Loi sur les hydrocarbures : des milliers de manifestants protestent devant l’APN

hydro APN
Les Algériens sont de toutes les causes. Là pour dire non au bradage du pays au niveau de l'APN. D. R.

Par Mounir Serraï  La mobilisation a été très forte aujourd’hui à Alger pour exiger le retrait de l’avant-projet de loi sur les hydrocarbures et celui relatif à la loi de finances. Des milliers de manifestants ont afflué vers le siège de l’APN pour protester contre ce texte, refusant qu’«un gouvernement  illégitime chargé d’expédier les affaires courantes légifère et produit une loi sur les hydrocarbures».

Les forces de l’ordre ont fermé les issues menant au siège de l’APN pour empêcher les citoyens de rejoindre le sit-in contre cet avant-projet de loi qui, visiblement, «offre tous les privilèges aux multinationales».

Des manifestations ont également eu lieu dans d’autres villes du pays, telles que Constantine, Oran et Béjaïa. Mêmes slogans et même rejet du bradage des richesses nationales.

Des partis comme le PT ont déjà dénoncé cet avant-projet de loi sur les hydrocarbures qui n’est pas encore passé en Conseil des ministres. Le rejet de ce texte de loi a été fortement exprimé lors du 34e vendredi de marche. Certains le comparent déjà à la fameuse loi Khelil adoptée en 2005 avant qu’elle ne soit amendée une année plus tard.

M. S.

Commentaires

    Anonyme
    14 octobre 2019 - 12 h 03 min

    Malheureusement nous avons un pouvoir sourd qui considère le peuple comme un troupeau de moutons sans cervelle.
    Leur but est d inciter à la violence pour décréter l état d urgence et garder ainsi le pouvoir.
    Mais il y a un proverbe algérien bien à nous qui dit » samet yaghleb El kbih « le persévérant prendra le dessus sur le méchant ..
    J espère que la révolution du 22 février aboutira et que tous ces gens seront jetés dans la fosse à Marianne pour toujours….

    1
    1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.