Abdelkader Messahel s’entretient avec Horst Köhler à Genève

Abdelkader
Horst Köhler en compagnie de Abdelkader Messahel à Genève. D. R.

Dans le cadre de sa participation à la table ronde sur le Sahara Occidental, les 5 et 6 décembre 2018, le ministre des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, s’est entretenu avec Horst Köhler, envoyé personnel du secrétaire général des Nations unies pour le Sahara Occidental.
Lors de cet entretien, le ministre des Affaires étrangères a réitéré le soutien de l’Algérie aux efforts de l’envoyé personnel en vue de parvenir à un règlement du conflit du Sahara Occidental conformément à la légalité internationale et aux résolutions pertinentes des Nations unies.
Messahel a également assuré Köhler de l’engagement de l’Algérie, en sa qualité de pays voisin, à contribuer au bon déroulement de la table ronde de Genève pour relancer le processus de négociations entre les deux parties aux conflits, le royaume du Maroc et le Front Polisario.
Rappelons que l’Algérie participe à la table ronde de Genève en qualité de pays voisin conformément à la résolution 2440 (2018) du Conseil de sécurité.
R. N.

Comment (6)

    M'hamed HAMROUCH
    6 décembre 2018 - 10 h 51 min

    La presse propagandiste du Régime MakhNazi continue de dire que l’Algérie participe à cette table ronde en tant que partie prenante au conflit, certainement pour maintenir endormi le peuple marocain surtout quand on sait que M6 lui à juré qu’il négocie jamais avec le Polisario, alors que les Résolutions 2440, 2414 et les lettres d’invitation pour la rencontre de Genève d’hier disent clairement que le Maroc et le Polisario sont les «partis en conflit» et que l’Algérie et la Mauritanie sont les «pays voisins» et sont à Genève à ce titre exclusif d’où l’appellation «2+2».

    9
    7
    Abou Stroff
    6 décembre 2018 - 10 h 01 min

    je remarque une interprète entre messahel et Horst Köhler qui doit certainement maitriser la langue anglaise!
    dois je conclure que messahel ne parle pas anglais?
    si c’est le cas, peut occuper le poste de ministre des ZAE sans maitriser la langue de la diplomatie?

    15
    15
      Rachid
      6 décembre 2018 - 16 h 08 min

      N’est pas Lamamra qui veut, Msahel est un parachuté protégé qui n’a jamais mis les pieds a l’ENA, ni plus ni moins.

      34
      43
    Hamza
    5 décembre 2018 - 20 h 28 min

    Au moins en meme temps il pourrait ramener un peu de devises détourner de notre peuple et arrêter de faire tourner la planche à billets Qui ruines notre économie

    33
    37
      ANTI MAKHNAZ
      6 décembre 2018 - 9 h 49 min

      @ Hamza
      Ainsi , tu trouves qu’il y a détournement , moi aussi et ce
      depuis 43 ans , spoliation et séquestration de toute une
      population , pour l’instant vous etes des indus occupants
      qui vont etre chassé de gré ou de force , et ton intervention pour cacher votre lacheté ridicule , votre déficit est de 94 millards de dirham et c’est de pire en pire , mendier auprès des arabes et parler économie !!

      25
      8
    Rayés Al Bahriya
    5 décembre 2018 - 20 h 19 min

    Il dit …
    Les parties en conflits…le R.D.m et le Front polisario…
    Pourquoi pas le contraire..le F.Polisario et le R.D.m.

    6
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.