe, kamis, nikab) doivent être pris pour ce qu’ils sont : une singularisation vestimentaire et ne signifient pas pour autant une quelconque adhésion des Algériens à votre idéologie et votre rêve d’état théocratique.

    35
    10
      awrassi
      29 septembre 2018 - 7 h 32 min

      J’ajouterai : « une empire musulman qui nous a abandonnés – sinon vendus – à des kouffar et qui nous soutirait des impôts » ! Il n’y a qu’à regarder ce que Erdogan veut faire de la Syrie (lui voler l’Assyrie historique, Alep et sa région), pour se conforter dans l’idée que les Frères musulmans n’ont rien de musulman.

      10
      4
    DYHIA-DZ
    28 septembre 2018 - 17 h 35 min

    Mokri,

    Tes chefs s’expriment en anglais et en Turc !! Ils s’expriment aussi en leur dialecte.
    Un islamiste qui fait semblant de défendre la souveraineté de l’Algérie, alors que ces charlatans religieux sont les premiers à piétiner la souveraineté de l’Algérie au détriment de leur Oumma.

    47
    14
    Anonyme
    28 septembre 2018 - 17 h 32 min

    C est vrai il aurait du le faire en tamazight pour faire imploser cette secte. Domaaaaaaage

    39
    12
    ZORO
    28 septembre 2018 - 17 h 30 min

    Messahel … pour faire du tors a l arabe ,20 autres intervenants l utiliseront ,c est a sa deuxiemme langue nationale et officielle qu il a nui ,il aurait du faire sa promotion.
    SigneZORO. …Z….

    12
    21
      MELLO
      28 septembre 2018 - 19 h 40 min

      GOOGLE est heureusement là pour répondre sur cette langue qui te torture. Messahel aurait pu faire son intervention avec cette langue de Massinissa et l’assistance aurai eu une écoute attentive pour cette langue qui a pu survivre à différents colonisateurs, malgré sa version orale.

      18
      10
        PREDATOR
        28 septembre 2018 - 22 h 22 min

        au diable ton google ce n’est pas le livre sacré
        Personne n’effacera l’arabe ni toi ni ceux de ta tribu

        7
        25
          MELLO
          30 septembre 2018 - 14 h 56 min

          Pourtant, ce GOOGLE,tu ne peux t’en passer. Mais, diable,personne n’à dit d’effacer l’arabe’ langue heureusement portée par l’Islam. La tribu ? Tiens tiens un mot qui émane de l’invasion des arabes.

          1
          2
    Kahina-DZ
    28 septembre 2018 - 17 h 29 min

    Mokri, va défendre la souveraineté de tes maitres bédouins d’Arabie ailleurs.
    Messahel communique, alors il a choisi la voix la plus écoutée.

    J’ai l ‘impression que Mokri veut devenir un-telligeoux.

    42
    10
    Rayés AL Bahriya
    28 septembre 2018 - 17 h 18 min

    Mais l’Algérie n’est ni arabe , ni française.
    Que se rappel cet moquerie du MSP..
    EL FAHEM YEFHEM..

    34
    12
      ripper
      28 septembre 2018 - 20 h 12 min

      Soudain l’Algérie devint apatride, gracieuseté des colonisés du cerveau.
      Pourtant tous les experts s’accordent qu’on est génétiquement arabes.

      9
      27
        Anonyme
        28 septembre 2018 - 22 h 20 min

        Génétiquement nous n avons rien à voir avec les arabes!!!
        Vous avez lu les résultats à l envers il me semble…

        22
        7
    Rachid
    28 septembre 2018 - 17 h 16 min

    Il a raison sur ce point même si lui même est un harki au service de la Turquie.

    14
    26
    Anonyma
    28 septembre 2018 - 17 h 11 min

    On a pas entendu ces khobzistes sur le « Prix » que va décerner le gnome bédouin élevé au rang de Sultan ,par ses Maîtres de toujours ( les vipères english ) , d un équivalent de quartier de Khenchela nommé Sharjah à………… »Notre «  ministre de la culture qui s est dit honoré ……….Dans mon Algerie d aujourd hui ….le Prix a payer pour INSULTER les millions de chouhadas et les millions de vivants défie toutes les Soldes de la Planète .

    23
    6
    Chaoui Ou Zien
    28 septembre 2018 - 16 h 59 min

    Quand on jete sa vrai langue dans le caniveau, qu’importe celle qu’on parle. C’est du kif kif au meme. On n’a pas de lecon a prendre de quelqu’un qui souhaite nous re-affilier aux turques.

    34
    8
    lhadi
    28 septembre 2018 - 16 h 54 min

    Le mouvement de la société pour la paix a été membre de l’alliance présidentielle. Représenté au gouvernement et dans les deux chambres , il a soutenu le programme (?) du président de la république tout en sachant que… celui-ci pisse sur le peuple tout en lui faisant croire que c’est de la pluie.

    Trêve d’hypocrisie, l’algérien d’aujourd’hui n’a pas une tête pour soulever uniquement ses deux oreilles.

    Fraternellement lhadi
    ([email protected])

    21
    5
    Anonyme
    28 septembre 2018 - 16 h 46 min

    Vive Messahel qui a fait mal aux islamistes !!

    35
    12
    Anonyme
    28 septembre 2018 - 16 h 25 min

    L’arabe a ete imposee par De Gaulle – dixit Mehri secretaire du fln! Ce kouliglis doivent aller en Iraq imposer leur arabite’!

    38
    13
      PREDATOR
      28 septembre 2018 - 22 h 25 min

      VIENS NOUS IMPOSER TON DIALECTE
      CHICHE

      6
      17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.