Diffusion du procès Sellal-Ouyahia : pourquoi le régime a fini par se rétracter

Ouyahia procès
Les deux ex-Premiers ministres Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal. New Press

Par Kamel M. – Le pouvoir a finalement décidé d’annuler le show médiatique qu’il préparait pour ce lundi, soit à quelques jours de l’échéance cruciale du 12 décembre où tout peut basculer. C’est le ministre de la Justice qui a annoncé que le procès des deux anciens Premiers ministres impopulaires Abdelmalek Sellal et Ahmed Ouyahia serait ouvert au public mais interdit aux caméras de télévision.

Après coup, et vu la situation inextricable dans laquelle se sont mis les résidus du système Bouteflika, il aurait été conseillé au chef de l’armée de ne pas trop «tirer sur la corde» car la médiatisation à outrance des audiences qui s’ouvrent ce lundi au tribunal de Sidi M’hamed «aura un effet contraire» à celui que le pouvoir escomptait obtenir via cette machination qui n’est plus de mise pour deux raisons essentielles.

D’abord, le contexte des premières arrestations des «membres du clan» applaudies par les citoyens a été complètement balayé par les promesses non tenues du chef d’état-major, qui a fini par dévoiler son jeu. Les millions de manifestants qui s’étaient dressés avec véhémence durant les premières semaines contre le cinquième mandat de Bouteflika, en appelant l’institution militaire à intervenir pour appliquer l’article 102, se sont rendu compte par la suite que le commandement de l’armée nourrissait d’autres objectifs aux antipodes de la revendication populaire. Les services de propagande de Gaïd-Salah avaient fait accompagner les arrestations des hommes d’affaires proches du cercle présidentiel par un tintamarre médiatique parallèlement à un battage effréné sur les réseaux sociaux. Or, le procès de Sellal et Ouyahia, longtemps après cette désillusion, réveille chez les millions de citoyens désabusés le souvenir du début d’une imposture qui dure depuis plus de neuf mois.

Ensuite, le procès se déroulant à Sidi M’hamed, ce tribunal de triste réputation, symbolise, à lui seul, toute l’étendue de l’instrumentalisation de l’appareil judiciaire par les résidus du système. Ce tribunal s’est, en effet, distingué par ses verdicts arbitraires prononcés de manière abusive à l’encontre de manifestants, de militants politiques et de journalistes qui croupissent en prison et dont le peuple exige la libération immédiate et sans conditions.

Aussi Gaïd-Salah et Zeghmati se sont-ils aperçus à la dernière minute que détourner l’attention des citoyens vers cet antre de la persécution et de la scélératesse serait grandement dommageable pour eux.

K. M.

Comment (22)

    Lghoul
    2 décembre 2019 - 22 h 20 min

    Regardez moi ces deux moutons corrompus. Qu’est ce qu’ils n’ont pas promi au peuple la ou ils passent ! De la californie a la suede jusqu’au yaourt. En l’espace d’un an, ils sont devenus rien. Et aujourd’hui, 5 autres moutons de la meme espece et du meme cheptel font la chaine pour nous promettre encore la suisse, les 72 vierges les rivieres de miel et tout ce que l’on pourra imaginer transformer l’etre en kafir (pas la boisson similaire au petit lait). Apres tous les mensonges et tout le khorti que leurs mentors nous pondaient, ces 5 moutons osent encore montrer leurs visages comme si rien n’y etait, comme si on ne savait pas et surtout comme si on ne les connait pas. Pauvres ignares ! Que conclure ? Comme ils sont incompetents, ils ne peuvent avoir aucun autre travail (aucune debouchee) en dehors de mentir, bluffer et voler. Aucune autre explication quand malgre toutes les humiliations ils ne resentent aucune honte et n’ont aucune dignite. Comment regardent ils leurs familles ?

    85
    8
    Vérité
    2 décembre 2019 - 20 h 37 min

    Est comme par hasard l’homme qui voulait rendre l’Algérie une monarchie et son roi le traître Bouteflika est devant la justice, Dieu merci de ne pas exaucés ses vœux n’est ses désirs, dans le caractère humain, ils existent des hommes Chiens, d’autres des taupes et Caméléons, et une partie des loups et aussi des hommes de la grande classe comme Moudjahid Bouregraa et Tabbou Karim sans oublier les millions d’autres Hirakiste

    69
    10
    Sans indulgence pour ces HARKIS
    2 décembre 2019 - 19 h 03 min

    La prison à perpétuité, sans aucune possibilité de remise de peine.
    La saisie de tous les biens qu’ils ont en Algérie et à l’étranger, qui bien entendu ne leurs appartenant pas doivent être restituer aux trésors public.
    Ainsi que tous leurs comptes en banques en Algérie et à l’étranger.
    Et diligenter des enquêtes sur les patrimoines de leurs familles proches et lointain, en fonction des profession de chacun.

    77
    9
    KIF KIF B
    2 décembre 2019 - 17 h 50 min

    Les deux plus grand traitre de l’histoire du pays depuis son indépendance confisquée,ils ont collaboré et trahi leur nation et quarante deux millions de personnes,juste pour l’argent,si on les comparent aux ex harkis ,a eux deux ont plus de dégats qu’un quart de ces derniers,si demain il aurait une guerre on trouverait de combattants

    68
    8
    Anonyme
    2 décembre 2019 - 15 h 16 min

    Une méditation est dangereuse pour eux car avec les dénonciations des uns et des autres on se rendra vite compte que les 3/4 de la bande sont en liberté et ne sont pas à El Harrach!!!

    61
    15
      Anonyme
      2 décembre 2019 - 15 h 24 min

      Une médiatisation…

      26
      15
    Halloum
    2 décembre 2019 - 12 h 51 min

    A vrai dire, je n’ai pas cru dès le début et la cause est simple.
    La transparence est mortelle pour ces résidus et il ne sont pas suicidaires.
    Les accusés savent qu’il n’ont rien à perdre et pourraient faire des révélations hostiles
    au pouvoir en place. (cf les quelques révélations du procès Toufik)

    46
    17
    ALI2
    2 décembre 2019 - 12 h 16 min

    Une bande de crapules qui nécessite encore des dépenses colossal pour rien,pourtant la sentence elle est claire,un dirigeant qui trahi son pays et son peuple,qui détourne,qui corrompre,c’est la perpète avec les confiscation de tout ses biens

    75
    20
    A3MI AHMED
    2 décembre 2019 - 11 h 57 min

    Certains citoyens Algérien sont passionnés des séries de télévision et surtout Egyptiene;comme nos corrompus dirigeants n’ont plus d’argent il fallait trouvé une solution rapide a la demande de nos citoyens, comme ils sont des génies de la manipulation et transformation,ils ont trouvée la solution en quelques minutes et plus beau,ce n’est plus virtuel,c’est de la réalité sauf elle n’est pas transmise sur la télévision, il faut se déplacer a Alger et plus se levée très tot pour avoir une place,vivement le changement

    44
    19
    57
    2 décembre 2019 - 11 h 46 min

    et peut être la crainte d être dénoncer publiquement par leurs anciens complices

    55
    16
    Mounir Sari
    2 décembre 2019 - 11 h 45 min

    Le choix du dictateur Sanguinaire Gaid Salah d’organiser une parodie de procès des anciens serviteurs de Bouteflika dont il était la veritable colonne vertébrale à 10 jours des élections n’est pas fortuit.Mais rien ne deternournera le mouvement populaire de son objectif initial à savoir yetnehaw gââ y compris le dictateur Gaid Salah!!!!

    70
    20
    Grace présidentiel
    2 décembre 2019 - 11 h 43 min

    Des délinquants seront graciés par le nouveau président.
    Les sociétés de ces délinquants continuent a travailler normalement pour eux.

    62
    16
    HOUMTY
    2 décembre 2019 - 11 h 24 min

    SALAM L’KHAWA…. Comment voulez-vous diffusé un pseudo procé,sur une chaîne de télé a leur solde et nécroser ou les dés sont pipé d’avance, un simulacre de procé ou tous les parties sont gangrener par les dessous de table et la corruption. Ils ont ruiné L’ ALGERIE, mais ils n’echaperons pas a la justice d’ALLAH sobhanou, car non seulement ils ont spolié le PEUPLE,mais ont trahié les 10.000.000 millions de chouhadas 1830/1962 . bon de voleurs n’ssitou l’mout ou rabi sobhanou ma idoum ghir éssah… LA MÉRE PATRIE survivra grâce a la noblesse et au courage de sont PEUPLE et de sont ARMÈE natif des enfants de L’ ALGERIE… T’AHYA L’ DJAZAÏR a la VIE a la MORT. le 12 DECEMBRE NO VOTE..

    91
    19
    Lghoul
    2 décembre 2019 - 10 h 33 min

    Savent ils au moins que chaque fois qu’ils montrent les voleurs du FLN/RND, ils rappellent au peuple combien ils sont tous corrompus ? Si le sommet de la pyramide est donc si pourri, comment des ignards et des naifs iront voter sur de la pourriture ? Donc comme toujours, tout ce qu’ils font est équivalent a quelques centimetres de plus, creusés de leur tombe, avec leurs propres mains. Mais c’est le résultat de l’incompétence et de l’imporvisation. On voit que leur tombe finales est finie.

    74
    17
    ABOU NOUASS
    2 décembre 2019 - 10 h 24 min

    Même si l’on peut dire qu’ils sont les premium boucs émissaires , ils ont toutefois eu leur part de gâteaux et ont été d’une arrogance et insolence inégalable envers le peuple.

    Ajoutez à cela la manière vile, basse, déshonorante avec laquelle ils ont servi la famille boutef et l’état-major, vous comprendriez bien que personne n’aura de compassion pour ces deux aigrefins auxquels on ajoutera les frères Kouninef, Tahkout, Ali le goudron etc…..

    Chirac disait bien  » En politique il faut savoir tuer dès lors que le pouvoir est en jeu. »

    61
    17
    Inouie !!!
    2 décembre 2019 - 9 h 58 min

    Comment peut-on croire à une mascarade où 04 premiers Ministres issus du même sérail, sortis du même moule, fabriqués de la même pâte, mêlés dans les mêmes affaires de corruptions et de malversations. 02 sont en prison et 02 sont candidats à la Présidence ???

    S’ils ont décidé de supprimer ce « show en Live » du procès, c’est qu’il n’ont pas réussi leurs accords sur ce minable artificiel spectacle .

    62
    18
    Réseau 16
    2 décembre 2019 - 9 h 57 min

    La justice s’amuse venus très nombreux, il aura pour tout le monde les assoiffés des histoires drôles, les manipulateurs, les magiciens, les corrompus, les affairistes, les traîtres, et même des hors loi, nôtre héro caporal veut nous démontrer de quoi il est capable, certes il est capable de tout sauf d’une vraie république, vraie justice vraie démocratie, là il ne pourra pas sa culture et ses compétences lui font défaut

    72
    17
    Mouloud F
    2 décembre 2019 - 9 h 54 min

    Médiatisé un tel procès reviendrait pour les tenants actuels du pouvoir de se tirer un boulet de canon dans les pieds. Alors, ils ont eu par réflexe atavique – non par intelligence – décidés que cela devrait se passer en catimini, avec des sujets qui exécuteront bêtement et méchamment les ordres ( histoire d’obtenir encore un petit quelque chose !! )

    59
    16
    Il est très mal parti, il finira par chavirer
    2 décembre 2019 - 9 h 36 min

    Par son éloquente ignorance, par l’absence totale de stratégie et de vision, il agit comme un boxeur, il donne des coups et la réflexion vient après, la pire des postures dans le monde des loups, par voie de conséquence Gaid Saleh s’est fait tellement d’ennemis au sein du système auquel il appartient, il finira comme Kaddafi, il sera traqué et exécuté comme un renégat.

    59
    17
    Lghoul
    2 décembre 2019 - 9 h 30 min

    « Diffusion du procès Sellal-Ouyahia : pourquoi le régime a fini par se rétracter ? » Réponse: Ils ont réalisé que ces duex corrompus peuvent balancer des bombes de corruption sur eux car tout le mondne est corrompu jusqua;a la moelle. De toute manière ils n’ont rien a perdre non ? Et puis quand on a un groupe d’improvisateurs au pouvoir, tous débousolés, on voit le résultat: Ils courent tous dans toutes les directions sans savoir ou ils vont – L’histoire des « Headless chickens » (poulets vivants sans têtes qui courent dans toutes le directions) ne les quittera jamais.

    71
    16
    Anonyme
    2 décembre 2019 - 9 h 04 min

    Et nous osons parlés d’une 2ème république Algérien fondée uniquement sur du bricolage de si Gaied?

    45
    18
      Anonyme
      2 décembre 2019 - 10 h 27 min

      Ton « Si Gaied » est à l’antipode d’une 2eme République comme toi tu est diamétralement opposé à la définition et la compréhension d’une « 2eme République ».

      40
      17

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.