Netanyahou rencontre Bourita à Varsovie pour préparer sa visite à Rabat

netan 2 Benyamin
Washington a un rôle dans le rapprochement entre Rabat et Tel-Aviv. D. R.

Par Sadek Sahraoui – Contrairement à ce qu’affirment les autorités marocaines, la visite du Premier ministre israélien, Benyamin Netanyahou, au Maroc est toujours à l’ordre du jour. Du moins, Tel-Aviv y travaille encore. La presse israélienne révèle à ce propos que Benyamin Netanyahou espère rencontrer les ministres des Affaires étrangères du Bahreïn et du Maroc en marge d’une conférence sur le Moyen-Orient organisée à Varsovie et dont les travaux ont commencé ce mercredi. Netanyahou est arrivé mardi soir dans la capitale polonaise pour prendre part à la conférence, a indiqué l’Autorité israélienne de radiodiffusion (IBA) reprise par l’agence de presse turque Anadulu.

Selon l’IBA, le bureau de Netanyahou espère tenir plusieurs réunions en marge de la manifestation, notamment des entretiens avec le ministre marocain des Affaires étrangères marocain, Nasser Bourita, et son homologue bahreïni, Khalid Bin Ahmed Al-Khalifa. Selon d’autres sources, le tête-à-tête entre Netanyahou et Bourita sera justement consacré à la visite du premier au Maroc. Le bureau de Netanyahou a déjà confirmé deux réunions distinctes avec le vice-président américain, Mike Pence, et le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, a rapporté l’IBA.

La «paix et la sécurité au Moyen-Orient», la «lutte contre le terrorisme ainsi que le développement et la prolifération des missiles» sont au nombre des priorités de la conférence. Les récentes déclarations de hauts responsables américains et polonais ont montré cependant que l’événement vise surtout à réunir une coalition anti-iranienne. Pompeo a souligné que la conférence se concentrerait sur l’Iran, tandis que le ministre polonais des Affaires étrangères, Jacek Czaputowicz, a confirmé que les responsables iraniens n’étaient pas invités.

Ayant compris la manœuvre, Téhéran, pour sa part, a dénoncé la conférence. Le ministre iranien des Affaires étrangères, Javad Zarif, a qualifié cet événement de «cirque anti-iranien désespéré». Près de 50 pays, dont Israël et plusieurs pays arabes, auraient confirmé leur participation à cette conférence au cours de laquelle Pence devrait prononcer un discours.

Aucun des participants arabes de l’événement n’a confirmé «officiellement» son intention de rencontrer Netanyahou, alors que des responsables palestiniens ont annoncé leur intention de boycotter la conférence.

S. S.

 

 

Comment (20)

    droit de reponse
    15 février 2019 - 9 h 49 min

    pour info Bourita n était pas a Varsovie mais bien au Maroc le 13 et 14 fevrier 2019
    ou il a reçu avec le gouvernement le roi d Espagne et le lendemain a fait une conference de presse avec le MAE espagnol
    toujours des informations au conditionnel sans preuve

    Vroum Vroum 😤..
    14 février 2019 - 23 h 48 min

    Et qui va préparer le Thé pour son Altesse royale Nethaniaou au Maroc ??..son serviteur Mohamed 33..!!..Combien de sucres votre Altesse ??.. Se vendre pour être mieux acheté !..😏🙄🤔

    3
    2
    Noboutef
    14 février 2019 - 22 h 34 min

    occupons nous de nos marocains d’abord,car ils nous gouvernent depuis 20 ans et ils veulent rester 5 ans de plus au minimum.

    3
    1
    Epsilon
    14 février 2019 - 21 h 31 min

    Ils peuvent se rencontrer même sur Mars ou Pluton et même ailleurs si tel est leur désir, cela ne changera en rien le fond du problème : UNE PUTE RESTERA TOUJOURS UNE PUTE QUI S’OFFRIRA AU PREMIER VENU…

    7
    5
    Felfel Har
    14 février 2019 - 19 h 03 min

    Quand une vieille femme couguar réalise qu’elle a maintes fois été séduite et abandonnée, elle jette son dévolu sur n’importe qui, pourvu qu’il la fasse rêver. Et même quand elle ne reçoit que des réponses polies (non, merci!) à ses avances, elle ne se décourage pas. Tant qu’il y aura des hommes, il y a de l’espoir. Rien ni personne n’interdit de rêver!

    12
    9
    صالح/ الجزائر
    14 février 2019 - 17 h 14 min

    Il ne faut plus s’occuper des voisins , car le feu est à la maison .

    29
    6
    Anonyme
    14 février 2019 - 16 h 28 min

    Le titre c’est « Netanyahou rencontre Bourita à Varsovie » et sur la photo on voit Bourita avec Pompéo ou bien Ppompéo s’appelle aussi Netanyahou ?

    27
    3
    Ayweel
    14 février 2019 - 12 h 21 min

    Tout ceci concerne le moyen orient, occupons nous de ce qui nous concerne nous les nord africains. Notre beau pays qui est une porte principale pour les nordistes vers le continent africain risque d’être emporter et à jamais par une alliance des irresponsables vers l’inconnu.

    31
    13
    ALI
    14 février 2019 - 11 h 59 min

    TOUTES CES TRAITRISES FAITES SUR LE DOS DE LA PALESTINE ET DE L’IRAN NE VISENT QU’A ESSAYER D’AVOIR LE PARDON DU REVANCHARD TRUMP ET AINSI ESPERER MAINTENIR SA COLONISATION DU SAHARA OCCIDENTAL.,
    DROLE DE COCO CE FILS DU GLAOUI H2.

    33
    34
    Rachid Djha
    14 février 2019 - 11 h 30 min

    Qui s’assemblent se ressemblent.

    25
    19
      Anonyme
      14 février 2019 - 21 h 49 min

      C’est un compliment à Bourita de ressembler à Netanyahou

      2
      2
    Ziad ALAMI
    14 février 2019 - 11 h 27 min

    Rien d’étonnant dans ce naturel rapporchement entre le Makhnez et le Régime sioniste eu égard aux multiples dénominateurs communs qui lient ces deux entités et parmi lesquels on peut citer :
    1/- leurs politiques d’expension territoriale basée sur des considérations pseudo-historiques divines au détriment du droit international (le Grand Israel et le Grand Maroc).
    2/- les nombreux et continuels conflits avec les pays de leurs voisinages immédiats.
    3/- qu’ils sont les 2 seules entités a ne jamais appliquer les résolutions du Conseil de Sécurité de l’ONU (38 Résolutions pour Israel dans sa colonisation de la Palestine et 21 Résolutions pour le Makhnez dans sa colonisation du Sahara occidental) et ce, grace aux soutiens indéfectibles de leurs protecteurs respectifs : Les Yenkees pour Israel et la France néo-colonialiste pour le Maroc.

    31
    25
    Sid'Ahmed
    14 février 2019 - 11 h 08 min

    Pourquoi persister à nous parler de ce pseudo pays qu’est cette féodale Narco-Monarchie absolue au lieu de nous entretenir sur les performances des pays comme ceux de la Scandinavie afin de nous permettre de s’en inspirer ete faire avancer davantage notre pays dans le développement et la modernisation.

    30
    30
      Hamid
      14 février 2019 - 13 h 48 min

      Pourquoi vous voulez vous inspirer des pays scandinaves et vous êtes mieux que ces derniers (déclarations de vos responsables)

      30
      15
    La Viriti
    14 février 2019 - 9 h 20 min

    Pendant ce temps, les naturalisé et les algériens de papier tapis dans les rouages de l’état, vont tout mettre en oeuvre durant le 5e mandat pour ouvrir les frontières…C’est leur dernière chance.
    Après avoir manger le gâteau du trésor public durant 20 ans, leur cerise sur le gâteau sera de nous donner au Maroc…Leur attachement charnel avec ce pays passe avant tout autre considération géopolitique ou sécuritaire.

    28
    32
    Kader
    14 février 2019 - 8 h 44 min

    One, Two, Three, Viva la RASD.

    36
    42
    Bennani
    14 février 2019 - 8 h 41 min

    Quoi de plus naturel entre deux régimes colonialistes (Régime Sioniste et Régime MakhNazi) au regard des barbares similitudes !

    37
    29
    Elephant Man
    14 février 2019 - 8 h 35 min

    Ceux-là mêmes qui organisent et sont les pourvoyeurs du terrorisme sioniste notamment au MO…
    L’Allemagne n’a envoyé aucun représentant.
    Menahem Begin à Russel Waren Howe en 1974 : « comment vivez-vous à la faveur de tout ce qui se passe dans le monde, d’être le père du terrorisme au Moyen-Orient » « PAS SEULEMENT AU MOYEN-ORIENT….DANS LE MONDE ENTIER! » répondit Begin [22/07/46 attentat de l’hôtel King David de Jérusalem 92 morts responsable l’Irgoun organisation armée sioniste, les terroristes se déguisèrent en arabes, coordinateur de l’attentat Menahem Begin futur 1er ministre D’IsRatHell].

    33
    13
    Kenza
    14 février 2019 - 7 h 15 min

    «paix et la sécurité au Moyen-Orient»: C’est comme si une organisation de pyromanes décidait d’organiser une conférence sur la lutte contre les incendies et qui mènera à condamner les pompiers.
    Cette mascarade, c’est juste une conférence où Washington et Tel Aviv , au vu de l’évolution de la situation, auront l’occasion de dicter à leurs larbins les nouvelles directives…

    42
    15
    ANONYME 1
    14 février 2019 - 6 h 25 min

    Ils veulent parler de la lutte contre le terrorisme.
    Les israéliens premiers terroristes au monde.
    Les premiers actes terroristes ont été effectués par des israéliens ou des juifs de l’époque 1914.
    Les plus grands pourvoyeurs du terrorisme dans le monde.
    Les marocains de mêmes ils sont la chair à canon de ce terrorisme, ils ont envoyé leurs citoyens se faire tuer pour des intérêts sordides dont leur pays ni les citoyens n’a aucun intérêt ou tirer un profit quelconque.

    43
    24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.