Ali Ghediri répond à Gaïd-Salah et explique pourquoi il ne se retire pas

campagne Ghediri
Le général Ali Ghediri. D. R.

Par Houari A. – Le candidat à la présidentielle Ali Ghediri a réagi aux discours du chef d’état-major de l’ANP à travers un «discours» adressé au «peuple algérien». «Je suis résolu à aller jusqu’au bout pour la rupture et pour l’instauration de la deuxième République», a asséné le général à la retraite, dont l’intervention contenait de nombreuses insinuations.

«Le retrait et l’abandon du navire qui coule ne font pas partie de ma culture», a déclaré Ali Ghediri, en réaction, sans doute, à la décision de deux éléments importants de son staff, son directeur de campagne, Mokrane Aït Larbi, et l’animatrice du mouvement Mouwatana, Zoubida Assoul, de se séparer de lui. «Les batailles perdues sont celles qui ne sont pas menées», a argué le candidat sur un ton militariste, estimant que «la bataille pour le changement a commencé» et que «les prémices de la victoire commencent à poindre à l’horizon».

Répondant à Ahmed Gaïd-Salah sans le nommer, l’ancien directeur central au ministère de la Défense nationale a soutenu que «les menaces brandies par certaines parties sont obsolètes» et qu’«elles visent à permettre aux artisans du quatrième mandat de se maintenir sous la férule d’un Président malade et de continuer d’agir comme s’ils étaient les tuteurs de la nation». L’allusion de Ghediri à son ancien chef hiérarchique est claire lorsqu’il ajoute que «l’opinion des individus ne représente pas forcément celle des institutions». «Le peuple est la seule source de légitimité de tout responsable, quelle que soit l’institution qu’il dirige», a-t-il dit, dans ce qui semble être un dangereux appel à la désobéissance.

Revenant sur sa décision de se maintenir dans la course «avec ou sans Bouteflika», Ali Ghediri a affirmé qu’il «respectera» la décision du peuple. «Ma décision de me présenter à la présidentielle est dictée par ma conviction que ce régime est corrompu et qu’il doit disparaître», a-t-il affirmé, sans que l’on comprenne si cela signifie qu’il pourrait se retirer si le peuple le lui demandait. «J’ai dit textuellement lors de ma toute première conférence de presse que c’était soit moi, soit le système», a-t-il ajouté, tout en précisant qu’il «demeure fidèle à cet engagement».

Ambiguïté voulue ou discours mal rédigé ?

H. A.

Comment (88)

    Qu'Allah réalise min rêve.
    7 mars 2019 - 23 h 15 min

    ALI GHEDIRI si vous ne vous voter pas pour lui ils ne vous restera que vos yeux pour pleurer .
    Moi je vie très loin de l’Algérie.
    Mais si cet homme transforme l’Algérie comme il se doit .
    Je rentrerais définitivement en algérie chez moi pour toujours.
    Il n’y a rien de tel que d’être chez soit.

    Djil
    7 mars 2019 - 22 h 49 min

    Si Mr.Ghediri a eu au départ la confiance de Mr Ait Larbi et de Mme Assoul, cela peut signifier que ces personnalités ( plus qu’un quelconque quidam) l’avait bien jaugé et jugé honnête et capable d’être l’homme de la rupture d’avec le système maffieux. L’abandon par ces personnalités est due à sa fougue d’ex-militaire qui veut « mener sa bataille » coûte que coûte.Cela ne le déconsidère nullement même s’il est battu par le bourrage des urnes : il aura acquis une popularité pour le prochain round anticipé et aura mieux affûté sa stratégie et sa communication.

    Anonyme
    7 mars 2019 - 22 h 47 min

    Rien avoir avec le sujet de l article mais sinon vous trouvez pas qu il a un air à Napoléon Bonaparte 1er , on va peut être avoir un empereur algerien va savoir Ali Ghediri 1er . juste si tu le deviens un jrs president et ensuite empereur va savoir qui sait ils en rêvent tous meme Macron mais surtout ne ressemble pas à Bokassa 1er empereur fantaisiste de centre Afrique sale fou accusé aussi de cannibalisme et a donné un sacré diamant à Giscard qui lui a fait perdre la prochaine élection présidentielle française .

    chahira
    7 mars 2019 - 22 h 42 min

    souez prudent et vigilent en la personne de monsieur Ali Ghediri, çà reste toujours un homme du système, c’est un proche du de Toufik, quelqu’un des service secret restera toujours fidèle à ses maalmines.
    C’est un piège pour le peuple ce Ghediri car ils veulent se maintenir au pouvoir par toutes les combines. Quand aux élections il vaut mieux qu’ils n’auront pas lieu et le peuple doit maintenir la pression et aller jusqu’au bout car ses laches ne pourront pas utiliser les drogués et les prisonniers contre le peuple comme dans les années 1990. l’occident détient des dossiers avec preuves par kilos sur eux et les exactions, enlèvements, disparitions dans les années 1990, ils feront mieux de se retirer sans commettre la moindre erreur envers le peuple pacifiste.

    Pig pong
    7 mars 2019 - 22 h 36 min

    Passant 1 mois de vacance au bled j’ai vécu 3 ans service militaire alors que c’était 2 ans. Je pense que j’ai tourné la page. Je ne connais pas M.Ghediri, mais perdant où gagnant je lui fais confiance.Pour moi il joue sa réputation et son honneur envers son pays et son peuple. Perdant peut être, moi je le joue gagnant contre ce système menteur. Merci AP. En tant qu ‘Algérien je n’ai jamais perdu dans l’avenir de mes enfants et de toute la jeunesse Algérienne. Mon rêve c’est mourir avec un sourire en voyant l’Algérie libre.

    Anonyme
    7 mars 2019 - 21 h 41 min

    Mr. Ali Ghediri doit prendre conscience que marcher en solitaire, comme un kamikaze sur son avion zéro Vers des élections – un plébiscite pour un raz de bol de fraudes massives – déjà connues d’avance
    Contre tout un système bien organisé dans ses fortifications institutionnelles
    Sans soutien populaire,(ses arrières logistiques dans le jargon militaire) , sans stratégie,
    Et sans vision lointaines , peut lui couter cher pour la suite de sa carrière
    Mr. Ali Ghediri , la conquete du pouvoir est un objectif stratégique lointain,
    Mais sa participation à une mascarade électorale n’est pas pour faciliter la position de l’opposition
    Et cautionne, et réconforte, ainsi, grandement le système en faillite morale, et économique (1962-2019)
    Mr. Ali Ghediri doit réfléchir, encore, le temps de se faire une auto critique, et à la fin un sursaut d’honneur
    Et d’orgueil, en s’alliant au peuple courageux, civilisé,pacifique, responsable , et vigilant
    Face aux manoeuvres, et aux provocations

    le Terroir
    7 mars 2019 - 21 h 35 min

    Ne jugez pas trop vite. Pour contrer le pouvoir et le clan, il faut une stratégie et la tâche de Ghediri est très lourde, il avance à pas de loup. Il sera la demain avec les manifestants inchAllah. Abandonner la course et laisser le clan s’auto-élire ? Jamais ! Ils n’auront aucune gêne à continuer la mascarade à moins que les manifestations et les grèves ne les fassent couler avant. Ça sera l’indépendance complète ! Les puissances n’attendent que le vainqueur de cette épreuve de force. Leurs discours ne sont que des leurres. Pour le club des pins apparemment il s’est vidé de ses occupants dès la première manifestation. Ou sont-ils ??? Question à deux sous. Merci à AP.

    Nasser
    7 mars 2019 - 21 h 31 min

    Le peuple manifeste pour le changement ! TOUTE cette force de CHANGEMENT de la rue doit être utilisée pour pousser à aller VOTER EN MASSE avec CONTRÔLE contre ce système ! LE BOYCOTT est une attitude qui arrange ce système et ses élites ! Cet abandon des urnes, ils le souhaitent pour sortir « légalement » vainqueur ! Le boycott ne donne rien depuis 1988!

    Djemoui Djoudi
    7 mars 2019 - 20 h 51 min

    Ma déclaration en vidéo sur youtube m’a valu l’expulsion du logement que j’occupais depuis 31 ans et j’ai dit ce que je pensais des partisans du 5eme mandat et du général qui avait pour programme deux lettres lisses pour Bouteflika et Gaid Salah, seulement je n’ai trouvé aucun soutien ni débat et vous trouverez mes vidéos sur youtube,déclarant que seule une république civile serait la réponse à tous ceux qui ont spolie l’Algérie et bafoué la dignité des algériens….

    Chita Dz le meilleur,
    7 mars 2019 - 19 h 44 min

    Khawa,Khawa, ne vous y trompez pas , Ali Ghediri même si il est jeune et qu’il parle mieux que le Clan de Oujda et en réalité du même système fait dans le même moule !
    Ce qu’il faut à la Grande Algérie de Larbi Ben M’hidi c’est un changement et remettre les rails du train sur
    le Départ du quelle il a était détourner par les planqués de Oujda et de l’actuelle Boutflika !!
    il faut pas se tromper quitte à mettre notre fierté de côté pour que l’Algérie ne soit plus jamais sacrifié !
    Merci Chouadas la bataille continue et le peuple Vaincra.

    no news
    7 mars 2019 - 19 h 42 min

    cette propagande contre Ghediri a pour origine les partis dis de l’opposition. ils savent qu’avec lui comme candidat, ils n’ont aucune chance parce qu’ils ont ete creer par le systeme pour tramper leas Algeriens et les etrangers. donc ils paniquent.

    aliouat
    7 mars 2019 - 18 h 44 min

    franchement vous parlez de lièvre (ghediri) qu’il le soit réellement parce qu’en face de lui il n’y a que des limaces en fin de vie et une momie alors qui pourrait le battre ? franchement pourquoi voulez vous qu’il retire sa candidature et nous sommes nombreux à le soutenir ! alors vivement le 18 avril

    Lahouaria
    7 mars 2019 - 18 h 29 min

    J’espère qu’on ne va pas tomber sur Señorita Rottenmeier (guediri) pour nous mener à la Baguette, j’ai peur pour mon pays

    Au delà de l'absurdité d'un 5è mandat ...
    7 mars 2019 - 18 h 24 min

    …pondu par un Système pourri jusqu’à la moelle, c’est plus ce vent de liberté et de changement qui mérite toute notre attention. Aller aux élections sous couvert d’un conseil constitutionnel aux ordres, c’est encore une autre absurdité d’un autre âge qu’il faut refuser de cautionner. Mr GHEDIRI, on a misé sur vous pour contrer Mr Bouteflika, mais maintenant que ses médecins le déclarent inapte pour maladie, il faut juste exiger du conseil constitutionnel de s’auto saisir de l’article 102 de la constitution pour cesser l’étouffement de notre pays et de son peuple. Ce système ne respecte aucune règle de droit, c’est la loi de la jungle. Mr GHEDIRI le peuple n’en peut plus de cela. Apportez votre contribution au peuple pour changer ce système de l’intérieur pour transformer l’Algérie en nation du 21è siècle. C’est à dire une Démocratie.

    44
    3
      chaoui40
      7 mars 2019 - 22 h 35 min

      Mr Ghediri, puisque vous avez été DRH, et que vous avez les qualités qui vont avec…Montrez nous que vous savez vous entourer des meilleurs,
      montrez nous votre gestion du développement des compétences, et de la performance…
      Un bon dirigeant n est pas obligé d être performant dans tous les domaines, mais doit avoir autour de lui les meilleurs dans chaque domaine…

    Citoyen
    7 mars 2019 - 17 h 29 min

    J’apprécie son discours et sa campagne électorale! Il est vrai qu’il n’est pas un bon orateur, car il n’est pas un politicien habitué au baratin politique (d’ailleurs c’est ce que les gens ont réellement besoin de quelqu’un qui fait au lieu qu’il parle). Ghediri connaît très bien les enjeux, il sait très bien que pour le moment, la demande du peuple n’est pas la transparence des élections, mais l’annulation pure et simple de ces élections. Cependant, il sait également que si le système s’ouvre de manière équitable pour tous, sa candidature deviendrait tout simplement banale parmi beaucoup d’autres et il n’aurait aucune chance! Sa carte principale serait obsolète, car il perdrait son principal atout, à savoir changer le système de l’intérieur.

    13
    7
    Abane a dit
    7 mars 2019 - 17 h 11 min

    Votre proposition vaut son pesant d’or existant dans tout ce monde.
    Le civil sur le militaire. L’intérieur sur l’extérieur. Rien à ajouter. Rest my case.
    Allah ya rahmake inchallah.

    13
    5
    Merci Ababne
    7 mars 2019 - 17 h 10 min

    Votre proposition vaut son pesant d’or existant dans tout ce monde.
    Le civil sur le militaire. L’intérieur sur l’extérieur. Rien à ajouter. Rest my case.
    Allah ya rahmake inchallah.

    9
    6
      marre de vos disques rayés
      7 mars 2019 - 18 h 15 min

      he ho, c’est fini la guerre de liberation, arretez avec vos vieux disques y en a marre, on veut avancer !

      16
      12
        Ain Boucif
        7 mars 2019 - 19 h 24 min

        @Marre De Vos Disques Rayés
        Chez nous au Titteri en continu avec fierté et émotion d’écouter ces vieux disques. Les paroles parlent de la décolonisation de notre cher pays et la musique est l’air qui nous a ramener la liberté, mais les droits d’auteurs on été détournés par certains et la plagia a fait un ravage.
        C’est ceux qui ont en marre de cette agréable et noble mélodie, qui ont justement rayer ces disques.
        Sans rancune – Allah yarham Abane et nos chouhada – Salutations. .

    Kahina-DZ
    7 mars 2019 - 17 h 04 min

    Sincèrement, jusqu’à présent Ghediri ne m’a pas convaincue. J’ai suivi son interview d’hier sur une chaine Algérienne…Il m’a déçue encore une fois.

    Il est candidat et c’est tout. Il n’a aucune popularité et s’attend à une victoire. Ce qui est bizarre.

    25
    15
    Moi News
    7 mars 2019 - 16 h 54 min

    S’il était vraiment intelligent il aurait fait comme le reste des partis d’opposition,mais comme la maladie de l’opportunisme elle est bien Algérienne et tout les hauts gradé et fonctionnaires sont contaminé,il ne faut pas l’en vouloir

    21
    17
      Lghoul
      7 mars 2019 - 17 h 11 min

      En effet, je me demande maintenant s’il ne représente pas ce lièvre super intelligent. Un lièvre difficile a détecter, qui passe inapercu.
      Est ce que c’est pour cette raison qu’Ait Larbi l’a quitté ? Si Fakahmatouhoum a décidé de pousser sa candidature par procuration, il a envoyé une lettre ou il nous donne déja les résultats finaux avant le vote: « Laissez moi rester une année etc. … je vous donnerai la démocratie, je gommerai la corruption etc.  » ensuite on verra. Juste laissez moi rentrer sur la pointe des pieds de tliba, zoukh, louh, ghoul etc.
      Donc si une evidence pareille passe inaperçue c’est qu’il y a plein d’intelligence partout.

      10
      11
      Le Boycott est l arme des lâches
      7 mars 2019 - 17 h 18 min

      Le Boycott est l arme des lâches !
      Tu peux boycotter si ça te fait plaisir mais n’en pousse pas les autres à le faire …

      19
      15
        Said
        7 mars 2019 - 18 h 24 min

        Mais quel vote ? Sur quels candidats ? Les morts ?

        11
        9
          Anonyme
          7 mars 2019 - 18 h 28 min

          ghediri est candidat
          le mort c’est toi qui veux rester chez toi comme un mort au lieu d’aller voter comme un vivant

          24
          8
        Remède
        7 mars 2019 - 19 h 19 min

        Alors donnez nous la solution; le régime ou pouvoir à toujours fraudé est d’une manière sans crainte ni masquée,si ont vote le résultat est connu d’avance,et si tout le monde ne vote pas et aucun candidats ne se présente contre le régime corrompus,résultat réélection bidon et il ne pourra pas revendiqué qu’il a été élu démocratiquement et devant l’opinion international le peuple Algérien n’est pas un sous homme ou un soumis

        Le vote Est L'Arme Des Lâches
        7 mars 2019 - 19 h 45 min

        @Le Boycott Est L Arme Des Lâches
        Toi aussi, tu peux voter si ça te fait plaisir mais n’en pousse pas les autres à le faire ???

    DYHIA-DZ
    7 mars 2019 - 16 h 48 min

    Le peuple est contre le 5eme mandat. Ghediri doit s’approcher du peuple même s’il maintient, administrativement, sa candidature.
    Le peuple ne le connait pas, c’est une occasion pour lui de se faire connaitre par le peuple.
    ..À mon avis, il doit rejoindre la rue meme s’il est candidat. Ainsi, il combattra sur deux fronts, comme un vrai combattant…Dans la rue et dans les urnes.

    Autrement, il sera considéré comme un lièvre de LUX.

    50
    7
      montoya
      7 mars 2019 - 21 h 21 min

      il faut lui laisser sa chance et croire en cet homme de toute façon aucun choix crédible

      de candidat

      soleil
      7 mars 2019 - 21 h 24 min

      je pense qu il a toute ses chances,malgré les défections des son staff,il me fait penser a un certain Emmanuel macron,président français partie de rien pour finir en final et remporter l élection face a la lepen,il manque de communications,les gens ne le connaisse pas encore mais je pense qu il a de grande chance si l élections est maintenue,se vendredi seras déterminant pour l Algérie,si ceux qui ont mis le président sous tutelle persiste,dans leur suicide collectif qu il n entraîne pas le pay dans le chaos,car une grève général est déjà annoncer sur les réseaux sociaux a partir de dimanche,ailler la sagesse de penser a l intérêt du pay avant tout,si vous persister vous serais les seul responsable de tout qui se passeras ,devant dieu et le peuple,aucune fuite ne vous sauveras

    Y’en a marre
    7 mars 2019 - 15 h 46 min

    Ghediri n’est autre que le plan B du régime. Un pantin qui n’a aucune compétence et n’est même pas capable de s’exprimer.
    Il est en plus hautain et méprisant envers ces collaborateurs, ces concurrents et le peuple

    24
    33
    Bison
    7 mars 2019 - 15 h 28 min

    Ali Ghediri est le seul encore crédible. Quitter ce candidat, comme l’ont fait ait larbi et assoul, et avnt eux le journaliste qui s’occupait de l’information,… c’est affaiblir et pousser ghdiri a renoncer et par consequent renforcer et laisser le boulevard grand ouvert a mokri et sa clique embusqués pour ne plus la lâcher pouvoir une fois parvenu, c’est leurs chance du siècle! bouchachi , d’autre part, refuse de devenir le porte voix des manifestants!!! il laisse l’occasion a d’autres…hassen aaribi peut etre!!!??? décidément, nos pseudo démocrates sont toujours derrière les occasions historiques manquées de notre pays depuis 62 meme avant! ils se considèrent tellement démocrates qu’ils ils ont toujours, et le font toujours, le jeux des aventuriers et autres charlatans fossoyeurs de notre nation! comme avec boumedienne, qui pris le pouvoir avec l’aide de boucoup qui se justifient aujourdhui qu’ils l’ont fait pour éviter au pays un bain de sang en 62 mais en hypothéquant l’avenir du pays, d’ou la situation aujourd’hui, un systeme boumdiennien qui a détruit le pays!!!! ils sont tellement démocrates nos pseudo démocrates avec leurs adverses, le soit-disant « je suis pas d’accord avec toi mais me battrais pour que tu dise ce que t’as à dire » voire meme pour que tu puisse me museler et me couper la parole une fois que t’as fini de parler!! exp. Sant’Egidiooui! meme aujourd’hui ils le font encore sur al magharibia!! il sont tous de beaux démocrates nos pseudo democrates avec leurs adversaires meme ceux la meme qui combattent la démocratie ouvertement (le fis, et les autres islamistes) et pourtant ils sont des dictateurs confirmés au sein de leurs propre formation, présidence à vie, direction de main de fer, exclusion de toutes les voix discordantes et des compétences jeunes et susceptibles de faire de l’ombre au zaïm, au chef,…!!!
    l’Algerie est malades de son elites et de ses pseudo-démocrates en particulier! ils doivent se convertir dans le théâtre!!

    28
    10
    Nasser
    7 mars 2019 - 15 h 26 min

    Le mouvement Mouwatana fait dans l’opportunisme et l’hypocrisie!…Il a bien accepté – avec le FFS et le RCD- l’invitation de la chaîne qatari (porte voix du FIS par Zitout et Cie), sise à Londres, pour débattre du « système et pouvoir » en Algérie au coté de terroristes comme Abdellah Anes beau-fils Abdellah Azzem un grand chef d’Al Qaida….Ils se sont fait avoir comme des toutous!

    23
    11
    algerian
    7 mars 2019 - 15 h 22 min

    Obnubile par son desir d’en decoudre avec le regime, Ali Ghediri n’entend plus rien, ne voit plus rien et n’ecoute plus personne. Il est prisonnier de sa logique et de ses certitudes.
    Plus grave encore, il n’a pas l’air de saisir le sens de cette revolte citoyenne, pacifique et historique.
    Pour lui, seul son ‘destin’ compte!
    Honnetement, je commence a avoir des doutes sur ses veritables motivations et sur ses capacites a diriger ce pays.
    De Gaule disaitque la politique est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux politiciens.
    Dans le cas de Ghediri, je dirais plutot que la politique est une affaire trop sérieuse pour la laisser aux ex-militaires!

    9
    24
    Nasser
    7 mars 2019 - 14 h 56 min

    Dans l’article:
    Revenant sur sa décision de se maintenir dans la course «avec ou sans Bouteflika», Ali Ghediri a affirmé qu’il «respectera» la décision du peuple. «Ma décision de me présenter à la présidentielle est dictée par ma conviction que ce régime est corrompu et qu’il doit disparaître», a-t-il affirmé, sans que l’on comprenne si cela signifie qu’il pourrait se retirer si le peuple le lui demandait. «J’ai dit textuellement lors de ma toute première conférence de presse que c’était soit moi, soit le système», a-t-il ajouté, tout en précisant qu’il «demeure fidèle à cet engagement».
    ___
    C’est clair non?
    Où est « l’ambiguïté » ou le « discours mal rédigé »

    24
    4
    anti khafafich
    7 mars 2019 - 14 h 44 min

    assoul et ait larbi sont des marionnettes, ils ont rejoint Ghediri pour le faire tomber après za3ma, l’arme des laches a toujours été le boycot en Algérie que ce soit de la part du pouvoir opportuniste ou de ses lapins appelés opposition. cette fois ci ce ne marchera pas, le peuple gagnera par les urnes, j’irai voter pour Ghedir ….

    37
    12
    chaoui40
    7 mars 2019 - 14 h 28 min

    je ne comprend pas bien mr Ait Larbi et Assoul…il y a quelque jour il accompagne Ghediri pour déposer le dossier de candidature au conseil constitutionnel…Et aujourd’hui, il quitte Ghediri….
    C est pour le moins, faire preuve d une attitude irréfléchie…
    Car soit on s engage dans une voie, en ayant murement réfléchit avant, soit on change de direction à chaque souffle du vent…

    48
    5
      Rachid, homme de la rue...
      7 mars 2019 - 15 h 32 min

      Ils ont dû peut-être recevoir des instructions en ce sens…

      17
      2
      Rachid, homme de la rue
      7 mars 2019 - 15 h 48 min

      Ils ont dû peut-être recevoir des instructions en ce sens…

      14
      3
    no news
    7 mars 2019 - 14 h 12 min

    Ghediri nous a donne le courage. c’etait le premier qui a defie ouvertement le systeme. il merite notre respect. accepter que personne a le secret des evenements futurs et il faut laisser les differentes idees murir.

    35
    9
      omar
      7 mars 2019 - 15 h 42 min

      il y a beaucoup de gens de l’opposition civils, politiciens, honnetes et intègres qui ont défié le système bien avant lui. ce n’est pas une raison pour le soutenir.

      8
      28
      chaoui40
      7 mars 2019 - 15 h 53 min

      Ghediri n est il pas un candidat à être leader ? Je suis convaincu que le 5eme mandat n obtiendra pas les voix de ses habitués du FLN/RND….en 2014, 8 millions de voix pour Bouteflika, cette fois, je suis certain qu une grande part de ces gens ne voterons pas pour lui, et si on y ajoute un vote massif de la part des abstentionnistes habituels, nous gagnerons ! Je ne suis pas un inconditionnel de Ghediri, mais servons nous de sa candidature pour enfin avoir une alternance réelle.

      24
      2
    Rani zaafane
    7 mars 2019 - 13 h 57 min

    Finalement quelle différence entre Bouteflika et Ghediri: les deux sont obstinés,les deux veulent aller jusqu’au bout et les deux sont assoiffés de pouvoir sauf que le premier veut la continuité et le second prône la rupture avant.la continuité! Si tous ces manifestants sont sortis pour remplacer Bouteflika par un militaire qui ne s’est pas encore adapté à la vie civile et qui se croit en guerre,c’est vraiment adopter un profil très bas ,il était préférable dans ce cas de rester chez soi!

    16
    42
      tahar
      7 mars 2019 - 14 h 40 min

      valeureux combattant. quant a monsieur ait larbi je respcte sa decision il peut apporter quelque chose au mouvement des jeunes

      9
      9
    Anonyme
    7 mars 2019 - 13 h 51 min

    On dirait que le système était sain et transparent et que,de de ce fait, on l’a pas contesté. Arriva alors subitement avril 2019 qui chamboulat tout et qui rendit subitement le système, avant cette date transparent et juste, opaque et corrompu. Ne faisant pas les choses à moitié, avril 2019 fit surgir au moment même de la métamorphose du système, des hommes, ou bien un homme chargé par la providence d’en finir avec le SYstème

    2
    5
    Anonyme
    7 mars 2019 - 13 h 45 min

    Ceux qui sont contre le maintien de la candidature de Mr Ghediri et veulent annuler les présidentielles, qu’ils nous disent c’est quoi leur plan après? comment sortir de la situation du vide constitutionnel ? Si la classe politique n’a même pas pu se mettre d’accord pour un candidat face à Bouteflika, comment ils pourront s’entendre sur les personnalités qui géreront (sans aucune légitimité) la phase du vide constitutionnel ?

    36
    6
    صالح/ الجزائر
    7 mars 2019 - 13 h 32 min

    La troisième loi de Newton énonce : Chaque action a une réaction de valeur absolue égale , de meme direction , mais de sens opposé .

    10
    4
    AB;
    7 mars 2019 - 13 h 31 min

    Salam, je vous recommande de suivre la dernière vidéo de notre frère Rafaa du Canada, vous comprendrez mieux !! Tous ceux qui ont fuient leurs responsabilités d opposant au pouvoir !! Font le jeu de ce même pouvoir !!

    28
    2
    NORD DEAN
    7 mars 2019 - 12 h 56 min

    Le monde évolue, les Algériens aussi, je serai tenté de dire que c’est une métamorphose à grande vitesse et basé sur une intelligente entente, sérénité et calme qui a surpris le monde entier.

    Auparavant le peuple n’avait que les yeux pour pleurer.
    Avant hier, il a décidé de casser le mur de la honte ou le mur de la peur.
    Hier, il a manifesté le droit à d’une Algérie libre et démocratique.
    Aujourd’hui, il demande carrément d’annuler le 5eme mandat.
    Pour demain, je vous demande modestement Mr Ghediri de vous alignez à la volonté de ce peuple qui aspire sans force ni contrainte.

    J’ai toujours fait votre éloge mais aujourd’hui, avec tout le respect que je vous dois, nous sommes confrontés à un dilemme :
    Faut-il combattre par les urnes ce pouvoir ou le disqualifier de la course, pour ne pas dire carrément l’enterrer de la vie politique ? La dernière hypothèse évoquée me semble être la bonne et voyons pourquoi j’y adhère :

    Certes, les arguments que vous annoncez sont tout à votre honneur, cependant il me semble personnellement à charge ou à décharge que :

    – Instaurer un 2eme République basée sur une décision illégale du Conseil Constitutionnel est déjà une insulte à cette future République.

    – Les rats sont les premiers à quitter le navire qui coule, certes, mais nos ainés Mr Zerroual et Mr Ali Yahia Abdenour (Allah id karhoum bil kheir) … Maitre Zoubida Assoul (vraie argaze) et Ait Larbi vos premiers soutiens indéfectibles … Divers personnalités et l’ensemble des Partis d’opposition y compris l’inclassable MSP … Ect, la liste est longue.
    Les classeriez-vous dans le genre de bestioles évoquées ? Non !!!
    Et surtout, égare au peuple qui ne cesse de le clamer haut et fort.

    – «Le peuple est la seule source de légitimité de tout responsable, quelle que soit l’institution qu’il dirige» dites-vous. Donc, la réponse est son équivoque.

    Reste le doute posé par Mr Houari A dans son article : « … sans que l’on comprenne si cela signifie qu’il pourrait se retirer si le peuple le lui demandait ». Je n’ai pas la prétention de vous répondre au nom de tout un peuple mais je vous demande humblement de vous retirer.

    Une fois les pratiques reconfigurées à leurs justes valeurs, vous avez toutes les chances d’être plébisciter par ce peuple. .

    25
    8
      Homme de la providence
      7 mars 2019 - 13 h 31 min

      je soutien monsieur Ali Ghediri c’est un homme intègre et patriote qui saura apporter le changement qui faut a l Algérie ,abandonner le peuple a la rue n est pas une solution elle n apportera que le déséquilibre et la fracture.

      32
      11
        NORD DEAN
        7 mars 2019 - 14 h 39 min

        @Homme De La Providence
        Merci pour votre réponse, je soutiens autant que vous Mr Guediri, mais le problème est un choix honnête d’une stratégie. Comme on dit : « Reculer pour mieux sauter » ou faire « un pas en arriéré et deux pas en avant » … au lieu de jouer au poker.
        S’opposer à la volonté du peuple est un suicide politique, s’en aligner est un capital de réussite, mais il est le mieux placé pour en décider et au peuple de juger.

        Quant à « abandonner le peuple à la rue », comme je l’ai déjà dit auparavant dans un post : Les Algériens ont grandis et mûris, Ils n’ont plus besoin d’une « Femme baby sitter » ou d’un « Homme de la providence » pour les surveiller dans la rue.

        Amitiés. .

        9
        1
      Probleme ekbir
      7 mars 2019 - 13 h 57 min

      Selon la loi M Ghediri ne peut plus se retirer sauf si le conseil constitutionnel rejette son dossier. Il ne peut faire se que son staff a fait et ne peut les suivre. Nous ne vous imaginez pas l`ampleur du cancer qui habite le corps Algérie. L`Algérie est métastasée par des cellules malines jusqu`à la moelle. Les élections vont avoir lieu ou pas ne changera rien. Avant à chaque fois qu`un candidat de la soit disant opposition se retirait on sablait le champagne à el Mouradia car baisser les bras facilitait leurs affaires. Citez moi juste un nom qui a la capacité de faire à face à cette organisation maffieuse?? Un avocat, un docteur en quelque chose? NON il faut EL MATRAGUE. Quelqu`un qui soit en mesure de les menacer par la loi, par l`intransigeance, par la force. M. Ghediri (administrateur militaire diplômé) risque de ne pas gagner les élections contre un corps en décomposition. Moi je ne vois pas qui d`autre que lui, qui peut nous sauver mais s`il n y parvient pas …la rue le destituera. C`est une guerre entre les fils de famille et les voyous. Mon souhait et qu`on annule les élections.

      16
      5
        NORD DEAN
        7 mars 2019 - 15 h 40 min

        @Probleme Ekbir
        Je vous remercie pour votre réponse et surtout pour votre information qui est très enrichissante, j’ignore qu’on ne pouvait pas se retirer de la candidature une fois avalisée.
        Votre logique mathématique et humaine ne me fait qu’apprécier également le contenu de votre texte qui confirme subtilement un autre volet de la réalité.
        je n’ai malheureusement ni moyens ni solutions pour ce problème aussi complexe que compliqué, donc il ne me reste qu’a prier Dieu pour qu’il nous protégé et veille sur l’Algérie.

        Amitiés. .

      CHERFA Tayeb
      7 mars 2019 - 14 h 24 min

      Mr. NORD DEAN.
      J’ai très bien apprécié votre commentaire et, je l’approuve également. Votre message me va droit au coeur. Cela dénote tout simplement, que vous êtes quelqu’un de cultivé, instruit et de bonne famille. Vous l’exception de l’exceptionnel.
      NB: J’ai 64 ans. Juste pour vous dire mon appréciation est à juste titre.
      Pour Mr. Ali GUEDIRI que je salue de passage en tant que simple citoyen, rien ne vous interdit de revoir votre décision quand votre conscience vous dicte sa révision. Nous faisons appel à votre sagesse. L’union fait la force.
      Sachez que dans notre bas monde, ils y a ceux qui font l’histoire et, ceux qui sont issus de l’histoire.
      Que Dieu nous bénisse et préserve notre partie si chère.

      8
      1
        NORD DEAN
        7 mars 2019 - 15 h 09 min

        @CHERFA Tayeb 7 mars 2019 – 14 h 24 min
        je vous remercie Mr Cherfa et croyez-moi votre message me va droit au cœur.

    sinou
    7 mars 2019 - 12 h 40 min

    je dis à Mr LAGHDIRI vaut mieux de se retirer et de suivre le peuple.
    d’autant plus que vous avez perdu le soutient des deux figures crédible de la Seine politique en l’occurrence Mme ASSOUL Zoubida et Mr AIT LARBI Mokrane.

    19
    15
      Crédible ou girouette ?
      7 mars 2019 - 13 h 36 min

      Ces 2 figures ont perdu leurs crédibilité de. Les opportunistes de la 25 heures sont out !!!

      16
      10
    Aissa
    7 mars 2019 - 12 h 27 min

    Cher mr Ghediri,
    Avec tout le respect que j ai pour vous ,je viens vous demander de ne pas comettre l erreur qui permettra a ce regime de trouver en vous une bouffee d oxygene inesperee.
    Soyez prudent et sage.
    Je crois qu il serait fort utile que vous retiriez votre candidature si le systeme refuse de ce soumettre a la volonte du peuple Algerien . Tous Les autres candidats doivent faire de meme pour isoler ce monstre qui nous a fait tellement Mal .
    Cordialement.

    21
    8
    mergou
    7 mars 2019 - 12 h 14 min

    Jusqu’à preuve du contraire le Peuple refuse un cinquième mandat présidentiel pour Bouteflika, tous les slogans scandés par les manifestants, étudiants, avocats, les marcheurs du vendredi et dernièrement les associations du pouvoir qui commencent à rejoindre le mouvement vont dans ce sens; seuls les figures politiques qui ont également rejoint le mouvement sur le tard prônent le boycot, l’annulation des élections. De son côté le pouvoir se dirige les élections, les déclarations de Gaid Salah en sont l’expression. Dans ces conditions sue faire? Boycotter les élections et laisser passer Bouteflika ou bien canaliser cette colère populaire vers les urnes pour barrer la route au Cadre.

    30
    3
      Lghoul
      7 mars 2019 - 12 h 38 min

      « Boycotter les élections et laisser passer Bouteflika » – Allez aux éléctions est juste une formalité et une procédure de halalisation d’une fraude chronique bien connue. Allez aux éléctions est synonyme d’aider Bouteflika et le système perdurer pour encore 50 ans. Boycotter c’est dire a haute voix au monde: Le peuple s’en lave les mains donc aucun candidat ne le représente. Alors essayer le vieux stratagème traditionel de signer sa propre condamantion a mort ne marchera plus. Le peuple et la jeunesse sont clairs: On ne veut plus du système corrompu et espiègle; on veut une 2ieme république qu’on commencera sur une page blanche.

      20
      2
        mergou
        7 mars 2019 - 14 h 11 min

        Le peuple a boycotté toutes les elections de 1999 à 2014 le monde s’en est il ému ? Les démocrates du monde entier nous diront vous aviez l’opportunité de vous débarrasser de ce système par les urnes et vous ne l’avez pas saisie alors ne venait pas pleurer maintenant.

        6
        4
          Lghoul
          7 mars 2019 - 14 h 49 min

          Mais cette fois c’est different. Le peuple dans son ensemble et sa diversité est sorti pour dire « basta ». On ne peut plus fermer les yeux sur « el mouhal ». Mais ne saviez vous pas que les urnes sont déja bourrées ? Comment alors parler de « vote » ou « d’urnes » quand le résultat est connu d’avance même si le candidat est au paradis en train de se divertir dans des rivières de miel et de lait pendant que les « 72 » sont sur la liste d’attente ?

          3
          1
        Khodja
        7 mars 2019 - 15 h 57 min

        « Boycotter les élections » serait le succès du clan maffieux. Voter le 18 avril serait le succès de la Rupture du système mafieux dans une 2ème Republique algérienne. Du jamais-vu! Mokrane Ait Larbi et Zoubida Assoul sont visiblement de simples amateurs-politique. Dr Ali Ghediri, cet Homme intègre s’avère un réel chef d’État, il est déterminé, non-manipulable, patriote, il a une vision. Aux urnes du 18 avril, donnons une chance aux algériens et à l’Algérie qui coule.

    Lghoul
    7 mars 2019 - 12 h 02 min

    Mr Ghediri, vous avez prouvé une seule chose: Vous ne comprenez et ne comprendrez jamais le peuple algérien ni les souhaits de ce peuple.. Maintenant que le peuple ait parlé et tranché, il sera alors inutile de s’inventer des candidats fictifs a « battre » dans des éléctions impossibles a tenir et qui n’auront donc pas lieu . Ait Larbi a réctifié son mauvais calcul du départ quand il a vu la détermination du peuple. Alors Mr Ghediri, vous irez affronter qui au juste le 19 avril ? Ould abbas ou belahmar ? Soit vous êtes en train de faire un mauvais rêve ou vous croyez a vos propres chimères.
    Indirectement, que vous le sachiez ou pas, vous êtes en train de halaliser indirectement le mandat de la honte. Pourquoi ? Si Bouteflika est candidat malade ou en bonne santé, ne connaissez vous pas les résultats a l’avance ? Tout les monde les a connus a partir du 2ie mandat pourtant.
    Supposons que vous ne savez rien aux pratiques du fln de type business, affaires personnelles et urnes truffées, insister a être candidat contre le souhait du peuple est simplement une forme d’arrogance et d’ignorance de ce même peuple. Alors dites nous comment allez vous devenir le président d’un peuple que vous ne connaissez même pas et que vous ne comprenez pas ?
    Alors une chose est certaine: Que vous soyez candidat ou pas, vous finirez par aller contre du vent. Vous paraissez pourtant comme un homme décent et intelligent, alors de grâce, évitez de dissoudre votre bonne personne dans la honte et le remord quand vous ouvrirez vos yeux pour voir la réalité.

    26
    15
    Arrêtons de changer d'avis à chaque minute !
    7 mars 2019 - 11 h 57 min

    Vu la situation politique de l’heure et la santé très précaire de Bouteflika, il est de plus en plus sûr que l’élection sera reportée. Mais pourquoi pas laisser encore quelques temps Ali Ghediri dans ces convictions car çà permet, comme il l’a fait ici, de répondre de temps à temps directement à Gaid Salah ou à Ouyahia ou au pouvoir en général. Il peut se le permettre maintenant qu’il est candidat à la magistrature ! Il peut leur répondre directement les yeux dans les yeux pour ne se replier qu’au dernier moment.

    PS : je trouve que les internautes qui pensent que Ali Ghediri est un lièvre du pouvoir, un faire valoir, ils se trompent largement car ils ne connaissent pas bien la vraie personnalité de cette personne ! Certes ce n’est pas un professionnel de la politique, certes il fait des erreurs d’appréciation ou de communication, mais c’est une personne intègre, une forte personnalité et qui ne se laisse pas manipuler comme une marionnette !

    39
    9
    EL Vérité
    7 mars 2019 - 11 h 26 min

    Mr Ghediri vous avez raté monde et merveilles,et surtout la présidence et l’estime du peuple Algérien, impossible que vous soyez plus intelligent que l’ensemble des chefs de partis d’opposition, mais comme vous êtes designer pour exécuter une mission je vous comprends de ne pas l’abandonner, vos manipulateurs sont les mêmes que Mr Gaid Salah,ce n’est pas de votre faute c’est une contamination généralisée de nos cadres militaire ou civil

    27
    20
      elgat
      7 mars 2019 - 12 h 27 min

      Oui Monsieur! Ghediri est plus intelligent que tous les chef de parti réunis de ce que vous appelez  » l’opposition » . A part le fait qu’elle cherche ses propres intérêts ,depuis quant l’opposition est devenue intelligente, moi je dirais que c’est ces partis qui sont manipulés .Le but du pouvoir est d’aller aux élections avec un adversaire de moindre poid même s’il le faut avec le seul zaghdoud comme adversaire . Les Elections du premier mandat lorsque les ces pseudo parti ont boycottés , ont ils empêcher Bouteflika d’être president. Et arrêtez de salir ceux qui ne pensent pas comme vous et étiquetant tout ce bouge de « lièvre » .

      20
      9
    DJILLO
    7 mars 2019 - 11 h 12 min

    On ne sait pas encore s’il y aura elections ou pas. Mais s’il y en aura, je dirai a Monsieur Ghdiri d’aller de l’avant et de ne laisser pas le bateau couler, vous serez le candidat Vaillant du peuple. Bravo.

    34
    17
    abdel
    7 mars 2019 - 10 h 56 min

    le problèeme ce n’est pas qu’il doit se retirer ou pas,mais il risque malgré lui d’etre utilisé par le pouvor comme un lievre,c’est pourqoui les manifestants réclament le retrait du candidat- président pour un 5e mandat !!

    20
    5
    SaidZ
    7 mars 2019 - 10 h 47 min

    Franchement j’ai applaudit sa candidature tout au début en le voyant avec Mokrane Ait-Larbi. Au début j’ai souhaité un changement tranquillement en me disant que ça nous prend quqlqu’un de l’interne, comme lui, pour nous assurer une transistion sans tout basculer et sans dégât , sans vengeance, etc. hélas, il n’écoute pas le peuple alors qu’adviendra t-il une fois sur le trône? Il pense vraiment que boutef va jouer pour perdre?
    Une seul et unique solution reste possible pour le bien de notre cher pays:
    – annuler l’élection.
    – l’armée doit revenir à sa seule et unique mission, la vraie!
    -dissoudre toutes les assemblées, apn, sénat, etc
    -restituer le fln à tout le peule , personne ne peut faire de la politique au nom du fln, nous sommes trop petits pour parler au non du FLN.
    -organiser une conférence nationale sans exclure personne en se basant sur la plate forme de la soumam, seule et unique référence.
    -Former un gouvernement de transition dont les objectifs sont:
    . gérer les affaires courantes..
    . assurer la transition
    Pour une Algérie meilleure et une démocratie majeure, lah yerhem chouhada et toutes les victimes de l’injustice.

    29
    5
      Marcus
      7 mars 2019 - 11 h 51 min

      jugez les responsables de la faillite du pays :
      Restaurer la constitution la réadapter pour une Algérie moderne et démocratique
      Restaurer « la citoyenneté algérienne » et la sacraliser contre toute atteinte à son intégrité quel qu’en soit la nature, la primauté au peuple
      Reprendre des dossiers des familles des disparus et poursuivre les enquêtes sur les responsables
      Dissoudre le senat et l’apn
      Sigle FLN restitué à l’histoire et interdiction formelle d’en faire usage politique
      Interdiction d’utilisation de la religion à des fins politiques
      Dissolution des partis politiques de complaisance avec le système avec enquêtes fiscales et financières rétroactives
      Enlever le ministère des moudjahdine et créer un service au niveau du ministère de la défense , assainir les fichiers avec enquêtes rétroactives sur les bénéficiaires
      Dissolution des structures et mounadamates satellites du système.tels « fils de moudjahidines » ou autres aberrations
      Assainir et Restituer l’UGTA aux travailleurs
      Poursuivre en justice les traîtres à la nation
      Poursuites judiciaires des opportunistes du système « bouteflika »
      Poursuites des voleurs : enquêtes sur les biens mal acquits en Algérie et à l’étranger

      15
      1
    Le chantage et les menaces.
    7 mars 2019 - 10 h 23 min

    Monsieur ALI GHEDIRI est tellement propre rien à se reprocher que tout les candidats d’oppositions quittent le navire, peut être sous peine de mettre en plein jour des informations compremettante contre eux. Et même les membres de leurs staff ont peur des menaces qu’ils ont pu recevoir de la nébuleuse mafieuses de ceux qui nous dirigent depuis 1999.
    Mais le peuple n’a pas peur de vous .
    Nous sommes tous derrière nôtre général ALI GHEDIRI.
    AVIS ORDRES MON GÉNÉRAL ALI GHEDIRI.

    36
    27
    ALI GHEDIRI PRÉSIDENT OUI OUI OUI
    7 mars 2019 - 10 h 13 min

    BRAVO BRAVO BRAVO .
    IL NE PEUT PAS ÊTRE PLUS CLAIR.
    TOUT LES MEMBRES DE SON STAFF QUI L’ABANDONNENT EN COUR DE PARCOURS.
    C’EST PARCE QU’ILS ONT PEURS DES MENACES PROFÉRÉES PAR GAÏD SALAH .
    MAIS L’HONORABLE ALI GHEDIRI EST UN HOMME ISSUE DE L’ARMÉE.
    C’EST UN GUERRIER DANS L’ÂME ET LA CONVICTION ET IL DOIT AVOIR ÉNORMÉMENT D’AMIS.
    IL A PASSÉ TOUTE SON EXISTENCE AUX SERVICES DE LA PROTECTION DE SON PAYS.
    IL NE CONNAÎT PAS LA PEUR MÊME VENANT DE GAÏD SALAH.
    SI IL VENAIT À ÊTRE ÉLIMINE COMME ILS L’ONT FAIT POUR BOUDIAF L’ÉRUPTION VOLCANIQUE PAR LE PEUPLE RISQUE D’AVOIR LIEU.

    35
    25
    fayçal
    7 mars 2019 - 10 h 01 min

    la rupture, le changement et l’instauration de la deuxième République ne se fait pas par un ex-général. un homme inconnu par le peuple, ne représente que lui même, et qu’il n’a à son compte aucune pratique ou lutte politique. Il se pretend sauveur de l’algérie, oubliant qui’l a été dans le cercle de ce système. Le navire ne coulera jamais inchallah avec toi ou sans toi, le peuple n’a pas besoin de ta culture militariste; il veux pour votre intétrêt et pour l’histoire que tu soit aux ces cotés. le changement vient par le peuple et comme veut le peuple.

    25
    23
    Anonyme
    7 mars 2019 - 9 h 53 min

    Y a deux mots qui on sonner a mes oreilles comme un hymne national « 2ême republique » auquel j adhere a 100% si cela veut dire sans le f,l,n et son encadrement qui a pourri le système depuis 62 et a l origine de tout les maux jusqu’a nos jours et plus de 200 000 morts par le biais du fis ,,bref 55 ans de perdu
    Quant a se retirer je pense que même les bons vieux soldats qui on subit ou pratiquer le culte de la personnalité on le droit a une retraire ,juste pour éviter des risques a ceux qu ils sont censés protégés

    18
    7
    Linguisrique
    7 mars 2019 - 9 h 50 min

    Q; « Ambiguïté voulue ou discours mal rédigé ? »
    R: Les deux, mon capitaine.
    PS: Les gens ont compris qu’on essaie de leur faire avaler cette couleuvre déguisée en lièvre. Et comme La-Fontaine n’est mort, le grand Mokrane (excusez le pléonasme) a compris que ;
    Rien ne sert de courir, il faut partir à point.
    Et il a bien fait de partir à temps.

    15
    10
    Anonyme
    7 mars 2019 - 9 h 39 min

    Le peuple Algerien a fait le choix de s opposer au 5 eme mandat et le renvoi des elections a une date ulterieure pour voir plus clair ..un gouvernement de transition ou de salut national forme uniquement de technocrates pour expedier les affaires de l Etat et organiser les structures constitutionnelles nouvelles et un nouveau parlement…etc.Le bateau ne coulera pas ,il se maintiendra a flot et changera de route vers la realisaation d une veritable democratie…Ya Si Ali Ghribi vous avez pris une fausse route….vous ramez contre le courant et c est vous qui coulerait….

    15
    17
    K. DZ
    7 mars 2019 - 9 h 24 min

    Encore un qui aime s’écouter parler, un têtu opiniâtre alors que la raison dicte d’écouter les complaintes de ses concitoyens et de les incarner. La sentence est prononcée, # avec ou sans Bouteflika, ou c’est moi ou c’est le système # veut-il dire qu’entre ces deux options il n’y a rien ? Attendons pour voir quand même.

    18
    11

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.