Crise au Venezuela : Caracas rompt ses relations diplomatiques avec les Etats-Unis

Vene Venezuela
Le président du Venezuela, Nicolas Maduro. D. R.

Par Sadek Sahraoui Le président du Venezuela, Nicolas Maduro, a annoncé, mercredi soir, que son pays avait décidé de rompre ses relations diplomatiques avec les Etats-Unis après la reconnaissance par Donald Trump du chef de l’opposition Juan Guaido comme président par interim.

«J’ai décidé de rompre les relations diplomatiques et politiques avec le gouvernement impérialiste des Etats-Unis. Dehors ! Qu’ils s’en aillent du Venezuela ! Ici, il y a de la dignité, voyons ! » a déclaré Nicolas Maduro, qui a donné 72 heures aux représentants diplomatiques nord-américains pour quitter le pays.

Juan Guaido lui a répondu dans un communiqué, diffusé sur Twitter. «#Communication pour toutes les ambassades présentes au Venezuela. Je suis responsable de leur dire que nous sommes une nation souveraine et que nous continuerons à entretenir des relations diplomatiques avec tous les pays du monde. Nous demeurons inébranlables en reprenant l’ordre constitutionnel.»

Juan Guaido, à la tête du Parlement vénézuélien contrôlé par l’opposition, s’est autoproclamé dans la journée d’hier «Président» par intérim du pays et a immédiatement été reconnu par les Etats-Unis et leurs alliés dans la région. «Je jure d’assumer formellement les compétences de l’Exécutif national comme Président en exercice du Venezuela pour parvenir (…) à un gouvernement de transition et obtenir des élections libres», a lancé Juan Guaido devant des dizaines de milliers de partisans réunis à Caracas pour protester contre Nicolas Maduro.

L’armée vénézuélienne, soutien indéfectible du président socialiste Nicolas Maduro, a cependant rejeté l’autoproclamation de Juan Guaido. «L’armée défend notre Constitution et est garante de la souveraineté nationale», a affirmé le ministre de la Défense, Vladimir Padrino. A la suite de l’annonce, des heurts ont éclaté entre forces de l’ordre et partisans de l’opposition à Caracas. Ils ont fait déjà 4 morts.

L’ONU a appelé au «dialogue» pour éviter un «désastre». De son côté, la porte-parole de la diplomatie russe a critiqué les pays occidentaux sur la crise au Venezuela, estimant que cela démontre «leur attitude envers le droit international».

S. S.

Comment (12)

    Salim Samai
    25 janvier 2019 - 12 h 07 min

    Depuis 2 ans TOUTE la politique Americaine ne tourne qu´autour de « l´ Ingerence Russe dans l´Election US »! Maintenant M. Mike Pence, EN DIRECT, proclame: « Estamos con Ustedes! » contre « The Dictator » que le President Colombien utilise tous les 5 mots sur CNN/Amanpour!

    Y a t-il un pilote dans l´avion ou c´est plutot « H´Lal Aalik et H´Ram Aalia »?

    Vroum Vroum 😤..
    25 janvier 2019 - 3 h 00 min

    Le Régime Bannanier US…à pris une grosse baffe !!… Merci Mr le Président Maduro !! … Ce Régime Bannanier US se croit le nombril du Monde..il essai de s’accrocher et son seul espoir est la confrontation , dailleur il a essayé avec la Russie , la Chine , le Pakistan , L’Iran..mais ceux ci savent que accepter la confrontation c’est faire le jeu du Régime Bannanier … Avec la Chine celui-ci voulait la confrontation en guerre commerciale et la Chine lui a montré ces limites et fais mine de l’ignorer..l’Inde aussi…la stratégie de Usa est la confrontation ou guerre commerciale et la meilleure solution pour le cas Venezuela a été la coupure des relations officielles ce qui permet à l’état Vénézuélien de s’occuper des traitres « opposition  » à la solde de Usa qui est en déclin..Couper les relations à été la meilleure solution politique..une claque exquise bien méritée par le Régime Bannanier. .Qui se débat. .

    firmus
    24 janvier 2019 - 14 h 34 min

    Lehna fellawen ( = salem aalikoum en Thamazighth) AP. Il ne faut pas que maduro tombe. (Ne pas publier)

    TnT
    24 janvier 2019 - 13 h 11 min

    La malédiction du pétrole qui attire que les voleurs,les bandits,les mythomanes,les corrumpus,les bras cassés et les crocodiles avec la grande gueule et des petites pattes au suivant

    anonyme
    24 janvier 2019 - 12 h 43 min

    Le gouvernement chaviste est beaucoup plus démocratique que celui des USA, de la France ou de tous ces pays qui nuisent au Venezuela. La preuve : le parlement est aux mains des opposants ! Si Maduro était le fasciste que l’on nous dit, il aurait cadenassé tous les pouvoirs (exécutif, législatif et judiciaire). Ce que Macron et ses prédécesseurs ont fait, puisque les Gilets jaunes français ne sont parvenus à rien après 11 semaines de combat et 12 morts. La démocratie occidentale se définit en fonction de la position pro ou anti-atlanto-sioniste des dirigeants d’un pays. Et on viendra nous dire que l’ONU est garante de la souveraineté des peuples. Chavez a fait la même erreur que Boudiaf : le pouvoir se prend et doit être cadenassé. Sinon, on reste obseravteur !

    ISIS
    24 janvier 2019 - 12 h 02 min

    Le Venesuela est une copie conforme du régime Algérien;sauf ses dirigeants sont moins corrompus et voleurs;par apport aux Algériens

      Anonyme
      24 janvier 2019 - 20 h 31 min

      « Le Venezuela est une copie conforme du régime Algérien » moins l’idéologie islamiste ce qui leur laisse de l’espoir de se remettre sur rail.

    Lghoul
    24 janvier 2019 - 9 h 52 min

    Un pays riche mais des millions de citoyens qui fuient le pays, la misère partout et une inflation qui se chiffre en million de % et ils ne veulent donner aucune CHANCE a une autre équipe neuve pour essayer de mettre un peu d’ordre dans une économie morte. Ils veulent continuer de fiasco en fiasco jusqu’a ce que le peuple les déloge de force et les pend sur la place publique comme finissent tous les dictateurs. Ainsi soit il car le pouvoir aveugle et les aveugles pensent qu’ils voient mieux que les autres.

      Anonyme
      24 janvier 2019 - 10 h 44 min

      Ce n est pas le peuple qui doit choisir…..ce sont les USA….Tu dois bouffer le plat qu ils te preparent sinon tu creveras…..a petit feu.Cuba a tenu plus de 50 ans d embargo….qui n est toujours pas leve.Heureusement pour eux qu ils n ont pas de petrole….Le Venezuela depend a 95 % du petrole,il suffit de la degringolade des prix pour faire couler le pays et l ingerence de Trump pour enflammer l atmosphere et l opinion publique…et faire sortir du tiroir une marionnette,qui s autoproclame president….Les Venezueliens ont encore des drames a vivre,et une guerre civile possible avec une invasion des USA et des pays limitrophes……Le prix du petrole degringolera davantage pour atteindre les autres pays rebelles….l Iran..l Algerie et Poutine….il ne faut pas oublier que les USA ont atteint leur autosuffisance en Energie grace a l extraction du petrole de roche ….

        Lghoul
        24 janvier 2019 - 11 h 03 min

        Les USA cherchent leurs interêts comme d’ailleurs partout, les les européens inclus. Mais sachant tout cela, pourquoi les tenants du pouvoir ne s’assoient pas tous ensemble avec l’opposition pour trouver une solution commune ? Pourquoi doivent ils attendre qu’une anarchie totale s’installe pour comprendre qu’ils passent leurs propres interêts personnels devant ceux de leurs peuples ? En conclusion, que ce soit par les USA ou les dictateurs, le peuple est toujours pris en otage et souffrira toujours de faim et d’injustices car les responsables ne sont pas honnêtes avec leurs peuples. Et la responsabilité principale a l’échec, leur revient.

          Anonyme
          24 janvier 2019 - 11 h 35 min

          L opposition au Venezuala est parente de l opposition Syrienne…il ne sont prets a negocier que sur des cadavres ….C est au peuple de choisir…il y a bien eu des elections..Les exemples au cours de l histoire ne manquent pas…il y a eu le Chili de Salvador Allende et l intervention de la CIA..D’après une note interne de la CIA : « Le président Nixon a demandé à la CIA d’empêcher Allende d’accéder au pouvoir ou de le destituer et a débloqué à cette fin un budget allant jusqu’à 10 millions de dollars. » De plus, « selon le rapport du Sénat des États-Unis — « Covert action in Chile 1963-1973 » et, El Mercurio et d’autres médias ont reçu 1,5 million de dollars de la Central Intelligence Agency (CIA) pour déstabiliser Salvador Allende ».
          L’administration Nixon est fondamentalement hostile à Allende dès son élection. Cette hostilité ressort notamment du memorandum15 transmis à Nixon le 5 novembre 1970 par Henry Kissinger, alors Conseiller à la sécurité nationale.Les USA ont tout fait pour préparer le coup d’État contre Allende . Deux documents déclassifiés de la CIA montrent qu’en 1970, le président Nixon souhaitait qu’Allende soit renversé, en étranglant l’économie et en déclenchant un coup d’État. l’erreur d’Allende est de ne pas vouloir employer la force contre ses adversaires et de ne pas prendre le contrôle total de l’État…C est le meme scenario du Chili qui se deroule a nos yeux au Venezuela…il y a un risque de mouvements de greves qui aboutiront au bloquage de la situation et le chaos….
          Maduro a interet a agir rapidement..sinon le Venezuela sombrera dans une dictature militaire

          Anonyme
          24 janvier 2019 - 23 h 10 min

          Anonyme 24 0/ 2019 11 h 03
          Tu oublies qu’il y a 4 millions de Vénézuéliens qui ont quitté leur pays, que l’inflation est de 1 000 000%,qu’il y a plus de nourriture ni de médicaments, que le régime de Maduro est complètement corrompu…et surtout que la dernière élection présidentielle a été trafiquée.
          Chavez a apporté aux basses classes de la société vénézuélienne des améliorations quand le pétrole était au plus haut mais il n’en a pas profité pour diversifier son économie. A part le pétrole (dont les installations sont vétustes d’ailleurs) le Vénézuéla est dépourvu d’industrie. Maduro avec la chute de baril de pétrole ne pouvant continuer cette politique est à la dérive.
          Pour quelles raisons Maduro a bidouillé la constitution comme il l’a fait? Pour garder le pouvoir et tous ses avantages au même titre que les généraux qui l’entourent.
          Russes, Chinois, Américains… sont en alerte pour la bonne raison que ce pays détient les plus grandes réserves d’or noir du monde. N’empêche que des gens souffrent à cause d’un type qui veut garder le pouvoir et qui n’a pas su gérer son pays.
          A méditer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.