Interdiction du burkini : opération coup-de-poing à Grenoble

burkini
Hier, dans une piscine à Grenoble. D. R.
Une dizaine de femmes portant des burkinis ont mené une action coup-de-poing le 23 juin dans une piscine de Grenoble pour revendiquer le droit de se baigner avec ce maillot de bain couvrant mais interdit, a appris l’AFP auprès de la police.

Selon Le Dauphiné Libéré, sept femmes accompagnées de militants associatifs ont pénétré vers 15h30 (heure locale) dans une piscine municipale du centre-ville pour se baigner, en dépit de l’intervention de vigiles et de la direction de l’établissement. L’opération, pour laquelle les médias locaux avaient été conviés, s’est terminée sans heurts vers 17h.

Il s’agit de la deuxième opération de ce genre. En mai, des femmes soutenues par cette même association citoyenne avaient déjà investi une autre piscine de Grenoble.

Devant la presse, elles avaient justifié cet «acte de désobéissance civile» comme une protestation contre les règlements des piscines qu’elles jugent discriminatoires. Elles estiment n’enfreindre aucune règle d’hygiène ou de sécurité et expliquent agir «sans aucune conviction religieuse», mais pour défendre la «liberté de toutes les femmes».

R. I.

Comment (9)

    bozscags
    1 juillet 2019 - 16 h 50 min

    allez manifester au Maroc avec votre tenue et arrêter d’enm… le monde vous n’êtes pas chez vous en France alors respecter les lois.

      Mme CH
      2 juillet 2019 - 1 h 29 min

      La France est soi-disant un état de droit laïc, aucune loi n’interdit le port du Burkini ou du Bikini…!!! Alors pourquoi on tolère le Bikini et certains extrémistes racistes islamophobes veulent interdire le Burkini…?? Autrement dit, on tolère de voir une femme nue ou presque et on ne tolère pas de voir une famille habillée d’une certaine façon…??
      Pourtant en Algérie qui est un pays musulman, on tolère le Bikini….et parfois Bikini/2….alors qui est l’Etat de droit ici ou là-bas chez nous….??

      Il faut signaler que selon la tradition rabbinique (chez les juifs), la chevelure d’une femme est sa “plus grande fierté” et doit donc être couverte en dehors du foyer conjugal. Toutefois, les interprétations varient. Certaines se contentent de porter un couvre-chef à la synagogue. D’autres couvrent leurs têtes lorsqu’elles sont en compagnie, à l’aide d’un foulard appelé tichel. D’autres encore font couper court leurs cheveux, tandis que les plus extrémistes se rasent entièrement le crâne. La majorité d’entre elles, cependant, portent une perruque, qu’on appelle sheitel……Ah! Ces juifs qui veulent protéger la pudeur de leurs femmes et dénuder les femmes musulmanes…!!!??? Avis aux Aras bleus, aux oursons en peluche et aux manchots nourris au fromage puant…!!!

      1
      1
    Zina
    25 juin 2019 - 7 h 36 min

    Je n’ai pas compris ces femmes qui affirment avoir agi ainsi non pas par conviction religieuse mais pour défendre la liberté de TOUTES les femmes. Sic ! Personnellement, en tant que femme, je souhaiterais pouvoir nager sans avoir à enfiler cette « tenue de combat ». Mais juste un maillot de bain.
    Par ailleurs, je reste toujours sidérée de voir des étrangers ou des personnes ayant une culture différente abuser de certaines Lois du pays d’accueil pour revendiquer des droits qu’ils ne pouvaient avoir dans leur pays d’origine au lieu de se fondre dans la société.

    25
    12
      Mme CH
      2 juillet 2019 - 1 h 35 min

      Hé bien, tout simplement, il y a celles qui veulent s’exhiber en maillot 1/2, 1 ou 2 pièces et d’autres veullent s’exhiber en Burkini……où est le problème, ne dit-on pas que les goûts et les couleurs ne se discutent pas et l’habit ne fait pas le moine…??? C’est ça la liberté individuelle dont certains ne cessent de clamer…non…!!! Enfin, dans un seul sens du courant qui mène vers les Pays des Trois Nord…bien sûr….!

      1
      1
    Islam actuel ne tient qu'à la tenue vestimentaire
    24 juin 2019 - 18 h 31 min

    Ces femmes ne sont pas obligées d’aller à la plage dans un pays non musulman.
    Se baigner n’est pas vital qu’elles aient un peu de pudeur et qu’elles arrêtent de s’imposer partout avec la tenue qu’elles ont choisi de porter.

    28
    9
    ben
    24 juin 2019 - 16 h 32 min

    les goumis se réjouissent du droit des femmes à conduire en Arabie saoudite mais déverse leur haine quand elle veulent nager ou faire du sport en tenue islamique

    11
    22
    Anonyme
    24 juin 2019 - 15 h 22 min

    Après le voile intégral où l’on ne voit que les yeux des supposées femmes à l’intérieur,revoilà le burkini version aquatique de la burka que certaines femmes musulmanes revendiquent le droit de porter à Grenoble en France.Les islamistes font feu de tout bois pour tenter d’imposer leur idéologie même dans l’habillement des femmes et des hommes aussi.Quand je pense que les femmes de Annaba en Algérie se sont battue l’été dernier pour se baigner en maillot de bain sur les plages qui leur sont interdites par les vigiles BCG et que pendant la décennie noire en Algérie,des femmes ont été égorgées au bord des routes pour ne pas avoir porté l’habit imposé par les terroristes du GIA.L’homo sapiens est devenu très compliqué,il aurait été préférable qu’il reste à l’état de primate qui lui n’avait pas de problèmes d’habillement.

    26
    7
    -DZ
    24 juin 2019 - 14 h 22 min

    Bizarre, où est Nekkaz ?? D’habitude c’est lui qui paye les procès du Burkini.

    23
    4
      Anonyme
      24 juin 2019 - 17 h 50 min

      Il n’a pas encore reçu l’argent des Émiratis (?).

      24
      3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.