Les Emirats arabes unis cités dans une nouvelle affaire de blanchiment d’argent

corruption Al-Nahyane
L'homme fort du régime des Al-Nahyane, Mohamed Ben Zayed. D. R.

Par Kamel M. – Décidément, il ne se passe pas un jour sans qu’on apprenne que le régime des Al-Nahyane est impliqué dans des affaires de blanchiment d’argent. Abu Dhabi, qui veut étendre ses tentacules à l’ensemble des pays du Maghreb, et dont le soutien au régime dictatorial de Gaïd-Salah est plus qu’avéré, s’est forgé la triste réputation de plaque tournante de l’argent sale.

Cette fois-ci, le scandale est venu d’un professeur d’université américain qui vient d’être jugé par un tribunal de Miami, Floride, pour blanchiment d’argent et corruption. Selon l’acte d’accusation non scellé devant un tribunal fédéral de Manhattan, à New York, entre 2017 et 2018, Bruce Bagley «avait accepté de recevoir environ quatorze dépôts de comptes bancaires en Suisse et aux Emirats arabes unis pour un montant total de 3 millions de dollars», rapporte The Guardian. Selon la même source, cet auteur américain d’un livre sur le blanchiment d’argent «a transféré la majeure partie de l’argent sur les comptes bancaires d’un complice afin de dissimuler la nature, la source et la propriété des fonds» et «a retenu une commission de 10% sur l’argent blanchi».

Des sources judiciaires américaines ont révélé que Bruce Bagley «avait ouvert des comptes bancaires spécialement pour blanchir de l’argent destiné à des étrangers corrompus», indique encore le journal britannique, qui relève, en se référant aux mêmes sources, que «les fonds que Bagley a blanchis étaient des produits de la corruption volés aux citoyens du Venezuela».

Les Emirats arabes unis, qui tentent de vendre l’image d’un pays respectant les préceptes religieux et attachés aux traditions musulmanes séculaires, se révèlent, en fait, être un Etat voyou qui, non seulement s’enrichit avec l’argent sale détourné ailleurs, mais est devenu, depuis la montée en puissance du prince héritier Mohamed Ben Zayed, une source de crises dans plusieurs pays du Maghreb et du Moyen-Orient où l’ingérence du régime d’Abu Dhabi est de moins en moins discrète.

C’est le cas en Libye où l’armée de Khalifa Haftar empêche tout accord pour mettre fin à la guerre civile qui fait rage dans ce pays depuis 2011. C’est le cas aussi en Egypte où le régime militaire d’Abdelfattah Sissi s’est imposé par la force et, enfin, en Algérie où le peuple manifeste depuis neuf mois pour évincer les résidus du système Bouteflika dont les contreforts chancelants sont étayés par les Al-Nahyane.

K. M.

Erratum : Miami se trouve en Floride et non en Californie, comme nous l’avons écrit par inadvertance. Merci à notre lecteur qui a attiré notre attention.
AP

Comment (17)

    La France aussi depuis 1999
    22 novembre 2019 - 23 h 03 min

    Le blanchiment en France de notre argent volés par les escrocs en cols blancs avec la complicité des Français passe par l’immobilier, les salons d’honneur des aéroports peuvent dire beaucoup de choses qu’ils trouveront la parole..

    4
    10
    criminels
    22 novembre 2019 - 19 h 08 min

    A l’heure qu’il est ces criminels avec d’autres acolytes du golfe campent dans notre sud décimant ce qui reste de notre faune,
    Qu’attendent les gens du sud et hauts plateaux pour que ces criminels soient chassés de ces régions

    32
    5
      @criminels
      23 novembre 2019 - 13 h 06 min

      Il a des yeux de caméleons.
      Et dire que nos élites civiles et militaires lui font la courbette.Ou est passé notre NIF légendaire qui incarne l’ALgérien le Dhergueze et la rodjla.
      Ces élites fantoches ne meritent pas le peuple algérien.Yatnahawgaâ

      1
      3
    FENEC
    22 novembre 2019 - 17 h 57 min

    Ce branquignol tête de proxénète introduit en Algérie par Boutef et sa clique ne connait pas vraiment la valeur du peuple Algérien….Ce peuple vaincra et restera toujours debout et digne, en revanche ce bédouin éleveur de chameaux demeurera à jamais l’ennemi de l’Algérie libre.

    35
    Vroum Vroum😤..
    22 novembre 2019 - 16 h 12 min

    A mon avis ce Ben Zayed Émirats et MBS Saouds Wahabisme ne sont que les Larbins de USA.. sans le feu vert de Walt Street Usa et City de Londres , jamais lles Émirats /Dubaï ne seraient ce qu’ils sont . . Dubaï n’est que le prolongement de Walt Street Usa et City de Londres . . MBS et Ben Zayed ne sont que les marionnettes de USA Gb Israël Sionisme de même pour Erdogan l’islamiste détesté dans l’OTAN qui l’utilise comme marionnette…

    24
    12
    Felfel Har
    22 novembre 2019 - 15 h 47 min

    « Où il y a de l’argent, est le diable; où il n’y en a point, il y est deux fois. » Proverbe allemand.
    A force de vivre sous le soleil et dans un milieu hostile, les bédouins de la péninsule arabique ont fini par péter un plomb au point de devenir adeptes du diable, donc sataniques. Leur enrichissement soudain leur a donné des ambitions, des envies bizarres non pas, comme l’enseigne le Coran, pour venir en aide aux démunis et aux nécessiteux, pour bâtir et faire progreser l’Humanité, mais pour dilapider leur pactole en distillant ici ou là le Mal, le Vice, en semant les germes de la discorde et de la fitna.
    Les nouveaux riches (au Moyen Orient comme en Algérie) n’ont jamais su comment faire l’Histoire autrement qu’en tentant de s’illustrer par l’arrogance, de faire étalage de leur fortune et de nuire à la société, complots après complots. Aux États-Unis, des milliardaires ayant légalement acquis leur richesses, se sont illustrés par des contributions importantes (par milliards) au bénéfice de leur communauté, sans arrière-pensées autres que celles d’afficher leur solidarité. Rien de tel chez nous comme chez les chameliers! Plus ils sont riches et plus ils sont sournois! Ya lattif! Ya 3oudou billah mina echaytane erradjim!

    36
    12
    Bibi
    22 novembre 2019 - 15 h 23 min

    Il n’y a aucun pays au monde où ces bouguenours sont rentrés sont que derrière il n’y est de fassad !
    Moeurs, corruption et tout ce qui s’en suit.
    Rien qu’à les voir comment ils se comportent dans les boîtes et dans les hôtels à Paris.
    Au Maroc ils font des dégâts dans la jeunesse avec la pédophilie. CeS gens ne sont venus sur terre que pour faire du mal.

    41
    15
    Anonyme
    22 novembre 2019 - 14 h 08 min

    Les pays du Golf ne sont que les lessiveuses de l argent sale de la drogue et du trafic d armes…
    Les pays occidentaux et Israël les utilisent pour déstabiliser et créer des conflits pour mieux fourguer leur matériel de guerre et pomper gratuitement le pétrole et le gaz.
    Ces pays ont été créés de toute pièce pour servir d alibi religieux, les gens au début leur faisaient confiance parce qu ils leur ressemblaient mais là ils sont démasqués et on va les combattre autant qu on peut car si on parle des Émirats il ne faut pas oublier le Quatar ,l Arabie saoudite et l Iran des Ayatollahs….

    43
    14
    Amin99
    22 novembre 2019 - 13 h 47 min

    Il y’a un proverbe Chinois qui dit:
    « Quand le sage désigne la lune, l’idiot regarde le doigt ».

    Les journaux Algériens ne cessent de nous berner par les declarations des douanes Algeriennes sur des saisies de devises non déclarées.
    En réalité, il s’agit d’une goutte d’eau de la masse totale de la devise transférée vers l’étranger mais beaucoup ne le savent pas.

    L’essentiel des transferts ne se fait pas via des valises comme on peut le croire, mais bel et bien via les banques en toute légalité, il faut le savoir.
    Ces banques servent à tout et beaucoup de nos oligarques corrompus en profitent pour effectuer des transferts vers l’étranger. Qui les contrôle ?
    La meilleure preuve est venue des autorités Canadiennes qui ont annoncé récemment un afflux massif de devises en provenance d’Algérie, les douanes devraient plutôt regarder de ce côté là et éviter de s’attaquer à de simples citoyens qui sont en possession d’unecsommes supérieure à 1000€ (qui peut voyager avec ça yarham babakoum) qui tentent simplement de survivre via le trabendou.

    A bon entendeur

    31
    11
    Zaatar
    22 novembre 2019 - 10 h 16 min

    Nous l’avons toujours dit, les saloperies et les maudits ont toujours été dans les pays du golf en arabie. Les maux de toute la planète ont tous pour origine les pays de ces bedouins.

    52
    15
      Zaatar
      22 novembre 2019 - 11 h 26 min

      Ah bon ?tu n’es pas d’accord (a celui qui met des pouces en bas), tu dois être alors également un bédouin.

      25
      15
        Zaatar
        22 novembre 2019 - 19 h 55 min

        Il y a beaucoup plus de bedouins sur AP qu’il n’y paraît.. et c’est des bedouins qui lisent le Français…

        16
        5
          Anonyme
          23 novembre 2019 - 1 h 16 min

          Ce sont leurs esclaves les kharabisants

          3
          5
    Anonyme
    22 novembre 2019 - 9 h 15 min

    N’allez pas chercher trop loin. Un pays où vous pouvez déposer 1, 10 ou 100 millions d’euros sans qu’on vous demande la provenance de votre argent est forcément un paradis fiscal donc un état voyou…

    49
    12
    Fellag
    22 novembre 2019 - 9 h 06 min

    La fin de l’identité Algérienne, y’a pas si longtemps l’Algérien était considéré comme un homme libre et indépendant et il n’aime pas qu’un étranger lui dicte sa loi ni sa ligne de conduite, mais depuis que le traître Bouteflika et son clan ont confisqués le pouvoir l’Algérien est devenu un toutou des Arabes et un esclave des Européens

    46
    13
    BISKRA
    22 novembre 2019 - 8 h 58 min

    Tous les pays du golf sont une plaque tournante du kuwaite passant par le Qatar et les émirat. Même le planton de l’entrée de la communique ou la daira demande quelque chose. La corruption politico-financiere et citoyenne doivent être stoppées. Le seul garant c’est l’institution de l’armée populaire. arrêtons de casser les noix indirectement sur notre armé (el jaiche).

    4
    70
    57
    22 novembre 2019 - 8 h 41 min

    insatisfait avec de l argent propre (ou presque) on trompe dans l argent sale

    43
    12

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.