Deux génies des mathématiques à Alger pour célébrer la mémoire d’Audin

Cédric Villani
Le mathématicien français Cédric Villani. D. R.

Par Hani Abdi – Deux sommités mondiales des mathématiques, Cédric Villani et Ngô Bao Châu, seront le 8 décembre à Alger pour rendre hommage à Maurice Audin, exécuté par les Français durant la guerre de Libération nationale.

C’est à l’invitation de la Direction générale de la recherche scientifique et du développement technologique du ministère de l’Enseignement supérieur que ces deux génies vont être présents dans le cycle de conférences en hommage à Audin, qui auront lieu dans trois grandes villes du pays. Il s’agit de Bejaïa, d’Oran et d’Alger.

Ces deux mathématiciens sont les principaux animateurs de cet événement exceptionnel. Cédric Villani est professeur à l’université de Lyon et membre de l’Académie des sciences de Paris, de l’Academia Europaea et président de l’Office parlementaire scientifique.

Ngô Bảo Châu est professeur à l’université de Chicago et membre de l’Académie des arts et des sciences des Etats-Unis, membre associé de l’Académie des sciences de Paris et directeur scientifique du Vietnam Institut for Advanced Study in Mathematics à Hanoï.

Aux côtés de ces deux génies, on trouvera le professeur Abdallah Mokrane, de l’université de Paris VIII, qui donnera des conférences également destinées à un auditoire varié.

Cédric Villani animera à l’université Abderrahmane-Mira une conférence sur comment enseigner la mathématique au 21e siècle.

Ngô Bảo Châu parlera de l’endoscopie et de la géométrie. Cédric Villani est un fervent défenseur de la mémoire de Maurice Audin. Ce mathématicien, député de la République en Marche, s’est réjoui de la reconnaissance par Emmanuel Macron de la responsabilité de l’Etat français dans la disparition de Maurice Audin, qui était militant de l’indépendance de l’Algérie.

H. A.

Comment (32)

    Imazighen
    3 décembre 2018 - 22 h 05 min

    C’est bizarre tous ces commentaires nihilistes. Nous devrions être fier de recevoir des sommités des mathématiques. Pour un étudiant (e) en maths ou pour les passionnés de sciences et de culture scientifique, c’est une fierté de recevoir ces personnes et tous cela en Algérie. Un peu de fierté pour son pays, il ne faut pas tous mélanges et être cyniques a ce point. Béjaïa, Constantine pour ne citer qu’elle ont eu quelques mathématiciens de renom quand même. C’est une bonne chose que cela arrivé chez nous et j’espère que cela continuera dans toutes les disciplines pour que nous échangions et progressions avec aussi l’apport des autres. Oui aune Algérie ouverte qui accueille les talents étrangers dans tous les domaines et oui a la coopération d’égal à égal. Je me souviens de certains coopérant russe en mathématiques, japonais en physiques et yougoslave en chimie franchement c’est un très bon souvenir.Alors essayons de voir le verre a moitié plein plutôt que toujours le verre a moitié vide.
    L’ Algérie est éternelle, les hommes et gouvernants non, pensons à nos jeunes.

    Hamid
    3 décembre 2018 - 19 h 09 min

    The invitation of the two mathematicians to our country is to be praised , applauded .It’ll inspire our children to study mathematics , a very important subject .I was fascinated by mathematics during my middle school education ,I’m very happy that I studied it at the University of Aberdeen , Uk .The beauty about mathematics is that it is a logical subject, its applications are more involved in our daily lives than we realise .Let ‘s take the Einstein’s famous equation , E = mc2, in words , energy equals to mass times the squared of the speed of light .When you look at it , it’s very simple but its application is immense.Every time someone gets a PETscan , an X-ray , an MRI scan or Radiotherapy for cancer , they owe their diagnostics and treatments to this equation .I can list other applications from engineering to other fields but the list is too long. I finish my comment by a joke .I say that only jokingly .No offence . What’s the difference between a Mufti in a mosque and a Muslim mathematician ? A Mufty always talks about paradise but the mathematician doesn’t .Unlike the Mufti, the Muslim mathematician tries to explore how to enter paradise .Take care ,compatriots, and tahia ElDzair as always !

    Karim
    3 décembre 2018 - 18 h 45 min

    C incroyable je vois jamais les commentaires de abdelrahmane sur tous les sujets d’actualité de AP sauf sur les articles concernant les kabyles. Tu te cache où ?

    marri
    3 décembre 2018 - 9 h 26 min

    il faut mettre en face les chefs de zaouia et à leur tête khlil accompagné pour la circonstance de ce cerveau de haddad.

    E=MCA
    2 décembre 2018 - 23 h 39 min

    Les étudiants Algériens boudent les maths ! Ils n’aiment pas les efforts ou c’est Hram ?

    6
    3
      Anonyme
      3 décembre 2018 - 19 h 13 min

      Les maths ne sont jamais durs ou haram. Il y a une certaine façon de l enseigner et de la rendre une joie d apprendre et developer. Chez nous qui enseigne les maths..ils ne sont pas matheux donc il ne sont même pas sure de ce qu ils enseigne donc catastrophe.

    Ch'ha
    2 décembre 2018 - 20 h 18 min

    Est-ce pour décerner le prix Maurice Audin ou juste un hommage doublé de conférences.
    Audin était un mathématicien et Villani enfin ses parents sont nés en Algérie pieds-noirs.

    7
    8
    La théorie du cadenas mise en équation
    2 décembre 2018 - 20 h 17 min

    Nous demandons (الشعب يريد) que soit invité à cette conférence le seul aide-comptable qui soit devenu multi-milliardaire en 3 décennies dont une fut noire. Devront y assister tous les parlementaires qui expliqueront comment ils ont été investi et par quelle équation sophistiquée ils ont rut l’idée du cadenas.Enfin, Monsieur Vilani, qui a eu la médaille Field de mathématiques, l’équivalent du Prix Nobel et surtout grand ami de Macron donc de Jupiter, pourra aider nos politiciens à trouver le modèle mathématique qui leur permettra de mettre en équation(s) les plans sur la comète qu’ils tirent depuis des années et qu’ils n’arrivent pas à extrapoler au delà de 2019.

    11
    6
    Anonyme
    2 décembre 2018 - 19 h 30 min

    Nous on forme des génies de la roqia et des experts de bawle al ba3ir et on nous ramène des génies des mathématiques pourquoi faire ?

    36
    5
    karimdz
    2 décembre 2018 - 19 h 26 min

    Gloire à cet ancien résistant algérien torturé à mort par l’occupation française.

    Le choix des génies des mathématiques non algérien est judicieux, non pas que nous en manquons, loin de là, mais c’est symbolique, c est une marque de reconnaissance de l’extérieur pour notre glorieuse révolution, et cela nous va droit au cœur.

    22
    2
      Anonyme
      3 décembre 2018 - 0 h 41 min

      Non on en manque pas, certainement.
      Nous avons des mathématiciens au kamiss et aux sandales. Ils ont cette capacité de compter le nombre de femmes qu’ils ont vu pendant leur passage en enfer.

      9
      4
    UMERI
    2 décembre 2018 - 19 h 19 min

    Ils sont les bienvenus, ces deux mathématiciens,qui viennent dans notre pays,rendre hommage au militant de la cause nationale, feu Maurice Audin, que Dieu ait son âme. C’est une Bonne nouvelle, qui nous console de la visite de Ben Selmane le saoudien.

    24
    1
    Le Berbère
    2 décembre 2018 - 19 h 04 min

    Des grands mathématiciens invité par un pays qui méprise la science et le savoir..C’est un paradoxe ! Dans notre pays ont favorise la médiocrité et l’inculture, la corruption et la lapidation des biens publics. Ce paradoxe s’applique à touts les pays arabo musulman , sans exception ! Il suffit juste de voir comment le grand génie de moyen age à fini sa vie comme un misérable inconnu dans un Douar au Maroc ..Je parle de Ibn Rochd de Cordoue, plus connu en Occident sous son nom latinisé d’Averroès . Akem yerham ravi !

    16
    4
    Felfel Har
    2 décembre 2018 - 17 h 41 min

    Qu’attend l’Algérie pour honorer tous ces Français qui ont courageusement combattu pour notre indépendance? Une réponse du berger à la bergère en quelque sorte! Eux, au moins, mériteraient leurs médailles. Accordons-leur le titre de Moudjahid et indemnisons leur famille, en reconnaissance à leurs sacrifices puisque nous le faisons avec des fakes-combattants!
    Répondons à l’extrême-droite et aux nostalgiques du tac au tac! Tcheka btchka!
    Osons et agissons!

    37
    1
    Rayes Al Bahriya
    2 décembre 2018 - 17 h 27 min

    Audin, martyrs des deux pays colonisés, l’Algérie
    Et l’Indochine ou vietname actuel.
    La france a commis des genocides innomables tant en Algérie et dans d’autres colonies.
    Mais encore ce grand martyr au lieu d’être célébré par le ministère des moudjahidin, faute peut être d’être musulman, qu’ils ont trahi son sacrifice ultime !…
    C’est pas au ministère de l’enseignement supérieur de le célébrer et de lui rendre hommage.
    Rappelons que ce Vilani est fils de pieds noirs d’Algérie…aussi…
    Quand au mathématiciens vietnamien qui en fera autant, lui il doit se rappeler c’était quoi le sacrifice de son peuple pour faire chasser le colonialisme français…
    Un grand échec et MAT pour notre ministre des moudjahidin et c’est doublement triste de voir à quel point l’aveuglement de ce dernier tue nos espoirs de luttes…

    12
    Opération politique
    2 décembre 2018 - 17 h 25 min

    Tout les moyens sont bons pour sucer l’Algérie, Audin n’avait rien a voir avec les mathématiques le mieux aurait été d’inviter ses proches.

    4
    29
      Anonyme
      2 décembre 2018 - 18 h 11 min

      Cédric Villani vient souvent en Algérie, il suffit de taper Google pour s’en assurer. C’est un ami de l’Algérie et un personnage attachant, triple idiot que tu es. Et si un hommage est rendu à Maurice Audin il y a gros à parier que sa famille a été invitée. Tu as perdu une occasion de fermer ta gueule.

      30
      2
        Opération politique
        2 décembre 2018 - 18 h 47 min

        Toi le naturalisé et tes semblables vous êtes entrain d’acheter le cinquième mandat de la France comme d’habitude, financer les français a travers les invitations, les contrats et même dernièrement vous avez rajouté dans la nouvelle convention avec les hôpitaux le droit des Algériens n’ayant pas les moyens de se faire soigner en France aux frais de la sécurité sociale au lieux de leur offrir la possibilité de se soigner en Algérie aux moindres frais, c’est un financement déguisé des hôpitaux français et ce n’est qu’un exemple.
        On ne parle pas des contrats non annoncés..

        4
        15
          Anonyme
          2 décembre 2018 - 19 h 18 min

          Je vis en Algérie et je ne mélange pas la politique et les personnes. Toi tu mordrais même la main qui viendrait te dire bonjour.

          12
          4
        récupération politique
        9 décembre 2018 - 16 h 12 min

        Ce mec travail pour les intérêt de son pays, La France, il n’a rien foutre de cette amitié c’est le buissens qui compte ne soyez pas dupe à ce point. En plus il méprise ces pseudos étudiants , enseignant et chercheurs algériens si unique et exceptionnels en mathématique. Il a raison vue le degré de leur créativité et leur intelligence qui dépasse l’entendement

    Anonyme
    2 décembre 2018 - 16 h 24 min

    L’Algérie a envoyé son Génie Chamsou en France pour prêcher, qui va débattre avec ces deux génies.
    Il faut faire appel à l’autre génie Belhamar. Ses relations avec les extraterrestres pourraient profiter à ces deux génies. Ce n’est pas facile de communiquer avec l ‘Adjnouns, il faut des lois physiques et mathématiques.

    31
    Le nombre de génies algériens est de ?
    2 décembre 2018 - 16 h 24 min

    Qui a eu cet éclair de génie d’inviter deux étrangers, ,nous diras t-on par le menu détail combien ça a coûté, le menu des repas, le nom de l’hôtel… Et le nom du génie algérien à l’origine de cette initiative ? Remarquez nous sommes encore 2018, les calculs c’est pour 2019, une année « délicate », selon Essi Ahmed, une année où si on le croit seuls les génies s’en sortiront, rendez-vous décembre 2019 pour l’évaluation, le monde saura combien l’Algérie comporte de génies, « Allah Allah ! »

    2
    10
      La bosse des maths
      2 décembre 2018 - 17 h 48 min

      Nous en avons au moins 3 : Tliba, Ould Abbas et Naïma Salhi, voyons, voyons !

      29
    Ch'ha
    2 décembre 2018 - 16 h 06 min

    Et bien parfait Maurice Audin, ça nous change des harkis et cie de pacotille.
    Quel malin ce Villani partir de Lyon en pleine furie de fête des lumières non non rien à voir avec les philosophes des Lumières juste des lampions fête des illuminés 😉

    14
    7
    Kahina-DZ
    2 décembre 2018 - 15 h 19 min

    Heureusement que nous avon notre club de GÉNIES pour animer le débat avec ces deux génies.
    Je présume que nos génies seront tous présents:

    Notre ministre de l’université malade: Génie dans le refus du pris Nobel
    Prof. Belhamar = Génie des djins et des esprits
    Prof. Haddad et sa clique du FCE = Génie dans la création du label vide.
    Prof. naima Salhi = Génie dans les déclarations racistes
    Prof. Ould Abbes = Génie dans l’imaginaire et la propagande
    Prof. DREBKI = Génie dans l’Achat des appart en France
    Prof. Belkhadem = Génie du salfo-wahhabsime

    Désolée pour les génies que je n’ai pas cités…

    58
    5
    Abou Stroff
    2 décembre 2018 - 14 h 02 min

    « Deux génies des mathématiques à Alger pour célébrer la mémoire d’Audin » titre H. A..
    je pense que ces génies reconnus mondialement, devraient, pour animer les débats, être mis face à d’autres génies, du genre chemsou, belahmar, bouguerra, salhi, benhadj, etc..qui leur apporteraient la contradiction.
    ne dit on pas que c’est de la contradiction que jaillit la lumière?
    PS: je trouve tout à fait navrant qu’aucun matheux algérien ne réponde présent à cette manifestation qui nous permet d’oublier, un tant soit peu, les questions concernant le sexe des anges auxquelles nos intellos ne cessent de « réfléchir ».

    16
    2
      Zaatar
      2 décembre 2018 - 14 h 41 min

      Cher Abou Stroff je te salue,

      T’en as oublié surement de nos génies, comme le célébrissime Hammadache, ou Abdelmalek Boudiaf et son compère Tewfik Zaibet…etc, et tu poses bien la bonne question, comment se fait il que nos génies attitrés que tu as cités ne vont pas donner la réplique aux génies matheux qui nous rendent visite? je serais volontiers allé assister aux débats…

      8
      3
        Abou Stroff
        2 décembre 2018 - 15 h 12 min

        Mister Zaaatar, je te salue!
        je reconnais que je ne pouvais pas citer tous nos génies car, ils sont tellement nombreux que AP aurait été obligé de « charcuter » ma liste.
        ceci dit, je persiste et signe: je crois qu’un « débat » entre les Kouffars Cédric Villani et Ngô Bao Châu et nos génies « musulmans » qui veulent nous emmener au paradis, à l’insu de notre plein gré, aurait été d’une richesse incommensurable. il suffit d’imaginer la tête qu’auraient fait Cédric Villani et Ngô Bao Châu, lorsque l’un de nos génies se serait mis à leur expliquer que leurs recherches n’ont aucun sens puisque nos textes sacrées contiennent, depuis 15 siècles, les découvertes que ces gus (Cédric Villani et Ngô Bao Châu) n’ont fait que retrouver.
        moralité de l’histoire: nous pataugeons dans la m…. et il semble bien que nous n’ayons aucune intention de nous en sortir.

        16
        1
    Bouzorane
    2 décembre 2018 - 13 h 20 min

    Je me demande qu’est devenu le dénommé Boudjelkha que les islamistes présentaient, dans les années 1990, comme un « grand mathématicien » ayant résolu une intégrale qui porte son nom!?
    J’ai cherché cette « intégrale de Boudjelkha », je ne l’ai jamais trouvée!

    23
    3
      Zaatar
      2 décembre 2018 - 14 h 44 min

      Celui que vous citez je l’ai eu comme prof en 1979 à l’USTHB. On faisait avec lui de l’analyse numérique (suites, séries, Intégrales….) Grand Mathematicien c’est trop dire, il était valable sans plus. Il est décédé cependant (Paix à son âme).

      16
      4
        Bouzorane
        2 décembre 2018 - 16 h 12 min

        Merci pour ces précisions. Je ne savais pas qu’il était décédé. Allah yerehmou

    Arabislamiser la modernité plutot que de se moderniser
    2 décembre 2018 - 13 h 06 min

    La quette des symboles de la modernité n’élève de votre école qui inculque la charia plutot que les maths!

    14
    2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.